Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

.

.

Images et texte envoyés par Nkay Nguembe

 

.
.

 

 

 

Message du Cardinal Monsengwo

 

 

 

APPEL A TOUS LES COMPATRIOTES, COMBATTANTS ET RESISTANTS 

 

Chers  compatriotes, chers combattants et résistants,

 

Notre pays est au tournant de son histoire. Si hier le Congolais était la risée de tous, aujourd’hui à les manifestations et actes patriotiques qu’il mène de par le monde font sauter tous les préjugés et autres clichés négatifs. Notre lutte est noble et on ne doit reculer devant aucun sacrifice. Patrice Emery Lumumba nous le rappelle dans son discours en 1960 au Parlement, "Je vous demande à tous de ne reculer devant aucun sacrifice pour assurer la réussite de notre grandiose entreprise. Ensemble, mes frères, mes sœurs, nous allons commencer une nouvelle lutte, une lutte sublime qui va mener notre pays à la paix, à la prospérité et à la grandeur ".

 

Nous ne pouvons pas abandonner notre indépendance acquise dans le sang entre les mains des prédateurs tant nationaux qu’étrangers. "C'est par la lutte qu'elle (indépendance) a été conquise,  une lutte de tous les jours, une lutte ardente et idéaliste, une lutte dans laquelle nous n'avons ménagé ni nos forces, ni nos privations, ni nos souffrances, ni notre sang’’. (Patrice Emery Lumumba).

 

Ces extraits du discours de notre héros national doivent nous interpeller au plus profond de nous-même. Nous avons été floués par les "vrais" décideurs de notre pays qui sont logés à l’étranger en nous volant notre liberté exprimée par les voix des urnes. L’histoire est un perpétuel recommencement. On a éliminé Lumumba en 1960 par des circonstances presque pareilles. Cette fois-ci on ne doit plus se laisser faire.

 

Partout où vous vous trouvez à l’étranger, écrivains, médecins, enseignants, travailleurs, étudiants, écoliers, pensionnés, adressez des milliers messages (SANS INJURES) aux autorités de vos pays d’accueil afin qu’elles comprennent que les temps ont changé et que dans le nouvel ordre mondial, les peuples épris de liberté et de paix, du nord au sud, de l’est à l’ouest, doivent désormais être traités d’égal à égal. Faites les comprendre, à travers cette offensive diplomatique, que les temps ont changé. Nous faisons appel à leur conscience avant qu’il ne soit trop tard et ce dans l’intérêt de tous.

 

Nous avons les matières premières et eux la technologie.  Cette coopération doit tenir compte des intérêts de tous. Toute civilisation a son déclin. L’histoire des peuples ne cesse de nous le démontrer. La lutte sera longue et parfois douloureuse, mais il y a toujours une certitude de la victoire. Nous devons prendre notre destinée entre nos mains.

 

Continuez à exprimer vos opinions à travers les manifestations pacifiques pour faire entendre vos voies. Ne fléchissez surtout pas. Tenez bon. Allez de maisons à maisons, de bureaux à bureaux, dans toutes les rues, auprès de vos voisinages pour expliquer les raisons de notre combat et ses motivations profondes.

 

Envoyez ce message à tous les compatriotes à travers le monde pour qu’ils fassent entendre leur voix.

 

INGETAAAAAAA!

 

Le compatriote.

Commenter cet article

Ekonginda 03/01/2012 22:27


Nzambe abandi kolakisa ndenge 2012 ekozala, LE TRIBALISME VIEUX KYUNGU WA KUMWANZA N´EST PLUS.

Serge Kongo na biso 02/01/2012 20:51


Jeuneafrique de ce soir souligne ceci :
«… Arrivé quatrième, Léon Kengo a réclamé l'annulation du scrutin pour irrégularités, mais il a assisté à l'investiture de « Joseph Kabila » pour un nouveau quinquennat, le 20 décembre. »


 


Même jeuneafrique est troublé sur ce point, je me
demande finalement quel type de juriste est Léon Lobisch Kengo wa Dondo ?  le matin il crie aux irrégularités, le soir il salue Kanambe en
souriant.  Heureusement les patriotes l’ont arrachés quelques dents.  Collabo.


 


*A notre
ami Makassi Paul nous avons qu’une seule adresse email pour le blog: mboka64@yahoo.fr pour envoyé toutes les archives que vous pouvez.

makassi-paul 02/01/2012 20:07


Monsieur Leon Kengo Wa Dondo, l'homme de la "RIGUEUR " de la politique Mobutienne etait sauvagement agresse avec " VIGUEUR " par nos vaillants et redoutables combattants de la France, ayant ete
sur place au depart, je n'avais pas cru que etait lui mais quand il commancait a crier, cest par la que je me suis rendu compte que c'etait lui , c'etait affreux, jai pris quelques photos demande
a mon email:makassi-paul@hotmail.co.uk c'etait une rare occassion d'ecouter l'homme de la" rigueur "crier:< MAMAN NAKUFI EH EH EH EH !!!!!!!>ILS COMMENCENT A SEMER TOUT CE QU'ILS ONT
RECOLTES A QUI LE PROCHAIN TOUR MAINTENANT ? SHE OKITUNDUet MOKOLO WA POMBO ONT  vu de ses couleurs a Londres, je crois que prochainement c'est la Belgique qui va prendre le
relais, wana nezalaki oyo tozalaka koenga na kinshasa  {LOZAZA} oyo bakongo babengaka {NKUBA }OYO BA YANKE BABENGAKA {LUKUTU}oyo ba francais babengaka {FRAPPE} OYO BA ANGLAIS BABENGAKA
{BEATEN}oyo ba BSRS bazalaka kobenga {LOZAPS}OYO NA LINGALA BABENGAKA {KOBETA}OYO NA LINGALA YA BA SOLDAT BALOBAKA {BA EBOWTU} NOUS RECOLTONS CE QUE NOUS SEMONS

Serge Kongo na biso 02/01/2012 15:19


Quand Kanambe tue les Kongolais de souche, pur sang ou autochtone tout le monde se tait,
quand les Kongolais corrigent les occupants, les traîtres ou les collabos tout le monde veut nous donner des leçons de morale.  La conscience de sens unique n’a plus de place dans notre
lutte.  Tous les coups sont permit dans ce combat, pas de pitié pour les salopards car ils ont décidés de communier avec le diable.