Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

Verckys : de l’OK-Jazz à Vévé

 

 VV50 Recto

Nous nous sommes dernièrement souvenus du trio vocal de l’orchestre Vévé, composé de Matadidi, Sinatra et Djeskin (Loko Masengo). Mais par respect de la préséance, nous aurions dû commencer par le responsable de l’orchestre, son fondateur, à savoir Kiamuangana Mateta dit Verckys.

 

C’est ainsi que nous avons voulu mettre en valeur ce matin le travail de l’artiste Verckys, en occultant son côté baroudeur, et la façon dont il s’était impliqué dans la vie des jeunes formations musicales à l’époque du Zaïre.

 

Verckys, est avant tout un musicien, un brillant saxophoniste dont la carrière est largement décrite à travers l’interview qu'il avait accordée à une Radio Belge et dont la  copie est diffusée sur Mbokamosika. Sa carrière commencée dans l’orchestre de Kazembe a été promoteuse dans l’OK-Jazz , avant qu’elle n'éclose  au sein de l’orchestre Vévé, après sa révocation par Franco.

 

La meilleure façon de mettre en valeur son œuvre, consistera à auditionner deux compositions qu'il avait réalisées au sein de l’OK-Jazz intitulées : « Oh Madame de la maison », et « Annie ngai nalinga ». Nous écouterons également la chanson de Simaro : « Okokoma Mokristo » que Verckys avait produite sous le label de Vévé alors qu’il faisait encore partie de l’Ok-Jazz, provoquant sa révocation de l’orchestre de Franco, alors que les deux autres instigateurs (Simaro et Youlou ont été pardonnés). Ces trois œuvres portent le cachet de l’OK-jazz mais révèlent déjà le caractère et la fougue  de Verckys au saxo.

 

Le début de l’orchestre Vévé sera proche du style OK-Jazz comme vous pouvez vous en apercevoir à travers la chanson de Verckys : « Yaka tobongisa ». Mais par la suite il va se démarquer de l’OK-Jazz en imprimant à Vévé un rythme plus chaud et plus percutant remarquables à travers Sakumuna et Nfumbwa.

 

Nous invitons ceux qui voudraient commenter l’œuvre de Vercky à ne considérer que ses qualités intrinsèques d’artistes.

Les souvenirs que nous évoquons ont pour but de créer la détente, la bonne humeur, et la convivialité entre les patriotes qui ne cherchent qu'à partager sur leur passé commun.

Par ailleurs, nous en appelons à la modestie des  uns et des autres. La RDC est vaste, certaines personnes veulent ramener son immense histoire à une seule partie. Adoptons une vision globale et on sectaire de notre histoire. 

Sans prétention, nous (Messager) sommes parmi les rares congolais à avoir sillonné et aimé toutes nos Régions et nos Sous-Régions avec leurs diversités culturelles. C'est l'une des raisons qui nous poussent à demeurer juste et à aborder les sujets sans parti pris. 

 

Bon Week-end à tous

 

Messager .

 

 

Verckys : de l’OK-Jazz à Vévé

 

1.Oh Madame de la maison, par Verckys et l'OK-Jazz (1966)

2.Annie ngai nalinga, par Verckys et l'OK-Jazz (1968)

3.Okokoma Mokristo, par Simaro aux éditions Vévé (1968)

4.Yaka Tobongisa, par Verckys et l'orch. Vévé (1971-1972)

5.Sakumuna 1ère partie, par Verckys et le Vévé (1971)

6.Sakumuna 2ème partie.

7.Mfumbwa, par Verckys et le Vévé (1970)

.

Commenter cet article

Richard MAWETE 31/08/2012 16:07


Verckys à l'époque avait peut etre mis sa voix sur ses chansons,sauf qu'il n'avait jamais chanté en solo,comme Franco.

Muana Mboka 30/08/2012 17:45


Verckys dit Wazola Nzimbu ! Artiste doué qui restera sans doute dans le panthéon de notre musique moderne. Seul bémol c'était son ingérence dans la dislocation des groupes musicaux et la mauvaise
gestion de l'UMUCO. Et puis nalingaka nayeba implication nini azalaka na yango na kokufa ya SOSOLISO et conflit entre SOKI VANGU na SOKI DIANZENZA. Merci 

DIERTO 29/08/2012 18:06


Au grand mr Muenzé merci je prend bonne note. " c'est dans le choc des idées que jaillisse la lumière" bonne journée.

Muan'a mangembo 29/08/2012 16:41


Producteur, le choix de Verckys.


Au plus fort de la politque de recours à l'authenticité et à l'aube de la zarianisation, Verckys Kiamwangana est à la croisé de chemins pour ses choix d'avenir. il n'a à peine que 27 ans, mais
tout lui sourit!: N'a-t-il pas créé la chanson de référence pour défendre la position de Mobutu face à la toute puissante eglise catholique? N'est-il pas celui vers qui l'on se tourne désormais
pour réussir des enregistrements de qualité? Pourtant, le fils de commerçant est loin de se satisfaire de sa situation. Il a toujours rêvé de remplacer les grecs et autres belges qui se sont
enrichis avec le catalogue congolais vendu à Fonior. Mais pour réussir ce pari, il ne doit plus être juge et parti. le musicien et l'homme d'affaires, ne peuvent faire bon ménage lui a-t-on dit.
Eh bien son choix est fait: il va confier son Vévé à qulqu'un de fiable et lui va se concentrer sur le développement de son empire musical. Son premier groupe sera le Bella Bella. Le résultat
obtenu dépasse de loin ses prévisions, mais il a en face de lui un Soki Vangu qui ne s'en laisse pas conter! qu'à cela ne tienne, Verckys va multiplier les clones de Bella bella, puis passer des
contrats de troc: instruments contre chansons avec les groupes les plus en vus. une stratégie qui encore un fois va marcher. L'homme est au fait de sa puissance. Que ce soit comme
producteur-réalisateur de tubes, ou producteur promoteur de jeunes orchestres, Kiamwangana a la baraka. Mais pour ce qui est de son groupe Vévé, rien ne marche. Lui qui voulait le confier au
début à Pépé Kallé, doit déchanter quand celui-ci opte pour un retour vers son groupe "Empire bakuba". L'appel successivement à Kwamy, Aspro et Dizzy ne feront que retarder la disparition d'
l'immortel Vévé. Démontrant au passage que si l'homme d'affaire peut réussir, c'est toujours au détriment de l'artiste.


 

MWENZE 29/08/2012 14:59


Papa Dary-Abéga,salut.Dans ton commentaire,tu ne fais rien d'autre que confirmer ma pensée,car,combiné avec les témoignages de Papa Emile,tu décris exactement ce
qu'on nomme en français "relation d'intérêts".Tu me confortes donc dans ma thèse.Merci.


A l'attention de Dierto:"Ndo" est un préfixe et non un suffixe,contrairement à ce que j'ai pu écrire."Lopot'oyo...pasi!"

Emile 29/08/2012 13:55


Les 3 mousquetaires, oyo ezalaki koleka na kati na bango ezali ba histoires à dormir débout, kasi ba intérêts na bango yango ezalaki kotinda ke basala semblant ya kozala kaka les 3 DJAMOUSKET,
Verckys asala nionso babotola Franco usine ya Mazadis (lisolo ezali molayi, soki nabandi yango tokolala awa), Franco afunda Verckys epayi ya Rochereau, Rochereau atonga Luambo epayi
ya etc... makambo kili-kili. Ya Georges Kiamwangana azali na bomoyi, bomeka kotuna ye abetela bino liso La Vérité sur les 3 Djamousket.

Dary-Abega 29/08/2012 12:43


A mon Frère Mwenze!


Je viens de lire un de tes comentaires sur la relation entre les 3 mousquétaires de notre musique á l´époque(franco-Verckys-tabu-ley) tu as raison  quand tu dis que leur entente était plus
pour éliminer la concurrence,suis d´accord! Mais sache que Franco et Verckys avaient une très bonne relation car Franco appréciait beaucoup Kiamuangana par son courage et talent car il est celui
qui brava le Gd Maitre en quittant et en créant son Orchestre Vévé au grand dam du Gd maitre et sans compter son talent de producteur,musicien,arrangeur,j´en passe...Il arrivait meme un moment
que Franco en butte à des difficultés de payer ses musiciens ´aille voir Verckys ! Et ca se passait sans trompette ni tambour ! Et le Gd maitre le remboursait sans problème! Témoignage d´un de
mes vieux qui a presté dans Vévé et Bobongo star par aprés ! D´où l´apparence est parfois trompeuse! Merci.


Abega-Dary.

MWENZE 29/08/2012 10:27


Merci DIERTO de l'amitié que tu me fais par ton clin d'oeil.J'y suis resté sensible.Chercheurs et historiens confirment ton assertion concernant le suffixe "ndo",sur les noms
kongo.NDomanueno,une dérive linguistique de "Don Manuel" par exemple?Qui sait!Par ailleurs je te conseillerais  la lecture  de l'histoire du royaume Kongo sur le site "wikipedia"
(rechercher "royaume de Kongo").Ce point y est évoqué.Tu t'y retrouveras sans mal car je te sais très câlé dessus.


Salut à tous!


MWENZE

MWENZE 29/08/2012 10:09


Cher LUSED,je ne pense pas que Verckys et Franco étaient si amis que tu veuilles bien le croire,et leur vie musicale exempte de satire (mbuakéla)."Toyéba yo" de Franco (1975) fut bien une
satire contre Verckys.Quant au trio Franco-Rochereau-Verckys,disons plutôt qu'ils se neutralisaient et se respectaient,non sans coups bas,surtout chez Franco.En 1975,Franco s'en alla trouver
Rochereau pour lui rapporter que Mavatiku "Michelino",Sam Mangwana et d'autres artistes angolais de Kinshasa étaient sur le point de regagner leur terre natale nouvellement
indépendante.Rochereau y crut sans méfiance,dès lors que Franco comptait Sam Mangwana dans ses rangs.Furieux,Rochereau répudia manu militari Michelino,qui se retrouvait cette semaine-là,imaginez
où...dans l'OK-Jazz!Et Rochereau n'avait plus que ses yeux pour pleurer.L'entente entre les trois relevait plutôt de l'union sacrée,pour assurer leurs intérêts et éliminer toute concurrence,que
de l'amitié de coeur.


MWENZE

Mazadis 29/08/2012 09:49


Ndeko Lused, nabanzi na milieu ya ba musiciens congolais, puisque wana ezali milieu oyo nayebi yango malamu pour avoir travaillé na grande firme ya productions ya ba disques phonographiques,
Ndeko na ngai, nakoki koloba na yo ezali milieu moko soki ovandi na bango esika moko te, okoki pe ko comprendre bango te, observer kaka milieu ya bana mike, basuani pour un rien, babundi pour un
rien, ba mama bakoti likambo ya bana, likambo ya bana ekomi etumba ya ba mama, bakangani ba ki ennemi, oyo abuaki elongi ngambo, na nzela ya zando mbote te, kasi tangu bakozonga na ndaku bakokuta
bana bango wana bazali na bango kosakana lisano ya KUKULU ELOMBE esika moko.


En bref, constat na ngai epayi ya ba musiciens congolais en particulier et africains en général, na résumé yango mua ndenge wana na lisano ya bana ya mike. Pour vous dire ba musiciens basuanaka,
bafinganaka na ba nzembo, bayinanaka KASI BAKABUANAKA TE.


Landa kaka maloba ya bango moko ba vieux Kallé, Dewayon, Bokelo, Nico Kassanda, Franco, Rochereau, Simaro, Verckys tii na baleki nionso balandi bango okozala convaincu na maye manso nawuti
koloba. Franco aloba, race na biso ba musiciens ezali ya somo, okomona na tongo musicien akeyi epayi ya b journalistes afingi Luambo, afingi Ley etc... na pokwa soki oleki na Type Ka to na
Un-Deux-Trois, okokuta musicien oyo ye wana azali na ye koyemba, kobeta lindanda etc...  Exemple mosusu nani akolisa boule ya Village Molokaï, nabanzi ezali Mbuta Mashakado, tangu awuti na
Festac na Lagos na 1977 na vieux Rochereau, na retour na bango na Kin, nkondo Mbuta Mashakado aleka mbala  moko epayi ya Bokoul a signaler ye village ya Fela Anikulapo na Lagos,
directement Papa Wemba na Staff na ye bazua boule ya Village Molokaï, alors biso tout toyebi ke Wemba na Mbuta ba vrais ba ennemis, nzoka waya bazali na bango ba vrais ba masta : OBAKUAMI NA
MOUVEMENT NA KANAYI KAKA....


Ndeko Richard Mawete, soki olandi maloba ya vieux Simaro Masiya, aloba boye, baninga mingi tobetaka na bango na OK JAZZ lelo bakoma ba mikonzi ya mboka (Rép. du Zaïre), surtout epayi ya
ba militaires, ba généraux bazalaki, na administration ba gouverneurs, ba ministres, ba PDG etc.. bazalaki, yo okanisi batu oyo bakolinga Ok Jazz na bango ya bomuana ekufa kaka boye...
Soki nabungi te vieux Simaro alongua une fois na Ok Jazz, Franco ye moko alobaka rien, kasi batu ya Ok Jazz pression na bango elekaki makasi au point que rebellion ya vieux Simaro eleka
inapercue, en plus commune ya Saint-Jean Lingwala ezali na Kintambo, na Kinshasa, na Ngiri-ngiri parmi ba vieilles et premières communes ya Léo, donc ba vrais Kinois nionso ya époque wana
bazali ba originaires ya ba communes wana, peut-être okoloba bongo African-Jazz, basili baloba yango awa na Mboka-Mosika à plusieurs reprises, likambo ya African-Jazz ezali plus na ba motivations
politiques, yango elanda tii muana nsuka na bango Afrisa... comprenez mon émotion...


 


Mazadis

Richard MAWETE 29/08/2012 08:11


Pour ce qui est de Simaro Lutumba;s'il n'avait jamais quitté l'OK JAZZ,du vivant de Franco,je penses qu'il n' y a rien de mysterieux.C'est simplement quelqu'un qui aime la stabilité dans sa vie.


Il avait peut etre vu les experiences divers de Vicky Longomba,qui s'étaient toutes soldées par des echecs,pour ne pas tenter à son tour.


Il faut aussi savoir qu'il avait une certaine liberté,dans l'édition de ses chansons,par rapport aux autres musiciens.Lorsque,par exemple l'OK JAZZ avait fait un long séjour en Europe,dans les
années 80,Lutumba resté à Kin,avait recruté les Carlyto et d'autres musiciens pour enregistrer Maya.


Je ne crois pas que Franco aurait accepté cette situation,pour un autre musicien.En gros,je peux dire que Lutumba n'est pas un baroudeur,du style d'un Verckys. 

LUSED 29/08/2012 07:45


"LE SAXOPHONISTE AUX POUMONS D'ACIER" 


Voilà le surnom donné à ce grand saxophoniste  congolais ,l'un des plus grands saxophonistes africains de tous les temps.


Donc au Congo quand on disait "SAXOPHONISTE AUX POUMONS D'ACIER" on se réferait  VERCKYS.Ceci prouve qu'il avait un grand talent.


 


Autre chose :Franco (Luambo) l'a révoqué ,mais les relations sont deumerées bonnes.Il n'était pas seulement un enfant de Franco (Luambo) ,mais il est devenu un ami.Il est l'un des trois
mousquetaires kinois :LUAMBO (FRANCO) - TABU LEY (ROCHEREAU) - KIAMUANGANA (VERCKYS).Et ce trio solide a arrêté le trio Madjesi avec leur Sosoliso d'avancer.


Un homme revoqué qui devient grand ami de son patron .Chose rare au Congo.D'habitude on devient ennemis ,avec des "MBUAKELA" (chants de critiques).Le révoqué devient impoli devant son vieux et le
vieux commence à faire le jalousie devant son jeune au cas oú il réussit.


Un bon exemple à suivre pour les musiciens congolais.


 


LUSED


 


 

Jose Mveumba 27/08/2012 19:22


Losaka Kulutu Messager,


Merci pona Verckys...mais nalingaki ba kulutu ba repondre ngai na motuna na ngai.


Histoire ya ACCIDENT ya VERCKYS na NZELA ya BAS-CONGO naba VIRAGE ya KASANGULU elekanaki na VESPA naye elekanaki na MBULA nini? Est ce que edjalaki apres DEPART naye na OK ? ou Apres depart ya ba
TRIO MADJESI ? Chanson wana  NFUMBWA na oyo natieli yo y'ango nde ba chanson elakisaki bokasi ya VERCKYS pe ya ORCHESTRE VEVE...


http://youtu.be/v7Yr8I6UBSc


Apres formation ya SOSOLISO, il me semble que Orchestre VEVE ekomaki tellement AFFAIBLI que VERCKYS akomaki kolekisa temps naye nioso na B'affaire ya "Edition Veve"..donc EMPIRE VEVE. Orchestre
VEVE ekomaki vraiement na IMPACT lisusu te. TI  a mon avis KWAMY ayaki kokota na VEVE et Orchestre VEVE ekomaki kobeta rythmne neti ya OK JAZZ..nde ba reprenaki lisusu SOUFLE.Boyoka ba
chanson oyo "KALALA"..oko remarquer ke VERCKYS azongelaki naye KOBETA rythmne ya OK JAZZ. Peut etre ye mutu azalaki createur ya RYTHMNE oyo...qui connait?


http://youtu.be/L8ZLGrRf1cA

Messager 26/08/2012 19:09


OK Simba Ndaye.


A la semaine prochaine pour la poursuite de cette saga. 


 


Messager

Simba Ndaye 26/08/2012 15:00


Messager, je suis comblé. Par ailleurs, je ne crois qu'il y'ait beaucoup de mbokatiers qui pourraient se lasser d'entendre et de réentendre les chansons de Vévé de ces années bénies. En tous les
cas, j'attends avec fébrilité la semaine prochaine pour la suite. Boboto pe bondeko.

Messager 26/08/2012 13:20


Cher Mwenze,


 


Merci pour ces détails. L'erreur a été corrigée. Reste toujours vigilant.


 


Messager

MWENZE 26/08/2012 11:45


Cher Messager,"Annie ngai nalinga" c'est 1968.Cette chanson fait partie de la série des 45 tours qui comprenaient entre autres succès "Dédé tokabola mikolo","Nayébaki likambo","Likambo
ékosua na motéma","Santa Guyguyna"etc...Ici Vicklong est en duo avec Youlou,et rappelons-nous que Youlou intègre l'OK-Jazz en 1966.Par ailleurs la basse est assurée par Francis Bitsoumanou"Céli
Bitsou",alors qu'en 1965,la basse de l'OK-Jazz était encore entre les mains de son oncle Loubélo "De La Lune".


Bonne semaine à tous.

Messager 25/08/2012 19:29


Ndaye,


Après une vérification rapide, Yako Tobongisa fait partie des chansons de 1971 et 1972.


 


Messager

Muan'a mangembo 25/08/2012 17:38



Chanteur ténor oyo azosala duo na Max Sinatra ezali José Bébé, atikalaka d'ailleurs na Vévé après départ ya le Trio Madjesi. To ko retrouver ye ensuite na "Nakotunaka". Tosi tolobela ye déjà na
blog na biso, suite na question ya Dodo. Na reprendre yango awa extrait n'ango!


 


 


Ndeko Dodo,
Po na likambo etali José Bébé, na vérifier yango na Papy Tex, José Bébé ezali Mario Matadidi té. Cependant bango mibale bazalaka ba chanteurs (ténor) ya Vévé. Mario timbre na ye ezalaki na
modèle ya Longomba, alors que José Bébé azalaka na timbre ya Youlou. Na Cas ya Nakomitunaka, Ezali José Bébé moto ayembaka na Pépé Kallé. Ndenge boyebi, Verckys alingaka mingi mongongo ya
Yampanya au point, que apréferaki que Ba Sinatra, Djeskain na Mario balongua que atika chanteur fétiche na ye. Po ocomprendre différence ya mingongo entre Mario na José Bébé, na kosuggérer na
Message abetela biso nzembo ya Verckys Béa, avec des duos Sinatra-Mario et José Bébé-Djeskain. Evidemment guitare solo ezali ya Kasongo Danyla. José Bébé asi akufa.


Mwan’a Mangembo

Messager 25/08/2012 16:49


Cher Ndaye,


je m'excuse d'abord pour mon oubli chronique de datation des chansons. Je viens de me rattraper en mentionnant les années de production de toutes les chanson, sauf Yaka tobongisa dont je ne suis
pas sûr quand exactement elle était sortie.


je ne suis pas en mesure de te répondre sur le 4e chanteur dans Yako tobongisa actuellement.


Par ailleurs, il faut retenir qu'il y a encore plusieurs aspects de Vévé à décortiquer.


On se retrouve encore la semaine prochaine au sujet de Vévé si ça ne lasse pas les mbokatiers.


 


Messager


 

Simba Ndaye 25/08/2012 14:17


Merci Messager, d'avoir respecter ta promesse de revenir sur les débuts de Vévé et surtout d'avoir, comme il se le devait, focalisé l'article sur Verckys. A
l'instar de MWENZE, je considère Kiamuangana comme un virtuose, sans doute l'un des meilleurs saxophonistes que notre pays ait connu. Et encore, ce touche à tout
ne s'est pas contenté de maîtriser le seul saxophone, il savait également joué au piano (sur la photo) mais également à la guitare. Assurémment, la musique congolaise lui doit beaucoup. Par
ailleurs, vu la très forte personnalité et la complexité de son parcours, je souscris entièrement à ta mise en garde de ne voir que le côté ''musical'' de l'homme. Pour revenir aux chansons que
tu nous proposes, j'ai eu grand plaisir à écouter Okokoma Mokristo pour la première fois depuis plus de 40 ans. Dès lors, je me pose la question suivante: dans la chanson
suivante Yaka Tobongisa qui selon toi et je te crois, a été enregistré sous le label Vévé, je pense reconnaître très nettement la deuxième voix de Lola Checain.
Ma question est la suivante: hormis Youlou, Boyibanda et Simarro, Lola avait-il également suivi Verckys avant de revenir également dans l'OK
Jazz? Autre question: dans Sakumuna et Mfumbwa, qui est le quatrième chanteur qui fait chorus avec le trio Madjesi? Je note aussi le net distingo entre les
débuts ''timides'' du Vévé, style OK Jazz et le rythme enlevé que Verckys imprime à son orchestre à partir de Sakumuna et Mfumbwa. Du grand art. Le bassiste a très nettement révolutionné le
roulement de son instrument. Je note enfin, parmi les innovations, le lancement de la siène dans Sakumuna. Une autre requête que je t'adresse depuis plusieurs années (difficile à réaliser je le
concède): Dater les différentes chansons de manière à les hiérarchiser dans le temps. Toute dernière sollicitation: un mbokatier pourrait-il nous donner la composition de Vévé à ses débuts? Bon
weekend à tous et encore merci Messager.

Claude Kangudie 25/08/2012 12:32


Mbote ndeko Loyenge. Nalingi na confirmer oyo okomi, ezali ya solo. Bon ngayi na komaki nde commentaire, ezali article te. Na kobakisa ke epayi ya Baluba kombo wana ya ki africain ezali mpe
kobengama "djina dia ka bukulu ou djina dia ba nkambua", tokoki ko traduire yango na francais ke ezali nom de l'authencite ou nom des ancetres. Meme Mobutu ye moko dans l'une de ses messes
populaires, dont il avait le secret, donc meeting populaire, avait souligne ce fait..."tala epayi ya ba ndeko na biso Baluba, mondele akomi kuna alobi na bango kombo ya bo nkoko ezali kombo ya
diabulu..." Boboto na ndako na yo. Nzambe ya Congo ya Papa Kimbangu azala na yo.


 


Claude Kangudie

Loyenge 25/08/2012 10:44


Riverain du fleuve Kasaï dans la partie Bandundu - Maï Ndombe, chez les Basakata, mama na ngai ayebisaki ngai na tangu na bango, muana soki abotami bakopesa ye kombo, souvent ezalaki ba kombo
mibale (africain), moko kombo ya famille propre, mosusu ezalaki ya ndoyi, exemple camarade ya papa, ya mama to ya motu nionso oyo baboti ya muana basepeli mpo ete muana azala ndoyi na ye. Nde na
sima ya ba mbula soki muana azui batisimu (bapteme na catholique ou protestant - wana muana akomi na mbula entre 8 à 12 ans) muana akozua prénom chrétien, sikoyo bakosalela ye buku ya batisimu
(livret de bapteme), bakolongola kombo oyo ya mibale (africain) ba ko remplacer yango na prénom catholique, okoyoka bakoloba : kombo ya mboka na kombo ya nzambe, mais malins qu´ils étaient,
baboti ya muana ba ko continuer kobenga muana, par exemple : à la naissance soki muana abotamaki na kombo ya Manieni Kabongo, après douze ans aye kozua batisimu na kombo ya Michel, na butu ya
batisimu (faisant office ya carte d´identité) bakokoma Manieni Michel, alors baboti na communauté bakobenga ye sikoyo Manieni Michel Kabongo, kasi lokola Kabongo ekomami te na buku, kende kende
kombo yango ekobanda kobunga, puisque Kabongo ekomi kombo ya diabulu (zabolo), DINA DIA DIABULU, epayi ya basakata, Dina na tshiluba, ezali Djina. Yango omonaki tango AUTHENTICITE eyaki ezalaki
lokola oyo balobaka LA REVANCHE DE L´HISTOIRE.


Ndeko Claude Kangudie oyo ezali mua complément na ngai na article na yo, histoire nayoka na mama oyo abota ngai, originaire ya village Bendela na Maï-Ndombe dans le Bandundu na rive droite
ya fleuve Kasaï.

DIERTO 25/08/2012 00:01


Merci mr Claude kangudie pour ces précisions peut etre les missionnaires refusaient les troisième nom car souvent fantaisiste ou carèment provocateur, au Canada nous avons le FIRST NAME, MIDLE
NAME (pas obligatoire) et LAST NAME ( nom de famille) je pense que chez nous à l'epoque de Mobutu on commençait l'identité par le nom de famille ainsi de suite. Merci également mr Samuel Malonga
d'avoir rélèvé cette incongruité qui prete à confusion au fait en écrivant je pensais plutot à son prenom de "WAZOLA MBONGO" car il s'agit bien du prenom, postnom ou surnom de verkys en plus de
Mateta 


Il parait que Mobutu par la zairianisation il voulait creer une classe d'au moins 300 barons typiquement congolais à l'instar des barons belges verité ou rumeur?

Samuel Malonga 24/08/2012 22:38


Cher Dierto,


"Qui aime l'argent" se traduit en "wazola nzimbu". Kiamuangana tout comme Zamuangana veut dire "qui est dispersé".

Claude Kangudie 24/08/2012 21:25


Mon frere Dierto, bonjour. Pour l'orthographe des noms luba comme Tshisekedi, Tshiala, Tshibangu, Tshimankinda, Tshimanga c'est une mutation qui a ete introduite par les linguistes congolais du
Kasai qui voulaient creer une lettre phonetique pour le son TSHI. C'est ainsi qu'ils le traduisirent dans l'ecriture C. Mais l'orthographe des noms avec TSHI est tjr reste en vigueur. C'est ainsi
que vous voyez des noms avec des TSHI et des noms avec Cishimbi pour Tshishimbi. Il n'y a aucune correlation avec l'authenticite. Pour l'authencite, il faudrait savoir qu'au Kasai, on avait pas
attendu l'avenement de Mobutu avec sa politique pour avoir de africains bantous. Le Belge n'avait jamais reussi a nous faire renoncer aux noms de nos ancetres. On avait un prenom chretien et on
avait un prenom luba "dina di bukula". Et le Belge, dans son effort d'alienation mentale, appelait cela "dina dia diabulu", soit le nom de satan...


 


Claude Kangudie.

DIERTO 24/08/2012 21:05


A tous mes ainés de Mbokamosika tout  d'abord mes respects, sans vouloir offusquer qui que ce soit, j'aimerai puisque l'occasion fait les lurons profiter pour glaner quelques informations
sur la grande reforme du mobutisme qui est "l'authencité".


Qui de Malula et Mobutu est le véritable instigateur de l'authencité car il ya de cela plusieurs années dans le cadre d'un de mes cours à l'université d'Ottawa j'avais aborder cette questions qui
à ma grande surprise par mes recherches il s'etait averé que cardinal Malula fort de l'expérience de l'eglise sud américaine été parmis ceux qui avait depuis 1958 pousser le vatican a adopter les
rites africains avec tous ces corrolaires ( habillement des religieuses, etc...) cfr (Mwayila kayembé chercheur et ecrivain congolais)


_ Un de notre a mentionner les prenoms de Kiamuangana qui traduit en francais donne à peu près ceci "celui qui aime l'argent" drole de coincidence? tansdique qu'un autre monsieur illustre de
l'époque c'été affublé du prenoms de " celui qui a tué un soldat" , mon vieux Muana a mangebo a stigmatiser le prenom de "Masiya" qui veut dire "Messie" est-ce que c'était une fantaisie de la
part de papa Lutumba car il a aussi un prenom à moins  que je ne m'abuse de "ndomanueno" or il ya un ami qui m'avait reveler que tous les noms de ressortissant Né-kongo commençant par "ndo"
a vrai dire sont portugais par ricochet angolais par exemple ndomanuenu= don manuel; ndongala= don gratias ou encore ndonfusu=don alphonso la liste est longue est-ce que ce vrai?


- Pour zairianiser son nom comment se faisait la demarche auprès de l'Etat civil? tu y vas tout bonnement et puis tu donnes le nom qui te passe par la tete? comme le chef de l'èpoque lui meme
Joseph desiré Mobutu devenu Mobutu kuku ngbendu wazabanga il parait que ce nom a une signification rigolos tout comme certains métis obligé de recourir à l'authencité ont brillés par des prénoms
grandiloquent ou farfelus pour d'autres à la limite d'obsénité à l'instar parait-il de "Kengo wa dondo" pour ceux qui connaissent le nguandi il parait que eza makambo ya salité?  


Enfin parait-il l'orthographe de ces noms congolais posé problème ce pour celà surtout pour les ressortissant du Grand Kasai on pouvait accepter deux voir trois othographes distincte pour un seul
nom par exemple TSHISEKEDI, CISEKEDI, TSHICEKEDI, TSHIMANGA, CIMANGA etc;; chose inaceptable pour l'admnistration car meme le computer aura du mal a associer la meme personne aux diférend noms.


Je ne pense pas m'etre ecarté du droit chemin de ce sujet car la période de l'eclosion de l'ingéniosité de Verkys correspond avec cette ferveur de l'authencité n'est-ce pas qu' il est celui qui a
exprimé ouvertement le ras le bol de l'homme noir face à l'occidentalisation ou au blanchissement du christianisme dans son oeuvre anthologique "na komitunaka" pour ce haut fait il avait été
excomunier de l'eglise catholique mais il avait gagné  sa place dans le PATHEON de" la fierté noire" "black and proud" au meme titre que KiMBANGU, ADOU ELENGA( ata ndele) LUMUMBA, MALCOM X,
KWAME KRUMAH, MANDELA,  


Un clin d'oeil à notre ainé " MWENZE" dont le nom signifie en moins que je ne me trompe en kiluba ou Tshiluba voir lingala (oko ngenga lokolo mwenzé o likolo) ARC EN CIEL OU ETOILE l'un ou
l'autre vous etes un signe annonciateur des bonnes choses dans notre culture africaine, nous ne pouvons nous en passer de vous.


BOBOTO PE BONDEKO 

MISO GA 24/08/2012 18:50


Muan'a mangembo,c'est plus fort encore si,comme je le pense,"Masiya" se traduirait plutôt par Messie,"l'Envoyé" et non Emmanuel,"Dieu au milieu de nous".Ce qui donnerait un tout autre éclairage à
vos énigmes,une autre lecture à vos interrogations.Qu'à cela ne tienne,nous avons toujours fait nôtres vos interrogations ici exprimées,à commencer par le sens d'un surnom sans aucun rapport ni
avec son nom,ni avec son prénom.La personnalité même de Simaro ne demeure t-elle pas déjà une énigme?Bien malin qui saura percer un jour le mystère de cet homme.

MWENZE 24/08/2012 17:24


Verckys,un virtuose.La grande majorité de ses partitions sont des pièces d'anthologie dignes d'être apprises dans les grandes écoles de musique.Ecoutez donc sa ballade de couplet dans "Samba
tokosamba" de Michel Boyibanda et l'OK-Jazz,un nectar!Sans aucun doute l'un des plus grands saxophonistes que notre continent africain ait jamais connu.Rèèèèèèspè!!!!

Muan'a mangembo 24/08/2012 16:56


L'énigmatique relation Simaro Massiya - Verckys Kiamwangana


Lorsque Verckys se lance dans la production musicale, il compte sur un compositeur prolixe, en la personne de Simaro Massiya. En effet, Verckys qui a du flair et de l'ambition, a réussi à
convaincre le grand Simaro (guitariste) ainsi que deux chanteurs de l'OK Jazz - Boybanda et Youlou - à venir participer aux premiers enregistrement qu'il entend réaliser avec le matériel qu'il a
ramené d'Europe. Tout se fait en secret et il n'est pas encore question de l'orchestre Vévé, lorque Franco est mis au parfum. Sa colère est terrible: révocatiion pour les 3 artistes. Pourtant,
seul Verckys quittera vraiment Ok Jazz. Simaro renoncera au projet pour retourner aussitôt au bercail, tandis que Boyibanda et Youlou, continueront les enregistrements pour respecter l'engagement
pris avec Verckys. Que s'est-il passé entre Franco et Simaro? Pourquoi Simaro n'avait-il jamais osé quitter l'OK Jazz du vivant de Franco, est un énigme pour le mélomane que je suis.


Voulait-il établir le record de longévité dans un même orchestre, lui qui n'aura connu que deux groupes: Bisengo de Madiata (1959-1961) et l'OK Jazz (1961-1993), avant d'aller monter Bana OK avec
Ndombe et Kiambukuta?


dans tous les cas, l'artiste qui intrigue déjà par sa longévité naturelle, partage d'ailleurs avec un certain Papa Noèl, le doyenné de la scène musicale congolaise,Simaro qui selon biographe
serait même l'aîné de Franco d'une année, n'aurait-il pas sacrifié un destin bien plus important, en se contentant d'être le lieutenant de Franco?


Deuxième énigme, son surnom de Massiya: avouez que pour quelqu'un dont le prénom est "Simon", se retrouver avec un surnom emprunté à Jésus (Emmanuel) est un peu fort! saul s'il avait un deuxième
prénom Emmanuel - ce qu'aucun chroniqueur n'a jamais mis en évidence, je me suis toujours demandé s'il n'était pas le "sauveur" de l'OK Jazz après la séparation de Franco et Vicklong, avec ses
premiers tubes comme Ma Hélé, et plus tard, la série "Lolaka" qu'il demarre avec l'arrivée de Sam Manguana, puis Djo Mpoyi et Carlyto. Il est un fait que dans la concurrence sans merci que se
livrent les deux "maîtres" de la musique congolaise Rochereau et Franco, Simaro Massiya contribuera à faire pencher la balance du côté de l'OK Jazz. Quelle bénéfice en tire-t-il pour ne jamais
avoir osé franchir la ligne rouge pour créer son propre groupe?


 

Tundanonga 24/08/2012 14:11


Je n'oublierai jamais le passage de Verkys à la télé après un séjour en Belgique. C'était l'époque où les souliers dits "boma moto" commençaient à devenir in à Kinshasa. Assis sur un tabouret,
alors qu'il ne savait pas que le son était enregistré et que l'on tournait les images, il disait au cameraman: "lakisa sabato, lakisa sabato ko". Et puis lors de l'authencité, il prit le nom de
Kiamwangana Mateta wa Dizola Bongo", comme Gérard Ekwalanga: Ekwalanga Mongo Lilikta Abomisoda. Nakomitunaka est resté un plaidoyer pour les cultures africaines. Ces postnoms disparurent sans
avoir fait long feu.