Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager



Source: Jornal de Angola.

 

UN FAUX PROPHETE CONDAMNE EN ANGOLA


 

luzingu mundukisi b

Le faux prophète devant la Cour

Le Congolais Luzingu Mundukisi David, qui se qualifie de prophète de l'église kimbanguiste à Mbanza Congo, venant de Kinshasa, République démocratique du Congo (RDC), a été reconnu coupable lundi et condamné à trois mois de prison sur des accusations du ministère public du crime de faux statut d'un ministre du culte.

La décision de la cour provinciale lue par le président du tribunal de la province, Eugenio Domingo, stipule que, après avoir purgé sa peine de prison à l'unité de Nkiende, à 30 kilomètres de la capitale siège du Zaïre, Luzingu Mundukisi David sera expulsé vers la RDC, que, selon le magistrat, "aucune preuve n'a été trouvée pour être citoyen angolais, comme l'a soutenu."

Le président de la cour provinciale du Zaïre a dit que le crime dans lequel le citoyen est coupable en vertu de l'article 15, décret du 20 avril 1911 et punissable en vertu du deuxième alinéa de l'article 236 du Code pénal en vigueur dans le pays.

Pour Eugenio, la peine de Luzingu Mundukisi David, célibataire, 57 et Chauffeur de profession, a été atténuée en raison de sa spontanéité dans la confession du crime, le repentir, et aussi par l'absence de casier judiciaire.

"Il a été prouvé que le défendeur est un citoyen de la RDC, est entré illégalement et sans-papiers sur le territoire angolais par le poste frontière de Luvo, le 6 Juin 2010", a noté le juge Eugene Domingo, et a ajouté que le coupable s'est installés en monument historique Kulumbimbi (ancienne residence de rois Kongo) sans avoir été autorisé par les autorités compétentes de la région.

Sur le site, selon le juge, le défendeur  prophétisait et benissait  plusieurs habitants de Mbanza Congo, en disant qu'il était envoyé par Dieu pour s'y installer parce que l'endroit représente les quatre coins de l'Afrique et devrait servir à jeûner et à demander Dieu la libération des Africains de tous les maux qui en souffrent.

Le juge a expliqué que les valeurs monétaires, un total de 13 000 et 650 kwanzas offerte aux «prophète» par la population et un ensemble de photographies de personnalités d'Afrique trouvés en leur possession au moment de l'arrestation, sera propriété de l'Etat.

Invitée à commenter sur sa défense, Luzingu Mundukisi David a dit: «J'ai de la peine pour ce peuple et si l'Etat  me permet de rester plus longtemps dans Kulumbimbi j'aiderais la population à sortir de la pauvreté et  de ses conflits,je pourrais partir, le 5 mai de cette année à condition que les communautés cessent de frapper les enfants qui'ils accusent de pratiques de sorcellerie. "

 

                                  Avec la collaboration de Ndombasi Kupessa Ngombo.


N'Gola, par Moïse e José Kafala

Enquanto espero, par Carlos Baptista, ac. par Or Inter Palanca de Matadidi Mario

Lukoki, par Franco et L'OK-Jazz (1988)

Commenter cet article

Nombasi Kupessa Ngombo. 08/01/2011 05:32



ENQUANTO ESPERO,composition CARLOS BAPTISTA ,acompagné par les musiciens de l'INTER-PALANCA.