Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

CANTIQUE CATHOLIQUE

 


 
Je suis Go Nabu.
La chanson dont je viens partager avec tous les mbokatiers était très populaire dans la majorité des écoles catholiques kinoises. Moi je l´ai appris en 1979 quand j´étais en 3ème année primaire.
J´aimerai savoir son titre et le nom son auteur.
 
Ci-joint le texte de la chanson: 
 

Faut-il nous quitter sans espoir,
Sans espoir de retour,
Faut-il nous quitter sans espoir
De nous revoir un jour

Ce n'est qu'un au-revoir, mes frères
Ce n'est qu'un au-revoir.
Oui, nous nous reverrons, mes frères,
Ce n'est qu'un au-revoir.

Formons de nos mains qui s'enlacent

Au déclin de ce jour,
Formons de nos mains qui s'enlacent
Une chaîne d'amour.

Unis par cette douce chaîne
Tous, en ce même lieu,
Unis par cette douce chaîne
Ne faisons point d'adieu.

Car Dieu qui nous voit tous ensemble
Et qui va nous bénir,
Car Dieu qui nous voit tous ensemble
Saura nous réunir.

Commenter cet article

Chantal Masikini 25/09/2010 14:00



Souvenir du lycée prince de liège, tango tozalaka bana ya ba papa, today les choses ont changées. Merçi mboka mosika.



Samuel Malonga 21/09/2010 13:20



Je parie qu'il y a deux versions de cette chanson. C'est la version catholique qui s'intitule Enfants de la même cité. Les paroles sont un peu différentes (Enfants de la
même cité, l'Eglise du Seigneur, enfants de la même cité, nous n'avons qu'un seul coeur). Ce texte se trouve dans l'une des séries des cantiques catholiques
Chantons. Je crois que la version de notre ami Go Nabu est celle des protestants.



Go Nabu 19/09/2010 14:41



Merçi bcp à tous de m´avoir aider a retrouver le titre de cette chanson.


Go Nabu.



Marie Helene 19/09/2010 12:27



Merçi mingi po na nzembo oyo ezongisi ngayi na enfance na ngayi vers 1961 tango wana nazalaka je crois na 8 ans, toyemba yango na classe na kalina. Nasepeli pe ndenge botié texte na yango. 



soungari de bxl 19/09/2010 11:18



merci mingi na ndenge bolamusi ba souvenir na biso nazali ko se rappeler que nzembo oyo tozalaki ko yemba yango tango nazalaki na ecole primaire ya kinzazi na matete dans les années 70 na
fin ya année-scolaire nioso, mingi tango tozuaki ba certificat d'études na biso ya 6ème primaire ezalaki penza na emotion mingi séparation wana, encore merci mingi po na ba souvenir ya ndenge
boye



bibi esele 19/09/2010 01:12



selon information papa sonny mokonzi apesi,nabeti auld lang syne na google france,ya solo nzembo yango ewuta na ecosse pe ezalaki traduit na francais na 1920 par le pere jesuite jacques sevin.ca
depand ya circonstance ezali koyembama, titre na yango na francais a partir ya ba paroles ezali: CE N'EST QU'UN AUREVOIR.frere na nga atanga na internat na bas zaire abandaki koyemba yango mingi.



Messager 18/09/2010 18:17



Comme je l'ai déjà dit à notre ami hier, ce cantique est plutôt universel. Il était chanté par les élèves de toutes les écoles, catholiques et protestantes.


Sous le même rythme, il s'intitulait enfant de la même cité.


 


Messager



Monga liyoko 18/09/2010 17:28



Ngayi pe na yemba nzembo oyo na école na mbandaka na 1963, j´avais 10 ans. Nazalaka kokanisa que bana kisasa nde basalaka yango, lelo nde nayei koyeba que eza nzembo ya ba paya.



sonny mokonzi 18/09/2010 16:29



MUA CORRECTION MOKE,JE NE CROIS PAS QUE 1788 EZALI MOYEN AGE. EZALI EPOQUE CONTEMPORAINE??? BA MBULA ELEKI MINGI,NOTION YA HISTOIRE EKOMI KOBUNGA.



sonny mokonzi 18/09/2010 16:09



AULD LANG SYNE,ezalaki ecrite pour la premiere fois comme poeme na moyen age par l'ecossais ROBERT BURNS na 1788, au depart ezalaki en gaelique ecossaise je crois,bato mingi bafandi na ba pays
anglophone bayembaka yango mingi na suka ya messe ya noel ou na b'enterrements na cimetiere ou bien na ba ceremonies ya collation ya ba grades academiques......quelque paroles n'ango na anglais
yango oyo:until we meet again my friend,may GOD go with you,may his love keep you safe,until we meet again,may GOD blessings follows you.....avant robert burns asala poem oyo,quelque paroles
ezalaka deja koyembama na ecosse na epoque wana. ezali nzembo molayi mais nakati na mokuse.