Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

TATA AYAEI, NZALA ESILI ! est le titre d'un article du  quotidien congolais "LES ACTUALITES AFRICAINES", du 17 juin 1961,  annonçant le retour triomphal du président Kasa-Vubu de New York, où il venait de participer à l'Assemblée Générale de l'ONU, durant la période de crise politique de triste mémoire.

   TATA AYEI; NZALA ESILI signifie papa est de retour, fini la faim! Un cri que tous les gamins congolais lancent au retour d'un parent à la maison. Tata ayei, ou Mama ayei, nzala esili, est un clin d'oeil au responsable de retour , à s'occuper de personnes (enfants ou population) placés sous sa responsabilité ou sa gouvernance.

A travers ce titre, nous nous rendons compte que l'usage de nos langues nationales ne datent pas du régime Mobotu. Cet article a été publié en 1961. Il prouve qu'au lendemain de notre indépendance, notre peuple s'est mis à utiliser nos langues nationales comme expression de sa pleine souveraineté.

Ce sentiment s'est progressivement développé jusqu'à la désaliénation totale. Aujourd'hui, les congolais parlent à leurs enfants en lingala à travers le monde sans complexe, tout en communiquant avec les autres dans d'autres langues.

P.S. Ces archives ont été fournies par Dom Munsiensi à qui nous souhaitons bonnes vacances .

 

 

Messager 

 

 

1.

Tata Ayé 2

 

2.

Tata ayé 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article