Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

       TAM TAM D’OR EUROPE

DSC01837

DE BONNES NOTES AUX LAUREATS DE LA DIASPORA


Quand on interroge les mélomanes de la diaspora sur leurs goûts en musique congolaise, mais aussi en musique du monde, leur préférence diverge toujours avec les vues de ceux qui sont à Brazzaville. Pourquoi  ne pas élargir un peu la gamme des possibles en prêtant l’oreille aux perles les plus originaux qui explorent un univers sonore qui refuse les facilités des synthétiseurs au profit des éléments plus traditionnels, exceptés bien sûr, l’honneur et le plaisir que nous procurent  les « vieilles gloires »

Quoi qu’il en soit, un bel hommage a été réservé aux lauréats de la diaspora. Il fallait bien que ça arrive ; quel musicien n’a pas eu envie dans sa carrière d’une reconnaissance pour le meilleur de son œuvre. Tout un concept :

 1 -  pour : PAPY JAY – TOP ONE FRISSON  - YA TACHY, trois grandes révélations de l’année 2010. 

2 -   pour : LOKO MASSENGO – Aurlus MABELE -  NZONGO SOUL, trois anciennes gloires  qui ont repris la production  (à l’exception d’Aurlus MABELE, malade depuis quelques années) en réactualisant quelques uns  des grands succès populaires de leurs années de gloire.

Aussi, le vendredi 13 Mai 2011 au soir, l’institutionTAMTAM  D’OR, que préside le manager exécutif Médard MILANDOU-NSONDA  a témoigné à nouveau du mérite et de l’amour que vouent les mélomanes avertis à leurs géniaux musiciens d’hier et d’aujourd’hui, à travers l’opinion faite par le Jury mis en place à cet effet.

DSC01820

La cérémonie a été  patronnée par son Excellence, Monsieur Henri LOPES, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Congo en France, qu’entouraient, le représentant du Congo à l’Unesco, les  diplomates de l’ambassade et diverses personnalités, dans la salle Verte de l’Ambassade du Congo en France.

Un grand public enthousiaste, composé des artistes, des  éditeurs de musique et des mélomanes a exprimé sa satisfaction pour la réussite de cette intime manifestation   qui  a constitué aussi  un pont  tissé de sonorités afro-rock lancé entre l’Afrique et l’Amérique, afin d’arpenter les deux rives adeptes d’un même style musical.

Les prix ont été présentés par Monsieur Médard MILANDOU-NSONGA, le Manager exécutif des « Tam Tam d’or ».

 En effet, La sixième édition des « Tam Tam d’or »  qui s’est d’abord déroulée le 19 février 2011 au « Mombo Beach » d’Owando, dans le département de la Cuvette (République du Congo) a  retenu de nombreux artistes et  des œuvres musicales qui ont été récompensés au titre de l’année 2010. 

Deux critères ont fait l’objet du choix du jury qui a tenu compte du niveau des artistes de la diaspora et de la reconnaissance due a ceux qui ont écrit quelques pages de l’histoire de la musique congolaise, actuellement  en Europe,  et sur la base des deux catégories ci-après :

1-Catégorie : TAM TAM D’OR DE LA DIASPORA

- PAPY JAY  (France), pour l’album « Sainte Trinité »
- TOP ONE FRISSON (France) pour l’album « Kimona    

méso » 
- YA TACHY  (Suisse), pour l’album « African jazz bar » 

2- Catégorie : TAM TAM D’OR D’HONNEUR POUR LA CARRIERE

- Aurlus MABELE 
- NZONGO SOUL
- LOKO MASSENGO 


A l’exception de NZONGO SOUL (absent, excusé) Tous les lauréats ont chacun interprété en Play back, avec chacun son goût, prononcé pour les œuvres plébiscitées..  Un démarrage en force avec tout le punch  des thèmes, afro- beat, rumba, afro-rock….dans la veine parodique chère aux productions réciproques.

Le Manager exécutif, Médard MILANDOU NSONDA  a du reste prouvé qu’il avait  plus d’un tour dans son sac. Car,  après Owando, pour  la 6ème  édition Tam Tam d’or Congo, puis,  Paris pour la même édition Tam Tam d’or Europe, le Manager exécutif, figure très populaire qui rêvait depuis longtemps de bénéficier d’un espace  assez large pour exprimer quelques idées d’organisation, peut dire : Mission Accomplie.

Clément OSSINONDE

Clement.ossinonde@sfr.fr

 

Commenter cet article