Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

Talon dame, et Méleli Méleli pour réveiller tous les mbokatiers

 

Ce matin, notre ami Aimé Atipo nous surprend encore avec une rareté intitulée : « Talon Dame », de Gaspy et le Négro-Succès. Cette œuvre manquait dans notre discothèque et nous la recherchons depuis longtemps.


C’est avec plaisir que nous la diffusons pour redonner du moral à tous les nostalgiques des années ’60 et ’70, tout en soulignant que Kusala c’est le nom de l’épouse de Gaspy, de son vrai nom Luwowo Mutshokele à laquelle ce dernier avait dédié plusieurs autres œuvres.


Nous auditionnerons aussi "Meleli Meleli" , de Philippe Letzungu et Africa Mod Matata qu' Aimé nous avait fait parvenir quelques jours avant . Une belle réalisation qui avait retenu l'attention des mélomanes durant les années '70.


Bonne journée en ce début de printemps.


Tokokutana na pokwa. Nasengi bino botanga malamu article oyo ndeko Martin’s Gonçale akomi sur l’AVC.


Messager

BANNIER-MBOKAMOSIKA-copie-9.jpg

 

Les raretés de ce vendredi 23.mars.2012

 

1.Talon Dame, de Gaspy et le Négro-Succès

2.Méleli Méleli, de Letzoungou et Africa Mod Matata

3. Nelly na place na ngai , par Mauro Maurice (à l'attention de Mwenzé)

Meleli, meleli, ma mere l'a fredonnee en faisant la cuisine...En voici le contenu traduit en Francais ici signalee par "Fr". Desole pour le manque d'accents. J'utilise un clavier qui en est depouvu. Le refrain m'est malheureusement inaudible, aussi ne l'ai-je pas traduit. J'en suis egalement desole.


Meleli meleli, meleli we tsuhu e yeni we  

(Fr) Je pleure, je pleure, O que je te pleure, le jour ou tu es partie  

Me kisi we o nzo, me muni muatihi a we, nde we mi ye  

(Fr) Je t’ai manque a la maison), (ou) j’ai vu ton petit-frere qui m’a dit que tu etais partie  

Aii nya mesa buni ye e, cherie a me mi ye, mama me tala nde kuni ye

(Fr) Que vais-je donc faire, ma cherie s’en est allee, ou vais-je la retrouver ?

Me tenne we okana, na me ya (inaudible...pila?) eli we eh, motema me

 (Fr) Je t’ecrirai donc une lettre, et je viendrai (te retrouver) la ou tu es mon coeur.

 

De L'Asie, Muana Gabon

Commenter cet article

Bidi Bayé 31/03/2012 13:43


Likambo batu mingi babosanaka ke Nyboma na Soki Vangu Max bazalaki déjà kobeta na Négro-Succès du vivant de BMM en levée de rideau, donc miziki ya moyi.


Et puis soki Gaspy azuaki lisalisi ya Franco, nayebi te, kasi Franco asalisaki batu mingi, po na Gaspy na Bolhen, ezali mua pasi po na kondimela Franco, surtout tangu akomaki Gd-Me dans le TP Ok
Jazz après liwa ya BMM.


Djeskain Loko Massengo amata pour la première fois na vie na ye  na libumu ya ndeke (avion) tangu azalaki kobeta na Négro-Succès, nabanzi ezali confirmation ke Djeskain Loko Marcel abeta na
N.S.


Deyesse Loway Empompo abeta na Olympia na African Fiesta National (afrisa) na fin ya 1970.


Nayebi te soki nabosani bongo bobongisa.

Joseph Pululu 27/03/2012 17:20


un mot sur les éditions Paka Siye de Gaspy.


Lorsque Gaspy se lance dans l'édition musicale, nous sommes en 1971. Quelques six mois plus tôt, Bavon Marie Marie nous quittait. Negro succès avait du mal à faire le deuil de son artiste
vedette, malgré le soutien indefectibre d'Achile Ngoy, qui à chaque numéro de Vedette, reservait ses plus belles pages à la bande à Bavon: Amba Zozo, Didi Kalombo ou Bolhen y sont en vedette.
mais le coeur n'y était plus. Et c'est là que survient l'étincelle pour Gaspy. Au guidon de sa Vespa, il va placer dans les maisons de vente de disque son ballon d'essai : Nelly ya moro et talon
d'ame. Le coup d'essai se révèle un coup de maitre.


dans la foulée ilva produire un disque Mbala qui, grâce à Mateta Kanda, va devenir un hit. en effet, il s'en servira pour son émission de disque demandée. Mais à l'arrivée de Parions Mondenge et
autres Molende Kwikwi, Gaspy va prendre du recul sur le typique pour se refugier dans la musique folklorique.


A-t-il bénéficié du coup de pouce de Franco en souvenir de son petit frère Bavon? nul ne le sait. Certains témoins soutiennent tout de même qu'au plus fort de la pénurie de matière première pour
les disques, Gaspy disposera toujours de son lot de disque pour vivre.


Des éditions Paka Siye, je retiens ce peroquet dessiné sur le disque. Y'avait-il autre chose?.... mes souvenirs sont très flous la dessous.

Claude Kangudie 26/03/2012 20:29


Bonjour mon frère Atipo...en tout félicitation mpo na ba nzembo na yo. En plus, ozali kosokola ba 45t wana bien avec pétrole !!! Merveilleux retour sur notre passé. En ce qui concerne Toupie,
soki ezali Toupie oyo azalaki koyemba na temps ya Tout Petit Emile Soki, kobanga te, tinda foto, nous te confirmerons sa tronche sur votre photo. A bientôt, j'espère.


Claude Kangudie.

Messager 26/03/2012 19:23


Après vérification il s'agit de Dihunga Hubert et non Dihunga Djeskain. Donc c'est Dihunga Hubert qui a évolué dans le Négro 1ère formule. Nous auditionnerons une de ses oeuvres. Mais les
chroniqueurs semblent avoir confondu Checain Lola et Dihunga.


Maintenant nous attendons la confirmation du passage de Loko Masengo Djeskain dans le Négro-Succès.


Messager

Messager 26/03/2012 18:44


Mon cher Mwenzé,


Je crois que Djeskin Dihunga a été dans le Négro-Succès première formule, créé en 1961 par Vicky Longomba. Je pense avoir quelques chansons de cette époque. Mais Loko Masengo Djeskain serait de
l'époque des Bana 15 ans, avant qu'il n'aille dans Vox Africa, puis Vévé.


De toutes les manières Djeskain est vivant, il peut nous édifier lui-même.


Il y a aussi Chechain Lola qui aurait évolué dans la première formule de cet ensemble.


Nous attendons les avis des anciens.


 


Messager

Messager 26/03/2012 16:41


@ Muana Gabon & Mwenzé,


Bravo pour pour vos interventions et votre complémentarité. C'est ainsi que nous devrions oeuvrer pour aider tout le monde à comprendre le sens de certaines chansons interprétées dans des langues
inaccessibles aux autres.


Il nous reste à solliciter le concours de nos amis Gabonais à nous envoyer des chansons des années '60 et '70. Nous serions comblés d'auditionner les anciens succès des artistes de la génération
de Pierre Akenenge qui manquent dans notre discothèque


 


Messager

MWENZE 26/03/2012 16:37


MISE AU POINT:Cher Messager, me référant au commentaire N°14,je voudrais signaler ici qu'il n'y a eu qu'un seul Djeskin dans le Négro-Succès,celui de la formation originelle en 1961 avec Vicky
Longomba.A ne pas confondre avec Djeskain Loko Massengo,simple homonymie des surnoms.D'ailleurs Bholen en personne porta cette précision en 2006,au cours de l'émission matinale dominicale
consacrée aux merveilles du passé et animée par Pablo,l'ancien batteur de Zaïko,sur une chaîne de télévision privée de Kinshasa.Merci.


MWENZE

MWENZE 26/03/2012 12:20


Cher Aimé,j'avoue avoir été deVancé par Mwana Gabon,qui a traduit cconvenablement la chanson,alors que je m'apprétais à te répondre,vu que c'est à l'instant que je prends connaissance de ton
quastionnaire.Occasion m'est toutefois offerte cici de faire une mise au point dans la formation d'Africa Mod Matata de 1968,année de la création de l'oeuvre,qui ne sera enregistrée qu'en
1970,faute de structures phonographiques au Congo-Brazzaville.Le décalage entre la création d'une chanson et son enregistrement fut une pratique très courante à cette époque là.


Chant:NGolo Michel,Moumbenza Toussaint,Miyouna Yanno


Guitare-solo:Randos


Saxo:Lendzoungou Philippe(solo),Baby(nom?),ancien batteur de l'orchestre,reconverti.


Le reste demeur conforme à la liste de Messager.


Nota:Gombé Penky et Obami Maurice avaient déjà quitté africa-Mod pour former l'orchestre Manta Lokoka.


MWENZE

Muana Gabon 26/03/2012 12:00


Cher Aime,


Je ne suis pas sur de reconnaitre certains mots, car en 1970, annee de parution de l'oeuvre comme l'affirme le frere Messager, je n'avais pas 7 ans. Je ne suis ni Ndumu ni Humbu mais
Nzebi. Comme l'a dit le frere Mwenze, je n'ai jamais eu besoin de traducteur pour comprendre le Ndumu/Humbu car des familles Ndumu/Humbu, il y'en avaient toujours dans le voisinage, le cadre
etant les "cites" ( logement sociaux) que mettait la Comilog ( Companie miniere de l'Ogooue) pour ses employes (dont etait feu mon paternel). Et puis, le Ndumu/Humbu et le Nzeb sont tres
proches et il y'a des mariages mixtes...


Pour les freres du Congo Brazza, il faut noter qu'en musique ce qui venait de Pointe-Noire, Makabana et Mbinda ( ou nous Gabonais du sud avons presque tous de la famille), nous touchait en
plein de l'autre cote de la frontiere au Gabon, alors que ce qui venait de Brazza nous semblait un peu eloigne ( geographie oblige !).


Au frere Mwenze,


Pour la langue dans laquelle Meleli meleli est chantee, je pense pouvoir affirmer que c'est le Ndumu/Humbu et non l'Obamba, car le mot designant petit-frere dans la chanson est "Muatihi" et non
"Muari" comme cela est coutume en Obamba. Mais la linguistique, je la laisse aux connaisseurs...


Meleli, meleli, ma mere l'a fredonnee en faisant la cuisine...En voici le contenu traduit en Francais ici signalee par "Fr". Desole pour le manque d'accents. J'utilise un clavier qui en est
depouvu. Le refrain m'est malheureusement inaudible, aussi ne l'ai-je pas traduit. J'en suis egalement desole.


Meleli meleli, meleli we tsuhu e yeni we


(Fr) Je pleure, je pleure, O que je te pleure, le jour ou tu es partie


Me kisi we o nzo, me muni muatihi a we, nde we mi ye


(Fr) Je t’ai manque a la maison), (ou) j’ai vu ton petit-frere qui m’a dit que tu etais partie


Aii nya mesa buni ye e, cherie a me mi ye, mama me tala nde kuni ye


(Fr) Que vais-je donc faire, ma cherie s’en est allee, ou vais-je la retrouver ?


Me tenne we okana, na me ya (inaudible...pila?) eli we eh, motema me


 (Fr) Je t’ecrirai donc une lettre, et je viendrai (te retrouver) la ou tu es mon coeur.


 


De L'Asie, Muana Gabon

Messager 25/03/2012 21:28


Aimé,


La force de ce blog c'est la complémentarité. Cette photo sera examinée par des milliers de mbokatiers et l'un de nous saura identifier les musiciens.


 


 


Messager

atipo 25/03/2012 20:34

Bonsoir Messager, merci beaucoup pour tes précieuses informations. j'étais ignorant de tout ca. cependant,J'ai retrouvé dans mes affaires un disque de loko massengo,sur lequel il y a une photo ou
figurerait Toupie toukala; saura tu l'identifier si je te l'envoyais? merci d'avance.

atipo 25/03/2012 20:32

Bonsoir Messager, merci beaucoup pour tes précieuses informations. j'étais ignorant de tout ca. cependant,J'ai retrouvé dans mes affaires un disque de loko massengo,sur lequel il y a une photo ou
figurerait Toupie toukala; saura tu l'identifier si je te l'envoyais? merci d'avance.

Messager 25/03/2012 17:27


La composition de l'orch Africa Mod Matata va de 1964 à1966. Le nom du chanteur Philippe Lenzoungou et sa chanson Meleli Meleli apparaissent dans Africa Mod Matata 1970. Cette formation est née à
Brazzaville en 1964 et établie à Pointe Noire dès 1966.


 


Messager

Messager 25/03/2012 17:14


Aimé,


Voici la composition de l'orchestre Africa Mod Matata:


 


Chant: Toussaint Moumbenza, Miyouna Jean.Baptiste, Yano, Obami Maurice,


Solo: Sterling, plus tard Nzonzi David Rondos,


Accompagnement: Kieya Simon,


Basse:Bangali Romy,


Tumbas: massamba Benjamin,


Drums:Kibongani Bernard,


Maracas: malemba Hilarion Major,


Saxo: Penki Gombe Paul,


 


Messager


 

Messager 25/03/2012 15:25


Aimé,


C'est à Muana Gabon qui a révélé la langue utlisée dans la chanson Meleli Meleli qu'il fallait s'adresser pour nous la traduire .


Muana Gabon qui est un mbokatier de longue date ne manquera pas de nous donner plus de détails là-dessus.


 


Messager

atipo 25/03/2012 11:07

Mr Mwenze bonjour, Les informations que vous avez fournies, concernant bien entendu la chanson "meleli meleli" et son auteur, meritent à mon humble avis des remerciements de la part des mbokatiers
que nous sommes. Merci Mr Mwenze. J'avoue que j'ai toujours cru que cette chanson etait chantée en "téké" or que c'était plutôt en ndumbu. Qu'à cela ne tienne pouvez vous nous faire en français
(lingala) un petit resumé explicatif de cette chanson? merci d'avance. J'ai retrouvé un disque de loko massengo sur lequel il y a une photo des artistes qui l'ont accompagné; il est ecrit que
Toupie toukala y figure puorriez vous l'identifiez? si oui je solliciterais auprès de Mr messager pour qu'il le publie. Merci Mr Mwenze votre et bon weekend là ou vous vous trouvé.

atipo 25/03/2012 11:05

PS: n'oubliez pas s'il vous plait de nous dire si vous le savez, la composition de l'orchestre africa mod matata, notamment ceux qui ont participé à la chanson meleli. Merci une fois de plus

MWENZE 24/03/2012 15:32


Cher Mwana Gabon,la chanson "méléli méléli" de l'orchestre Africa Mod Matata de Pointe-Noire,fut d'abord un grand succès au Congo-Brazzaville.Elle est chantée en ndumu/humbu comme vous le
dites,voire en mbamba,tribu de Omar(Albert Bernard)Bongo.Toutes ces tribus qui se comprennent sans interprête,appartiennent au groupe générique Téké et occupent également la région du
Niari(Congo-Brazzaville)région d'origine de Philippe Lendzoungou,saxophoniste de l'Africa Mod Matata, aujourd'hui disparu(paix à son âme!),région frontalière du Gabon.Comme vous le dites si
bien,nous sommes ici dans la culture commune!Quant à Joséphine Kama,elle est la mère nourricière de Ali Bongo,et non sa mère biologique.Mais ça,c'est un autre problème,qui n'a rien à voir avec
notre sujet.


MWENZE

Joseph Pululu 24/03/2012 12:47


A Propos de Moro Maurice Beya,


Cet artiste a succédé à son aîné Jean Marie Makutukala dans le Negro Succès, alors que Bavon Marie Marie est déjà l'une des stars du groupe. Selon certains mbokatiers, Beya est l'un des neveu de
Kayumbi Beya, mais aussi le frère de Meta Beya, une des voix féminine de la rumba congolaise, aujourd'hui tournée vers la musique chrétienne.


Il fait partie des ceux, qui avec Gaspy Luwowo Mutshokele, ont essayé de maintenir à flot Negro succès après la disparition de Bavon. Cela ne durera que deux ans, avant que le groupe ne
disparaisse corps et  bien.

Muana Gabon 24/03/2012 12:09


Frere Serge, Kongo na Biso


Au Gabon ou Talon dame a aussi "fait fureur" la composition a aussi ete reliee a feu Omar Bongo, a l'epoque Albert-Bernard Bongo du fait qu'il compensait de quelques centimetres, les talons de
ses chaussures. Il fallait cependant se garder de le dire tout haut dans un bar car un gendarme pouvait toujours roder par la...Quand a son epouse de l'epoque, il ne s'agissait pas feue
Edith-Lucie, mais de Josephine Kama, mere d'Ali, actuel president du Gabon.


Cher Messager,


La diffusion de Melleli Melleli est une bonne surprise, n'etant pas sur que cette chanson soit connue a Kin ou a Brazza car chantee en ndumu/Humbu. En revanche elle a fait la joie des
auditeurs de Radio Gabon et de Radio Masuku...J'en ai les larmes aux yeux...Grand merci pour ta contribution a la preservation de notre culture commune.


Muana Gabon

Messager 24/03/2012 11:38


La composition de l'orchestre Négro-Succès a beaucoup évolué. Elle a commencé en 1961 avec Vicky Longomba, son fondateur, Bolhen, Checain Lola , Johny de Pinoch, Alphosno, etc. C'est le
Négro-Succès de Vicky qui avait inauguré le bar Vis-à-vis en 1961.


Chronologiquement, voici les composittion de Négro-Succès après le retour de son fondateur Vicky dans l'OK-Jazz et sa prise en main par Bolhen:


1964: Chant:Flujos, Dihunga, Gaspy(maracas)


        Guitares: Bolhen, Alphonso Epayo(basse), Mogo (accompagnement)


         Saxo: Maproco, Bosmin, et Jean-Marie Makutukala (de passage)


Bavon  qui trimait dans Cobantou est venu par après, introduit par son frère aîné Franco auprès de Bolhen.


Bana 15 ans en 1966:


            Chant: Rocky,Zozo Amba,Loko Masengo Djeskain, Théo, Gaspy


          Guitares:Bolhem. Bavon,Polydor, Alphonso.


           Saxo: Empompo Deyesse.


Après sont arrivés Moreau, Rubens, Didi Kalombo,Assossa, Canta Nyboma,etc, etc.


Messager


 


 


 

MWENZE 24/03/2012 10:44


Pourtant je reste convaincu qu'il y a eu deux chansons:"Nelly ya Moreau",avec couplet et refrain(Bavon n'a pas encore quitté ce monde, Bholen au solo)puis "Nelly ya Moreau II" par la suite,qui
commençait par le refrain,avec forte dose d'animation dont les paroles retranscrites de mon commentaire n°6,animation qui avait pour chute "danse makolo pente",leit-motiv repris en choeur, en
réponse à l'animateur  à la fin de la chanson.Et enfin la chanson "danse makolo pente",une tentative de rentabililiser le succès de "Nelly ya Moreau II",sinon de surfer sur celui-ci,comme
naguère Johnny Bokélo et ses "mwambé".Il me semble!Avec toutes mes excuses si j'ai semblé monopoliser le blog.J'en reste confus.Merci.


MWENZE

MWENZE 24/03/2012 10:18


Dans mon mail précédent,il s'agit de KUNSITA Rubbens(le nom venait de m'échapper pendant la rédaction du mail) qui a fini sa vie au sein de "Bana OK"(après l'OK-Jazz)où il a trouvé la mort.Quant
au coeur du débat,sois assuré cher Messager ,que je me suis retrouvé.Merci.


MERCI.

MWENZE 24/03/2012 09:47


Cher Messager,dans la formation post 1970 de Négro-Succès en objet, c'est Moreau Maurice et Rubbens qui assurent au saxos,Déyesse a déjà quitté la formation pour l'afrisa.A propos de
Gaspy,c'était le maracassiste et surtout l'installateur des instruments du groupe.Il n'était pas chanteur,quoique compositeur sporadique("Kusala","Kusala Gaspy"...).Parmi les chanteurs de cette
formation,les uns et les autres semblons oublier Nyboma Danos Canta,en voix de pointe sur celle de Didi Kalombo et Flujos,très distincte dans "libanga na libumu","Yalimbisa bijou" de Bavon
Marie-Marie par exemple.Danos Canta et Assossa étaient arrivés dans le groupe en 1970,bien avant le décès de Bavon.


MWENZE

Messager 23/03/2012 22:13


Cher Simba Ndaye,


Au risque de me tromper, à cette époque, c'est-à-dire après le décès de Bavon L'orchestre Négro était au complet moins Bavon qui était au solo, en même temps avec Bolhen, le chef d'orchestre.


Chant: Rocky, Didi Kalombo, Gaspy (en plus de la maracasse), Ngongo Flujos..


Guitare solo: Bolhen, accompagnement: ?     basse: Alphonso,


Saxo:Mauro et Deyesse,


Assossa était aussi au chant...


 


Messager

Simba Ndaye 23/03/2012 21:58


Mon cher Messager, permets-moi de te remercier très sincèrement d'avoir diffusé cette chanson de Mauro Maurice et le Négro-Succès, . Oh
bien-sûr, notre mémoire individuelle est très sélective. Et nous ne gardons très souvent à l'esprit que les bons côtés de la vie. Tant mieux! Car cette chanson a éveillé en moi de merveilleux
souvenirs de mon adolescence. Et je n'hésite pas à dire qu'à cette époque, la bande à Bohlen était sans conteste au sommet de sa gloire. Alors, ôte-moi d'un doute. Si ce n'est
pas toi, qu'un autre mbokatier puisse m'aider, pourquoi pas Mwenzé: lors de cette chanson, quelle était la composition exacte du groupe: au chant, aux guitares, aux cuivres, aux
percussions, tout, tout. En quelle année exactement? 1971 ou 1972? Mais encore une fois, merci. Et comme nous sommes la veille du week-end, je voudrais te réitèrer ma vieille requête. Fais nous
renaître la sélection musicale hebdomadaire, s'il te plaît.

Messager 23/03/2012 17:50


Je voulais dire je vais diffuser la chanson de Mauro Maurice intitulée "Nelly ya Mauro".


 


Messager

Messager 23/03/2012 17:38


Cher Mwenzé,


Je pense que tu fais une petite confusion. L'animation de la chanson de Mauro  Maurice était "Danse makolo pente". Tu peux l'écouter sur le blog. Talon dame est venu après danse makolo pente
qui a eu plus de succès que talon dame. C'était après le décès de Bavon et avant la disparition de Négro-Succès.


D'ailleurs, pour éviter toute équivoque je vais diffuser la danse de Beya Maduda dit Mauro Maurice.


Messager

MWENZE 23/03/2012 16:05


A l'époque,en 1972,le public avait renommé "talon dame" la chanson "Nelly ya Moreau II"(il y avait déjà une version originale "Nelly ya Moreau"tout court en 1971,couplet et refrain,et qui n'avait
pas fait florès) ce grand succès de Moreau Maurice et le Négro-Succès,pour l'animation de son refrain:,dans un kikongo ya léta imitant l'accent Bandundu .Et l'on se souviendra que toutes les personnes à courte taille furent affublées de ce sobriquet!Revoir s'il vous
plaît le véritable titre de la chanson proposée par notre ami Aimé Atipo,car j'ai des doutes sur la chanson à laquelle ce titre est ici attribué.Quant à la seconde chanson,le titre exact est
"Méléli méléli" et son compositeur Lendzoungou Philippe.Juste un problème d'ortographe.Merci.


MWENZE

Serge, Kongo na biso 23/03/2012 08:27


Mbote et merci à notre frère Atipo,


L’animation de cette chanson me rappelle mon enfance avec les amis quand on
danser et cela on amuser nos parents du quartier devant notre tourne disque (bomuana nzoka ezalaka pe na mua molangua.)  Je crois que le président
Omar Bongo Ondimba a suivi cette chanson avec beaucoup d’intérêt parce que les talons de ses chaussures était ajouté toujours de quelques centimètres, après je crois c’était aussi pour équilibrer
la taille entre lui et mama Lucie Edith Bongo Ondimba.   Depuis tout ces temps je croyais que la chanson était de Johnny Bokelo comme c’était à
la même époque de  « Mundele donnez moi la caisse, la caisse je vais mettre le Nkombo, le Nkombo qui a 4 pattes, qui marche couette couette, qui
pleure meeeh »


Serge, Kongo na biso