Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

Suite de la page d'histoire de la lutte Angolaise vue par la presse Congolaise des années '60.

 

L’analyse des articles d’archives de la presse congolaise des années ’60 révèlent certains détails sur l’histoire de la lutte Angolaise. En rapport avec l’attaque de Carmona de 1961, nous apprenons que L’Angola était devenu L’El Dorado des trafiquants des armes ; qu’il y avait contradiction entre les agences de presse ; et que les guerriers de la tribu Luangos avaient été placés par leur chef sous le commandement des autorités portugaises.

Mbokamosika

BANNIER-MBOKAMOSIKA-copie-9.jpg

 

L’Angola : l’El Dorado des trafiquants d’armes.


« Les forces portugaises et les nationalistes angolais se livrent des combats acharnés. L’Angola semble devenir l’El Dorado des trafiquants d’armes.

Selon des informations publiées par l’hebdomadaire Ouest-Allemand « Der Spiegel », les européens domiciliés en Angola s’efforcent actuellement d’obtenir des armes et de la munition de tous les pays du monde, y compris les pays du bloc communiste. »


Courrier d’Afrique du 29.06.1961.

 BANNIER-MBOKAMOSIKA-copie-9.jpg

Attaque des Nationalistes au Nord


« Plusieurs accrochages entres des patrouilles des forces de l’ordre et des nationalistes ont eu lieu dans le Nord près de Toto, Pango, Aluquem et Cangola où on signale une importante concentration de nationalistes angolais. »


Courrier d’Afrique du 04.07.1961

Contradiction entre les  Agences Portugaises d’Information


Lisbonne. (D.P.A)- Les informations des Agences portugaises sur les événements en Angola sont aujourd’hui très contradictoires.

Tandis que « Lusitania » rapporte des attaques et le rançonnement des fermes par des insurgés et établit le nombre des tués au cours d’un seul assaut lancé près de Funda à 34 tués, l’Agence officieuse A.N.I. signale que les troupes portugaises réussissent de plus en plus à reprendre en main la situation, et qu’en plusieurs lieux, les nationalistes africains auraient été refoulés au-delà de la frontière septentrionale.

A.N.I. rapporte également que dans la région de Damba et de Lucongo, où la récolte de café s’effectue à l’aide d’ouvriers africains du sud, une grande partie des membres de la Tribu des Bailundas auraient repris le travail. »

 

Les guerriers Luangos au secours des troupes portugaises


 

« Le chef de tribu des Luangos aurait placé des guerriers sous le commandement des autorités portugaises pour participer aux opérations contre la tribu nationaliste des Ngolas. »


Courrier d’Afrique du 04.07.1961

 

1.Africa Merengue, par Jovens Do Prenda

2.Celestina, par Cabinda Ritmos

.

Commenter cet article

Ndombasi Kupessa Ngombo 28/02/2012 15:38


Selon article, chef ya tribu ya Luango, donc na Cabinda, balingaki ba Ngola te, sous- entendu batu ya MPLA, ba preferé kozala sous domination ya ba portugais que ya ba N'gola, histoire ti lelo'yo
ezali ko continuer! Eloko to ko retenir awa, likambo ya Cabinda ebanda kala!


 

Messager 28/02/2012 14:58


Merci Ndeko Kupessa na réaction na yo. Ngai na komi ndenge ba dépêches ya ba Agences ekomaka na 1961. Ezali malamu ndenge o corriger ba kombo. Yo moko oyebi mindele ba déformaka ba kombo ya ba
mboka ya Afrique mingi.


Ekozala malamu ba ndeko mosusu ba réagir na ba articles d'archives oyo.


Tolingi koyeba malamu ba nani wana basalasika ba portugais contre ba nationalistes. Ki traitres ebanda kala, na ba mboka nionso. Lelo oyo nani akondima lisusu te abandaka kosalisa ba portugais?


Omoni importance ya ba archives.


 


Messager

Ndombasi Kupessa Ngombo 28/02/2012 13:59


Messager merci pona ba archives. Toyebi ke na RDC, ba archives ezali ebele oyo etali lutte armée angolaise, version FNLA. Site ya FNLA, eloko ezali te, ba extraits ya ba article ya boye okosalisa
biso ba chercheurs amateurs, soki ezali ebele ekozala malamu na ndenge ozali ko reéditer yango. Nalingaki ko corriger na 3° article, Toto ezali na município ya Bembe, Kangola ezali municipio ya
Alto Cauale oyo eyebanaka na kombo ya Kangola, nionso wana ezali na province ya Uíge. Pangu Aluquém, ezali ville moko, ezali separé te (na article ezali separé na virgule), yango ezali municipio
ya Province ya Bengo. Na 4° article, epai bakomi Damba na Lucongo. Lucongo ezali Lukunga, ezali commune ya Municipio ya Bembe. Merci encore pona nzembo ya Merengue. Yano ezalaka ensemble moko ya
reference na Angola, Teta Landu ebeta kuna na année 60, même Matadidi, quelque mois na 1976, avant yakosala Inter-Palanca.