Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

STUKAS EN BALLADE A LIBREVILLE

LPAM002 Recto                De g à dr.: Lomingo Alida,Théo Lolango et Makolin

Ce week-end coïncide avec les débuts des vacances. Beaucoup de mbokatiers sont en dehors de leurs lieux de résidence, à l’instar de notre chroniqueur Samuel Malonga qui sera absent du blog durant au moins un mois. Nous lui souhaitons de très bonnes vacances en Afrique.


Mais le blog poursuit sa parution avec le reste de membres. Vu la période de relaxe, nos publications seront plus dominées par la détente. C’est ainsi que ce samedi nous nous proposons de rejoindre l’Orchestre Stukas durant sa ballade de Libreville. Nous auditionnerons à cet effet deux œuvres enregistrées à l’époque (entre '70 & '80) par Sam Samba en compagnie de l’orchestre Stukas Boys.


1.Ballade à Libreville, par Sam Samba et Autentique music

2.Mayouma, par Sam Samba et l'orchestre Stukas Boys
Nous attenons la réaction de notre ami Lita Bembo Libek pour nous préciser l’année exacte de cette ballade à Libreville et les souvenirs qu’il garde encore de ces enregistrements.Papa Toto peut le contacter à ce sujet.

 

Bonnes vacances à tous ceux qui ont déjà pris leurs congés, et bienvenus sur le site à deux nouveaux mbokatiers qui nous écrit cette semaine depuis Matadi et Kisangani.


Messager

Commenter cet article

Messager 20/07/2011 19:24



Lita Bembo est à Bruxelles. Si vous cherchez dans nos articles d'archives, vous y découvrirez un doc intéressant sur le 40e anniversaire de Stukas Boys. Lita Bembo y répond aux questions que nous
lui avions posées.


Merci pour la remarque sur les noms. Ils viennent d'être ajoutés.


 


Messager



mopro 20/07/2011 15:38



merci pour cette sonorité de stukas, je voudrait savoir où vit LIBEK,KOLO Kwanga. Aussi suggeré que vous mettiez le noms des personnes qui apparaissent sur les differentes photos que vous mettez
sur notre blog bien aimé. Mbokamosika est un blog de souvenirs pour les ainés mais je pense qu'il faille renseigner la nouvelle génération.  


Quand on se perd Mbokamosika donne les repères


Mopro


Lumbashi, Katanga