Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par Claude Kangudie sur l'article Que signifient les camions "Mutombo Ela mayi"?, sur votre blog Le blog de Messager

Extrait du commentaire:

 

Bonjour chers tous. Au Messager...

l'expression "Mutombo ela mayi" est née des circonstances suivantes: dans les années '60, comme partout au Congo Kinshasa, les transports vers les localités environnantes des villes chef-lieu étaient assurés par des particuliers. La ligne de transport Mbuji-Mayi-Tshilengi-Katanda était assurée par des commerçants du coin. On parlait à l'époque de l'Arrondissement de Tshilengi et du District du même nom. Lors d'un voyage du camion d'un grand commerçant du coin entre Tsilengi et Katanda, il survint une panne de radiateur sur ledit camion. La débrouillardise de nos mécaniciens ne date pas d'aujourd"hui...Une solution rapide de dépannage fut trouvée pour empêcher au moteur du camion de chauffer et parmettre ainsi au camion avec ses voyageurs et marchandises d'arriver à bon port, à Katanda. Cette solution, simple et efficace, consistait à remplir un bidon de 20 litres d'eau, et avec un tuyau en caoutchouc, relier le moteur et le bidon. Ceci permettait de shunter ou de by-passer le radiateur défectueux. Mais le bidon devrait être tenu par le boy chauffeur, homme à tout faire sur nos transports du pays. Celui-ci se tenait du côté passager avec son bidon qui avait son tuyau qui allait directement dans le moteur. Avec les sécousses dans les trous et crévasses des routes, le camion tanguait beaucoup et le bidon se vidait plus vite. Et le chauffeur devrait rappeler son boy chauffeur de refaire le plein vite avant que le moteur ne se mette à chauffer. Le boy chauffeur s'appelait Mutombo. Il appelait son boy chauffeur à la ccorvée de l'eau "Mutombo ela mayi,...ela mayi lukasa". Au lieu de réparer son camion après ce dépannage, notre chauffeur laissa cette situation perdurer. Ce qui fit que, tout le long de la route de Mbuji-Mayi à Katanda, son camion fut très connu et avec son fameux "Mutombo ela mayi..." Mais cet épisode connut une fin tragique. Le remplissage ne se faisait plus avec le camion à l'arrêt...Le chauffeur et son aide chauffeur avaient trouvé une astuce pour faire cette opération pendant que le camion roulait, question de gagner du temps...Et un jour, lors de la énième opération, le boy chauffeur perdit l'équilibre et fut écrasé par le camion "Mutombo ela mayi". L'inspecteur de Police du District de Tshilengi qui avait toléré cette gymnastique eut beaucoup de soucis avec les autorités ...à cause de son laxisme. Le Congo était encore un pays bien admnistré et géré. Voilà d'où vient cette expression. Elle est à ranger dans la catégorie des Kimalu-malu et autres. D'ailleurs à ce sujet, je m'en vais poser une autre question sur l'origine d'une expression similaire dans les Bas-congo. Qui peut nous dire d'où vient le terme ou mot "Kimpanda" ??? Mbuta Régis Lukoki, zeyi...kilumbu mosi, tuele ku Ngungu. Tumueni bana ba Mazoka (Sosoliso). Bavayikidi, bayantikidi mu kuyimbila: mazoka, likambo ya Feza ko kota te...mazoka...Moi, je connais l'origine du mot kimpanda...Mais je ne dirai rien. Bolingo ya Congo na biso nyonso. 

Claude Kangudie.

 

juste pour vous donner la signification de " mutombo ela mayi", il s'agit de nom du convoyeur du camoin d'occasion d'un cerain commerçant, qui perdait beaucoup son eau du radiateur qui était toué ou abîmé, ceci se répéter maintes fois sur une distance de 3 à 5 km, c'est ainsi que le chauffeur devrait faire appel à son convoyeur de ravitailler le radiateur sans cesse.

Lukusa

 

camion-africain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article