Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

« Je reprends mon commentaire parcequ’une partie de sa fin a été coupée. »

 

Bonjour chers mbokatiers,

Je voulais un peut épingler certains points dans le discours de notre cher mbokatier Bernard Manseka qui nous a écrit « A propos de l’article Kabila Chauffeur ou Taximen. »

 

Il y a un peu des zones d'ombres dans votre propos, si vous aviez lis les livres de Vital Kamerhere (de son vrai nom) et de Mr Pierre Péan, vous pourriez peut être comprendre certaines vérités cachées sur Hyppolite Kanambe alias la haute hiérarchie ou l’autorité morale comme il est appelé par Pprdien - AMP. 

Mr Vital Kamerhere a écrit dans son livre « Pourquoi j'a choisi "Kabila" ? » (Je mets entre guillemets le nom "Kabila" parce que les vrais Kabila comme Mr Laurent Désire Kabila est mort, son fils Mr Etienne Kabila Taratibu est en exile en Afrique du Sud, sa fille Mme Aimée Kabila a été assassinée a Kinshasa même etc...): il dit : « Le soir de la mort de LD Kabila cad le 16 Janvier 2001, l'un des proches de HK (c'est comme ça que Hyppolite Kanambe signe ses lettres), m'a appelé et me dira que le président "Hyppolite Kanambe" voulait me voir à la cité de l’OUA et je lui ai dis il fait déjà tard aujourd'hui, je le verrais demain ».  

Je constate que vous êtes kinois et vous ne me diras pas que la cité de L'OUA que Vital Kamerhere parle ici se trouve à Lubumbashi !!!  

 

Il y a un vieux politicien qui a dit: "Bosala keba, Coup d'état nionso ezalaka na bakolo na yango" et je vous dis que c'est vrai.  Regardez bien l'Afrique, la Cuba et ailleurs vous vous rendriez compte qu’il a dit vrai, okowumela na pouvoir wana te soki oza nkolo coup d’état wana te.

Concernant Hyppolite Kanambe, voici ce que le Président Sassou Nguesso a confié à Mr Pierre Péan : « Quand un paralytique assis au pied du manguier joue avec des feuilles vertes (La France), c’est qu’il y a quelqu’un dans l’arbre qui les lui a jetées. Sinon, il ne joue qu’avec des feuilles mortes ! » Et d’ajouter : «Il suffirait à Paris de dire à ‘ses amis’ les protecteurs de Kagame - les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et Israël- de calmer un peu leur protégé pour que les attaques cessent ! » (…) En évoquant le « mystère Joseph », Sassou dit : « Ce jeune "Joseph Kabila", président du Congo voisin : « Venu de nulle part, en quinze jours il a les honneurs de Paris, Bruxelles, Londres et Washington…Joseph est le cheval de Troie du président rwandais. Officiellement, pendant la journée, il s’oppose à Paul Kagame, mais la nuit tombée, il marche avec lui….Or, en Afrique, c’est la nuit que les choses importantes se passent… » p.531-532) - tiré du livre de Mr. Pierre Péan et du commentaire de l’abbé Jean Pierre Mbelu.

 

Quelqu'un qui nous amène dans l'abime, au fond du gouffre et qui 5 ans après son accession à la magistrature suprême de RDC en 2006 nous dit comme vous l'aviez écrit si gentiment, je cite: « d’ailleurs dans sa campagne présidentielle passe, n’avait-il pas dit que si bokoli kasi bo vandi kaka na ba ndako ya ba tata na bino? » 

Un président qui le dit à son peuple mais il faut être malade, Bemba Gombo a à maintes fois répété cette phrase pendant son campagne électorale.  Mr Mugalu de la maison civile de la présidence de la RDC a reconnu qu'ils ont perdus les élections contre JP Bemba quand il accusait Augustin Katumba Mweke, Janine Mabunda, Evariste Boshab de fomenter un coup d'état contre leur l'autorité morale donc leur président, il a même souligné que c'est comme ça qu’aux élections de 2006 nous avions eu 48% de votes, on sous entend ici que JP Bemba a eu 52% des voix si je n'ai pas encore oublié l'arithmétique. 

 

Je me pose toujours ces simples questions : 

1)    Pourquoi Hyppolite Kanambe cache-t-il sa biographie aux Congolais ?

2)      Pourquoi menace t-il les enfants biologique de Mr Laurent-Désire Kabila? 

3)

 

Serge Mieko

 

Cher bernard Manseka,

J'ai lu avec attention votre long article en réaction à la "révélation de Soungari" sur le passé de taximen de Joseph Kabila, laissez-mois vous dire que je ne comprend pas pourquoi vous finissez par vous en prendre aux kinois, qui, à vous lire,n'auraient jamais rien fait de bon pour leur pays et que tout serait le fait des Mapeka ou Mbokatiers.
la poémique que vous essayez de relancer, nous l'avons évité il y a deux ans, sur ce blogsite, et comme vous êtes peut être nouveau, je vous invite à consulter nos archives.
Les kinois sont loin d'être des jaloux comme vous semblez l'accréditer, en relayant des lieux communs des "buka lokuta". Il n'y a qu'à écouter nos musiciens qui ont chanté tous ceux qui ont fait appel à eux, que dirte de tous lles mabanga qu'on leur consacre. Cependant il est un fait, que les kinois sont plutôt jaloux de leur statut de "bana kin" qu'ils estiment, qu'il ne peut être "usurpé"; voilà pourquoi de temps à autre on les entend, remettre à leur place les faux kinois ou rétablir la vérité sur les origines non kinoises des uns et des autres.
Cela n'a jamais rien fait à un kinois qu'un mbokatier prenne le pouvoir ou se mette en avant, tantq u'il ne le prive pas de son bon plaisir : ses copains, sa bière ou sa belle voiture. Vous en avez donné la preuve, en nous citant une lignée de congolais de renom qui ne sont pas kinois, mais ce qui blesse, c'est le sous-entendu que'à contrario, le kinois, n'est pas assez débrouillard ou travailleur, ce qui n'est pas exact. Kinshasa n'étant pas le Congo, il est tout à fait normal que l'on vienne de quelque part pour s'établir à Kinshasa. Est-il besoin de vous rappeler que jusque dans les années 1968/1969, validé par le grand recensement de 1970, moins d'un million d'enfant sont nés à kinshasa, c'est-à-dire déclaré "kiniois" à la naissance?
Il est tout aussi inexact de suggérer que les kinois se tournent les pouces et laissent les mapeka tout faire. Chaque année, je me rends à Kinshasa, et c'est non sans un certain plaisir que je note que ceux de ma génération - et kinois- ont réussi aussi bien dans leur parcours scolaire,; universitaire et professionnel; qu'ils sont aussi dans les ministères et la haute fonction poublique, que les mbokatiers. C'est avec un certain orgueil que je relève auissi que le petit vendeur des journaux de Magasin Kintambo a construit un immeuble de 4 étages ou Sonnerie, le Grand Nkuya est mort en laissant une petite fortune, alors qu'il n'est pas certifié du primaire. Bref le kinois mérite respect. Qu'ils aient un travail, même si, ils adorent habiter encore "leur quartier d'origiine" à côté ou dans la parcelle familiale. Cela pour la simple et bonne raison que c'est leur village, au même titre que le Mapeka reste attaché à son village, pour le kinois, c'est la parcelle familiale et elle est sacrée.
Enfin, je rejette le qualificatif de kinois "jaloux" de la réussite des mapeka. en tout cas, il me semble qu'à l'occasion des deux grands pillages que Kinshasa a connu dans les années 80/90, personne n'a relevé que l'on s'est attaqué aux mapeka pour leur richesse ou réussite. Bien au contraire, les kinois en ont été les principales victimes. Les usines où ils espéraient succéder à lers pères ont tous fermés à cause de pillage menés le plus souve,nt pas de militaires mapeka!
J'aurai souhaité que Bernard qui me semble être nouveau sur ce site, prenne le temps de relire nos archives, pour ne pas nous ramener sur des polémiques reglées depuis plusieurs mois.
Pour dire un mot tout de même sur l'article de Soungari sur le passé de taximen de Joseph kabila, il me semble que cela devrait rassurer les congolais de confier leur destin à quelqu'un qui a toujours bien fait son travail, quelqu'il soit. Puisque le chauffeur à su donner satisfaction a ses cllients, fussent-ils musiciens comme Defao. Aujourd'hui, dans son job de président de la RDC, dans ses habits de Chef d'etat, il devrait aussi donner satisfaction, parce que comme on le dit "celui qui est fidèle dans les petites choses, l'est aussi dans les grandes choses".

Muan'a mangembo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

edi zola 06/12/2010 03:50



Merci pour l’intérêt porté à mon intervention et la suite que vous venez
d’y réserver. Je ne suis pas capable d’infirmer ou de confirmer les faits qui sont relatés dans le posting d’un musicien de Defao j’avais commenté. Mon idée générale était de faire comprendre à
mes compatriotes qu’il n’y a pas des sots métiers, il n’y a que des sottes gens et que la vie est faite des échelons qu’il faut de fois graver pour assurer sa survie. Moi-même j’ai fais des
métiers plus dégradants que celui du taxi or cab driver, mais cela ne réduit en rien ce que je suis devenu.


Je voulais souligner qu’il faut juger le travail que Kabila est entrain
de faire au pays. Si nous jugeons qu’il est incapable, eh ben ! Ne le votons pas. Quoi que l’on dise mon frère, les faits sont la ! Kabila a fait dix ans au pouvoir. Cherchons plutôt à
nous mettre ensemble pour juger ses œuvres. Vous savez, dans la vie il y a des intravertis et des extravertis. Kabila peut être de ceux qui ne disent pas aux autres ce qu’il est. J’avais un ami
collègue professeur à Kinshasa ; lui avait eu l’occasion d’aller étudier en Europe avant moi. Il me disait souvent qu’il n’était pas bon de dire les petits travaux qu’il faisait en Europe
car c’était dénigrent. Lui est intraverti, mais moi je ne vois jamais pourquoi cacher ce que j’ai fais comme petits travaux pour survivre et payer mes études aux USA. Lorsque je suis rentré à Kin
il y a trois ans, je n’ai pas caché la vie que j’avais menée dans mes débuts aux USA. Mes neveux riaient et ne croyais pas à cela. Ils ignoraient que la vie est faite des surprises. J’ai lavé des
WC, mais cela n’a rien changé. Occupons nous plutôt à ce qui est essentiel, c'est-à-dire sauver notre pays et l’arracher aux mais de celui que l’on juge incapable.


Voila mon point de vue.


SVP je ne veux pas soulever un polémique qui certes n’aura pas de fin car
les avis vont demeurer partagés, ce qui est tout a fait normal.  Je ne savais pas que le sujet avait déjà été traité. Le site est trop fourni qu’il
est de fois difficile de trouver un article traité à peine deux moi.


Paix chez vous.


 



Serge Kongo na biso 05/12/2010 20:41



3) Quand-est que Commandant Hyppo acceptera t-il le test ADN qui est toujours demandé par le
people congolais?


 


En jouant les jeux de chat et souris ou mieux la politique d’Autriche, c’est là où notre ami
mbokatier Sekele nous dit qu’il connait le gars comme un taximan de Dar es Salam (on sous entend un monsieur Rwando – Tanzanien qui naturellement n’a vient n’avoir avec Congo na biso) sauf qu’on
peut le couronner avec un prix Nobel de l’imposture.


Serge Kongo na biso.