Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

LA DISPARITION DES « ZIGIDA » ET L’APPARITION DES JANCYNTHES D’EAU : SIGNES ACCOMPAGNATEURS  DE L’INDEPENDANCE.


À l’approche de l’Indépendance deux curieux phénomènes étaient apparus ; le rejet des  « Zigida » par les femmes, et l’apparition des jacinthes d’eau sur le fleuve Congo. Les « Zigida » étaient des rouleaux de perles que les femmes enroulaient autour des reins pour faire rebondir les fesses. C’était un attribut de la sexualité féminine, un signe de beauté supposé attirer les hommes. Ceux-ci préfèreraient des femmes à la chute des reins cambrée et au postérieur bien en chairs. Les femmes de l’époque collectionnaient des « Zigida » de toutes les couleurs les conservant précieusement dans la chambre à coucher à coté de leurs pagnes. Les « Zigida » faisaient la fierté des femmes. Plus une femme en avait, plus elle était heureuse. Mais à l’approche de l’Indépendance, les femmes avaient contre toute attente  abandonné le port des «Zigida » alors qu’elles en étaient friandes. Qu’elle pourrait en être l’explication ?

Un autre phénomène survenu quelques années avant l’Indépendance fut l’apparition subite des jacinthes d’eau sur le fleuve Congo.  Les eaux du fleuve jusque-là claires étaient subitement couvertes – elles le sont toujours depuis-  par de larges et  lourdes feuilles vertes flottantes tenues par de longues racines. Pour les Congolais, c’était un signe annonciateur de l’Indépendance et de la naissance d’un autre ou nouveau Congo. D’où l’appellation de « Congo ya Sika » donnée aux jacinthes d’eau.  

Ngimbi Kalumvueziko


Auteur :               CONGO-ZAIRE, LE DESTIN TRAGIQUE D’UNE NATION, Ed l’Harmattan, Paris     et   LE PYGMÉE CONGOLAIS EXPOSÉ DANS UN ZOO AMÉRICAIN, Ed l’Harmattan, Paris

Commenter cet article

Zigida 11/03/2011 11:01



Mongali akotinda ngai


nalata zigida


kumisa ngai


nalingi yo Mongali Yena...



Serge Kongo na biso 09/03/2011 19:11



Elabo ndeko Toure,


Juste commentaire na yo ezali kolakisa unité africaine, kobotama na Kinshasa déjà oza kinois et
congolais sans faute.  Nazalaki na b’amis ebele ya ba Béninois to Malien (Ndingari to Wara) na Brazzaville, kuna bobengamaka na kombo ya ba
« Popo » mais nayebi signification nango te.  Eza esengo kotanga réaction nayo.  Zigida eza
kaka culture ya Afrique mais avec le temps culture na mode moko moko ebungaka mususu ebanda mais  malheureuseument  na mokolo ya lelo culture ya mabe nde ekomi kozua place et rapidement lisusu.  Merci pona kotangisa nga maloba
nayebaki te.


Soyez le bienvenu na mboka mosika ndeko Toure, to continuer kokabola masolo ya
Afrique.  Kimia esika ozuami.  


 Serge Kongo na
biso



Touré 09/03/2011 17:36



Fofo Serge Kongo na Biso,


Elabo,


Nazali béninois né à Kinshasa, na commune ya Kinshasa, Fofo elobi Yaya, bongo Elabo elobi bonjour, komema makanisi mosika te.


Ndenge kaka olobi, na ba pays ya kuna ya ba Ndingari ba "Mama balataka zigida tii lelo", c´est vrai kasi ezali lisusu ba Mama oyo ya mikolo te, etikala po na ba filles tii soki aboti, tangu azali
na ndaku ya parents obligatoirement il faut la petite alata zigida, na place ya simple singa na loketo, yango nde eko permettre ba mères ba suveiller la petite au cas où, devinez la suite Fofo.


 


Touré


 



Serge Kongo na biso 08/03/2011 19:31



Mbote ndeko Ngimbi,


La mode ezalaka ndenge wana, soki e demoder mutu nionso akomi koyoka soni kolata yango po ngala
nango esili.  Na ba mboka mususu lokola Ghana, Nigeria, Côte d’Ivoire ezali na basi oyo balataka yango nanu tii lelo.  C’est pourquoi une fois ba modeliste balingaki bakomisa « Hijab » voile ya basi ya ba musulmans oyo ezipaka mutu na kingo tii eke kovanda na tolo
lokola mode internationale mais ba musulmans basilikaki mabe, tango natunaki un connaisseur musulman « un Mualim » alobaki na nga : « Kanisa ke basi nionso ya mokili bakomi ko se
voiler mutu na ndenge ya mode, alors que pona biso ezali pona mode te kasi pona mibeko ya lingomba, soki lobi e demoder même ba musulmanes bakoboya ko continuer kolata yango lisusu, alors valeur
nini lisusu ekotikala na ba symboles ya Islam !» à ne pas confondre na « Nikab » voile oyo ekangaka tii elongi etiki kaka miso.  Eza
lokola lelo olati Patte Elephant to Supana, Coupe rond to César dit Motri to pe Cyntré, olati na yo mais lokola ezalaka lisusu na mode te okozala yo moko parmi les milliards des
hommes.  Wana pe ekoki kozala moko ya ba tina Zigida ebungaki na mode.  Oyo makanisi na
nga.


Serge Kongo na biso.