Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

RÉCITS SUR L’ANNÉE 1970

 

 image001-2

Nous poursuivons les récits sur l'année 1970 comme initié par Messager. 1970 a été une année riche en événements comme les Mbokatiers l'ont si bien signifié. Je reviens en charge avec ces quelques photos de Bavon Marie-Marie. La première image nous montre Bavon, les deux mains sur les joues comme s'il venait de vivre un cauchemar. Sur la deuxième image,on voit  B.M.M en compagnie de Bokenenge N'Gomo, alias Rocky, chanteur dans Negro Succès puis dans Negro National.

 

Il faut rappeler aux Mbokatiers que BMM et Rocky étaient deux grands amis. La troisième est celle de Paul Dercy, le soliste qui avait remplacé feu BMM dans le Negro Succès et en bas le chanteur Assossa Tshimanaga qui avait aussi chanté dans l'orchestre Lipua-Lipua.On le reconnaitra dans la chanson Mwaluke, un best-seller de Nyboma Danos Canta. La dernière nous monte BMM sur son lit de mort. Le beau jeune homme, l'artiste de talent est mort. C'est la consternation chez tout le monde.

 

Comme Messager nous le confirmait dans Maseke ya meme: une chanson prémonitoire avant le décès de Bavon, j'aimerais souligner que presque toutes ses chansons sont imprégnées d'un air triste. Elles sont souvent chantées sur un ton de deuil: plaintes d'une femme stérile, d'un homme profondément blessé dans son amour, d'un maçon qui ne parvient pas à se loger, d'un homme qui veut s'affirmer mais trouve des embûches de toute sorte sur son trajet et j'en passe. Parmi ces chansons, je citerai Maseke ya meme, Libanga na libumu, Nazali maçon nazanga ndako, Mamona mbua mafuila ku mbundu, Yalisambe Bijou... Serait-ce là l'impression sur sa vie du sort? En tout cas, sa fin brutale tend à l'affirmer.

Zéphyrin Kirika

 image002

.Bavon et Rocky

image003

Paul Dercy Mandiangu

.image004

Assossa Tshimanga

image006

Yalisimbi Bijou, par Bavon et le Negro-Succès

.

Commenter cet article

Serge - Kongo na biso 28/03/2013 17:15


Mbote mingi mama Brigitte Zinga,


Vous venez là de nous apporter une lumière
exceptionnelle sur la compagne infortune de Bavon Marie Marie, quelle excellente contribution. Un grand frère m’avait montre cette dame aux jambes coupées vers 1986 – 87 au grand marché de
Kinshasa. En résumé c’était Bavon Marie Marie et Marie Josée dans cet accident de Cosbaky, quelle coïncidence que des « Marie (s) »


Merci mingi mama na biso Zinga Brigitte, mbala ya sima
ko hésiter tokomelaka biso oyo yo oyebi pona mboka na biso, oyo blog na y ope ya biso.


Boboto o mboka yo.


Serge – Kongo na biso    

zingabrigitte 25/03/2013 21:08


Bjr les mbokatiers, par la presente je viens porter une petite modification sur les commentaires de notre frere Serge Kongo na biso.  Feu Bavon le jour de sa mort n etait pas accompagne de
Lucie car celle ci habitait la commune de Lingwala. L accident s etait produit a Bandal Cosbaky actuellement Tshibangu et avait Marie Josee [Mi-djo] de Kintambo a ses cotes. Suite a cet accident
la victime avait perdu ses membres inferieurs mais elle a survecue. Et je vous annonce aussi que Lucie surnommee nganda bwaka nzoto et Bijou Yalisambe ex Agent de l Union Zairoise des Banques ne
sont plus.


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

Lused 20/03/2013 20:44


HISTOIRES SANS EXPLICATION


Mon frère Zenga Mambu ce que tu viens d'evoquer peut être réel,ces histoires des "nkituki" et autres,mais le problème est que ça demeure sans explication.


Voici ce qui s'est passé dans notre famille:


1-Un des aînés de mon père mourrut ailleurs vers l'Angola.Mais son cadet un autre grand frère de mon père declara l'avoir rencontré dans la rue.Selon son témoignage ,il disait que son grand frère
ne voulut pas arriver à la maison puisqu'il était de passage.C'est bien après qu'il apprit que son grand frère qu'il avait croisé était déjà mort ailleurs.Jusqu'aujourd'hui la polemique persiste
,comme le grand frère de mon père buvait ,on a conclu qu'il avait bu.Mais lui insistait que ce jour là il n'avait pas bu.Qui pourrait le croire ?


 


2-Autre histoire,ce même grand frère de mon père ,le cadet ,lui à son tour vient de mourir la semaine passée à Kinshasa.Maintenant , c'est notre grande soeur qui est en France,la fille du papa
qui était mort en Angola ,qui est en train de declarer qu'elle l'a vu en France ,en songe lui avisant qu'il quittait le monde.


Et comme la grande soeur boit ,la conclusion est la même.Elle a bu comme son père cadet.La même histoire se repète,la grande jure qu'elle n'avait pas bu ce jour là .Qui peut la croire ?


Alors les uns sont en train de dire qu'elle a été ensorcellée comme son père cadet, et les autres disent que les trois se connaissent  (donc la nuit).


3-Mon petit frère declare jusqu'aujourd'hui que avant d'arriver à Londres ,il passa par Luanda.Là il fut capturé par les soldats.Mais la nuit trois membres de la famille vinrent le faire sortir
.Mais en citant les noms ,ce sont des personnes deja mortes.Lui ne boit pas ,mais il parle beaucoup ,on a conclu que c'est un bavard.Mais le pauvre petit jusqu'aujourd'hui ,il jure que c'est la
verité. 


4-Un autre petit aurait vu notre oncle deja mort en songe ,lui prometant qu'il lui donnerait de l'argent pour qu'il puisse aider la famille.Il lui fixa un rendez vous à la Banque .Mais il n'alla
pas ,les papa l'ont empeché une telle rencontre.Pour les uns,il allait tomber dans un piège d'un magicien quelconque .Lui ne boit pas ,ne parle pas beaucoup ,d'ailleurs il bégaye.Mais les vieux
le blâmèrent ,disant qu'il pensait  beaucoup à l'argent ,donc ce songe ne fut que fruit de l'imagination.Le pauvre petit dit qu'il ne se faisait pas de tels soucis.Qui peut le croire ?


 


Le problème est que quand ça arrive ,personne n'explique la chose ,alors on choisit de ne pas croire.Voilà le problème.


 


"choses vécues"


LUSED


 

Serge - Kongo na biso 20/03/2013 14:56


Mbote ba ndeko,


Ndeko Lused osali analyse moko makasi pona kondo Bavon
Marie Marie, toza na problème munene na mboka na biso po tondimaka mokano ya Nzambe te. Liwa ekabolaka batu ebele makasi, okoyoka « baliye ye, balekisi ye, ba empoisonner ye, akufi na Sida
(mais mutu oyo aza koloba aza docteur te, asala ata médecine te, amoni ata fiche ya malade to certificat de décès ya moweyi te etc.) pe maloba na ye ekotambola mbangu comme une trainée de poudre.
Liwa eponaka ekolo te, âge te, profession te kasi ezali likambo ya ngonga, soki tango na yo ekoki Koffi alobaki « Lokumu , mbongo, mayele, nganga, losambo nionso se pamba… » pe Simaro
aloba « soki ezalaki kaka pona mbongo, nde Bowule akufi te. » vieux Bavon akufaki po jour ya destin na ye ekokaki kasi cause ya liwa na ye ezalaki ke azalaki kokumba voiture R16 na nse
ya kuiti, na excès de vitesse selon ba témoignages ya ba mbokatiers pe lisusu azalaki distrait na ba discussions ya ba zuwa na chérie na ye Lucie.  Disparition na ye etika ba fans nionso na pasi sauf il faut to accepter ke jour na ye ekokaki malgré bolingo tozalaki na yango pona ye. Chaque musicien azalaka
na ndenge na ye ya kosalela ba nzembo, Papy Tex bazalaki kobenga ye « amoureux déçu » po azalaki kaka kolela basi na ba nzembo na ye, est ce que azalaka na chance na bolingo te ?
 Même baye baza na maladie moko terminale, bayebi mukolo bakokufa te. Côté kolata na remarqua yango na ba foto nionso ke azalaki kolata kitoko pe ba
styles moko unique.  Un vrai talentueux na ba domaines ndenge na ndenge, doté na don de guitare, une beauté naturelle, un compositeur hors du commun,
meneur d’homme, un excellent sapeur. Heureusement ke ba compositions na ye eza ko faire vivre encore parmi nous comme si c’était hier. Esperons ke baye balingaka ye pe bayebaki ye un jour
bakokoma ba livres et pourquoi pas kosalela ye ba films na ba pièces de théâtre pona ko honoré mémoire ya Bavon Marie Marie muana ya 15 ans.


Boboto o mbokamosika


Serge – Kongo na biso  

zenga mambu 20/03/2013 14:55


La sorcellerie existe, mais comme nous sommes devenus trop rationnels, on n'en  veut y coire. La mort de FRANCO se trouve dans l'une des hypothèses que vous avez évoquées. L'accident peut
être provoqué par une cause invisible, force invisible échappant à toutes lois de la physique et se cachant dans la métaphysique. Un Monsieur grand commerçant faisait vendre ses articles de
commerce par ses agents commerciaux en Angola.parmi ses agents, il y en avait un qui lui subtilisait régulièrement des fonds et son patron le savait bien. Or, ce patron lui laissait faire afin de
le sacrifier un jour à ces gris-gris pour qu'il meure un jour et qu'il aille fructifier son capital outre-tombe en y devenant son esclave.Le fait de lui voler, c'est un sacrifice capital pour cet
homme d'affaires; un jour, le petit frère de cet homme d'affaires , par curiosité, avait ouvert une chambre consignée de son grand-frère l'homme d'affaires et se retrouva face-à- face avec ce
mort mais bien vivant dans cette chambre. Il eut des frissons et il détala; le patron informé par ses mystiques, revint vite chez lui et demanda qui avait ouvert la chambre consignée. Son petit
lui avoua la vérité que c'était lui et pour éviter que cette histoire soit propagée, il lui attribua une partie de son pactole. Voilà des récits pareils, c'est difficile d'y croire mais elles
foisonnent dans notre existence de tous les jours. Kabira est protégé contre la sorcellerie, car il est lui-même dans ce cercle des sorciers et rien de mal comme un mauvais sort ne peut
l'atteindre, sauf que si, son contrat arrivait à expirer. Mobutu était dans la même situation, après des sacrifices, il devrait rejoindre le monde parallèle (où peut-être ils se rencontreront
avec SETI YALE ou les autres personnes qu'ils avaient sacrifiés) pour des tortures éternelles. D'autres superstitieux disent qu'ils tarvaillent comme manutentionnaires portuaires en INDE ou
quelque part en Orient. A Kwilu Ngongo( à l'époque de MOERBECK), s'y passeraient de tels faits magiques . On parlait des " ngituki ou quelque chose de pareil en kikongo", des gens qui se
sacrifiaient et mourraient en se changeant mystérieusement en blanc; parfois,ils savaient le visage quand ils étaient Bakongo et venaient à leurs familles quand ils étaient pauvres. Que des
frissons!!!

Lused 20/03/2013 05:33


SPÉCULATIONS SUR LA MORT DE BAVON MARIE MARIE


Les Chants de Bavon que Zephyrin vient d'énumerer étaient vraiment lyriques ,melancoliques ,des véritables poesies chantées annonçant une mort future.Un ton vraiment de deuil.Et aprés cela Bavon
est mort.


 


À cette époque là ,la mort de bavon avec ces chants ayant un ton de deuil.Les chants,cette  photo les mains sur les joues,tout poussa les gens à raisonner:


 


1º Spéculation:BAVON ASIMBI KISI (BAVON A TOUCHÉ AU FÉTICHE)


À Kinshasa les gens arrivaient à la conclusion que Bavon a touché au fétiche pour bouger Kinshasa ,c'est pourquoi il pleurait dans le chant connaissant sa mort future.Raison pour laquele la mort
aussi était brusque,on l'a récuperé...Là oú il a touché ce fétiche.


N.B: En Afrique la pensée du fétiche est fréquente...La mort avant la viellesse ne semble pas normale.


 


2º Spéculation:FRANCO ALEKISI YE NA KISI (FRANCO l'A FAIT PASSER AU FÉTICHE) 


Quand Bavon chante :


-"BAKUNDELI NGAI MASEKE YA MEME ...LIBOSO YA LOPANGO......"(on a enterré les cornes de mouton devant la parcelle...) . QUI A ENTERRE?


-"KANDA YA NINI ...PO BALIYAKA MBOKO NANGAI TE ...." (quel colère ou jalousie ?Puisqu'on ne mange pas mon argent ...). QUI NE MANGE PAS ?


-"MALAMU BOBOMA NGAI NAKUFA E ,NALEMBI NGAI MUANA MOTO"(vaut mieux me tuer seulement ,j'en ai marre ...).  QUI VEUT LE TUER ?


 


"NALELA LA VIE NGAI EEE NALEMBI MOKILI TE E BALINGI NGAI NAKUFA"(Je pleure pour ma vie,je ne suis au bout ,mais on veut que je meure).QUI VEUT ?


"BANGANGA PE BAKUFAKA ,MOKILI OYO YA BATO" (même le féticheurs meurent le monde est d'autrui...) . QUI EST CE FÉTICHEUR ?


"MAMONA MBUA MAFUILA KU MBUNDU..." (le chien voit beaucoup des choses ,mais ne dit rien ,garde seulement dans son coeur). IL A GARDE QUOI ?


 


Voila les types des paroles qui sortaient dans la bouche de bavon juste avant sa mort.Maintenant qui le poursuit ?la spéculation vient ,c'est son grand frère Franco.Une accusation sans
preuve.Comme le grand frère n'était pas d'accord avec le comportement du petit, un type de petit voyou.Alors ,c'est lui le ndoki (le sorcier).Alors que tout grand frère ne serait pas content d'un
PETIT trop courageux.


 


3º Spéculation:BAVON N'EST PAS MORT ,IL EST CHEZ FRANCO


Une sorte de superstitution,faisant croire que Bavon est dans la chambre de Franco.Franco l'ayant fait passé au fétiche ,l'a gardé dans sa chambre.Et cela apporta une consolation chez les plus
superstitutieux.


On a vécu ça avec Michael Jackson,beaucoup jusqu'aujourd'hui ne croient pas que michael jackson est mort.Ils espèrent un jour sa rentrée disant que c'etait du scenario pour realiser un film.Très
convaincus ,ils ont envoyé des preuves à l'internet.


 


Tandis que chez d'autres ,ils croient que Michael Jackson est mort mais tué par les FRANCS MAÇONS (Illuminati),d'autres pensent que son fétiche est arrivé à la fin,d'autres pensent que son
Docteur doit connaître quelque chose ,sa famille aussi ,son père ne l'aimait pas,son frère a declaré ceci ,sa soeur cela...etc 


 


Quand un musicien bien aimé meurt subitement  cela cause un choc terrible ,les gens auraient souhaité qu'il ne meurre jamais.Alors sous ces douleurs du coeur ,la pensée cherche des
raisons,pour apaiser le coeur.


 


Voici pourquoi il y a eu des spéculations aussi autour de Bavon,une preuve que c'était un bien aimé et le public cherchait consolation !!!


 


LUSEd