Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

Réaction du prof. L. Emongo sur l’affrontement Kalonji-Ngalula

 

  

 

À qui de droit,

 

Ceci n’est pas la première fois où je vous écris pour vous féliciter de la qualité des documents qui, parfois, circulent dans votre site Mobakamosika.com. Je suis sincère à chaque fois. Permettez-moi d’insister aujourd’hui sur le texte de M. Claude Kangudie (que je ne connais ni d’Ève ni d’Adam) relatif à Kalonji et Ngalula.

 

Non, je ne ferai pas la critique de ce document d’histoire de première force. Je dis plutôt que son auteur DOIT se considérer comme un VEILLEUR de nos cultures. Il a reçu de ses parents et grands-parents, qu’il nous transmette ce qu’il sait. Car je suis convaincu que M. Kangudie en sait beaucoup plus qu’il n’a écrit sur cette question. Car je suis certain qu’il possède le savoir originel de la question luba-lulua. Alors, pourquoi ne pas aller au-delà d’un texte somme toute timide et produire un livre (même en plusieurs tomes)?

 

Oui, monsieur; je fais partie de la minorité qui croit que personne ne connaît mieux que nous l’histoire de notre pays. Mais je ne comprends pas pourquoi ceux qui, comme vous, ont des choses à nous apprendre ne le font pas. Je vous demande ce sacrifice (à côté de vos occupations certainement multiples) au nom de vos propres ancêtres qui vous ont choisi pour recevoir leur héritage. Je vous le demande pour notre descendance de plus en plus coupée de ses racines vraies, voire qu’elle a tendance à mépriser. Monsieur, ne tolérez plus que nos enfants et nos prétendus intellectuels à titres ronflants se gavent des écrits des vainqueurs de nos pères, pendant que VOUS, vous êtes là, vous qui savez.

 

Je pourrais continuer comme ça, car ma passion pour mon pays s’emballe rapidement. Je m’arrête ici, dans l’espoir de lire un jour un livre signé Claude Kangudie sur Kalonji et Ngalula (car j’en ai assez du seul point de vue des colonialistes, missionnaires, ethnologues et autres intellectuels qui reproduisent aveuglément le discours des premiers cités).

 

Fraternellement,

 

Lomomba Emongo,

Professeur de philosophie et écrivain

 

.

Commenter cet article

Benjamin CKISSONGY 29/08/2014 17:45

Mr. Claude Kangudie , vous venez de citer dans votre dernière paragraphe une phrase de l'hymne national rdcongolais . C'est très bien ! Posons-nous cette question : Est-ce que ceux qui le chantent , comprenent-ils tout celà ? Le fond et la forme de ce texte ? S'ils le comprenaient correctement , cette oeuvre de S. Boka et de Lutumba , je pense que depuis le départ des visages pâles le Congo aurait longtemps décolé . Dommage ! Nki tu fueti sala ? Ngieti ba kisa ko !

Claude Kangudie 13/11/2012 14:18


Bonjour mon frère Lomomba Emongo. Je partage avec vous la même passion et le même attachement viscéral à notre Congo. J'ai bien compris le sens et la préoccupation de votre message. Demandons au
Dieu de nos ancêtres de nous guider dans le sens que vous souhaitez. Cela est crucial d'autant plus que les Congolais et les Congolaises écrivent très peu sur l'histoire de leur pays. Cet
état d'esprit laisse des couches entières de mensonges s'incruster dans les têtes des gens. Je peux citer un exemple: j'ai souvent entendu dire que Tshisekedi avait écrit à Kalonji Mulopue pour
lui demander d'assassiner Lumumba à Bakwanga. Les élites de la mouvance de la 2ème République, qui répandaient cet intox, avaient même cette prétendue lettre qu'elles montraient partout... Et bon
nombre de nos compatriotes ont cru et croient encore à cette version. Ce n'est pas de leur faute car nos compatriotes n'ont pas une information contradictoire à cette manipulation. Cette
situation m'a toujours fait rire et affligé...Car très peu de gens ignorent la nature des relations entre Tshisekedi et Kalonji en ces temps là. Tshisekedi n'a jamais été un suiveur de Kalonji.
Leurs rapports étaient des plus médiocres...Leurs rapports ne pouvaient en aucun cas être propices à ce genre d'échange de courrier. Il n'y a jamais eu une grande affinité entre ces deux
messieurs. juste une tolérance et une apparence d'entente. Bon, restons en contact par Mbokamosika. Le Congo de Kimbangu et de Tungulu a besoin de nous. Nous peuplerons ton sol et nous assurerons
TA grandeur, Congo...don béni.


Claude Kangudie.

Max de Glasgow 04/11/2012 18:49