Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Nous sommes en 1964. La tension est vive entre les deux pays voisins et frères qui portent le même nom. A Léopoldville cependant vivent de très nombreux Congolais de Brazzaville. Dans la foulée des événements, Le Premier ministre Moïse Tshombe décide enfin de refouler tous ces frères d’en face en les déclarant persona non gratta sur le sol national. Plus tard et comme Brazzaville tirait son électricité du Congo Léo, Tshombe décide aussi qu’on prive la ville d’électricité. La coupure est totale et Brazza la verte est plongée dans l’obscurité la plus totale. Le courant ne sera rétabli que plus tard. Entretemps, ces Congolais de Brazzaville qui vivaient depuis longtemps à Léopoldville devaient tout laisser sur place : parcelles, emplois, amis. Au beach Ngobila noir de monde, les bateaux déposaient leurs lots de réfugiés de l’autre côté du fleuve majesté. C’était la première vraie crise entre les deux Congo quatre ans seulement après leurs indépendances respectives. http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CAF89023462/de-nos-envoyes-speciaux-a-leopolville.fr.html

 

Samuel Malonga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anglebert 18/06/2010 15:24



La premiere fois que j'appris cette histoire de deportations massives des nos freres d'enfance, j'etais trop jeune pour comprendre et plusieures questions tourbillonaient dans ma tete. La
decision prise par Tshombe de rapatrier tous les etrangers affecterent les relations entre les deux pays. Jusqu'aujourd'hui, quand nos freres d'en face nous chassent, ils prennent toujours le
soin de nous rappeler le rapstriement de leurs aines par Tshombe.


Cette action nous montre clairement que nos politiciens etaient des personnes sans ames et conscience. Tout ce qui etait de l'interet commun n'etait pas leur objectif, par contre leurs ambitions
personnelles pronaient avant tout. Le cas de Tshombe en est un.


Revenons aux causes ou origines de l'action de Tshombe. Nous devrons savoir que le feu president Fulbert Youlou fut un anti-Lumumbiste, pro-imperialiste et surtout un pro-Tshombe. Il fut un de
premiers chefs de l'etat a visiter l'etat du Katanga, Tshombe avait son soutien indirectement.


En 1963, Tshombe prit la route de l'exil vers l'Espagne, quant a l'abbe Fulbert Youlou, il fut renverse par le nouveau regime Massamba-Debat. Il fut juge ,condamne, parmis les charges nous
retrouvons la conspiration dans l'assassinat de lumumba et sa participation a la secession Katangaise, et fut mis en residence surveuillee.


Le nouveau regime a brazzaville etait pro-communiste, pro-Lumumbiste et n'etait pas de coeur avec Tshombe.


De son retour de l'exil en Juillet 1964, Tshombe prit la decision de casser les relations bilaterales qui reliaient les deux pays. Mobut et Kasa-Vubu etaient ils pour cette decision? Non! Mais
ils avaient besoin de Tshombe pour mettre fin a la rebellion. La decision de Tshombe fut arbitraire, mais ni Mobutu ou kasa-Vubu eut le courage de la denoncer.


Quelques temps plus tard, Fulbert Youlou put s'evader de sa residence surveuillee et trouvat refuge a Kinshasa sous la protection de Tshombe. Durant tout son terme a la primature, les relations
entre les deux pays etaient tendues.


En octobre 1965, quand Tshombe fut revoque de la primature, la premiere decision du gouvernement Kimba etait de renverser la decision de Tshombe et retablir les relations bilaterales entre les
deux pays. La suite nous la connaissons, Kasa-Vubu fut demis de ses fonctions a cause des desordres dont il fut l'instigateur, Tshombe parvint a s'enfuir, suivi de l'abbe Fulbert Youlou et tous
les deux se retrouverent en Espagne.


Malgre le retablissement des relations, cette situation laissat un gout amer a nos freres d'en face. 46 ans plus tard, nous continuons toujours a subir les consequences emanant de la decision de
Tshombe.


Tshikobele Mongombe@


Canada mboka te!



Dinah Kule 19/05/2014 13:06

Le parallélisme entre les deux expulsions que vous citez (de 1964 et de 2014) mérite d'être souligné. Quelles que soient les raisons invoquées, soit disant du comportement indécent des compatriotes "zaïrois" en terre RPcongo, la justice doit faire son travail : arrêter le fauteur, le juger et le sanctionner.
Ce que je déplore et souligne c'est la façon de faire cette expulsion : manque de dignité, laisser une personne à fortiori une femme nue, prendre des bâtons pour jouer avec cette nudité. Ca ça me dépasse, quelle bassesse d'esprit ? Les gens qui ont ainsi humilié la femme le paieront tôt ou tard. Je dénonce cela hier, aujourd'hui et demain. Je suis dégoûtée.

Quoi? J' donne pas mon nom 10/05/2014 23:41

Ce quoi ce charabia,
Au lieu de nous évoquer les faits et essayer de nous faire parvenir une équivoque basée sur une résolution de la solution des événements révoltants insensés d'une part, puis révoltant humiliant d'une autre part, qu'est-ce que tu fais? Tu nous à fait qu'une répétition des articles du XII sicle avant l’âge des métaux et la naissance de l'époque colonial.
Moi je trouve qu'il s'agit d'un politique hautement qualifié, qui nécessite à déstabilisé pour un temps la population congolais pour un temps, pour déstabilisé d'une part le gouvernement congolais, puis pour afin provoquer déjà le départ du dictateur Kabila fils qui à mis les congolais et le jeune pays à la retraite, pour ce fait l'objectif est atteint déjà, en n'importe quel façon, ils l’auront!! S'il était sage, Il devrait déjà mettre quelqu'un d'autres des confiances, truc de tromper vigilance, pour y revenir après, politique Asiatiques, fuir mais avant ça exiger une quelques conditions à la haute Cours International en disant voilà, je veux laisser le pouvoir en condition que vous .... Et .... Que vous ne me poursuivrez pas en justice après mon exile politique. Afin il pourra aller faire la pèche avec sa Olive à une partie sud-est de l'Amérique, truc avoir un peu de la retraite, mais qu'ils fassent attention, les congolais à mon avis sont presque partout, moi en tout cas, je les voient dès partout même en Israël, chose grave!!!!