Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

QUID DU QUOTA DANS L’ARMÉE CONGOLAISE ?

 

Nous revenons , avec l’accord de Mr Ngimbi Kalumvueziko, sur un  autre sujet  puisé dans son livre « Congo-Zaïre, les acteurs de l’histoire » afin d’en débattre avec les mbokatiers.

En effet, dans le chapitre consacré à Léopold II, nous lisons en ce qui concerne la naissance de la Force Publique ceci : « En 1894, Léopold II décida l’enrôlement obligatoire des Congolais.  (…..) Les conditions de vie dans les camps militaires de la Force Publique étaient des plus difficiles. (….) Cela créa des frustrations qui dégénérèrent en mutineries et révoltes dont les plus importantes furent menées en 1895 et 1897 par les soldats Batetela de la garnison de Luluabourg. (…..)

Afin de prévenir de révoltes à caractère tribal, l’EIC instaura le principe de limiter le nombre des soldats appartenant à une même tribu à 25 % des effectifs d’un contigent ».

Notre commentaire

Nous savons que ce principe est toujours en vigueur  dans l’Armée Congolaise et que toute tentative visant à le contourner a toujours provoqué des mutineries .

Nous posons la question à tous les responsables politiques de savoir  pourquoi ont-ils laissé former des unités mono ethniques au sein de l’Armée Congolaise sans  pouvoir évoquer ce principe ?

Ont-ils oublié qu’en Afrique tout comme dans beaucoup de pays du tiers monde, le véritable pilier du pouvoir c’est l’Armée et les services de renseignement ? L’exemple de la Syrie où l’Armée dominée par la minorité « alaouite » est train de contrôler tout le pays, ne leur a pas servi d’exemple ?

Comment rêver d’un vote équitable en RDC  en 2017 dès lors que la Police et plusieurs unités de l’Armées sont entre les  mains d’une tribu. A-t-on soulevé ce problème lors des dernières consultations populaires ?

A chacun d’y répondre

 

 Messager

.

Commenter cet article

Eyindi 03/02/2014 14:46


Ndeko Matembe Budjamabe,


 


Francis Kalombo alobi apesi Honoré Ngbanda na ba Combattants tout AMNISTIE, yo omoni boni, boni.

Kongomani 31/01/2014 14:59


FLASH !  FLASH !


 


KIN EBOUGE - KINSHASA ENINGANI


Papa Etienne Tshisekedi wa Mulumba, batindeli ye invitation na Congrès Américain.


 

Kongomani 31/01/2014 10:55


Ndeko Matembe,


D'abord qui est Francis Kalombo, ce petit MUKALA sorti de je ne sais où, à commencer par le Chef, que le chauffeur de John Numbi qualifie de ZOBA, c'est grave, ye Kalombo akanisi azali nani
simple Malanda Ngombe, NGALA NA BANGO EKOSILA KALA TE, devant l'ouragan mur ou pas mur le fruit tombe quand même, ngai te motu nalobi yango, kasi motu alobaki yango ekomelaki ye mpe lokola, bongo
ye Kalombo, koloba francais elingi koloba te ozali Mayele to ozali Intellectuel, puisque francais ezali monoko ya mboka ya ba francais, tout comme Swahili, Tshiluba, Llingala na Kikongo ezali
monoko ya mboka ya ba Kongomani. Kalombo Francis, cet universitaire médiocre.

MATEMBE BUDJAMABE 31/01/2014 01:01


Un député est elu par le peuple.Il doit controler son language en public et sur le média.Si un député de la republique se permet dedenigrer un héros décoré et reconnu comme tel par la
populationsans qu'un autorité ne s lève,je me demande pourquoi décorer les gens?Surtout à titre posthume.


Je  rappelle que le general BUDJAMABE a servi sous 3 présidences et que chacun de 3 présidents et c'est sous la 3ème présidence,il a combattu a Bukavu oùsous son commandement les rebelles
ont été vaincus pour la 1ere fois,La population de BUKAVUlui en est reconnaissant.


Mr Francis KALOMBO a tenu des propos qui ont offensé et remué le couteau dans laplaie de la famille du général.Il est peut être temps qu'il mette en pratique ce qu'il préconise dans des chaines
de la télévision congolaise, à savoir présenter des excuses quand on salit l'honneur ou dans le cas écheant la mémoire de quelqu'un.


Un héros est avant tout un homme.il peut mourrir au combat,de maladie,de poison,d'assassinat....Quelques soit les circonstances de sa mort,cela n'enlève en rien les actes de bravure ou
d'héroïsmedont il a fait preuve.Dans l'Armée,le morale des troupes depend dumorale