Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

  

 

Qui chantent dans Biantondi Kasanda ?

 

 

Mbote ndeko Messager,
Natindeli bandeko ya mbokamosika loyembo oyo "Biantondi Kasanda" ya Dr.Nico Kasanda.
titre ya nzembo oyo elingi koloba nini?
Nalingi nayeba banani basala ebandeli ya nzembo oyo : mongongo ya mwana ya mwasi na mongongo ya mwana mobali.
Nasengi pe na bandeko baloba pe nini basakisi na loyembo oyo.
Elenge mobali atuni elenge mwasi baninga na ye, bakombo atangi ezali Bamusa, Bakabeya, na ba Antoinette, ba Lusamba ...
Kasi mwana mwasi apesi ye eyano na kiluba. Mwana mobali akamwe amoni yango ndenge, bakoyokana te po na nini ye atuni ye na lingala bongo ye apesa ye eyano na kiluba.
Interjection ya mwana mobali oyo "ka ka!... " na elobeli ya na yango, ezali na kiluba to te? Ewuti na ekolo nini?
Mokolo malamu na bandeko nionso.
 
MANWANA Kitwa

 

  Biantondi , par Nico et l'African-Fiesta

Kasala,  par Rochereau et l'African-Fiesta en tshiluba


Ndeko Manwana

 

Namoni motuna na yo pe nasepeli mingi. Ndenge oyebi nalingaka mingi maye etali culture na biso.

 

Titre « Biantondi Kasanda » ezali na Tshiluba,  elingi koloba : « Kasanda nalembi » too « Kasanda nabaye, too elekeli ngai ». Na français : « Kasanda, J’en ai assez. ou je suis dépassé  ». Le vrai sens du terme biantondi est "Dépasser". 

 

Dialogue ezali entre muana muasi , peut-être Portas, chanteuse ya African-Fiesta , Rochereau, pe Nico.

Nalingi kobakisa te  na African-Fiesta Rochereau ayemba ba nzembo mingi na Tshiluba, ndakisa  « Kasala »

 


 

Dialogue :

 

      -« Muana muasi oyo, boni ba Musau, na ba Mushiya, na ba Kabeya, na ba Antoinette, na ba Lusamba, na bana basi mosusu oyo   bakeyi wapi ? (Rochereau)

 

       -« Tuvua basambakane nabu mu tshisalu mu dinda » elingi koloba : « Tokutanaki na    bango na Zando na tongo » (Portas?)

 

« Oh Boni, ngai nazo loba na yo na lingala, y’ ozo loba na Kiluba, tokoyokana ndenge nini  »? (Rochereau)

 

« Ntshi mumanya bianyi lingala to » mais la formulation exacte serait "Ntshena mumanya bianyi lingala to". Elingi koloba : Nayebi na ngai lingala te (Portas)

 

Ka ka ka ka (Rochereau)

 

« Ushima »  . C’est-à-dire Okosi (Nico)

 

Eh biantondi ee yo yo yo biantondi  Kasanda. Chantée par Rochereau, Portas et Nico

 

« Biakutondi binganyi ?“ (Portas) Nini ango elekeli yo ?

 

Ka ka, malu eu se nga Kasandasa se (Nico) Makambo oyo eza ya Kasanda.

 

 

 Traduit par Messager

 

 

Oyo amoni te na traduire mabe akoki kobakisa

 

 

 

 

.

Commenter cet article

Damien L.T.MAVAMBU 07/08/2014 17:16

Bonjour les Mbokatiers,
C'est qui est formidable sur ce site, c'est le caractère intemporel des articles et des sujets traités. A chaque clic, on fait une découverte!

Je dois dire que, de par le fait qu'un de mes frères aînés est musicien (Alexandre Bwanga dit Papa Alexandre), l'auteur-compositeur de la chanson "Cambridge Mayi ya piyo" d'African Team, intitulée à l'origine "Yo Annie", quelques vieux loups de rumba congolaise furent devenus mes intimes aînés comme par exemple le Vieux Delafrance (Beguen Band-Fiesta Sukisa-African Soul-Orchestre Baninga de Madiata etc...) avec ces deux inséparables acolytes, les Vieux Ngondo Boswa Ngando et Ndoba, véritables hommes de l'ombre de l'aile Fiesta avec les Vieux Decantonio et quelques autres.

Je me permettrais seulement de dire, d'après ce que j'ai appris de tous ces aînés, que la chanson "Biantondi Kasanda" n'est qu'une de multiples anecdotes sorties de différentes virées d'après-concerts dont le concerné cette fois-là, fut le Dr Nico.

En effet, c'était une femme muluba, jalouse et non contente d'être éconduite ou baladée par le Dr.Nico, qui lui a dit tout simplement qu'elle n'en pouvait plus et ne voulait pas souffrir d'un amour incertain d'où:

"Biantondi, Kasanda!"
(J'en ai marre, je n'en peux plus, cela suffit, Mr Kasanda!)

JEAN PAUL KITENGE MUADI 19/09/2012 23:11


BONJOUR A TOUS,


JE VIENS ICI NON POUR FAIRE UN COMMENTAIRE, MAIS POUR DEMANDER SI PARMI VOUS QUELQU'UN PEUT AVOIR LES CHANSONS DE L'AFRICAN JAZZ AILLE NICO: BOLINGO NA NGAI AYE, MWANA MAWA, LEONIE ET AUTRES...


JE VOUS REMERCI D'AVANCE


JEAN PAUL KITENGE MUADI

MWENZE 19/09/2012 18:48


RECTIFICATIF:


Dans mon commentaire du 11/09/2012 à 17h14,rubrique Chant et voix,lire comme titre de chanson  "En Guantanamo"'(ou "Guantanamo") de
l'African-Fiesta,éditions "Vita", au lieu de "Cienfuegos".Les deux oeuvres sont de Roberto Torrès certes, et je les ai souvent confondues.Merci.


MWENZE

MISO GA 16/09/2012 20:22


"La musique congolaise dans son ensemble,se porte mal".Ainsi commence en ses paragraphes 5 et 6 sur le site "starducongo",l'extrait de presse du dernier livre du Congolais MFumu
intitulé "Indépendance cha-cha".sur l'état de notre musique actuelle,paragraphes qui viennent confirmer les propos de mon précédent commentaire.J'invite mes frères mbokatiers qui
doutent encore de la dégradation de notre musique, à bien vouloir le lire,parceque enrichissant.

MISO GA 15/09/2012 15:33


Intervenant pour la première fois dans ce débat,je dirai une seule chose:1°/-penser seulement,oui y penser, à comparer Papa Wemba ou Nyoka Longo ou Koffi Olomidé à Joseph
Kabassélé,docteur Nico ou Tino Baroza ou Papa Noël ou Damoiseau à Pépé Felly Manuaku et tout ce qu'il a généré comme émules,c'est de l'effronterie au mieux,de la folie au pire.Les chrétiens
parleraient d'abomination.2°/-Ne pas reconnaître la dégradation de la musique congolaise,c'est de la cessité musicale.


Et j'en ai terminé.


Bon week-end à tous.

Kisupwa 14/09/2012 12:51


La voix masculine est celle de Tabu Ley Rochereau

Constat 14/09/2012 10:57


Bana Oyée


Ezali esengo mingi ya mateya manso towuti kozua na article oyo, na ba commentaires ya ba ndeko banso, pamba te mibali bazalaka bongo, kolobana bosolo, comme on dit nul n´est parfait ni prophète
chez lui, kasi nakobakisa likambo obele se moko, miziki ya tangu ya ba génération ya ba Papa Wendo, Kallé na ya ba Maquisards, soki otali malamu bango ba bénéficiaki mpe apport ya miziki ya
mokili mobimba, colonisation ememelaki biso batu ndenge na ndenge na mboka, nakoloba d´abord miziki ya tangu wana babetaka ba instruments nionso : mbonda, saxo, guitare, piano, trompette, drum,
maracass, ngongi, likembe, mokuasa, lokole etc... soki oyoki lelo ba nzembo ya tangu ya ba vieux wana ezali mosika te na miziki ya ba caraïbes (cuba, haïti, brésil...) ba miziki nionso ya ba pays
ya Afrika, ya Europa, ya Amerika mpe ya ngambo ya Asie, likambo moko bobosanaka te, babeti ya tango wana mingi na bango oyo bakendeki na kelasi, kobanda na école primaire Noko Belge abandaki
kolakisa bana déjà eloko oyo babengi SOLFEGE.


Génération ya Zaïko na kati ya miziki na bango bazali kolanda lokolo ya ba kulutu na bango, kasi bayaki na mua révolution na ndenge na bango, bamonaki  malamu balongola ba instruments mingi
na kati ya miziki, suka suka ba instruments oyo bango balongolaki eye kopesa esika na ba CRIS, koganga ganga, kopumbwa pumbwa, ezalaki malamu mpo na jeunesse ya tango wana, ne dit-on pas la
jeunesse ezali âge ya folie... kaka tango miziki ya génération ezali kosala loi na kati ya miziki ya Afrika, Authenticité eye kobima, biso nionso tozali ba témoins occulaires, ba musiciens ya
génération oyo balingi lisusu koyekola ba instruments oyo ezali mpasi te lokola clarinette, saxo etc... phénomème ATALAKU eye kotomboka na miziki... tozongeli mpenza folklore ya tangu ya bo nkoko


Génération Wenge wana nde sombele suka ya bisanga, miziki na biso ekomi na yango ANIMATION POPULAIRE à l´image ya Papa Ndjoku Eyo Baba pour ne citer que lui...


LELO TOSUKI WAPI, miziki na biso ekueyi na mayi ya ebale Kongo oooo woooooo


 

MWENZE 13/09/2012 17:12


Cher Zenga Mambu bonsoir.Il n'est aucun argument que tu auras à avancer et qui ne trouverait réponse dans l'un de mes commentaires de cette page.J'estime avoir fait le tour de la question,et
je ne veux pas en faire un problème personnel.Une chose est vraie,il y a des compatriotes de 30,même de 40 ans,mais surtout de 30 ans,donc des adultes,pères ou mères de famille,qui n'ont connu
d'autre musique que la musique actuelle.Kallé,Vicky,Rossignol avaient arrêté de chanter,Nico,Damoiseau de jouer,Papa Noël dans l'OK-Jazz,mais sa période de gloire derrière lui lorsqu'ils étaient
nés.Ces personnes-là n'ont pas d'autres repères musicaux que l'école Zaïko.Elles n'ont donc aucun élément de comparaison.Elles défendent plus leur chapelle,qu'une conception de la musique
congolaise.Et je crains que vous n'en fassiez partie.A ce moment-là nous entretiendrons un dialogue de sourds.J'estime en avoir assez dit,trop dit même,au risque de lasser(boni
boyé,batalaka kaka yé?) et je n'ai pas le monopole de la réplique sur ce blog.C'est tout simplement par nécessité de démonstration que j'en suis arrivé à un tel débat que j'évite
souvent,estimant qu'entre Kallé,Vicky,Rossignol,Nico,Franco,Rochereau,Papa Noël d'une part et Papa Wemba,Nyoka Longo,Koffi Olomidé,Manuaku,Samunga,Rigo Star etc...d'autre part, y a pas
photo.Les seconds,je ne nie pas leur statut de leader de notre musique actuelle,n'ont toujours pas acquis la dimension,l'aura que les premiers avaient atteints par leur talent,leur
génie créateur,et "ce quelque chose" qu'ils avaient en plus,et que l'on ne reconnait toujours pas chez les seconds,nonobstant les grâces d'une assistance médiatique évidente à leur
portée,dont les premiers n'avaient pas bénéficié:télé,clips vidéo,Dvd.Raison pour laquelle j'avais conseillé de "ne pas confondre mort et sommeil",comme on dit chez nous.Les premiers sont des
génies,les seconds,au meilleur des cas,des garnds musiciens.Celui qui n'a pas vécu les deux musiques ne sauraient les juger à leur juste valeur ni jauger la baisse de
niveau que j'évoque souvent.Une grâce que L'Eternel notre Dieu donna aux natifs des années 50 que nous sommes,car même pour ceux des années 60,Kallé et Nico demeurent un vague souvenir.Comme
je l'ai annoncé plus haut,je suis à la limite de la gêne,à donner l'impression d'accaparer ce blog.Mais sache qu'il y a des compatriotes qui sont allés plus loin que moi sur le sujet et qui
réclament la tenue des Etats-Généraux de la musique congolaise.Je n'oblige personne à être d'accord avec moi.Je demande seulement qu'on médite sur mes commentaires qui touchent les points faibles
de la musique actuelle,d'accord ou non.


Courage dans ton caillou,surtout ne perdons pas espoir.Ata ndélé!(Adou Elenga-Les années 50 bien sûr)


MWENZE

MWENZE 12/09/2012 22:21


Bonsoir cher Muan'a Mangembo.Plutôt très content de débattre avec toi et surtout de signaler à travers mes exemples,l'appauvrissement de notre musique.Je ne suis pas contre la musique
actuelle.Et je  te ferai une confidence:je fus un inconditionnel de Zaïko,ma génération qui "prenait le pouvoir",dès 1973 avec "Eluzam".Mais avec l'âge,m'assagissant sûrement,je me suis
rendu compte que nous avions détruit le grand héritage des aînés,la grande musique de Grand Kallé.Et aujourd'hui,plus ça va,moins ça va.Toutes les jeunesses sont passées par là.En Europe ce
fut le yé-yé.Mais où sont donc tous ces chanteurs qui avaient cherché à faire table rase de la musique de leurs anciens,qui avaient enterré Tino Rossi,Maurice Chevalier etc...?Que sont devenus
donc Johnny Hallyday,Eddy Mitchel et autres,qui avaient balayé du revers de leurs mains,violons,piano,instruments à vent,pour une musique tout-guitare et batterie,exactement comme notre
musique actuelle?Ne sont-ils pas revenus à l'orchestration reniée?Ils sont revenus depuis belle lurette à tous ces instruments qu'ils avaient écartés et traité d'instruments ringards.Le
retour de l'enfant prodigue!Chez nous ça dure bientôt 40 ans,kaka boyé,mbula na mbula boyé et notre musique se dévalue chaque jour davantage.L'imagination a disparu de nos solistes,ce
que nous avons démontré à travers les articles sur Docteur Nico.Faites écouter une chanson d'aujourd'hui à un musicologue non Congolais,il sera étonné qu'un soliste reprenne en boucle cent
fois la même partition.Normal,puisqu'il n'y en a plus que pour les sébène.Les voix,tout le monde chante pareil,fait la même voix,et pourquoi crient-ils,dira t'il.Mon but est de faire
bouger les choses,ce que beaucoup de gens ne comprennent pas.De faire comprendre à nos acteurs de la musique que cela ne peut plus durer,que la ligne rouge de la médiocrité a été franchie,et
qu'il est temps de passer à autre chose,de revenir à la croisée des chemins.Qu'importent les chanteurs,Chantal,Sangana,Essous,Kwamy n'avaient pas des voix de bel canto!Que les instrumentistes se
forment correctement,le minimum,et qu'ils jouent désormais avec leur tête.Que les mélomanes arrêtent de croire que cette musique est la meilleure,alors que c'est la pire que nous ayions
connue.Aujourd'hui,au vu de la pauvreté des textes et des arrangements musicaux,les mabangas,les danses obscènes,nous avons touché le fond!Il faut arrêter!Notre musique a été une musique
très riche dans les années 50-60-70.C'est ce que j'essaie de faire comprendre,exemples à l'appui pour s'en convaincre,à travers les références que j'indique  et dont chacun peut écouter
les oeuvres,en celles qui seraient encore trouvables.Et que le grand public cesse de croire que c'est Zaïko qui a tout inventé.Dis-moi,Muan'a Mangembo,qu'a t'on fait de la balance de la
musique congolaise,cet équilibre entre les instruments,mis au point par le Grand Kallé et Docteur Nico dès la série "Indépendance cha-cha" et sur laquelle tout le monde a travaillé,jusqu'au Zaïko
des années 70-80?Les Wengué Musica sont venus tout détruire!Le signal d'écoute de la guitare-solo correspond aujourd'hui à celui de la guitare d'accompagnement d'hier,l'accompagnement
on ne sait plus ce qu'il est devenu,et on évolue dans une bouillie de sons indescriptible.Hier en écoutant notre musique,on entendait chaque instrument à sa place,telles des strates sonores,dans
la clareté.Aujourd'hui nous assistons à une confusion de sons,malgré les avancées de la technologie.Ecoutez "Sentiment émonani" par exemple,ou n'importe quelle chanson de la série "Indépendance
cha-cha" sur site "youtube":on croirait des oeuvres enregistrées avec le matériel actuel,et les disques d'aujourd'hui dans les conditions d'hier.Ecoutez "20ème Anniversaire" de l'OK-Jazz pour ne
pas aller si loin.Qui pourrait croire que cet album fut enregistré sur piste unique?Est-ce que je mens?Il y a un problème.Pourquoi les gens peuvent-ils s'agripper derrière une
autosatisfaction suicidaire à notre musique?J'avais cité un proverbe chinois qui dit:lorsque quelqu'un vous montre du doigt la lune,ne regardez pas son doigt,regardez la direction qu'il vous
montre.Ce,après constat que des mbokatiers,au lieu de comprendre ce qu'il y avait derrière mes mots,prenaient le raccourci de me coller une étiquette:je n'aime pas la troisième école de la
musique congolaise.Quelle que fut mon argumentation.Je souhaite que chaque mbokatier écoute les chansons en référence dans mes commentaires afin qu'll se rende à l'évidence combien notre
musique patauge en vérité dans la médiocrité.


MWENZE

zenga mambu 12/09/2012 20:57


jJe vous écrirais des contre-arguments sur ce thème musical au début de ce week-end,car suis très fatigué après mon caillou de tous les jours.Un travail harrassant et épuisant, loin de
mon congo bien aimé que KABIRA est en train de détruire pour y installer partout ses frères rwandais. Mais, nous devons nous distraire sur mbokamosika en lisant vos écrits et les arguments des
autres. Début de week end, soyez là à notre rdv   et préparez vos arguments et contre-arguments. A bientôt!!!!

Muan'a mangembo 12/09/2012 18:53


Mon cher Mwenze,


Eh ben dites donc, je pense vous avoir sortie, non seulement de vos gongs, mais également, donné l'occasion de m'infliger une leçon de rumba et d'harmonie deans la musique congolaise, que je
n'aurai pas eu si je n'avais pas répondu à votre question. 


Je m'incline devant votre science et votre maitrise des arcanes de notre musique. Et je crois que j'en ai beaucoup appris. Je voudrai juste ajouter que si tous les artistes visait la première
voix, c'est parce que le modèle est Kallé - la voix de pointe. Regardez comment les bons compositeurs comme Bombenga, dôté d'une belle deuxième voix a dû s'effacer pratiquement, pour laisser
éclore Dalienst Ntesa dans la série Elodie. et la suite on la connait - Ntesa va surfer sur ce succès pour s'mposer avec les grands maquisards.


Ceci dit, je pense que la génération Zaiko n'a pas tant démérité que çà, je n'en voudrai pour exemple que le tube ONASSIS où l'on retrouve bien cette maîtrise des des voix - Jules et Anto sont en
prelière, Jossart et Gina en deuxième et Siméon en troisième. Et je viens de le réécouter en vous écrivant, je vous le recommande donc!


 

MWENZE 12/09/2012 17:02


L'harmonisation d'une chanson n'est jamais automatique.Une chanson peut être harmonisée entièrement,partiellement,ou même pas du tout.Dès son origine,les chansons de la musique congolaise
s'harmonisaient à deux voix,première et deuxième:"Ya biso sé malembé"(Bowane-Groupe Loningisa-1950),Papa Wemba avait à peine un an et Nyoka Longo n'était pas encore conçu.Il y avait également des
chansons polyphoniques dont le groupe San Salvador maîtrisait surtout la technique:"Umbanzanga"(George Edouard) quelques années plus tard.Puis vinrent les orchestres modernes avec l'avènement de
l'African-Jazz,qui ne dérogea pas à la règle de chant à deux voix:"Zonga noki"(Kallé-1953),avec le duo Kallé-Roger.Dans le même esprit on connut le duo Rossignol-Franco("Ba petit mbongo"-OK-Jazz
1956),Rossignol-Vicky("On entre OK,on sort K.O.-Rossignol-OK-Jazz 1956),Kallé-Rossignol("Maria Valenta"-De Wayon-Rock-A-Mambo-1957) et j'en passe.Puis le chanteur deuxième voix devint un poste de
chant à part entière,occupé par des ténors ou des barytons-ténors,jouissant aussi de l'aura des chanteurs de pointe.les plus célèbres demeurent:Roger Izéidi,Kouka Célestin,Satan,Nézy,Lola
Checain.Ce qui n'excluait jamais que des voix de pointe passent en harmonique.Rossignol et Rochereau,contre-ténor et contralto emblématiques se sont acquittés de cet exercice avec brio,Rochereau
passant même pour la meilleure voix harmonique de notre musique.Le Négro-Succès affichait lui aussi une attaque à deux voix,Flujos,voix de pointe et Zozo,voix harmonique.Qu'appelle t'on ici duos
monocordes?Pourquoi des affirmations aussi gratuites,sans fondement?Je m'interroge si seulement si,ceux qui les avancent le disent ou l'écrivent avec conviction!Ainsi donc l'harmonie vocale dans
la musique congolaise est arrivée par Zaïko!En matière de contre-vérité,on ne saurait trouver mieux.Zaïko où tous les chanteurs se retrouvaient en voix de pointe,voix de prestige pour eux,la
voix qui mène au succès,avec un Mavuéla Somo en guise de deuxième voix et qui,au lieu de chanter,parle?Je n'invente rien,je ne dis que ce que j'entends et que vous pouvez constater par
vous-mêmes:"Mosinzo","Eluzam","Mwana Wabi","Onassis" et tutti quanti:la deuxième voix parle,elle ne chante pas.Et j'ai recherché en vain le génie et le coaching des arrangements vocaux
d'Anto.Les voix moocordes ne sont pas où on les croit.Nous en convenons tous,l'orchestre Zaïko a apporté à la musique congolaise la batterie "entremêlée"qui y manquait tant,et la
chorégraphie de danse au chant.Quoiqu'en matière de bouger à l'attaque,Rochereau par le jobs puis le trio Madjési avaient déjà défriché le terrain.Ainsi donc,avec tout ce qui a été dit et
écrit sur Docteur Nico par les uns et les autres,indiquant jusqu'aux illustrations sonores.Malgré l'évocation de ses contemporains,Papa Noël,Damoiseau,Tino Baroza,Souzy Kaséya,on trouve en
comparaison le doigté de Manuaku,Rigo Star,Bamundélé exceptionnel.Certes,je préfère lire cela que d'être aveugle,mais quand même la ficelle est grosse,bien trop grosse."Exceptionnel"!J'ai évoqué
entretemps la présence de thèmes dans l'oeuvre de Docteur Nico,pratique courante dans les grandes musique(symphonie,blues,jazz et jazz manouche).Nico l'a fait avec beaucoup d'aisance dans notre
musique.Citez-moi un seul exemple similaire,dans la musique actuelle?Citez-moi une seule oeuvre en bémol,dans la musique actuelle,comme Nico dans "Capacité ya bolingo",jouée entièrement dans cet
accord?Il ne s'agit pas seulement de jouer pour jouer,en musique.La musique comporte une bonne part d'intelligence.C'est une oeuvre de création,la musique,une oeuvre de l'esprit.C'est un art.Ce
n'est pas par hasard que j'indique des titres de référence dans mes commentaires,tout au moins s'agit-il de ceux dont les chansons me reviennent à l'esprit pendant que j'écris.Il y a plus d'un
an,j'avais parlé ici même de déformation de l'ouïe du grand public congolais aujourd'hui.Et voici quelques semaines,mbokamosika affichait un clip live de Zaïko.Suite à ce clip,de fil en
aiguille,je suis tombé sur une prestation où les évoluaient hors gamme, chantaient faux.Ce dans l'indifférence totale du public qui bien au contraire dansait avec beaucoup de
frénésie.Dans les années 60-70,ces chanteurs auraient été conspués par le public intérieur qui avait payé pour assister,et auraient été hués par les ngembos.A bon entendeur,salut!


MWENZE

MWENZE 11/09/2012 19:41


Cher Muan'a Mangembo,débattons preuve à l'appui et ne nous focalisons pas sur nos convictions et nos vue de l'esprit,m'opposant à vos affirmations.Rossignol et KAllé formaient bien un
duo de première et deuxième voix,chez Esengo.Le fameux duo Kallé-Roger tout autant.Kallé n'a procédé au doublage de sa voix que dans l'African Team,car il évoluait en solo et n'avait déjà
plus d'orchestre.Ce qui était impossible dans notre musique puisque le niveau technique ne le permettait pas:l'enregistrement se faisait sur une piste et le play-back était impossible.Je balaie
donc d'un revers de la main votre défense.


Si harmonie de voix il y a,elle est à découvrir plutôt du côté de l'Empire Bakuba qui en maîtrisait la technique,les "voix chorale" que s'acharnent à pratiquer les ensembles actuells et qui
souvent,sinon toujours,tournent à la cacophonie.Mais là encore faut-il souligner que les Bakubas ont partagé les "deux cultures",car à la croisée des deux musiques(Pépé Kallé avait débuté
dans l'African-Jazz d aux côtés de Alex-Rolly-Mathieu).Citez-moi plutôt Emile Soki qui maîtrisait la deuxième à la perfection,(Lina,Madé,Tikéla ngai mobali)l'exception qui confirme la
règle,mais pas le Zaïko,où Mavuéla parlait plus qu'il ne chantait:Eluzam,Mwana wabi pour ne citer que ces deux chansons.Pour le reste,tout le monde était en première.Vérifiez.Et puis il faut
avoir la franchise de reconnaître que l'harmonie des voix a disparu aujourd'hui.Les voix,multiples (on aligne cinq à sept chanteurs) ne présentent aucun spectre sonore.Elles sont monocordes.Si
naguère on ne chantait qu'à deux voix,c'est le style qui le recomandait,l'harmonie vocale étant composée d'une première et d'une deuxième voix.Quand il y avait trois chanteurs,c'est qu'il y avait
un solo vocal,les deux autres reconstituant la premère et la deuxième pour favoriser la respiration du soliste.


Vous ne m'avez pas convaincu.J'attends de vous des preuves de prouesses artistiques égales ou supérieures à celles que j'ai moi avancé et touchant à la valeur artistique de la musique
actuelle,chez les chanteurs comme chez les guitaristes.Ainsi que je l'ai fait.Pas sur les considérations philosophiques.Je veux des exemples,des modèles,preuves à l'appui.


MWENZE

Muan'a mangembo 11/09/2012 18:14


Cher Mwenze,


Sans prendre partie pour Zenga Mambu, il faut reconnaître que la lecture de ce dernier sur les harmonies des voix est judicieux. faut-il mettre cela sur le compte de la rigueur de l'école African
Jazz? toujours est-il que le niveau d'exigeance de kallé pour poser sa voix à ses côtés, n'a pas favorisé l'expression d'autres chanteurs. Selon d'ailleurs un proche de Casino, Grand kallé a
souvent fait le doublon pour ne paas détériorer la qualité de ses chansons en studio, parce qu'il n'avait confiance qu'en lui. Cela a d'autant marqué Rochereau qu'à son tour, il va privilégier le
solo pendant longtemps, avant de rencontrer Sam Manguana, Karré Kassanda ou Pépé Ndombe, qui ont su lui apporter l'harmonie dans ses chansons. Mais à chaque fois, c'est en duo et rarement en trio
que les chansons de cette époque ont été créée.


Même les bana 15 ans de Negro succès se sont limité à des duos "mono cordes", tout comme les premiers orchestres des jeunes des années 70 dans leurs premières compositions.


La révolution au chant auquel fait allusion zenga mambu est indéniable, et il faut le reconnaître, il n'est pas venu tout de suite, puisque les premières chansons enregistrée chez Philips, vont
respecter la structure fiesta et Negro succès, a part quelques timides harmonies orchestrée par par le directeur artistique de Philips Nyemba Arthur.


Dans Zaiko, il faut attendre les premières compositions d'Anto Evoloko pour que la distinction s'installe entre les voix de Shungu, Jossart, Siméon et Anto voire avec Efonge Gina. Siméon Mavuela
le reconnait d'ailleurs en attribuant au génie d'Anto et à son coaching, l'amélioration constatée dans le rendu de l'attaque chant de Zaiko.b


Je releverai enfin que le chant en solo ou limité à deux vois est une spécificité Fiesta, Du côté Odemba on a toujours chanté en choeur, c'est dans la tradition Loningisa initiée par Henri
Bowane.


Si on peut ne pas leur reconnaître du talent, la génération Zaiko aura finalement tout inventé pour éviter de se soumettre au dictat Bel Canto des Fiesta. Le malheur aura toujours un caractère
festif chez eux - Liwa ya somo -, mais aussi pénétré et poétique - nalali pongi - parce que c'est la marque de cette génération.


Est-il nécessaire de souligner que Rochereau et Franco ne se serait jamais remis en question s'ils n'avaient eu en face d'eux que Thu zahina ou Bella Bella. mais voilà, il y' avait ce groupe
Zaiko, au tempo indéfinissable, qui s'est défini en déhors des sentiers qu'ils ont tracés...

MWENZE 11/09/2012 17:59


PS:Ajouter à mon chapitre "guitare",des chansons de votre choix de Papa Noël et Souzy Kaséya dans Vox Africa.


Babéti ya lélo bakanisaka kongama na sébène élobi ndé ko yéba engombi.Eza na bato basukisa mongongo pé sambwisa engombi na mokili oyo!


Il faut savoir ce qu'on avance lorsque l'on écrit,il ne suffit pas d'aligner des mots les uns derrière les autres.On a chanté dans ce pays,pas crié,nazillé,poussé des borborygmes;on
a joué à la guitare dans ce pays,pas joué avec la guitare!


MWENZE

MWENZE 11/09/2012 17:14


Cher Zenga Mambu,je reviens à toi pour te donner quelques éléments d'appréciation et je souhaiterais que tu fasses pareil,éléments de preuve à l'appui.


Chant et voix:


"Nalingaki yo mingi" (Tino Baroza-African-Jazz-Kallé 1961).Comment un grand chanteur doit poser la voix.Comment un ténor module son timbre.Cette chanson est plus qu'une chanson,c'est un cours de
chant.


"Médecin de nuit" (Josky-Sans Frontière-1986).Le couplet est une des plus belles exhibitions de voix de Jo-Sex.


"Bonbon sucré"(Rochereau-African-Jazz-1962),"Cienfuegos"(African-Fiesta "Vita"-1963)Mabusélé(Af.Fiesta "Vita"1965),"Garba"(Rochereau "African-Fiesta National 66"):En chacune de ces chansons
Rochereau étale tout le registre du timbre de sa voix.Si dans "Bonbon sucré" et "Cienfuegos"il exhibe ses capcités de contre-ténor,dans les autres Rochereau joue crescendo avec sa voix,du
baryton-ténor au contre-ténor en passant par le ténor.Partout,Rochereau étale ses performances vocales.


Harmonie vocale:


"Tika to sékana","Mawonso pamba"(Déchaud-African-Jazz-1960-série "Indépendance cha-cha)Les deux monstres sacrés du ténor congolais,Kallé et Vicky,font une démonstration de chant à deux
voix,première et deuxième,ténor et barython-ténor en duo harmonique.Pareil,Rochereau et Kwamy dans "Souké" et "Aimer une seule fois"(African-Fiesta "Vita"1965).


Guitare:


"Cocoscho"(Bombenga-African-Jazz"Matanga"1964),BB 69(Kouka Mathieu-African-Jazz "Matanga"-1969)avec Damoiseau,


"Albert akéyi"(Kouka Célestin),"Tika na nduka mbongo"(Jojo)-Bantous 1962-avec Papa Noël


"Indépendance cha-cha"(Kallé-African-Jazz 1960-je rappelle ici que dans cette série dite de la Table Ronde,Nico utilise la guitare de jazz et non la guitare électrique),"Capacité ya
bolingo"(Ngoualali Michel-African-Fiesta Sukisa),"Mokili makambo"(Sangana-African-Fiesta Sukisa)où Nico fait une ballade de trémolo sur son manche de guitare de plus de 30
secondes,"Marie-Nella"(Afriican-Fiesta Sukisa)-1969-


J'aurais pu intituler ce chapitre "l'homme et la guitare",pour les prouesses artistiques contenues dans ces chansons.A noter que les sons dans ces chansons,ne sont pas des sons de studio,les sons
du preneur éponyme,mais bien des sons personnels de chaque guitariste,l'osmose entre un homme,sa guitare et son ampli,car les enregistrements de l'époque se faisaient en live.


Une mention spéciale ici en hommage une fois encore à Docteur Nico,son solo dans "Para-Fifi"(la version originale de 1953,pas la reprise de Kallé et le G.O.Malébo) où un Africain
manie pour la première fois le médiator,mais aussi et surtout cet agitato qu'il y introduit et sur lequel butent jusque de nos jours tous les solistes qui rejouent cette
chanson.Nico est à la guitare sèche et n'avait pas encore ses treize ans révolus,à l'enregistrement de cette oeuvre!


Cher Zenga Mambu,écoute donc ces oeuvres que je te recommande symboliquement,prises au hasard de ma mémoire,et dont je viens de t'indiquer l'intérêt artistique.Et compare avec la bouillie de sons
de vos MEGA-MACHINS,comme dirait l'autre!J'attends en retour que tu me proposes ou m'indiques les valeurs sûres de la musique actuelle avec leurs prouesses vocales ou instrumentales,comme je
viens de le faire.Au besoin,entoure-toi de musiciens,j'attends!J'associe tous les mbokatiers à l'écoute de ces chansons(certaines d'entre elles sont sur "youtube")le cas échéant,mes indications
et les commentaires de Zenga Mambu sous les yeux ou dans la tête.Et qu'on juge du bien-fondé des affirmations de ce dernier.Toutefois je ne terminerais pas mon commentaire sans tirer mon
chapeau à tous les bassistes de la troisième école.Excellents!


MWENZE

Compenez mon Emotion 11/09/2012 14:18


Ndeko Zenga Mambu,


Likambo eye ndongo, Tata na bana oleyi pili-pili ekomi kosuwa, balobi tika


KOMEKA LIWA NA MPONGI, pamba te ekokani te


KOMEKA MOZINDO YA EBALE KONGO NA MOSAPI, pamba te eleki mozindo...


Ngai ndeko na yo Comprenez Mon Emotion nazali kozela réaction na yo, mpo débat ekola na esprit ya bien kaka....

Ya Theo Frank 11/09/2012 02:46


Contrairement a ce que bcp pensent, cette chanson etait une dedicace a un commercant kasaien repondant au nom de Biantondi Kasanda...

MWENZE 10/09/2012 20:26


Cher Zenga Mambu,bonsoir! Dites-moi donc où est le lyrisme dans "Liwa na ngai somo" de Shungu Wembadio et l'orchestre Zaïko,pour ne citer que ça? Thème triste,chanteurs gais,arrangement
endiablé,cavacha de mise!Au risque de me répéter,une musique doit transmettre l'émotion,les sentiments.Je n'irai pas plus loin,par respect du code de conduite ici édicté.Votre réaction est
purement épidermique,car vous avez regardé les articles qui ont alimenté le sujet African-Fiesta Sukisa et Docteur Nico,mais vous ne les avez pas lus.Vos affirmations sur la musique
d'hier reflètent exactement la description de la musique actuelle.Tika kokokisa liwa na pongi ndéko.


Butu élamu pé boboto épayi na yo.


MWENZE


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

MWENZE 10/09/2012 20:09


Une autre pârticularité de l'oeuvre de Docteur Nico est l'usage sporadique de thèmes,pratique qui le place une fois de plus au-dessus du lot des communs des guitaristes de la
musique  africaine d'hier et d'aujourd'hui.Quelques exemples pour illustrer mon affirmation:


"Tika tosékana" (Déchaud-African-Jazz 1960-série "Indépendance cha-cha):


Le prélude(ou introduction) de la chanson,exécuté par Nico,servira de conclusion à sa ballade du couplet,tandisqu'il reprend la structure ainsi bâtie au couplet pour en faire
l'épilogue ou le coda(la conclusion) de la chanson.


Na sali éloko té (Dr Nico-African-Fiesta Sukisa-1967):


Avant de lancer son solo,Nico prend soin d'annoncer la variation du thème qui l'accompagnera dans sa ballade et que reprend aussitôt l'accompagnateur.Puis Nico reprend à son compte
ce thème pour l'épilogue de la chanson


Même démarche dans "Jeanine","Ah mokolo wana" (African-Fiesta Sukisa) et bien d'autres oeuvres de l'African-Jazz et African-Fiesta "Vita" auparavant.


"MBandaka" (Chantal-African-Fiesta Sukisa-1968):


Prélude:Chorus des trois guitares Nico-Déchaud-De Lafrance soit soliste-accompagnateur et mi-soliste,sur un thème.


Interlude avant reprise du couplet par Chantal: même chorus et reprise du thème.


MWENZE


 


 


 

zenga mambu 10/09/2012 18:53


nos Kallé jeef, Nico Kasanda, rochereau et consorts sont des précurseurs de notre musique. Ils ont su placer le soubassement de la musique congolaise. Personne ne peut leur nier ce rôle
de pionnier qu'ils ont joué, car c'est normal comme le destin avait voulu qu'ils naissent avant les autres. Mais, je constate dans nos refléxions,nous sommes divisés en deux tendances : les
passeïstes et les futuristes ou les présentéistes. Si on pose la question de savoir si notre musique a évolué, je repondrais d'emblée, oui, elle a évolué.Il ya des choses critiquables
négativement sur la musique de jeunes actuels, mais ils ont beaucoup aussi fait évoluer notre culture musicale. Par exemple, dans la façon de chanter, nos chanteurs de génération Zaïko étaient
beaucoup plus lyrique, variations de tonalité dans le chant( Wemba, Evoloko,Gina) et des guitaristes avec doigté exceptionnelle ( Manuaku , Rigo star Bamundele), alors les chanteurs des années 60
ne variaient pas leurs chants. Ils chantaient avec qu'une voix que je dirais un peu plate( le terme vient de moi), mais je ne dis pas qu'ils étaient mauvais alors qu'ils étaient de grands
chanteurs pionniers de notre musique.Je dirais plutôt nos chanteurs ou musiciens ont un peu d'insuffisance sur le plan thématique et morale, mais sur le plan scénique et production ,ils ont
progressé. Comme dirait le poète : "nul n'est prophèten chez soi".Prenons l'exemple de Wemba , " émotion " et les autres albums qu'il a produits sont de chefs d'oeuvre inaltérables. Mais
seulement, de fois , nous écoutons ses musiques avec beaucoup de préjugés  et le gars qui est un grand chanteur est très souvent mal encadré et entouré. C'est ça la triste réalité de nos
musiciens.Ecoutez Wemba interpréter Tabu Rochereau à l'olympia dans sa chanson " ce soir sur la rivière " mais c'était merveilleusement bien; je souhaiterais qu'il chante Tabu ley, Nico et Ntesa
et je parie qu'il le fera trop bien en essayant d'accélérer le tempo de ces chansons. Donc , notre musique évolue; c'est comme quelqu'un qui veut comparer James Brown et Michael Jackson, c'est
imposible. Le premier est le pionnier et le second est le summum de l'art d'orphée.

gloria 10/09/2012 12:17


bonjour messager!!! ce debat sur l'african fiesta sukisa  Nico Chantal lessan josky et autres est tres passionnant .  Je vous remercie  d'avoir exhausser mon voeux de voir parler
du docteur nico Souvenez vous il y'a quelques jours je réagissais à l'un des vos article intutilé OKOSUKA WAPI DE JOSKY ET L AFRICAN FIESTA SUKISA  merci infiniment pour tous les
intervenants j'en ai appris encore un peu plus neanmoins je reste toujours hanté par ce sentiment d'inachevé telement cette passion de notre musique des années 60 me harcele le coeur et si j'en
rajoutais un peu à cette histoire des talents de l'african  fiesta sukisa pour dire que le grand oublié reste DECHAUD MWAMBA dont  j'ai trop peu entedu parler poutant
 cest aussi l'un des grands accompagnateurs de notre musique et qui constituait pour LE DOCTEUR  NICO (osons le mot) une VRAIE  SECURITE .merci à tous pour cette passion commune
que nous partageons et longue vie à notre BLOG MBOKAMOSIKA

sonny der kaiser 09/09/2012 22:16


Merci mingi ba ndeko Messager pe Manwana Kitwa na ba titres bopesi,nakoti deja youtube naluka pe nayoka ba nzembo yango.


A propos ya Lessa Lassan,azalaka entre nairobi(kenya) pe dar es salaam(tanzanie)vers la fin des annees 80.

Messager 09/09/2012 22:14


Bea okei wapi eza na kati ya blog. Bokoki koyoka yango, il suffit kokoma Bea okei wapi?


 


messager

MANWANA Kitwa 09/09/2012 22:03


Mbote ndeko Sonny der kaiser,


Nzembo otuni ezali “Bea okeyi wapi” auteur Nico
Kassanda


 


MANWANA Kitwa

Messager 09/09/2012 22:01


Nabakisi nzembo moko na kombo "Kasala", ya Tabu Ley Rochereau na African-Fiesta, na tshiluba po na ba leki King na Sonny. Soki bolingi traduction, oyo aza na temps akoki kopesa bino.


 


Messager

Messager 09/09/2012 21:19


@ Sonny & King,


Natangi maye bokomi. Nakobakisa lisusu te, Nico akufelaki mama na âge ya six ans, yango tata muasi na ye, mama ya Tino Baroza, amemaki ye na Kinshasa na 1945 na âge ya 6 ans.


Po na nzembo oyo Nico azo senga petit lela moto ayemba yango ezali Lessa Lassa Landu, na sima ya bolongui ya Chantal .


 


Messager


 

king 09/09/2012 21:04


merci na ndeko Kaiser pona ba précisions obakisi sur Dr. Nico

king 09/09/2012 20:35


Mboté na mbokamosika,


tous ces articles sur Nico et l'african fiesta sont très riches en enseignement.. Merci également au Kulutu Messenger pour la réponse. Effectivement, Nicolas Kasanda était un pur kinsois, mwana
kintambo ou mangembo.


pour compléter Messenger et Claude Kangudie sur ces paronymes qui existent dans les langues des bena kongo:


en lingala: kulutu, en tshiluba: mukulumpa sont également pareil.


et puis "sakidila" veut dire: ajouter, na tshiluba. il me semble que le même mot existe, avec le même la même orthographe dans d'autres langue de bena kongo.


nous avons également des noms kasongo, kongulu, kongolo, que l'on retrouve dans toutes les provinces du grand kongo...


autre chose: Dr. Nico na Tabou Ley ba welaka nini pona ba kabwana? 


 

sonny der kaiser 09/09/2012 18:13


Ngai nalingaka nzembo ya JEANINE(okosambwisa ngayi)mingi.


na eyembeli, na guitare ebeta na nzembo wana,epesaka ngai esengo pas moyen.


vers 1983,Verckys kiamuangana asalaki eloko moko ya kitoko,ezalaki show moko ya bien,a organisaki na palais du peuple,d'ou tomonaki presque ba vedettes nionso ya kala(annee 1950-60),bayembaki en
direct;lokola ba desaio,mwanga paul,nico,dechaud,roitellet,roger izeidi mokoyi,gerard  madiata etc....mais Dr Nico,malgres tres amaigris mais alakisaki ka meme ba qualites na ye.


htt://youtube/sCszHNW 


madiata-dr nico-izeidi-kiwakana-dechaud les monuments de la musique rdcongo

sonny der kaiser 09/09/2012 17:55


Messager,en tout cas ngai nayebi tshiluba te pe nzembo oyo nakanisaka que ezalaki lokola Docteur Nico azalaki kolela muasi na ye Biantoyi oyo asilaki kokima ye.


Soki nalobi na repondre mua moke na NDEKO NA BISO KING(MOKONZI):Docteur Nico azalaki un vrai yankee(NICO MOBALI),pas na sens mabe ya terme lokola un abrutis mais keba kotonga ye te na kikongo po
okozala surpris ata alobaka yango te mais abandaki koyoka malamu(mua moke lokola tout kinois),d'ailleur ba nzembo na ye misusu,titre ezalaki na kikongo,lokola KAMUNGANZI KO.


Messager nga nazali koluka titre ya nzembo moko ya Dr Nico,quelque part na nzembo wana mua dialogue ya moke entre KAZADI CHANTAL na Dr NICO ezalaki boye:


Kazadi chantal(s'adressant a nico):Yaya na lela???.......


Dr Nico:.....Petit....Lela....


30 ans apres toyaki koyaka lisusu na langa langa stars....Dindo...lela...(kie...kie...kie...naseki penza)


soki to verifier malamo na ba pages ya mboka mosika,tokomono makomi ya emmanuel kandolo, pe na ba ndeko misusu,oyo ezali kolobela biso ndenge nini PE BILOKO NINI ememaki docteur nico kassanda wa
mikalayi na liwa..


nako preciser que parmis yango ezalaki:Depression pe consomation excessive ya alcohol(lotoko,tshitshiampa,ba liqueurs ya makasi).


kasi nico,selon bato ya kala,balobaki que depression nde emema ye na liwa.


Docteur nico azalaki professeur(jusqu'en 1963/64) na EPOM NDJILI(actuellemnt I.T.I.NDJILI).


Nico akufaki na age ya 45 ans.


abotamaki na Cite ya Mikalayi,a peu pres 60km? de kananga


 

JEAN PAUL KITENGE MUADI 09/09/2012 14:15


MWASI OYO AYEMBA NZEMBO WANA KOMBO NA YE PHOTAS, PORTAS TE.


ABETA NA AFRICAN FIESTA AYEMBA BA NZEMBO EBELE, LOKOLA:


NA LANDA BANINGA, AGANO LAKO, NA TIYA ZUWA NA TINA...

Claude Kangudie 09/09/2012 13:09


Bjr Messager...J'ai un ami muteke. Il était sorti avec une fille luba. Quand le père luba de la fille apprit cette nouvelle apocalyptique pour lui...il s'exclama: "ka kaaaa edi ndiakabi ka yi ?".
Juste pour dire que "ka kaaaa" est une exclamation luba signifiant une overdose, un dépassement dans le tolérable. Et c'est ce genre de "catastrophe culturelle" que Nico et Rochereau tournaient
parfois en dérision dans certaines de leurs chansons. Je te Compléterai ta rubrique de voisinage de nos langues en ajoutant ceci:


en KINTANDU: mama kena koko; mama kazola ko (le refrain des filles de Kimbala et Nkandu, à Kisantu)


en TSHILUBA: mama kena koku; mamu kimusua to


Les analogies de conjugaison et de ressemblance dans nos langues sont à "koko", je veux dire à gogo, accent tshiluba oblige...Dia lumingu dilenga kudi bena Kongo.


Claude Kangudie.


 

Messager 09/09/2012 12:46


Ndeko Manwana,


Esengo mingi ndenge o réagir mbangu.


Ka ka ka oyo ezali nde komamua na tshiluba. Emonani te nzembo ango esalamaki po na ba public ya African-Fiesta ya Baluba(majorité na époque)


Ndenge kaka olobi, na motuna ya Rochereau, ba nkombo ya baluba etondi, elakisi te balingaki kosala mua auto- dérision ya ba fanatiques ya baluba.


Ndenge nalobaki, Rochereau ayemba na Kiluba to tshiluba, Kwamy ayemba na pe Tshiluba.


Oyebi, minoko mingi ya Congo ekokani. Elingi koloba te eza pasi te po na moto alobaka Kikongo too minongo ya Bandundu aloba Tshiluba.


Tala mua ndakisa moke:


Ka munu ko, eza na kikongo: elakisi Ngai te


Ki mema to, eza na Tshiluba, elakisi Ngai te.


Donc structure ya minoko ya biso ba Bantou eza ndenge moko. yango wana soki moto azo loba monoko mosusu, okoyoka mua maloba.


Nalingi  nabakisa po na  elenge moko, nabanzi King, ye atunaki soki Dr Nico abandaka pe koyemba na lingala?  Nakoloba boye: Nico azalaki kinois, akola na Kitambo, atako abotama na
Kasaï. Asala école technique épai ya ba Frères na Gombe, pe atangisa na Ndjili na école technique.


Ba nzembo mingi ya Nico asala yango na lingala. D'ailleurs nayebi te soko Nico ayebaka tshiluba malamu ndenge abandaka koloba lingala.


Usage ya Tshiluba na kati ya African-Fiesta ezalaki na cadre ya marketing, po na African-Jazz ezalaka mingi kaka lingala. 


Soki nazui tango, nakoyokisa yo nzembo Rochereau na Kwamy bayemba na tshiluba. (Titres: Kasala na Kele ya nini (autre version )


 


Messager


 


 


 

Kongomani 09/09/2012 10:32


Ezali esengo ya koyeba mua mingi na histoire ya ba Tata na biso ba ALANGA NZEMBO oyo penza penza bamema lokumu ya miziki ya Kongo na Mokili Mobimba. Histoire ya motu ezalaka mingi na biteni
misatu, ya liboso mbotama na ye (baboti, epayi abotamaki...), ya mibale ezalaka bolenge na ye (kelasi, misala asalaki, basi mpe baninga azalaki na bango), eteni ya misato ezalaka mingi bo
mpaka ya motu (kasi tomonaka mingi ya ba Alanga Nzembo bakomaka nambula ya bo mpaka te, liwa ememaka bango na eteni ya mibale ya la vie na bango.


Docteur NIco Kasanda wa Mikalay, na ndenge natangi na masolo, liwa ekangaki ye na eteni ya mibale ya la vie na ye, elingi koloba azalaki na baninga, asalaki mosala, auaki basi mpe abotaki bana.
Kasi eteni oyo nazali na yango mposa makasi ya koyeba ezali justement BASI na BANA oyo Dr Nico azalaki na bango, puisque na génération na bango surtout, bazalaki na basi ebele en dehors ya Mama
ya ndaku, mpe babota bana ebele, eloba vieux Faugus Izeidi, biso ba musiciens tobuakaka bana te, nde tosangisaka bango esika moko. Natanga awa ke vieux Nico muasi na ye ya liboso Mama Alphonsine
atikaka ye, bongo na sima ye Papa Nico abalaka muasi mosusu te atiya na ndako. Soki bokomeka kosembolela biso vie amoureuse ya vieux Nico ekozala esengo mingi.

MANWANA Kitwa 08/09/2012 23:09


Ndeko Messager,


Matondo mingi na eyano opesi pona loyembo oyo.


Nayokaka ba nzembo mingi ya Dr. Nico kasi oyo ezali na bokeseni
mingi na lolenge ya ebandeli na yango.


“Ka ka ka” olobi ezali Rochereau kasi na ba nzembo mingi Rochereau
alobaka  na ndenge ya kotiyola « ah ah ! »


Elobeli na ye awa ezali mwa likolo na nkovuka.


Elingi koloba mwana mwasi oyo aloba na ye na kiluba pona ba kombo
atanga? To elingi koloba po azalaki na Dr. Nico yango apesa Rochereau eyano na Kiluba?


Mokolo malamu na bandeko nionso.


 


MANWANA Kitwa