Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager


Il était indissociable de l’orchestre Empire Bakuba et était presque toujours  balancé par Djuna Mombafu: « Na Poto malili, na  Afrika moto, moto, moto…».  En cet été caniculaire aux températures quasi tropicales, cette formule raisonne encore dans nos oreilles comme si c’était hier. Elle nous rappelle la chaleur torride du pays natal. Qui pouvait mieux le dire si ce n’est la bande à Pépé Kallé pour nous réchauffer les cœurs ? Le trio Kadima nous invite à danser avec lui pour nous rafraîchir les idées après une semaine de dur labeur.  C’est le repos du guerrier et il est bien mérité. Pour nous refaire les forces avant d’attaquer en bon routinier la semaine qui arrive, passons le week- end en compagnie de cet Empire dont le territoire s’étendait par delà les frontières nationales.  Sous cette chaleur qui dans d’autres cieux rappelle l’été indien, goûtons  tel un vin de bon cru cette musique avec délicatesse pour nous enivrer  de bonheur tout en oubliant pour un laps de temps nos soucis quotidiens.  Les phrases cadencées de ces mélodies sont un délice pour l’oreille. Certaines évoquent le début de cet orchestre qui pendant longtemps a fait parler de lui. Quelle chaleureuse ambiance avec l’Empire Bakuba !

 

Samuel Malonga

 


Masamba. par l'Empire Bakuba

 

Nakobelela, par José Dilu et l'Empire Bakuba

Commenter cet article

Messager 12/07/2010 13:45



@ Mawa et S. Malonga,


Je suis certain que S.Malonga va étancher la soit de notre ami Mawa. Sademande reste dans les normes requises par le blog. Toutefois, nous évitons de verser dans l'engrenage qu'occasionnent les
demandes répétées et massives des chansons.


Chaque chanson a une histoire et constitue un souvenir. c'est pourquoi nous avons mis fin aux demandes des chansons par plaisir: Face A, Face B comme si on était dans une discothèque


 


Messager



S. Malonga 12/07/2010 11:19



Cher frère Mawa,


J'ai les deux chansons. Voyons voir ce week-end.


 


Samuel Malonga



MAWA 11/07/2010 20:09



Bonjour Mr Samuel,


Je pense et crois qu'avec vous je trouverai ce que j'ai tant cherché mais en vain.


Je ne sais pas comment rédiger sur le blog pour passer ma demande. C'est pourquoi je profite sur cette espace de commentaire pour vous demander de me balancer sur ce site les deux morceaux de
Bella Bella dont les titre sont: LUTA et NONO.


1: Sur LUTA, les premières paroles sont celles-ci: NA BEBI MOTEMA NA BEBI NZOTO AH MWANA MAMA BELA BELA, NA YEBISI YO LUTA LIMBISA NGA, LIBALA EBONGAKA SE NA BOYOKANI .....


2:Sur NONO, c'est ceci: NA YEBI LIBALA EZALI SE BOYOKANI NONO OH, OZALI SE BOLINGO NA NGAI NONO OH, MOTEMA NA NGA.  NA YEBI BANGUNA BA ZALI KO KOSA YO  OH KEBA, BAZALI KOYOKA ZUWA
MAKASI, MPO TO LINGANI .....


Si par contre vous en avez pas, veuillez svp passer cette demande au blog.


Je vous remercie d'avance et vous prie d'agréer l'expression de mes sentiments.


Bonne journée et que Dieu vous bénisse.


 


Votre frère MAWA.


 



Pedro Isungu (Percath) 10/07/2010 22:37



Liwa eloko mabe. Kasi "Egoisme" ezali kaka mabe te, ezali nde mobendi liwa pe lisumu monene. Mpo soki te, mbele tozali na
Yampanya na biso. Mbele Empire Bakuba ezali naino kosepelisa mitema ya bato mokili mobimba. Tika ete molimo  ya baobat na biso Pepe Kallé ezala en paix. Nzambe alimbisa ba oyo bazali
ba cause ya disparition ya Empire Bakuba sima liwa ya tata oyo. Nazali kosesouvenir na voyage ya Empire na Inkisi-Kisantu epai ebetela na Bar "Maison Bleu" ya papa N'sungu na 1975.
J'étais présent!  Banzembo lokola Milongo ya bana, Sola Engombe, Au Nº 1=Empire entre autres, soko nakanisi yango, on dirait ebimi kaka na Studio lelo compte tenu ya qualité na yango. Nzambe
apambola le Blog de Messager "Mbokamosika" pe ba oyo nionso bazali kotambusa misala na Site oyo. Po mosusu lokola oyo ezali te.


Merci mingi 



Kirika Nkumu Assana Zéphyrin 10/07/2010 16:06



Merci, mon cher Samuel Malonga pour ton récit et pour cette belle mélodie qui m'a bercé le coeur après cette période de chaleur torride. Hélas! Ici, c'est plus dur que dans mon Afrique natale. Le
vent se mêlant avec la chaleur, on peut bien se dormir étendu sur une natte ou reposer allongé sur une chaise longue sous les arbres. Malgré cette chaleur accablante, c'est sous l'ombre
des arbres que les sages africains palabraient ou réglaient les diffénds entre les villageois. NA SE YA NZETE YA LIDAMÉ repris par Koffi Olomide dans une de ses oeuvres.


Pour revenir à ton choix musical de cette fin de semaine, j'aimerais te dire que ces vieiles chansons du Trio Kadima nous rappellent toujours bien de bonnes  choses. A vrai dire, lorsqu'on
les écoute, on n'a pas l'air qu'elles ont vieilli. C'est comme si elles venaient de sortir d'un studio d'emnregistrement. Tu mérites toutes mes félicitations et je t'en sais grand gré. Bonne fin
de semaine.



Michel Kinzonzi 10/07/2010 13:45



Du vrai SOUM DJOUM made in Empire Bakuba.J'ai reconnu aussi les frappes à la baguette de Papa Seskain Molenga.Tolela YA YAMPANYA liwa moyibi ebomela biso kaka Empire Boye.