Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Cher frère,

Qu'est devenu major Kayembe, ancien garde du corps du président Mobutu, dans les années 70 ? Etudiant à Kinshasa à l'époque, je me souviens qu'au retour du premier voyage du président Mobutu en Chine, major Kayembe avait perdu son poste de garde du corps, à cause de sa jolie copine métise hôtesse de l'Air-Zaïre que Mobutu voulait avoir par dévolution. Il me semble que notre pauvre frère aurait oublié intentionnellement la devise du MPR, Parti-Etat : MPR = SERVIR. SE SERVIR = NON. Pour avoir négligé  ce serment de fidélité  au Guide de la Révolution Zaïroise Authentique, major Kayembe a été chassé de l'armée.  Ma question s'adresse à monsieur E. Kandolo de Mbokamosika. Merci.  
 Augustin Odimba Omakoko




Ndeko Augustin Odimba Omakoko,

 

Capitaine Simon Kayembe azalaki Commandant ya Bataillon sécurité rapprochée ya Président Mobutu. Asalaki faute professionnelle grave na visite ya couple présidentiel, na janvier 1973, na Chine populaire. Au fait, pendant période oyo esengelaki personnel ya suite présidentiel (sécurité) esala ba courses privées mpo na ba familles na bango, ye azongaki na retard par rapport na baninga. Na demande ya explication, azongisi que : « Ata Mao, soki liwa elobi ekanga ye, akokufa ! ». Pour dire que Mao kutu mutu aleki Président Mobutu, akokufa soki liwa eye, ebongo mpo na retard oyo nde likambo ekomi grave ! Wuta wana nde President alongolaki ye pene na ye.

Sima ya wana  vie na ye ekomaki misérable.

Sika akoma na Lubumbashi, depuis Président kabila akoma na pouvoir azongelaki mosala mua soda. Vieux Simon Kayembe, azali muena Lulua, akola na Mission Lubondaï na Secteur ya Dibanda mpe abala mama Hélène Katoka. Abandaki kofanda na Binza ma campagne entre avenue petits Bois na avenue de la Plaine.

 

Patriotiquement, 

 

Emmanuel Kandolo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

louison suamino 10/02/2010 12:18


Cher Papa Kandolo, biyano bia yo na mituna ya bandeko congolais epesaka ngai esengo suka te. Ozali nde archive mobimba. A propos ya Major Kayembe ngai nazuaka privilège ya beleme pembeni na ye
malheureusement tango azalaki déjà en disgrâce. Alingaka ko produire album moko oyo moninga na nga Djima ( muana ya café Remonsh na Q. Ngilima/ Matete) azalaki auteur-compositeur. Pe
baye banso na Lemba bazalaka reconnus lokola ba meilleurs ndulistes babengamaka, kati ya bango Shakara, Toussaint Vince, Elias Kilolo, Didier Boluwa, Gaby Akele, Tshisuaka Hendrix,etc... pe ngai
meyi Louison. Projet esuka na nzela po Maréchal na ba services na ye ba bambaki responsabilité ya braquage moko esalamaka route des poids-lourds na moto ya Major. Tango tomonoko esika moto monene
akomaki kolala na 1ere Rue:mawa mingi. Alakisa biso na ba syllabus na ye pe copie ya mémoire na ye ya fin d'études na Académie Royale ya Sandhurst ( G.B.) Awa Papa Kandolo participation nga
ekomi nde motuna.Toyokaki ete parmi ba collegues de promotion ya Major kayembe moko na bango ezali Mouammar Kaddafi. Est-ce-que, à part likambo ya muasi, vrai cause ya limogeage naye
yang'oyo te? Pe esengeli malamu koyeba ete Major Kayembe azalaka nde Aide de camp kasi simple garde du corps te. Merci. LOUISON 


Claude Kangudie 22/01/2010 20:02


Bonsoir à tous...En ce qui concerne major Simon Kayembe, j'aimerai ajouter qu'il n'a pas été exclu de l'armée simplement. Il a été arrêté et et emprisonné à Angenga, sans aucune visite des siens
jusqu'en 1977. A sa libération, il a habité à Limeté sur l'avenue de la Funa, là où se trouve actuellement l'hopital des Chinois, c'était sa parcelle. Il a essayé de se relancer dans la vie
civile...mais ce fut très difficile...avoir des problèmes avec Mobutu, même si on survit, il y a le bannissement que le "guide" met sur votre tête. Major Kayembe avait ouvert un bar ou une
boîte de nuit à Lemba, "Le Tremplin". Au cours d'une "bagarre", il fut molesté par des "inconnus" et perdit un oeil. Les difficultés s'accumulant "par hasard", il finit par vendre sa parcelle de
Funa à la famille Tangi et alla habiter à Lemba. Son jeune frère qu'il avait envoyé à l'école royale militaire de Belgique, Kasonga Serra, est toujpours dans l'armée à Kamina. Lui présentement
n'a jamais réussi son come back dans cette institution. Il a renoncé et a quitté l'armée. Dommage, un officier supérieur de talent et qualité très rare. Mes salutations fraternelles et patriotiques
à tous.


anglebert 22/01/2010 13:38


Matondo ndeko Emma Kandolo pona miyano oyamboli na mituna na biso.
Motuna na nga mosusu ezali soki okoki ko pesa biso biographie ya Vital Mpakasa, oyo azalaki soldat na kati y'ANC?
Selon kk masolo ebetama, baloba k tangu Mobutu a destituer Lumumba na Septembre 1060, ye commandant Vital Mpakasa amekaki kosala tentative d'assassinat envers Mobutu!

Tshikobele Mongombe@

Masolo y'Amerique du Nord, toujours malili!