Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Quand L'African Fiesta "matata" se scinde en 1966: en Africa Fiesta Sukisa et Africa Fiesta 66 puis National, c'est sur le jeune soliste de l'orchestre Diamant bleu, Paul GUVANO que Rochereau jettera son dévolu pour combler l'absence de Nico à travers ses chansons. Un véritable défi à l'époque vu la renommée et le savoir faire du Dr Nico Kasanda.
 Mais la prestation de Paul Guvano , secondé par Faugus dans "Mokolo nakokufa" le confirme d'emblée comme un soliste exceptionnel aux yeux du public. Désormais Rochereau ne s'empêche pas de le chouchouter, et de la caresser dans le sens du poil dans presque toutes ses nouvelles compositions.
 Il suffit d'un petit problème  de santé à Guvano pour que Tabu Ley implore publiquement les ancêtre et Jésus Christ en vue de son rétablissement.



  Muana ya Vangu, par Rochereau et l'African-Fiesta National



C'est en soliste confirmé que Paul Vangu fera partie de l'African-Fiesta National à l'exposition de Montréal en 1967. Toute la série des chansons enregistrées lors de ce voyage porte la marque de Muana ya Vangu.



Pangula Expo 67 (African-Fiesta National)


 
Lorsqu'ils faussent compagnie à  Tabu Ley au retour de Montréal, les dissidents (Sam Mangwana, Johnny Bokosa, Mavatiku, ....) associés à Ntesa Dalienst (issu de Vox africa) désigneront Paul Guvano comme le chef de la nouvelle formation: Le Festival des Maquisards(1968). Les mélomanes se souviennent encore de la performance de Guvano à travers les chansons "Yambi Chérie", "Coco Coletta", etc, etc.
Un fois de plus, les chanteurs de cette nouvelle formation ne tariront pas d'éloges à l'endroit du soliste Guvano, surnommé "mobali ya beau gars".


Mobali ya beau gars (Festival des Maquisards)


Mais Guvano ne s'est pas contenté d'accompagner les chanteurs à la guitare, il s'est aussi  révélé un bon compositeur, comme l'atteste "Chérie Vicky".



Chérie Vicky ,par Guvano et le Festival des Maquisards


Au moment où nous évoquons le souvenir de ce virtuose de la guitare dans le but de le réhabiliter, nous ignorons ce qu'il est devenu après avoir monté en 1969 l'orchestre Dua, au sein duquel Bozi avait démarré sa carrière professionnelle.

Enfin, peut-on réellement rendre hommage à Paul Guvano Vangu sans avoir auditionné " Yambi chérie", une oeuvre de Mavatiku Michelino, dans laquelle le son de sa guitare nous rappelle encore le bon vieux temps passé sur le sol de nos ancêtres.(Messager)


Yambi chérie
, par Mavatiku et le Festival des Maquisards


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clovis KABAMBI 26/11/2014 16:01

Salut à vous,chers compatriotes!
Guvano est bien portant .Il se produit avec son ensemble tous les dimanches au Restaurant Quick Poulet Chez Beki dans la commune de la Gombe à Kinshasa.
Il n'a pas perdu de sa dextérité et demeure un virtuose de la guitare.Il reproduit avec une grande fidélité les sonorités anciennes de " l'école Fiesta".
Quelle ambiance dominicale avec Muana ya Vangu!!!

Clovis KABAMBI

Messager 04/09/2012 19:17


Julien,


Je viens de vous adresser un message email au sujet des questions évoquées.


Messager

julien vangu 27/02/2014 23:18

Slt l'équipe!
C'est julien vangu, votre message je l'avais bien eu et bien lu. Jusque là, j'attendais son accord pour que mette toutes informations à son sujet. Alors à très bientôt je vous écrirais et vous enverais ces informations.
Salut!!

jullienvangu@yahol.fr

julien vangu 03/09/2012 17:25


Salut l'EQUIPE!


c'est julien vangu, Fils de Mr. VANGU DIAKANUA Jean Paul (GUVANO). Si vous avez besoin d'autres infos. sur la santé, les activités, le photos, etc... actuelles de mon père, je vous les
transmetrais par mail à fin d'écrir encore beaucoup sur lui.


merci l'équipe et j'attends de vous lire prochainement


 


jullienvangu@yahoo.fr

push 23/05/2010 19:23



J'attends de vous d'autres chansons du festival des Maquisards...


Vous êtes génial...



push 23/05/2010 15:12



"Yambi chérie" le souvenir des vertes années, la mélancolie et la nostalgie d'une vie



Oliver 06/11/2009 02:35


Auriez-vous les chansons "Mwanke' et "Micheline" (de Rochereau) qui, je crois, datent de cette meme periode ?


Beatrice 03/11/2009 20:26


On l´appelait Ya Polo, par respect comme il jouait dans un grand orchestre, à savoir l´African Fiesta 66 du Maréchal Mwana Tabu Rochereau, son nom était Vangu Paul, il habitait sur la rue Yahuma,
en face de lui habitait mon cousin, le défunt Polycarpe Mowisa, qu´on appelait aussi Polo, il travaillait à la Banque du Congo en face de l´hôtel Palace au beach Ngobila.


Billy 02/11/2009 20:22


Givano vest un accronime de Vangu Paul, sur et certain... et receullit de lui meme. je vous le confirme etant un habitant voisin de domicile de la soeur ainée de Guvanaud..Mama na Eleanor na
Rodain, une femme mariée avec un enseingant...Guvanaud est Mwisi Ngombe ressortissant de Ngombe Matadi , fleuri a Boma avec Diamant Bleu comme guitarist.
Billy..


Messager 13/10/2009 22:19


Ndeko Richard,

Yango omoni na blog na biso toboya kolobela mangomba ya makambo ezanga tina. Tosolola makambo ya ntina svp.

Messager


Richard kasongo 13/10/2009 19:43


Ndeko(messager)tozali kokende wapi na mabina na biso???Nazalikotuna na ndenge oyebeli,l'etat akokikopekisa eloko esi ebimi apres aya kopekisa yango?? Nalobeli pona nzembo ya malewa Techon, natangi
pe na ba ndeko bangayi ya congoedition.  




Les Dernières Animations De Werrason:mélange De Pédophilie, D'incitation Au Sexe Avec Les Mineurs Et La Pervesion Sexuelle Sous L'œil Léthargique Du Gouvernement Et Des Chroniqueurs
Indolents.




















Saturday, 10 October 2009 12:20




La
musique « pornographique » congolaise est en pleine effervescence, tandis que les belles mélodies du temps de: Samba samba, Ayisa na Zoé, Willo Mondo, Mario, Nikki
D...

sont parties. Aujourd'hui cette musique a comme « épicentre »: les animations, les danses, les images, et les paroles obscènes et la pornographie, à la limite des
admissions pédophiles (Muana na tala moke, sima ekoli!), une phrase des pédophilesregardant les enfants
"vicieusement": signé Werrason 44 ans, frère du chanteur « chrétien » Patrice et son groupe. Ce type d'attitude est considéré comme perversion sexuelle.
La pédophilie désigne une préférence sexuelle d'un adulte envers les enfants prepubère ou en début de
puberté. Pas different du scandale du ministre de la culture de la France aves ses escapades homosexuelles en thailande. C'est "outrageant" que chez nous, il n'y
a jamais des réactions . "Nous ne pouvons pas tout accepter", peuple. 


Le Congo devenu depuis plusieurs temps, un dépotoire, une zone de "non droit" dans beaucoup d'aspects, et laisse tout passer . Surtout que Werrason ne cache jamais son
"soutien" pour la "république". Cela est-il la raison de cet immobilisme? Ces cris de Werrason montrent  néanmoins son "état d'âme" : parent irresponsable face à
l'avenir des enfants du Congo. Au moment concurent, l'est du pays a connu et continue de connaitre des atrocités sexuelles aux dommages ineradiquables chez les
victimes. La plupart de ces violeurs; certains, "fanatiques" de Werrason, ont un album pour "valider" leurs actes, pour consolider leurs pratiques déshumanisantes. Ils n'ont
plus à chercher un "maitre à penser":car si Werrason est du mauvais cote de l'histoire, il dance au rythme des rapports sexuels avec des mineurs, et pourquoi pas nous?
Diront-ils (les violeurs des masses) à Goma ou Bukavu, logique. Werrason ne cache pas son ambition de prosélytisme. En cherchant de faire de nouveaux "recrus" dans son monde
pervers avec des vidéos hautement "semi pornographiques". Il veut attirer la masse vers lui avec son "cri" phare: Tala sima ekoli !!! (regarde les fesses d'un enfant ou d'une
jeune fillette ont pris de l'épaisseur, la grandeur, la rondeur...), c'est à l'instar de plus grands diffiseurs des "suggestions sexuelles"comme le magazine Playboy ou Hustler de Larry
Flint que l'époux de Madame Manpata, qui elle même sillone les eglises congolaises des Etats-unis pour precher la"bonne nouvelle"se voit aujourd'hui.
Qu'est ce se passe dans la cervelle de ces gens? Science sans conscience n'est vraimant que ruine de l'âme. Il n'est pas le seul, mais pour le moment le "meilleur", le
"disque d'or" de cette categorie des "profanateurs des moeurs"(bomoto, eza nioso oyo totikala na yango).


Enfin, en dehors des pédophiles présentant une personnalité névrotique, psychotique ou perverse, il existe aussi des pervers sadiques capables d'atteintes physiques graves envers les
personnes, voire meurtre. QUE FERA T-IL FACE A SON IRRESPONSABILITE  AVEC SES MESSAGES OUVERTS  ET ENTHUSIASMANT TOUT LE MONDE VERS DES JEUNES FILLES? CONNAIT-IL LES
RAMIFICATIONS DE SES ACTES? personne ne le pense profondement. Le sida existe toujours.


"L'ambassadeur de la paix" ou du "sexe" Werrason, ne serait-il qu' un "criminel irresponsable" au studio et lors de ses prestations recherchant des "adulations éphemères?"
au detriment d'une jeunesse "écrasée" par diverses renonciations de ceux qui devraient la proteger, ou un"inculte" comme beaucoup de ses détracteurs lui reprochent de ne pas
être comportementallement "élégant".Tolérance zéro?


 La protection des enfants est sacrée, comme volonté positive affirmée : au-delà de la declaration des droits, on citera particulièrement l'obligation alimentaire et
éducative, la condamnation de l'exploitation au travail, de la contrainte ou des atteintes physiques, morales ou sexuelles. Botika SVP. 


Cliquez pour voir








king 13/10/2009 16:30


je suis tombé sur 2 raretés en surfant sur youtube cet aprèm, et je me suis dit que ça valait le détour (concert zaïko 1979 avec shekedan dont j'ignorais la guele jusque là): http://www.youtube.com/watch?v=jR4TxDB4uag
http://www.youtube.com/watch?v=Ufub--50Ldo


Mayanga 13/10/2009 12:58


Merci cher messager pour avoir pris en compte ma suggestion concernant Guvano et Attel.Je suis satisfait des infos que vous nous avez communiqué.Je regrette juste l'absence de photos car je n'ai
jamais vu l'artiste.
Dans tout les cas merci pour votre dévouement en faveur de notre culture.


Richard Kasongo 13/10/2009 09:47


Muana ya Vangu, voila une chanson que j'ia toujours dans mes pensees. Ezali nzembo moko nakoki kobosana yango te , ngai n'ecole primaiere y'Armee du Salut ya Dendale, ezali nzembo oyo ya liboso na
mona que Africa fiesta ebeti malamu a l'epoque .. Ya Vuvano, opesa ngai confiance ya kolanda yo meme na Festival ya macquisards ... Merci Mbokamosika.. Tango nayoki lelo biloko osala ezongisi ngai
na sima ....


T.KANZA 12/10/2009 16:56


Bonjour Le Messager,
Je te remercie pour avoir pensé à GUVANO, un des meilleurs guitaristes  Congolais.
Dans les années 75, après avoir arrêté sa carrière musicale, et si ma mémoire ne me trahit pas, Guvano était devenu journaliste dans un journal de province ( au Kasai ou à Kisangan?)
Peux-tu nous trouver, Cher Messager, la chanson de Tabu Ley dont le titre seraitt : TABOU, je crois que GUVANO avait aussi joué ce morceau d'une façon  merveilleuse.( Cette chanson date des
années 66 ( African Fiesta National)
Encore merci pour le travail accompli
Bon courage à toute l'équipe et à très bientôt
T. KANZA


Crispin-Régis Lukoki 12/10/2009 15:36


Si je garde encore mes souvenirs,j´allais jouer la guitare chez mon ami Lujos,juste en face de la famille de Guvano.Nous jouions pendant des longues heures,et sans arrêt.C´était exactement en 1964
pendant les vacances de Juin,et Franco venait de lancer la chanson Kizunguzungu.Le jeune frère de Guvano au surnom de Pucth jouait avec nous,et parfois Guvano s´ajoutait au Trio.Que des bons
souvenirs.Guvano avait souffert un accident avec sa mobilette.Le réservoir de l´engin avait pris feu et pendant l´explosion,Guvano s´était gravement brûlé.
Sa lente récupération l´avait complètement écarté du milieu des orchestres pendant une longue période.Comme vous le savez,on avait inventé beaucoup des choses sur ce cas malheureux.Oyo mboka
te.Merci pour cette réhabilitation.
Crispin-Régis Lukoki.   


Messager 12/10/2009 12:15


Nous nous réjouissons du fait que Guvano soit bein portant et qu'il exerce encore le métier d'artiste musicien.
Merci à vous James pour cette information que nous espérons avérée.
Messager


James 12/10/2009 11:45



J'ai grandi dans la même rue que le vieux Guvano sur yahuma dans la commune Kasavubu. Après l'orchestre Dua, le vieux est parti s'installer à Ndjili et on a plus eu de ses nouvelles. Aux
dernières nouvelles, il ferait maintenant partie d'un groupe qui agrémente les soirées au restaurant Super Aubeine à Kinshasa/Gombe. Mais tout cela reste à vérifier. Donc mon vieux Guvano
vit encore et serait en activité si tout se confirme.