Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

Cl+®ment OSSINONDE - 2010

 Clément Ossinonde

 

La 4e émission du Panorama de la musique congolaise coïncide avec l'anniversaire de son présentateur, notre aîné Clément Ossinonde auquel nous réitérons nos meilleurs voeux à l'occasion de son anniversaire.

Son dévouement pour la culture et sa générosité constituent un exemple à suivre par les jeunes.

Ce samedi, nous diffusons sa 4e émission radiophonique sur les grands noms de la musique congolaise, consacrée aux divers artistes (suite).

Comme au cours des émissions précédentes, nous allons encore apprendre des informations et des chansons inédites sur la musique congolaise.

 

Messager

 

 

Les grands noms de la musique congolaise (divers artistes,suite)

 

 

 générique

1ère partie

2ème partie

3ème partie

4ème partie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

OSSINONDE 19/11/2010 23:51



Mr ENGLEBERT, j'ai pris bonne note de votre souhait. effectivement il s'agit des chansons qui sont soit sur K7 audio soit sur disque 45 tours et pour lesquels il faut toujours effectuer des
conversions. (pas facile)  Néanmoins, je vais m'efforcer d' avoir très prochainement quelques unes, aussi je ne manquerai pas d'en adresser au MESSAGER - cordialement



anglebert 16/11/2010 23:19



J'aimerais savoir si par un heureux hasard Mr. OSSINONDE pourrait avoir dans ses archives musicales ,les anciens succes de l'orchestre VIVA MANDOLINA, Chairman Jack Koyo "MARGA", Roger
Luthin et la chanson "CLARA" chantee par l'orchestre "PANAMA FUKILAWU", tous de Brazaville. Je dois avouer que malgre que la musique Kinoise dominait les deux rives, mon etonnement fut grand
d'entendre dans les coulisses les kinois les  admirer. la chanson "YATAMA" de Fernand Mabala fut un des exemples. 


Merci d'avance!


Tshikobele Mongombe@ "Nourbatshek", Canada toujours malili


 



MBANI Sylvestre 16/11/2010 13:39



Voici une série des documentations riches d'évocations, au moment où l'on se plaint de la perte des archives. Il va de soit qu'au niveau de la discographie congolaise, la situation est encore
plus grave, dans la mesure où des centaines de disques nous écharpent. Aussi, cette série d'émissions qui nous fait découvrir un bon nombre des merveilles du passé avec
un minimum de détail sur l'auteur et la période est à f& féliciter


Autour de moi, nombreux sont ceux qui en régalent,même s'ils ne manifestent pas toujours leur satisfaction. Dommage, est que je n'arrivent pas à les stocker sur mon ordinateur.
Est-ce fait expressément pour éviter les copies ? Cela je l'ai constaté également pour les chansons sur le blog. Ne peut-on pas nous faire cette faveur.