Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Ordonnance présidentielle graciant les auteurs du coup monté.

 

Contrairement à ce que nous avons annoncé aux donateurs, nous venons de réceptionner aujourd’hui 2 kg d’archives et non 1,5kg en provenance de Kinshasa. Il nous faudra un certain temps pour les analyser avant de les exploiter pour nos lecteurs. Mais en les feuilletant rapidement, nous  y avons remarqué certaines signatures célèbres de la presse congolaise : Mpanu-Mpanu, Essolomwa, Isaac Koko, etc, etc.

 

En guise d'avant-goût,nous avons  choisi de publier  l’ordonnance présidentielle du 13 octobre 1979 graciant les auteurs du fameux coup monté et manqué, condamnés le 1er septembre 1975 par le Conseil de guerre général respectivement à la peine de mort et de servitude pénale.


Le document que nous reprenons en ce jour, publié le 14 octobre 1979 par Elima Dimanche, revêt une grande valeur juridique et historique. La vie de nos concitoyens, particulièrement celle du major Mpika, dont nous avons lu les écrits dans mbokamosika a été influencée par ce procès.

 

Nous y trouverons les noms de ceux qui avaient été condamnés à mort et à la servitude penale.

 

Messager

.

Coup monté 1

.

Coup monté 3

.

Adoula, par Lucie Eyenga et le Négro-Band

.

.

Commenter cet article

delman 17/03/2013 05:13


bonjour a tous, je me permets d'ajouter ces infos pour repondre a la question posee sur l'origine de ces infortunes:



2.Utshudi Wembolenga    tetela


5.Mudiayi                       kasai 
7.Kabamba                    kasai


12.Balibuno                    kivu
13.Kamoto Kadjongoso    kivu
14.Kaseya                      kasai(shaba?)
15.Mukuna Kabangu        kasai
16.Kalubi Shambuyi        kasai

YA MOTI 15/03/2013 00:53



«Coup d’Etat manqué de 1975»: le sénateur Omba exige la révision du procès


Les  audiences ont repris, mercredi 13 mars, à la Haute Cour militaire dans l’affaire  du  sénateur  Raymond  Omba, qui exige la révision de l’arrêt de justice qui
l’avait condamné, il y a 38 ans, à la peine capitale pour «coup d’Etat  monté  et  manqué»  contre  le président Mobutu. Le plaignant clame toujours son innocence et
appelle la justice à «laver son honneur».



En  moins  de  trois  heures,  la  séance de ce mercredi a été levée, après
audition  de deux acteurs importants de cette affaire. Il s’agit du colonel
Kabala,  greffier  au  Conseil général de guerre qui avait condamné en 1975
Raymond Omba Pene Djunga, alors directeur de la sécurité de Mobutu.


La  Cour  a  également  entendu  le  docteur  Kabamba,  ex-président  de la
commission  qui a réexaminé cette affaire en 1992 à la Conférence nationale
souveraine (CNS).


La  Haute  Cour militaire voulait mettre à profit ces deux témoignages pour
authentifier  les  documents  en  sa possession dans cette affaire. Pour sa
part,  le  sénateur  Raymond  Omba  a  notamment  dénoncé  la lenteur de la
procédure pour ce procès, rouvert depuis un an. La prochaine audience a été
fixée dans un mois.


Le  procès  à hui-clos sur l’affaire de «coup d’Etat monté et manqué» avait
débuté  le  20 août 1975 pour se clôturer le 1er septembre de la même année
sur  un verdict: Raymond Omba avait été condamné à la peine capitale, avant
d’être  gracié  plus  tard  par le Maréchal Mobutu. Quatre autres coaccusés
avaient  été  condamnés  à  la  peine  capitale  et  à  la servitude pénale
principale.

Messager 10/03/2013 20:09



 


Serge,


vous avez posé bcp de questions, vu le temps surchargé je vais essayer d'y répondre rapidement.


Malgré l'absence des ressortissants de l'Equateur sur la listes des conspirateurs, ceci ne veut pas dire qu'ils n'étaient ni opposés ni
critiques à l'égard de Mobutu. Sachez par exemple que le général Bumba critiquait Mobutu ouvertement. Si on l'avait pas arrêté , c'est pour des raisons stratégiques, surtout par peur des Mbuza
qui étaient pleins dans l'Armée.


En ce qui concerne l'origine des cerveaux du coup monté, ils étaient à mon avis trois ou quatre:


Le général Falu Sumbu, ex-Attaché Militaire aux USA au moment du coup, il est Mukusu ,donc un Telela du Maniema.


Le major Mpika Ntoya,  un stratège militaire qui a étudié aux USA et en qui les américains avaient confiance. Il est Mukongo.


La major Bula Butupu Bajikilam collègue de promotion du maj Mpika, il était originaire du Kasaï.


Katshuva wa katshuvira, ancien chef d'etat-major de la Force terrestre, breveté d'etat-major, il est Nande du nord Kivu.


 


Messager

zenga mambu 10/03/2013 15:47


Hier comme aujourd'hui, les Américains n'ont pas changé leur vision qu'ils ont sur l'Afrique et le Congo en particulier.C'est fameux "coup monté et manqué" n'était qu'une autre
affabulation imaginée par Mobutu et ses comparses (surtout du groupe de Bondo , des accords secrets signés le 14 aout 1961 entre les Soudanais du groupe humain africain et les nilotiques
congolais pour conserver aussi longtemps le pouvoir en RDC) en expurgeant de l'armée tous les Officiers potentiellement dangereux pour leur pouvoir . Les Américains sont de vrais hypocrites qui
avaient conseillé à Mobutu de chasser de l'armée de vrais cadres militaires afin de pérenniser son pouvoir. Si les Américains voulaient mettre Mpika au pouvoir, ils pouvaient le faire; ils n'ont
jamais et ne voudront jamais que le Congo soit dirigé par les vrais patriotes Congolais, surtout de souche bantous.Il n'y a jamais eu un projet de coup d'état contre Mobutu. Mpika et ses anciens
co-accusés peuvent nous éclairer sur le sujet pour l'histoire, car nous souhaitons construire un congo nouveau garantie de nos intérets congolais.La mort et le comportement de Hugo Chavez doit
beaucoup nous inspirer  et savoir quel partenaire peut nous aider à réorganiser le pouvoir nationaliste un jour au Congo. Mes Amis du Blog, lisez le livre de Pierre Péan " CARNAGES, les
guerres secrètes des grandes puissances en Afrique".J'ai épinglé un passage qui m' a réveillé et qui m' a  révolté à la page 24 qui dit ceci:"Hier comme aujourd'hui,Washington porte un
intéret particlier à l'ex-Zaire. Le 5novembre1997, BILL RICHARDSON, alors ambassadeur américain à lONU, a bien résumé les raisons de cet intéret devant le comité des Relations internationales de
la chambre des représentants :" Le Congo est un élément essentiel des intérets américains en Afrique. Ce pays renferme des opportunités économiques énormes.Treize pour cent du potentiel
hydro-électrique mondial,vingt-huit pour cent des réserves mondiales de colbat,dix-huit pour cent des diamants industriels, six pour cent des réserves de cuivre, de riches terres agricoles, une
talentueuse et industrieuse force de travail, la moitié de la foret africaine. Le moteur de croissance du centre de l' Afrique est le Congo. Il est un pont entre les économies en voie de
développement dans le sud et l'es, et les nations pauvres de l'Afrique centrale. La stabilité du Congo signifie la stabilité pour la plus grande partie de l'Afrique." Mobutu et ses Américains
savaient pourquoi ils devaient congédier MPIKA et ses compagnons de l'armée au profit de leur pion facilement manipulable Mobutu? S'ils voulaient évincer Mobutu, ils pouvaient le faire mais pas
quand il était leur pion qui satisfaisait leurs avantages comme aujourd'hui avec KABIRA, K AGAME, MUSEVENI. Ironie du sort, MPIKA vit aujourd'hui aux USA qu'ils l'avaient banni de l'armée du
Congo.t de l'Afrique

Serge - Kongo na biso 10/03/2013 15:41


Mbote et merci à tous les kulutu qui nous aide à
comprendre cet événement très touchant de 1975 qui a perturbé la vie de plusieurs familles Zaïroises jusqu’à ce jour. Mukolo ba kambi y’Afrique ba kozua résolution ya kokoma kaka na mandat
présidentiel moko ya 6 ou 7 ans pona mutu nionso alingi kibokonzi nakanisi makambu ya ba conspirations, ba coups d’états ekozala lisusu na tina te. Po batu lokola Denis Sassou Nguesso, Edouardo
Dos Santos, Idriss Déby Itno, Théodore Obiang Nguema, Paul Kagamé, Yoweri Museveni Kaguta etc. malgré bakomi to basi baleki ba 20 ans na pouvoir mais position ezali nanu koyebana te bakozua
pension politique mukolo nini, Paul Biya alekisa plus ou moins 10 mois sur 12 de l’année na Suisse donc aza déjà un cowboy fatigué mais il s’accroche toujours au pouvoir tii liwa eya kokamata ye,
esprit nini wana. Gerry Rawlings après ba coups d’états na ye suka na yango avandisa démocratie na Ghana, lelo progrès ezali kosalema kuna malembe malembe. Tala Colonel Kadhafi ndenge asukaki
nakati ya trou lokola mpuku, il est temps bakonzi y’Afrique ba comprendre ke malgré ozuaki bokonzi na makasi, bongisa pe soki tango ekoki okende kopema na kimia penza. Ba coups d’états manqués
y’Afrique ezalaki mingi moyen ya ko éliminer batu oyo bakonzi bazalaki kobanga. Une fois Etienne Eyadema azalaki ko accuser Burkina Faso ke alingaki à déstabiliser Togo, Cpt Thomas Sankara
asekaki pe ayebisaki ye ke mboka oyo bazalaki kotanga ke opération ezalaki préparé ezalaki ko exister te na Burkina Faso mais soki Eyedema ayebi mboka yango apesi ye feu vert à bombarder meme à
raser village wana po ye Cpt Sankara aza ko diriger village wana te. Donc ezalaki kaka moyen ya ko liquider quelques têtes na Togo. Nakanisi ezalaki na même logique ke ba dictateurs nionso
y’Afrique bazalaki ko casser ba militaires na b’opposants nionso bazalaki ko gêner bango. Mawa kaka.  Balobaka ke Mobutu akataki Gal Bumba Moaso makolo po a sabotaki guerre ya Shaba, vrai ou faux ?


Lelo RDC aza vraiment na besoin y’armée ya solo solo et
non ya comédie dirigée par Didier Etumba et un certain Gabriel Amissi alias Tango Fort etc  tous derrière Commandant Hyppo.


Serge – Kongo na biso

Samuel Malonga 09/03/2013 22:47


Ndeko Serge,


Na mibu mina, Mobutu akomaki na contact makasi na ba pays communistes ya Asie. Asalaki mibembo mibale na Chine populaire ya Mao mpe akendaki lisusu na Corée du Nord mpe akutanaki na Kim Il Sung.
Ba Américains bamonaki lokola vieux Seskoul alingi akoma na ye communiste. En tout cas bazalaki lisusu ko comprendre ye te. Lokola major Mpika azalaki na école de guerre na Etats-Unis, mpe lokola
ye azali mwana mboka, CIA esengaki ye alakisa bango de façon concrete ndenge nini bakoki ko renverser Mobutu. Bapesaki ye sujet wana pona mémoire na ye ya fin d'étude. Tango asalaki défense ya
mémoire na ye , azuaki succes makasi. Kanisa, na mémoire na ye, Mpika apesaki durée ya Dja lelo, hymne au président, durée na yango mpe position oyo Mobutu azalaka na yango tango bayemeblaka ye
nzembo wana. Ezalaki ba petits détails pona biso, kasi ba éléments tres important pona CIA.

Serge - Kongo na biso 09/03/2013 17:49


Ndeko Mokili ya Nzambe,


Natondi yo botondi na manso obakisi ya motuya, mayi ya
miso etamboli nga penza, eza pasi koyoka ba histoires ya ndenge boye. Toute une génération sacrifiée pona likunia. Na ba tribunaux mingi ya RDC ba familles au lieu baluka avocat ya bien,
bakendaka mingi mingi na Mbetenge, Bandundu, etc. po ba gagner procès et parfois esimbaka pe. Magistrat azalaka na oyo ya ye pe nkisi to biloko ya bo nkoko, batu mingi bakufa na makambo oyo bango
basala te. Cardinal Malula azalaki toujours ko vivre à couteau tiré na Mobutu yango wana fallait kaka koluka mutu na ye na ndenge nionso. Tango eglise eboyi nzembo ya « nako mitunaka »
Mobutu a ordonné batiyaka yango avant chaque journal ya radio na nko. Atikala koboma ba éléments y’armée na biso, lelo ba mboka ya mike ekomi kotiya biso à genoux, ata ndele…  


Week-end malamu.


Serge – Kongo na biso

Mokili ya Nzambe 09/03/2013 16:43


Frère Kongo na Biso,


Ya solo Kongo ekozala kaka ya ba Congolais, omata okita, ezali mabele ya ba KOKO na biso, Kongo na ngaaaa Kongo eee, Nzambe tala Kongo eee likambo yango soki mpe koloka aa.....


Nabanzi komitungisama na yo ezui mua solution, ndenge bayebisi ete Colonel Omba Parsec ya Vieux Seskoul akoma déjà buku na likambo ya Coup monté et manqué...


Nde nalingi kaka na signaler yo bakangaki kaka 17 personnes te, bazalaki ebele, curieusement tangu article oyo ebimaka na journal un certain matin KINSHASA COUP D´ETAT ?, batangaki ba kombo ya ba
officiers mingi ya Faz, kasi après une semaine voire même deux semaines bazalaki kaka kokanga ba soda, esika batu nionso mpe koyima yima ebandaki, ndenge kaka oyebi radio-trottoir na ex LEO
ndenge ezalaki ko émettre plus puissante que la voix du zaïre : MPO NA NINI BAZALI KOKIMA TE, BAZELA TII BAYA KOKANGA BANGO... yo moko zua idée, isifi ozua.


Ba vieux Mpika na Omba bazali na bomoyi, batu mingi oyo basalaki na bango Coup Monté et Manqué wana, bakutanaki pour la première fois na bomoyi na bango KAKA NA TRIBUNAL liboso ya nkondo Général
Masiala. Na batu nionso oyo bakangaki, il parait ezali kaka adjudant moko nde andimaki ete Coup Monté et Manqué ezalaki. Ba soda oyo bakangaki mpo na ko gonfler nombre mingi batikaki bango tango
bakataki makambo.


Ndeko Serge yoka ba questions mosusu bazalaki kotuna ba conspirateurs : Quelles sont vos relations avec le Cardinal Malula... Yo oyebi boxe na karaté, po oya koboma biso na ba coups...


Lelo ndambu ya ba vieux ya ba conspirateurs oyo bazali nanu na bomoyi basili balekisi 70 ans to mbula ntuku sambo.


Batu nionso oyo bakangaki ba ndeko na bango, donc Basi ya ba conspirateurs, ba frères, bana, baboti na bango, yo okanisi balalaki, sans vous mentir NKISI esalamaki ya somo na Zaïre na likambo
yango, presque ba officiers ya Faz oyo bazalaki kozua na bango contact mpo nakoyeba likambo yango ezali nini, réponse ezalaki se moko, ezali REGLEMENT DE COMPTES.

Serge - Kongo na biso 09/03/2013 15:32


Ah bon kulutu Samuel Malonga,


Mais pona nini asalaki mémoire ya ndenge wana na
période oyo Mobutu azalaki naino na sang chaud ya ndenge wana ?  Ezalaki folie ya jeunesse to coïncidence kaka ? Mais na ndimi te ke azalaki
na plan ya kosala coup d’état  bongo à dévoiler plan naye nionso na mémoire, très certainement service d’intelligence ya période wana dirigé par les
Jean Seti Yale et Engambe Edo (Edouard Mokolo wa Mpombo) na ba généraux d’opérettes Likulia et Co ba profitaki na livre wana pona kotiya ye hors jeux ya libela. Nakanisi maloba moko ya Franco
alobaki « tokeba na biloba loba eee po ba nguna bakoka biso te… » merci lisusu kulutu Samuel pona ba précisions ozali kopesa nga.


Boboto o mboka yo.

zenga mambu 09/03/2013 15:26


Général Fallu Nsumbu Muyombe Kongo et Mpika Muntandu Kongo.

Samuel Malonga 09/03/2013 14:27


Selon acte ya accusation, major Mpika Ntoya zi Bikembo moto azalaki cerveau moteur ya complot wana. Kutu titre ya mémoire na ye ya fin d'études na école de guerre na Etats-Unis
ezalaki Comment monter et réussir un coup d'Etat militaire pour renverser le régime en place au Zaïre.

Serge - Kongo na biso 09/03/2013 12:41


Mbote,


Merci kulutu Samuel Malonga.


Par rapport ya ba kombo nakoki komeka ko situé ba
ndeko oyo na ba provinces d’origine na bango kasi naza sûr te, ba ndeko bosalisa : 1. Falu Sumbu, 2. Utshudi Wembolenga, 3. Katsuva wa Kasivwira (Kivu), 4. Omba Pene Djonga (Tetela - Kasaï), 5. Mudiayi, 6. Mpika Ntoya (Muyombe
– Bas-Congo), 7. Kabamba (Kasaï), 8. Ngayi Kasasa Kahuita (Kivu), 9. Mwendo Tshiaka, 10. Bula Butupu Badjikila, 11. Muarabu Makalubia (Kivu), 12. Balibuno,
13. Kamoto Kadjongoso, 14. Kaseya, 15. Mukuna Kabangu (Kasaï), 16. Kalubi Shambuyi (Kasaï), 17. Oleko Dimandja Anyumbe (Maniema). Nani na
kati ya ba ndeko oyo azalaki soit disant cerveau moteur, selon maloba ya juge ?


Boboto o mbokamosika


Serge – Kongo na biso

Samuel Malonga 08/03/2013 22:51


Raymond Omba akomaki buku ya 113 pages. Ebimaki na Kinshasa na 2005 na Edition Shomo. Titre na yango ezali "Coup monté et manqué, une voie de sanctification".Omba azali tetela, Mpika Ntoya azali
mokongo.

Messager 08/03/2013 20:52



Ba ndeko mua exercice ya muke mais ya motuya, bazalaki bato ya bikolo nini pe region nini ? On
dirait naza komona ata kombo ya Mongala moko te ?  est ce que bazalaki kaka 17 soit disant conspirateurs to basusu basi babomaki bango déjà ?


Major André Mpika
Ntoya esika ozuami, okoki kosalisa biso malgré likambo yango etika biso banso na pasi na mitema kasi epayi mosusus ezali pe na cadre ya histoire ya mabe ya mboka na biso, olobela ata mua moke
kaka.


Boboto pe merci na
baye nionso bazali kobimisa mosolo na bango pona kosalisa blog ya mbokamosika po 2kg ya b’archives tokozala gâté mikolo ezali koya.


Serge – Kongo na biso

Serge - Kongo na biso 08/03/2013 20:18


Mbote kulutu,


Ceux qui ont fomentés les soit disant coup d’état
étaient au nombre de 17 seulement ou plus ?



Falu Sumbu


Utshudi Wembolenga


Katsuva wa Kasivwira


Omba Pene Djonga


Mudiayi


Mpika Ntoya


Kabamba


Ngayi Kasasa Kahuita


Mwendo Tshiaka


Bula Butupu Badjikila


Muarabu Makalubia


Balibuno


Kamoto Kadjongoso


Kaseya


Mukuna Kabangu


Kalubi Shambuyi


Oleko Dimandja Anyumbe