Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Notre rituel du lundi démarre par une chanson souvenir:"Olingi nakufa", par l'orchestre Vévé. Nous l'avons repérée hier lors de l'audition de quelques fichiers. La charmante voix deJojo Ikomo qui intervient dans son refrain nous a convaincus à vous la proposer en ce début de semaine. Peut-être qu'elle redonnera du moral à ceux qui ont passé un mauvais week-end.

P.S. Rien n'est mentionné sur ces chansons. Qu'adviendra-t-il dans 50 ans lorsque nous ne seront plus là. Qui sera en mesure de distinguer les voix de Pépé Kallé et de Jojo Ikomo, vu leur ressemblance. Les éditeurs n'ont pas facilité la tâche à la postérité.


Messager

 


OLINGI NAKUFA, par l'Orchestre VEVE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

YA MOTI 11/08/2010 17:16



OLINGI NGAI NAKUFA, ...EKOMI KOKONDO,


Chers Amis et compatriotes du blog,  cette chanson nous a fait replonger dans la jeunesse dorée et insouciante ...EKOMI KOKONDO, MAMA OLONGI NGA NAKUFA. Que chacun complète les pointillés
par ce qu'il (elle) entend réellement dans la chanson.


J'ai réservé une surprise à mes compagnons de l'époque à l'occasion du mariage de la fille de l'un mes amis d'enfance samedi dernier en auditionnant cette chanson dont l'anecdote a été formalisé
à la suite de l'observation d'un papa du quartier "Trois hommes" à l'endroit de ses rejetons qui ne cessèrent d'auditionner cette chanson souvent chez eux. Mes enfants disait-il "je ne veux
plus entendre cette chanson ici, avez-vous écouté ce que chante ce jeune homme ? Il est impoli ... Ekomi kokondo, mama olingi ngai nakufa" Cette observation fît le tour du quartier, entre
nous, nous la chantons pour provoquer les jeunes filles. Elle fut notre hymne ou déclaration d'amour à l'égard de nos conquêtes. Sacrée jeunesse, ce samedi passé, l'occasion me permit de
l'auditionner au cours de la soirée dansante, une surprise agréable pour certains et désagréable pour d'autres qui éclatèrent en sanglots; les divorcés et les déçus de la jeunesse dorée
...ekomi kokondo, mama olingi ngai nakufa.


Merci au blog de m'avoir permis de réserver cette surprise à mes compagnons de la jeunesse.


YA MOTI 


 



Claude Kangudie 27/07/2010 19:23



Le commentaire s'adresse à mon voisin de classe Edjidjimo Bina wa Bonguma Abel...l'homme parmi les hommes et surtout Congolais intraitable...


 


Claude kangudie....



Claude Kangudie 27/07/2010 19:21



Bonjour Voisin...remember CMS (Institut Kubama). Je te salue Nègre Authentique et je te souhaite bienvenu sur cet espace. Tu vois la petite expérience acquise à "LANTERNE" avec Ando Changa sert
toujours. Remember nous avions fondé notre parti politique à nous deux. J'espère que tu vas rester sur Mbokamosika, ô toi grand ailier de débordement...c'est Mukos. Guillaume est aussi sur ce
blog.



adeitoko 27/07/2010 12:49



Cette voix était une merveille, d'ailleurs à cause de ce timbre qui ressemblait au sien Pépé Kallé appelait Ikomo Djodjo "Nkana" mais dans VEVE Ikomo a aussi chanté MAYINA avant de voler de ses
propres ailes dans l'orchestre BANA MODJA avec la fameuse chanson MAYATU



Messager 26/07/2010 19:04



Merci pour la correction.J'avais beaucoup hésité. Leurs voix sont très proche.


 


Messager



Edjidjimo Bina Wa Bonguma, 26/07/2010 18:33



La voix dans le refrain n'est pas la voix de Pépé de Kallé, c'est la voix De Djodjo Ikomo, un ancien de Tabou National Bana Motindo.