Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Nécrologie :Le père de Claude Kangudie s’est éteint !

 

Notre ami Claude Kangudie a la profonde douleur d’annoncer le décès de son cher père, survenu le 24 janvier 2012 à Ottawa.


Ce communiqué tient lieu de faire part à tous les membres de sa famille, ainsi qu'à tous ses amis et connaissances.


Mbokamosika présente ses condoléances les plus affligées  à Claude Kangudie et à toute sa famille élargie

 

 AH NAZANGI TATA, PAR VICKY ET L'OK-JAZZ

Commenter cet article

Crispin-Régis Lukoki 02/02/2012 18:51


Trè cher Claude,il ya quelques semaines que je ne fréquentais pas notre site à cause de la grippe.Bien que tard,je te présente mes condoléances les plus sincères en ce moment lugubre.Paix à l´âme
de votre cher Papa.


Crispin-Régis Lukoki.

sonny mokonzi 29/01/2012 16:31


Wa biso Claude kangudie pe libota mobimba, na tombeli bino kaka courage,bwania mpe bokasi na moment penible et douloureux oyo bozali ko passe na liwa ya PAPA..Tika molimo mua ye epema na boboto
mpe mabele eyamba ye na esengo

Jérôme NZEMBELE 28/01/2012 22:31


Très cher kulutu Claude Kangudi,


Je partage ton malheur en ce moment si penible pour toi car tu viens de perdre l'être si cher de ta vie. Que la terre de nos ancêtre lui soit tendre et l'accepte. Il a accompli son devoir
d'éléver et d'éduquer ses enfants.


Mes condoléances les plus attristées.

Joseph Pululu 28/01/2012 19:53


A Claude Kangudie,


J'aimerai que Messager mette en écoute ,le titre - le seul - de Bosele Liwa ya mawa. J'ai toujours pensé à ce jeune homme d'une vingtaine d'année, qui un jour, est rentré au studio pour
interprêter cette chanson:


Moto azalaki na tata na ye bandeko


sik'awa ye akufi, atikali na mawa


C'e'st ainsi que commence cette complainte de Bosele, mais avant même que cette chanson  ne sorte, c'est lui qui va le rejoindre, assassiné par des jaloux, au sortir d'un bar à kinshasa,
alors qu'il venait de toucher ses royalties pour cette chanson. Il avait moins de 25 ans.


Alors quand Dieu nous laisse passer le cap de la cinquantaine, qu'il nous laisse acccomplir notre devoir de fils - Pleurer et anterrer notre Père - on ne peut que lui rendre grâce.


J'aimerai Mon Cher Claude Kangudie, que la mort de ton Papa bien aimé, soit l'occasion pour nous Mbokatiers, de rappeler nos rituels de Deuil, mis à mal par la modernité.


Je pleure avec toi, mon frère.


 

YA MOTI 27/01/2012 15:18


Cher Claude,


A peine connecté sur le site, je découvre la trsite nouvelle du décès de notre cher papa, je m'empresse donc te présenter mes sincères condoléances. Nos parents dont nous héritons les gènes
continuent à travers nous, leurs existences se perpétuent dans ce monde tant que nous vivons; papa n'est plus physiquement mais il continue à vivre à travers ses enfants dont tu en fais partie.
Courage à toi, nous sommes avec toi durant ces épreuves.

adei toko 26/01/2012 15:37


je compatis à ta douleur cher Claude et te présente mes condoléances les plus attristées.     ADEI TOKO

Z. Kirika Nkumu Assana 26/01/2012 13:15


Je viens m'associer à la grande douleur qui te frappe ainsi que toute ta famille pour te présenter mes condoléances les plus attristées. Je sens combien tu es affecté par ce triste événement et
je demande au Tout Puissant de consoler ton coeur meutri et de te donner le courage de surmonter cette dure épreuve.


Je tiens personnellement à me présenter au lieu du deuil et te prie de me communiquer l'adresse.

Samuel Malonga 26/01/2012 09:19


Claude,


Je me joins à ta douleur et à celle de ta famille pour te présenter mes condoléances. Sois fort!

Simba Ndaye 25/01/2012 22:01


Sincères condoléances cher Claude, à toi et à toute la famille. Courage.            Simba Ndaye

Serge Kongo na biso 25/01/2012 21:22


Mes condoléances cher kulutu Claude
Kangudie,


Kokufela Papa ezalaka likambo ya pasi makasi penza
surtout kokufela mosika ya mabele ya ba koko na biso.  Toko
likiya kaka nionso eleka na kimia pe na bolingo ya libota.


Une fois encore ba condoléances na biso epayi
nayo.


Courage, persévérance et patience,


Serge, Kongo na biso.