Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

L'article de notre ami Zephyrin Kirika Nkumu sur Ndombe Opetum a engendré la contestation de certaines dates . Pour lever toute équivoque, Sonny Mokonzi vient de nous envoyer une vidéo réalisée par Cervais Katende et intitulée:"Ndombe Opetum, Sekele", à travers laquelle ce dernier retrace lui-même son parcours musical.

MSG

 

Commenter cet article

YA MOTI 22/06/2011 17:26



Chers amis et compatriotes du blog,


J'avais suivi d'une manière indirecte le début de la carrière musicale du vieux Ndombe par l'entremise de mes aînés dont les uns fréquentaient la même école que lui, les autres l'académie
des beaux-arts.. Mes vieux Barthos, Paudos en particulier, nous parlaient souvent de Pépé Ndombe étant leur condisciple. A l'apogéé de sa carrière dans l'Africa Fiesta National, mes vieux
s'arrangèrent pour lui donner un coup de pouce en allant voir un autre vieux du quartier Jean Mateta ( Mateta Kanda). Ils lui remettèrent l'enregistrement de la chanson "Longo" avant sa sortie
officielle, pourqu'il puisse la propulser sur les ondes de la radio congolaise, le vieux MK accepta de les aider. Le jour où cette chanson passa pour la prémière fois à la radio vers 11H00 du
matin, mes vieux crièrent de joie en courant et lançant "to gagner bango" bango banani ? me demandai-je ? C'était le secret de vieux sans doute...


Africa Fiesta National devait se produire chez Baraka Bar, Micheline étant une aînée du quartier, sa famille résidait en face du bar, la chanson qui lui était dediée, avait causé de
soucis au sein de sa famille. Mes vieux une fois de plus, voulant épargner leur copine, demandèrent au vieux Ndombe avant le concert de ne pas l'interpreter. Le vieux Ndombe accepta car il
connaissait la genèse de cette chanson et savait que Micheline et sa famille habitaient en face du bar. A l'arrivée de Tabu Ley au milieu du concert, et à la réclamation du public,
il décida malgré tout de la chanter, ce qui a enervé la famille de Micheline y compris mes vieux qui ne voulaient pas que Micheline souffre davantage devant ses parents; mes vieux
disaient "Vieux Roch asali yango kaka na canaille, lelo topoli" pourquoi me posai-je encore de questions? Le secret de vieux toujours...


En écoutant le vieux Ndombe, il a peut-être oublié de citer une chanson qui a été un tube révélateur de Prince Espérant comme chanteur de charme et d'avenir, il s'agit de "Nioka" qu'il a
interpreté seul du début à la fin accompagné par l"Afrizam, cette chanson est révélatrice du vrai talent d'Espérant, les mélomanes l'ont vite adopté, malheureusement, cette chanson n'a pas trouvé
la place qui lui était promise dans la discographie congolaise. Pouvons-nous la retrouver, pourque les mbokatiers s'en rendent compte.


YA MOTI


 



Bernard Manseka 21/06/2011 16:39



Olobi na yo solo ndeko Amen. Vraiment na sepeli mingi na mayele ya ndeko Opetum, azali mutu ya buanya na simplicite mingi penza.
Akumisi plus ba oyo nionso basalisa ye pe bisika nionso alekela asepelaki na yango. Atikali koloba ata mabe ya mutu te. Nazalaki ko solola na Opetum mingi na esika na ye Lalabi Santa Maria na
Lingwala en face ya Notre Dame; azali mutu moko tres simple pe ouvert a tous ; ayeba yo ayeba yo te, soki o aborder ye pe oposer ye question akozongisela yo reponse claire et nette.


Mutu lokola Ndombe soki azali president ya association ya ba musiciens, association wana ekozala na kimia. Tala ndenge a resoudre
probleme na ye na Lutumba po na oyo etali album oyo azali ko bimisa! Soki ba musiciens mosusu nde eyindeli kaka wana.


Soki moyen ezali, ya tiela biso oyo etikali na interview wana po ezali sukali mingi.


Matondi mingi ndeko Amen!



Amen 21/06/2011 10:31



Ndeko Belena Manseka,


Oniation penza na likambo yango, kasi eloko mosusu ezali ya soni pe mabe epayi ya bandeko ba artistes, okomono jamais artiste aloba ya malamu po na moninga na ye artiste mosusu, akoluka kaka
kosambuisa kombo ya moninga, bomotu ya moninga, tala lokolo kulutu Polo Ndombe, azali na buania pe mayele ya koloba masolo, po lisolo ezali d´abord po na ko reconstitué makambo ndenge ezalaka pe
ndenge elekaka, kasi lisolo pe ezali po nakosepelisa matoyi ya bato oyo bakoyoka yo, tala ndenge kulutu Polo Ndombe a évité kobenda ba conflits inutiles, kotanga ba kombo ya baninga oyo
basalisaki ye, pe oyo pe ekoki kobota makambo mosusu ya mabe, ezali nde lolenge wana motu ya buania pe mayele ebetaka lisolo. Soki par exemple kulutu Polo Ndombe alobaka ete ezali Gd Me Franco
motu apesaki biso ba Afrizam ba instruments, tala ndenge nini lisolo elingaki ekoma lokola Songi-Songi, kobeta lisolo ezali eloko moko, kasi koyeba ndenge ya koloba ezali eloko mosusu, après tout
ezali Franco te motu atekisaka ba instruments, ezali na magasin oyo etekisaka ba instruments, pe kuna na magasin bazuaka ba instruments wana OFELE te, en tout cas longonia na kulutu Polo Ndombe
po na sagesse na ye.


Soki ezalaki ba kulutu misusu oyo toyebi, mbele na minute oyo ba commentaires elingaki etomboka awa, na ndenge ya kosuana, nabanzi na makanisi na ngai ba producteurs mingi pe bamonaka kobimisa ba
films oyo ya ba polémiques inutiles ezali na tina te.


Na ba ndeko ba artistes oyo batikali tokosenga na bango bayeba ndenge ya KOBETA MASOLO, kofinga moninga te, kosambuisa kombo ya moninga te, pamba te baleki bako jugé bino na manso oyo bozali
koloba lelo.


 


Amen



Bernard Manseka 20/06/2011 01:05



Très riche, coordonnée, et captivante. La soif est laissée je pense a tous car l'interview n'est pas fini.
Grand merci Mboka Mosika pour cet élément qui nous a tous édifié sur la vie de Opetum. Mon seul regret est que des monuments pareils à l'instar de Franco, Tabu Ley, Lutumba, Opetum, et les autres
méritent des films documentaires comme le font les américains. Nos théâtres ramassent souvent des sujets de la vie courante et de fois qui n'éduquent pas ou ne cultivent pas, alors que des films
biographiques sur nos artistes sont inexistants. Seulement Wemba qui est immortalisé dans la vie est belle et Wendo sur le fleuve Congo. Luambo est presque maintenant dans les oublis ; peu
de nos enfants le connaissent; ils ne savent rien de Bavon, Ntesa, Empompo et même de Verckys qui est encore vivant. Tabu Ley lui a eu la chance de se lancer dans la politique c’est ainsi que 10%
des jeunes le connaissent.


Le ministère de la culture est plus spécialisé dans la perception des frais d'autorisation de voyage que
dans la promotion de nos musiciens qui peut être une très grande source d'entrée en devise pour renflouer les caisses de l'état et même créer un fond de soutient des musiciens. C’est triste et
dénigrant de voir chaque fois Tsaka Kongo de l’artiste en danger faire les tours des gens et services pour mendigoter l’argent pour le soutient d’un artiste agonissant ou malade. Zaiko Langa
Langa n’a aucune documentation sur son parcours, personne n’a l’initiative de faire un docuiment alors que les musiciens de cet ensemble de la génération 3 se vident. Je dis génération 3 parce
que la première génération était faite des Wendo, la seconde des Grand Kalle, la troisième des Zaiko, et la quatrième de Wenges. (J’ai mis les orchestres au pluriel pour souligner tous les
ensembles d’a coté par exemple la génération des Zaiko a Stukas, Thi zaina, Isifi, Yoka lokole, Lipua Lipua, les Kamales, Shama Shama, Bella Bella etc…)


Parlant de ce dernier, les ténors de Bella Bella sont presque partis sans un film ou document réel. Celui
qui était fait dernièrement n’est qu’un ensemble des témoignages sans les vrais acteurs. Il est temps de faire des documentaires complets sur des somites de la musique ou alors de la culture
congolaise.


Merci a tous pour la culture congolaise qui ruiselle Mboka Mosika