Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager


Je voudrais partager cette anecdote avec les mbokatiers, lors de son sacre à Bangui ,nous étions invités pour fêter l'empereur, après la capitale, il nous a amenés dans son village pour fêter avec les siens.
Le terrain où nous avions livré concert était clôturé par des rameaux. Le seul endroit où nous allions faire Pipi était devenu un lac donc plus moyen d'y pénétrer. c'était ainsi que tous ceux qui voulaient faire pipi, sortaient pour arroser les rameaux qui entouraient le terrain puisqu'il faisait nuit.
Nous avions eu la malchance de nous mettre contre les rameaux où Mwana mboka choisira de faire Pipi dehors. Au lieu que mwana mboka dirige son tuyau plus bas, non, il regardait on ne sais quoi très haut à l'intérieur pendant que son tuyau nous arrosait. Nnous avions tous crié mais nani wana azali kosala boye tout en se précipitant pour l'attraper et le corriger. Quelle ne fut notre surprise de constater que la pluie qui nous mouillait venait du tuyau de mwana mboka.
Nous lui avions dit'' Ah mwana mboka opolisi biso'' il nous dira wana ezali mvula ya milangwa.
c'était très rigolo.   

Faugus
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Messager 14/07/2010 18:58



Conseil ya petit frère.


Natangi makomi ma yo. Olingi nazongisa oyo okomaki, kasi na ko reproduire textuellement makomi mango:


Vieux Fuagus,


Bonjour na yo, vieux na nga. Soki masolo esili yo , ekozala malamu osukisa.


Okoki kolakisa ngai esika ya botosi na makomi ma yo? Kulutu Faugus aleki yo na mbula mosika. Ndenge nini oyebisa ye 'te soki masolo esili osukisa.


Asali mabe lokola akomi maye amonaka na miso. Tolukaka na blog baye bayebi histoire na biso bakoka kosunga biso. Soki moto amikitisi abandi masolo tosepela.


Oyebi 'te July Cuivre, na major Mpika babenda nzoto likolo ya kozanga botosi epai ya bandeko bayike na blog.


Mbala ya sima yebaka lolenge ya kosolola na ba kulutu.


Butu elamu esika ozuami.


 


Messager



auguy lebakata 14/07/2010 16:03



Conseil ya petit frère, donc yo osepelaki na réponse na ngai ? yo komprenaki te que mpo nasukisa na yo ebongaki nakata na mokuse? moto ati anecdote na blog, ekobonga malamu opesa point de
vu na yo, yo o propozaki ata eloko te kasi omonaki ngai imbecile nakomaki bikoma koma, alors que peut être namonaki que tozali ba oiseaux de même plumage te ou alors tu n'avais pas compris le
profond de mon massage, soki bafingaki Mobutu moto ya liboma, nde na réagir kaka ndenge moko, natiaki lisolo wana mpo naseka moto te kasi mpo nalakisa que maye bango bazalaka kosala ezalaki
liboma te, donc soki yo olingi kozala na respect  na bato te wana ezali motindo na yo kasi ngai nakoki kolanda yo te, lokola nasukisaki na yo nasukisi na yo kolanda ngai te naboyi ngai
makambo,  bato mingi bapesi ba commentaires na bango nde yango wana mosala ya blog, soki yo olingi obongola yango ezala ya mafinga, longwa na kombo ya kobatama, mi bimisa lokola ngai mpe
toyeba à qui le blog a affaire, mpe nayebisi yo te ngai mpe nazali monoko kasi ezali éducation na ngai teya matumoli, ngai moto nabomi bikoma koma na yo te, tika biso kimia mpo tosolola bato
makambo tomona na mokili ozali mwanapeut être



Conseil de Petit Frère 14/07/2010 10:25



Papa Messager,


Ezali nga Conseil de Petit Frère, naye lisusu, nakamue na ndenge olobi maloba na nga ya toli epayi ya Vieux Faugus ezali ba propos discourtois, alors que ye moko vieux na biso, andimi conseil oyo
napesi ye, balobaka muana moke abetaka mbonda pe bakolo babinaka, nasalaki effort ya makasi, po nakomeka ko ramener vieux na biso na nzela, nalobaki na vieux na ndenge ya PROVERBE, nabanzi vieux
a captaki message na nga 5/5, pamba te na ndenge nayebeli vieux na biso Faugus mbele réaction na ye elingaki kozala ndenge mosusu, kasi tangu alobi, Petit Frère nayoki toli na yo, ezali eyano ya
mokolo. Eloko nini toyoka te lokola : Mobutu azalaki komela makila ya batu, Empereur Kalonji azalaki komela mayi bongo kopo na ye ezalaki crâne ya motu, Sassou asala boye, Dos Santos alekaki
boye, nionso oyo soki tolandi yango bloc Mboka Mosika ekozanga lisusu masolo te, yango nakebisaki vieux Faugus, vu son rang et ses relations, peut-être ye moko a se rendaki compte na yango te,
kasi nabanzi vieux Faugus esika azali ako remercier nga mingi, motu nionso azangaka kobunga te.


Papa Messager, soki moyen ezali ozongisa message na nga na vieux Faugus bongo batu nionso ba apprécier yango à sa juste valeur.


 


Conseil de Petit Frère.



auguy lebagata 14/07/2010 10:08



monsieur Bouko, vous dite bien palais impérial, est ce que ce jour là puisque cétait une fête, ce palais devait être laissé libre à tout le monde, j'ai bien dis que nous avions donnés
concert sur un terrain clôturé avec des rameaux et qu'il y  avait un endroit tràs bien aménagé pour faire pipi, mais suite au nombre d'invités et de boissons consommées ce lieu était devenu
un lac, peu importe cela, la question principale est d'affirmé comme le docummentaire de la une à qualifié Bokassa de fou, est ce qu'il était un fou? la folie est une maladie qui est constatée et
certifié par un medecin et le porteur de cette maladie pose des actes involontaires en continu, alors que les actes posés par cannaille comme coup de foudre sous l'effet de je ne sais quoi, ne
peut  être attribuer à un fou. cette qualification ne pourra être attribuer à un ancien chef d'état Européen génocidaire qu'il soit, c'est pour cela que j'ai qualifiés son geste de rigolo,
même si nous étions fachés, à qui allions nous se plaindre? je penses qu' à notre place tu allais réagir de la même façon, soyons heureux fils de l'Afrique car cettte éspèce de dirigeant est
envoie de disparaître .



POUKO 13/07/2010 20:36



 Salut à tous les
mbokatier                                                                          
 Je me dois de reagir aux differents commentaires de cet article Non pas pour m'investir en avocat de BOKASSA mais pour mettre le doigt sur quelques incoherences dans ce qui a été dit par
certains                                              
 J'ai connu toute la periode BOKASSA: c'est à dire de son avenement au pouvoir à sa chute Je ne pretends pas avoir connu toutes les facettes du bonhomme mais j'aimerais qu'on lui rende ce
qui lui appartient.Pour cmmencer c'etait un officier de l'ARMEE FRANCAISE C'est comme capitaine qu'il a été envoyé en CENTRAFRIQUE, avec mission de former la jeune armee
centrafricaine.Ce n'est donc pas n'importe quel villageois que les francais aurait mis sur le trone D'ailleurs il a été dit que meme les francais ont été surpris puisque dans la nuit de
la st Sylvestre 1965 BOKASSA n'a fait que contrecarrer les plans de coup d'etat de l'officier de gendarmerie IZAMO Donc la these selon laquelle BOKASSA était le choix des francais est un peu pr
hasardeuse Maintenant si je vous disais qu'à GBADOLITE MOBUTU serait amene à pisser contre un arbre ou n'importe ou ,me croirez-vous? Quand on parle du village natal de bokassa ,il faut preciser
qu c'est au PALAIS IMPERIAL DE BERENGO qui est un complexe a la dimension du rang qu'il s'etait donné Moi personnellement j'ai du mal à accrder un credit à l'anecdote.Rappelez vous un certain
DJANGO se disait tres proches de BOKASSA et j'avais apporté des preuves contredisant ses propos. Il est vrai que BOKASSA n'etait pas un modele d'exemple sur plusieurs sujets( comme tous
l'ont été tous les dirigeants de cette periode y compris MOBUTU)mais sa fierte et sa determination à prouver au monde entier qu'il est exceptionnel l'emoecheraient de se conduire comme un
vulgaire villageois Je terminerais en disant qu'à bien des egardset comportements MOBUTU BOKASSA c'est BLANC BONNET,BONNET
BLANC                                   



Messager 13/07/2010 19:21



AVERTISSEMENT


Nous informons "Conseil de petit frère" que son dernier commentaire vient d'être effacé. Nous l'invitons à consulter attentivement la charte du blog qui se trouve à la une.Cet
espace est un lieu de remcontres et d'echanges entre personnes ayant une certaine éthique. Le fait divers écrit par notre aîné Faugus sur Bokasa est d'une portée historique certaine.Le blog l'a
apprécié et l'a diffusé sans hésitation.


Nous ne tolérons aucune insolence et nous  prévenons tous ceux qui viennent sur ce blog dans le but de saper le travail de mémoire qui s'y effectue que désormai, tout propos discourtois sera
supprimé sans avertissement


 


Messager


 



Crispin-Régis Lukoki 13/07/2010 18:53



Merci Vieux Faugus pour cette blague vécue avec Bokassa.Ceux qui pensent que Bokassa était fou,se trompent.Bokassa était un simple Paysan qui d´un jour à l´autre s´est trouvé à la tête d´un
pays.Ce monsieur à été placé à la tête de ce pays,par des Français,et ceci est une vérité palpable.Ce monsieur devait véiller aux intérêt de ses Parrains.Vous connaissez bien ce qui se passe et
continue à se passer dans notre Afrique.N´oublions pas que Bokassa est le prototype de ces vieux compléxé qui dit toujour OUI au Blanc.Ceci dit,le vieux Bokassa était simplement au service de la
France.Mais après un certain temps la France,va se rendre compte du mauvais choix,d´où il faudra vite le remplacer par un autre.Prenez un Vieux du village qui parle un peu français,qui possède de
l´argent et qui n´est pas assez éduqué. Quand Bokassa était venu à Kinshasa invité par Mobutu,il avait assisté au concert de l´Orchestre de chambre du Conservatoire.Après le concert il a parlé
avec Joseph moke,pour que cet Orchestre aille jouait chez Lui dans son Palais,ainsi fut.Croyez vous que le Vieux Bedel comme Sese avaient du goût pour la musique classique?Bokassa au fond,était
un vieux villageois à qui le destin avait souri.Il n´a jamais été à la hauteur de sa tâche et pour lui,la situation que vient de narrer Vieux Faugus,était tout à fait normale.Voyons son
comportement au deuil du Général De Gaulle,pensez vous qu´il s´agit là de la follie?Non,c´est l´expression pure de sa douleur,et je crois que c´est une expression sincère et pas hypocrite.Je sais
bien que ce genre de comportement n´est digne d´un Président d´un pays,mais humainement parlant et surtout sachant qu´il est Bantou,ce comportement ne peux pas lui être reproché.N´essayez pas de
malinterpréter mes paroles,et je crois qu´il est bon aussi de découvrir le coté drôlement amusant de ces marionnettes,que l´occident plaçait et continue à placer à la tête de
nos Pays.C´est de cette façon là,qu´ils continuent à se moquer de Nous.Raconter nous Vieux,soki ozali na masolo  mingi ya boye.


Crispin-Régis Lukoki        



auguy lebakata 13/07/2010 17:53



Bellak, je ne réhabilites  pas Bokassa, mais je ne comprend pas comment un homme qui faisait ce qu'il faisait en âme et conscience est considérer comme un fou aujourd'hui, si j'ai
mis ce témoignage, c'est  pour  démontrer qu'après avoir reconnu sa bétise il était venu se rachetté en restant à notre table jusqu'au matin, donc il n'était pas fou, je refuse qu'on
attribu tous ses actes  tout simplement à la folie, que ceux qui disent qu'il était fou trouve une autre qualification, jusqu'à ce jour une grande avenue de Kinshasa est appeller Bokassa,
malgré que cette avenue était débaptisée depuis plusieurs années mais les gens continu a l'appeller avenue bokassa, est ce que ceux qui l'avait baptisée ainsi voyaient de ce nom celui d'un fou?
pauvre enfant d'Afrique ta souffrance ne date pas d'aujourd'hui.



Bellak 13/07/2010 17:00


Je ne pense pas que ce soit rigolo de la part d'un président de la république de se livrer à une telle blague là où on attend qu'il prenne de la hauteur. Merci de ne pas draper Bokassa d'une vertu
qu'il ne mérite pas, ses blagues ne doivent pas excuser l'homme qu'il était, celui qui méprisait son peuple et qui, comme les autres présidents africains, avait un culte de la personnalité hors du
commun et le nourrissait même s'il en coûtait aux uns et aux autres. Il était incompétent et machiavélique et probablement qu'il avait quelque chose dans sa tête qui ne tournait pas rond. Encore
une fois, pour ses victimes, merci de ne pas le réhabiliter sous le prétexte qu'il était un bon blagueur. C'est un peu court.


auguy lebakata 13/07/2010 16:17



conseil de frère merci mpo na oyo yo olobi, na intention na ngai ezali kaka mpo naboya  oyo bazali koloba eh'te Bokassa azalaka moto ya liboma ndenge nalandaka na emmission na la
une, ngai mokolo oyo nakutana na oyo ye asalaka, namonaki que asalaka yango mpo asekisa biso, il n y avait rien de la folie, mpo tango biso tokamwaki soki otangaki  ngai bien, ye atiaki miso
o likolo donc ezalaka matumoli mpe ayaka kovanda elongo na biso ti na tongo, pourquoi alors ko considérer ye lokola fou? alors que tolingaka ye na mabe na ye, mais ezali histoire oyo tovivaka
yango. kasi nayoki conseil na yo. 



Steph 13/07/2010 12:10



Bonjour monsieur Auguy Lebakata (Faugus), je crois que vous faites erreur. J'ai écrit au Messager via le mail pour une autre chose qui n'a rien avoir avec le blog et qui ne
concerne pas non plus votre intervention sur Bokassa. Je profite pour vous remercier de vos récits. Je les lis avec beaucoup d'attention.Une bonne journée. 



auguy lebakata 13/07/2010 09:06



Steph. j'ai suivi une émmission à la une ou Bokassa était traité de fou, il y a aussi des gens qui l'ont traité de dictateur et de tous les maux, alors que moi je le considères comme un
homme qui savait amusé et  savait faire rire, ce jour là tous ceux qui se trouvaient avec moi à la même table, avons eu nos côtes brisées par ses blagues à la limite de l'impudique, donc il
ne faut pas ecouter de loin de ce qu'ont dit d'un individu, ce jour là j'ai connu l'homme et devenu son fanatique, il a teminé sa soirée en notre compagnie sur la même table puisques tous ses
invités de marques étaient  parti.



Steph 12/07/2010 23:06



Bonsoir Messager,


Je viens de vous écrire via Mboka64 pour une demande. Merci.