Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Au Messager:

Si vous jetez un coup d'oeil dans DIYIDIAKASAI.COM, l'editorial (de la semaine ou du mois) parle de l'explorateur Allemand (ou Autruchien) Baron Von Wissman. En grandes lettres, on l'y présente comme un FRERE DE SANG DES KALAMBA (une Dynastie des Bena-Lulua).

Je ne sais pas si cette allusion a la FRATERNITE SANGUINE signifie que le Lieutenant WISSMAN avait laissé des progénitures dans la lignée dynastique Bena-Lulua, mais certains détails dans cette editorial pourrait le laisser penser.
En effet, comme chez les Bakongo vers la fin du 13ème siècle après l'arrivée historique de Diego Cao et son expédition, beaucoup chez les Lulua avaient interprété l'apparition de l'homme blanc comme un retour mystique ou métaphysique d'ancêtres morts ou disparus. Par disparus ici, on inclus ceux morts en dehors du royaume ou capturés dans les guerres etrangeres.

Dans ce texte, l'explorateur Wissman et son compatriote Pogge sont perçus par une bonne partie du peuple Lulua comme des ancêtres revenus, mystiquement transformés. Travail de charme ou strategie de pouvoir, je ne pense pas que l'élite Lulua y croit vraiment, mais le petit peuple semble emballé par cette histoire. On promet aux nouveaux arrivants des richesses que les ancêtres qu'ils re-incarnent avaient laissées ou bien sûr de bonnes femmes (bakaji bimpe ya baluba).  

Tout ceci peut nous éclairer un peu sur les origines du TEINT CLAIR d'une bonne frange de la population Luba, un sujet passionnant (les bons sujets d'histoires le sont toujours) dont on a eu a discuter il y a quelques temps sur ce site Mbokamosika.

Jp Bouck.


JP Bouck,

Je vous remercie d'avoir relevé ce détail. Moi je ne suis pas surpris dans la mesure où un des articles publié le 20/09/2007 sur blog fait allusion à la population métissée en RDC:

http://www.mbokamosika.com/article-12513369.html

Il y a beaucoup de choses à découvrir sur notre société. Lorsque j'ai fait cette révélation , beaucoup ne m'ont pas cru. Et pourtant, elle procède d'une étude réalisée par une ethnologue  et de mon observation personnelle.

Je vous prie de lire cet article et de la commenter.

 

Messager


(Version Commentaire de l'article)
METISSAGE CHEZ LES BENA-LULUA.

Un article intéressant paru en éditorial dans DIYIDIAKASAI.COM nous relate la grande traversée de l'Afrique Centrale, des côtes Angolaises de San Paolo aux confins du Kivu et du Rwanda en passant le grand Kasai et le Nord-Katanga, par les explorateurs Allemands (ou Autruchiens aujourd'hui) Baron Hermann Von Wissman et Dr. Paul Pogge.

En rapport avec un récent débat sur le métissage Luba ici-meme sur Mbokamosika, les détails du séjour de ces deux explorateurs en terres Bashilanges ou Bena-Lulua peuvent nous éclairer en plus d'un aspect.
 
De prime abord, l'article est adorné par une imposante image calligraphique du Lieutenant Von Wissman, que l'auteur présente comme un FRERE DE SANG DU ROI KALAMBA MUKENGE ( Roi des Bena-Lulua, 1872-1898 ).
Je ne sais pas si cette allusion a la FRATERNITE SANGUINE signifie que le Lieutenant WISSMAN avait laissé des progénitures dans la lignée dynastique Bena-Lulua, mais certains détails dans cette éditorial pourrait le laisser penser.
En effet, un peu comme chez les Bakongo vers la fin du 13ème siècle après l'arrivée historique de Diego Cao et son expédition exploratrice, beaucoup chez les Lulua avaient interprété l'apparition de l'homme blanc comme un retour mystique ou métaphysique d'ancêtres morts ou disparus. Par disparus ici, on inclus ceux morts en dehors du royaume ou capturés dans les guerres étrangères.

Dans cet article, l'explorateur Von Wissman et son compatriote Dr. Pogge sont perçus par une bonne partie du peuple Lulua comme des ancêtres fraîchement revenus, et mystiquement transformés. Travail de charme ou stratégie de pouvoir, je ne pense pas que l'élite Lulua y croit vraiment, mais le petit peuple semble emballé par cette histoire. On promet aux nouveaux arrivants des richesses que les ancêtres qu'ils sont censés re-incarner avaient laissées et, bien sûr, de belles femmes (bakaji balengela bia baluba).  

Tout ceci peut nous éclairer un tant soit peu sur les origines du Métissage ( TEINT CLAIR) d'une bonne frange de la population Bena-Lulua (et Luba), un sujet passionnant (les bons sujets d'histoires le sont toujours) dont on a eu a discuter il y a quelques temps sur ce site Mbokamosika.

Notes Historiques:
HERMANN VON WISSMAN, explorateur-voyageur né à Francfort-sur-l'Oder le 4 septembre 1853. Lieutenant d'infanterie, il accompagne PAUL POGGE dans son exploration en Afrique; partis de Loanda (novembre 1880), ils franchiront le Kassaï, découvrirent le Sankourou et atteignirent Nyangoué (avril 1882), d'où POGGE retourna vers la côte Ouest, tandis que WISSMAN arrivait sur l'océan Indien à Saadani. 

En 1884-85, HERMANN VON WISSMAN explora de nouveau le bassin méridional du Congo et éclaircit l'hydrographie du Kassaï. En 1886, il passa du Sankourou au Mozambique par les lacs Tanganyika et Nyassa. Anobli en 1890, il soumit les indigènes de la colonie allemande de l'Afrique orientale (1890-93), dont il fut gouverneur en 1895-96.

 PAUL POGGE, explorateur-voyageur né à Ziersdorf (Mecklembourg) la 27 décembre 1859, mort à Loanda en Angola le 17 mars 1884. Agriculteur, il alla chasser au Cap et au Natal en 1865, puis s'associa à l'expédition dirigée par Homeyer (1874) avec lequel il remonta la Coanza; il pénétra seul jusqu'au Mouata Jamvo (9 décembre 1875). En novembre 1880 il repartit avec HERMANN VON WISSMAN, explorant le Sud du bassin du Congo; ils atteignirent le Kassaï en octobre, le Sankourou en janvier 1882, Nyangoué le 16 avril. Là, ils se séparèrent. WISSMAN acheva la traversée de l'Afrique, tandis que POGGE fondait une station auprès de Monkengé. Il mourut au moment de se rembarquer. Il a laissé une relation de voyage : Im Reiche des Muata Jamuo (Berlin, 1880).

JP BOUCK.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Baka 23/08/2017 23:31

Bonjour à toutes et à tous, j'apporte ma petite contribution en 2017 :)
Aux USA existent un grand nombre de tests permettant de connaître ses origines à travers l'analyse de son ADN.
J'ai eu la curiosité de le faire et cela m'a révélé être Africain à 91% (me montrant bien mon brassage africain qui a fait aujourd'hui ce qu'est le peuple congolais et Allemand à 9% avec une ascendance sur 5 génération donc correspondant plus ou moins à cette période (j'ai 27 ans).
Alors descendant de ce baron ou pas, j'en sais absolument rien mais mes parents sont bien Muluba du Kaisai.
J'ai été très surpris et ému de lire cet article.

Omn 02/03/2019 08:06

Bonjour, Je me posait la question sur les prétendu origines des baluba aussi, vu qu'on raconte qu'ils sont venus de l'est et j'y ai pensé en voyant les résultats de vôtres mère et le commantaire suivant. Tout les peuples cités clair ne sont pas bantu, est-ce que les baluba sont vraiment bantu ou ils se sont mélangé aux bantu ?
J'ai fait un test adn mais vu que je suis qu'à moitié luba et très métissé du côté de ma mère je ne pense pas que j'aurais des vrais réponses à mes questions.

Baka 26/02/2019 09:51

C'est cool d'avoir un retour.
J'ai rencontré beaucoup de congolais en Europe à la peau très claire (avec des traits du visage bien africains) avec qui j'ai eu la curiosité d'aborder le sujet de ce métissage et en effet beaucoup m'ont fait part de leur origines lointaines européennes.
Alors soit ils avaient un nom de famille européen ou alors ils m'avouaient que leurs aïeux blancs ne reconnaissaient tout simplement pas leurs enfants ou n'étaient plus présents au moment des naissances d'où la méconnaissance pour la plupart de leurs origines.
Pour ma part j'ai appris que ma grand-mère était métisse (je ne l'ai pas connue) et que son père (qu'elle n'a pas connu non plus) était un militaire. Et c'est le cas de plusieurs autres personnes que j'ai rencontré.
Comme écrit dans un commentaire plus bas donc pendant l'occupation ça faisait des enfants et ça se barraient.

Néanmoins revenant sur le test ADN, mon côté européen vient de mon père. Mais ma mère qui elle est MULUBA (très clair de peau, au même titre que ses frères et sœurs) et à qui j'ai fait faire le test, ses résultats sont sortis 100% Congolaises !!

TK 20/02/2019 04:13

Je repond du Canada en 2019 (encore bien plus en retard). Mais j'apprecie ta replique car je m'appretais a faire le test d'ADN pour connaitre une estimation du melange de genes qui me composent. Mais tu m'as donne la reponse par tes resultats. En effet j'ai toujours ete curieux de savoir d'ou provenait les teints clairs des Igbos, des Peulhs, des Fulanis, des Balubas, de certains Namibiens en plein Afrique subsaharienne. Ma mere et mon frere aine sont de teint tres clair par rapport a mes autres freres et soeurs. Malheureusement tout ce que nous savons c'est qu'ils l'ont eu de notre grand-pere qu'on surnommait "le blanc" au village. Mais personne n'a jamais cherche a savoir si lui meme avait un parent Europeen ou Arabe, etc... Ce n'est qu'aujourd'hui que j'ai commence a questionner mes parents la dessus et ils n'avaient pas vraiment de reponses a me donner. J'ai lu ailleurs que cet Europeen ne serait pas le seul a avoit eu des progenitures au Kasai. Il y en aurait eu d'autres (des Belges).

Regal 24/11/2016 12:15

En faisant des recherches sur l'histoire passionnante de mon peuple Lulua (luba), j'ai découvert il y a de cela quelques années qu'une des raisons à l'origine de ce teint clair est le métissage avec les Israelien. il y a un temps où les israelien fuyaient leur nation et certains se sont retrouvés en Afrique (Ethiopie, Central et même en Afrique de l'ouest). Il y a eu métissage semble t il avec une partie de la population des habitant de l'Afrique central, ce qui a donné naissance aux lulua(luba). Mais cette approche présente quand même quelques ambiguité puisque Israel selon la loi de moise n'avaient as le droit de se mélanger avec d'autres peuples. Mais en même temps les choses semble affirmer que ce mélange avait vraiment été effectif. Mon grand pere direct était un des anciens roi luba, c'était un blanc qui n'avait que le tshiluba dans sa bouche selon ce qu'on m'a renconté. J'ai même l'arbre genealogique de ma famille en commençant par le premier roi luba jusqu'à moi. Mais cette question du teint reste quand même un peu flou..

Baka 26/02/2019 09:51

C'est cool d'avoir un retour.
J'ai rencontré beaucoup de congolais en Europe à la peau très claire (avec des traits du visage bien africains) avec qui j'ai eu la curiosité d'aborder le sujet de ce métissage et en effet beaucoup m'ont fait part de leur origines lointaines européennes.
Alors soit ils avaient un nom de famille européen ou alors ils m'avouaient que leurs aïeux blancs ne reconnaissaient tout simplement pas leurs enfants ou n'étaient plus présents au moment des naissances d'où la méconnaissance pour la plupart de leurs origines.
Pour ma part j'ai appris que ma grand-mère était métisse (je ne l'ai pas connue) et que son père (qu'elle n'a pas connu non plus) était un militaire. Et c'est le cas de plusieurs autres personnes que j'ai rencontré.
Comme écrit dans un commentaire plus bas donc pendant l'occupation ça faisait des enfants et ça se barraient.

Néanmoins revenant sur le test ADN, mon côté européen vient de mon père. Mais ma mère qui elle est MULUBA (très clair de peau, au même titre que ses frères et sœurs) et à qui j'ai fait faire le test, ses résultats sont sortis 100% Congolaises !!

MGN 31/05/2017 12:05

serait il possible d'avoir cet arbre généalogique

Olga547 14/05/2013 15:46


Merci à vous JP Bouck, je suis d'accord avec vous sur ce fait que l'on ne veut pas reconnaître cette richesse, oui multiculturelle, d'où qu'elle tire son origine...je pense que c'est important de
connaître l'histoire des peuples.....au moins cela enlève tout complexe car nous sommes tous des humains ayant le même ancêtre....


Mais un autre avantage est qu'il y en a tellement des melanges entre peuples noirs même, blancs, indiens, arabes, et juifs dans l'ex Zaïre  que ça évite des guerres "ouvertes".


Je découvre de plus en plus ces différences et origines de l'extérieur ayant un autre regard sur les peuples du Congo....une grande richesse.


J'ai lu votre article de 2009!!!!

Olga547 14/05/2013 15:33


intéressant de lire le message de "Richard" quoique en lingala on y arrive!! effectivement je suis d'accord que au Congo certains n'aiment pas que l'on évoque "du sang étranger" alors que c'est
cela qui fait l'histoire!! et ici où je vis j'ai rencontré une dame qui, de teint clair avec grains de beauté (marrant votre description) est une Tetela-mongo avec de lointaines origines
arabisées. Après 7 générations que disent certains spécialistes, on ne voit plus rien de "métissé". En Belgique il y a beaucoup de blancs qui sont au fait "Octavons" avec 1/8 de sang noir et au
Congo aussi. Pour la petite histoire, à sao Tome, au 14è siècle si je ne me trompe, le roi du Portugal envoya 12 000 enfants juifs de 6 à 12 ans pour voir si l'endroit était vivable, beaucoup
avaient péri et d'autres se sont mélangés avec des noirs autochtones, d'où certains ont gardé le teint clair car ils se mariaient entre eux. Merci Richard!!

Olga547 14/05/2013 15:14


J'aime beaucoup l'histoire des origines humaines depuis Noé et ses fils....Les Lulua et autres peuples au teint clair tels que les "Yacouba" en Côte d'Ivoire?...ne viendraient-ils pas plutôt des
anciens Juifs qui ne retournaient pas en Israël...et ce plus encore après la chute de Jerusalem en l'an 70? Car le peuple Luba est un peuple très ancien installé depuis le 4ème siècle si j'en
crois Wikipedia et certains termes et traits de culture correspondent à ces peuples anciens ; exemple le plat de cuisine haricots +sucre. J'en ai lu pas mal à ce sujet...sur les Juifs et le
peuple "Yacouba" venant de Jacob ont le même teint clair....Autre question ou mystère: pourquoi les surnomment-on "Youda" de Juda, ces peuples venaient de l'Est ....Je reviendrai dessus avec cet
article...Un peuple travailleur, qui ne s'est pas toujours mélangeait avec les autres, ...Chaque peuple a quelque chose de beau et louable à admirer finalement!

KABASELE 29/12/2009 14:31


Ndeko Ngawu Ngana wa Mulumba Tshibwa Nkuba Kasongo, dit yo okanisi authenticite eyaki kaka po na yo moko, o s'accaparer na ba nkombo nionso, bongo otikeli baninga nini.
Bonne Annee 2010. 


LOSEBA 29/12/2009 11:30


Ndeko JP BOUCK,
olobi bien, na maloba ma yo nakoki mpe kobakisa boye, loposo pembe oyo ya metissage, suka suka elimuaka, kasi oyo Nzambe apesa na certaines personnes, familles, tribus, yango etikalaka libela. Mpo
tomonaka batu mingi oyo bazalaki na loposo pembe ya metissage, lelo mingi voire 90% bazonga na bango na teint noir, etikala kaka souvenir, ah tala Papa wana, tala Mama wana, tala fille wana, tala
ami na ngai wana, AZALAKA MULATRE. Nakutanaki na tantine moko na Bruxelles, alobi na ngai ye azalaki METISSE tii na age ya 25 ans, liboso nakanisaki azali kokosa, sima ya wana alakisi ngai ba photo
na ye, batu nionso oyo bakola na ye, ba confirmer ngai ke Pembe na ye ya bomuana, to ki METIS na ye ekatana na nzela. Yango conclusion na ngai ezali boye : KUA NZAMBI, KUA NZAMBI, KUA MUNTU, KUA
MUNTU.
BONANE na bino TOUT. 


JP BOUCK 29/12/2009 00:37


A Frere Tshibwabwa:

Aspect oyo tozali koloba ya contact ya peuples Noirs-Africains na ba Arabes et Europeens ezali na yango UNE PARTIE DE L'EXPLICATION, na ndimbola pe makanisi na ngai.

Cet aspect du metissage n'explique pas tout. Example oyo opesi ya ba peuple Ibo na Nigeria ezali edifiant.
Nayebi famille moko Ibo tres bien. Famille Ukatchu, une famille riche commercante. Pere de cette famille azalaki moindo normal, Mama ya libota azalaki pembe ya jaune naturel. C'est
possible ke azalaki kobakisa mua ba produits de BEAUTE ya TEINT mpo mere ango azalaki na grand magasin-import ya PRODUITS DE BEAUTE. Ba bota bana mwambe (8). Six(6) bana bazalaki na TEINT
NORMAL noir-chocolat ya bien, du fait ya mixage ya ba parents. Mais ba deux bana mapassa ya basi bazuaki TEINT JAUNE-CLAIR ya maman na bango. NO QUESTIONS ASKED, esala na yango polemique to ba
questions te na famille yango.

Donc, ki TEINT CLAIR na kati ya ba peuples Africains-Noirs ezali questions moko mwa complexes. NETI OYO YA MOINDO NA MONDELE BABOTI MUANA 100% MOINDO TO MONDELE. Nakanisi te eyano ezali se moko
pona likambo yango. BA PISTES EZALI EBELE.

Jp Bouck.


Messager 28/12/2009 12:59


Ndeko Mulumba ,

Merci na liteya oyo opesi ngai mpo na bolamu ya blog na biso. Ya yambo yeba ete banda blog oyo ebanda bakomi bazali bayike. O kati na bangio ezwami ba responsables ya ba blog too ba sites minene,
na ndakisa Mwana mangembo, Godé Bayama,Jean-Pierre, Célestin Mansevani, etc. Soki bazali na tango bakoki kokoma na mbokamosika, soki mpe tango ezangi bango ba kokoma na
ba blog na bango. kasi bazali toujours ba mbokatiers. Yeba lisusu ete mbokamosika ezali ko fonctionner na ba conseils ya bato ebele oyo kombo na bango ebima ata mokolo moko na blog te. Messager
azali lokola animateur, au service ya bandeko ebele.
Na oyo etali embargo deuis ebandeli ya blog, na appliquer yango kaka mbala moko à l'égard ya ndeko moko yo moko oyebi . malgré ba mises en garde a continuaki na nzela na ye.
Ndeko na ngai, en tant congolais oyebi ba ndeko na biso malamu. Tozalaka ba champions ya DESTRUCTION. Blog oyo ezali lokola liki ba congolais balingi azala exemple. balingi etikala sa ba
injures, sans insolence, sans pornographie.
Na esika nionso ebongi discipline ezala. nakotika te moto aya kobebisa mosala oyo tosali pendant  plus de deux ans. Mpe nayebi ete basusu bazali envoyé mpo ba saber mosala pour des
multiples raisons.
Pour le bien de tout le monde, je ne tolérerai jamais qu'on exporte la culture de l'injure, de l'insolence qui sévit sur d'autres sites sur Mbokamosika.
Sur ce point vous pouvez compter sur moi.

Messager


NGAWU WA MULUMBA 28/12/2009 11:38



Frère Messager,
Ayez un bon jour de l´An, masolo nionso tosololaka awa ezali nde contribution ya tout un chacun, mpo nakoyeba maye maleka kala, maye mazali koleka, ba oyo bazali na mayele ya mikanda, nde
babimisi ba buku ata ndele na makomi na bisu. Kasi motu na motu azali na ndenge na ye, ya komonela makambo, mpe ndenge ya expérience oyo ye a vivre.
Tozali bato, namikotisa mingi te, na makambo ma bosoni, to pornographie, mpo génération ya bana, oyo bazali kotanga bisu, ba ko juger bisu na maye tozali koloba lelo.
Depuis un certain temps, tozali ko constater ete ba Ndeko mingi oyo bazalaki, actifs mpenza na blog, balimue, toyebi te soki bazali frapper na ambargo, puisque yo moko Ndeko Messager olobaki, il
faut obanda ko censurer makomi.
Soki ezali ndenge wana, meka nanu ko lever mesure oyo, mpo na famille il fo, oyeba muana na muana ayaka na ndenge na ye, oyo ya Ndoki azali, ya Moyibi azali, oyo ya kolinga Basi ya bato azali, ya
criminel azali, ya lokuta mpe azali, motu na motu azali na caractère na ye, le tout mis ensemble babengi yango LIBOTA to famille, na molayi PEUPLE CONGOLAIS.
Tokosenga na yo lisusu, Ndeko Messager, omeka ozala au-dessus de la mêlée, to arbitre, impartial, puisque de fois na ba sujets misusu ozali trop IMPULSIF, olimbisa ngai soki nalobi mabe, kasi ne
dit-on pas un vrai frère est celui qui dit la vérité à son frère.
Lisusu mbula oyo esuka malamu mpo na ba Mbokatiers banso, mpe bonne année 2010.
Congolaisement NGAWU NGANA WA MULUMBA TSHIBWA NKUBA KASONGO.



Messager 28/12/2009 00:22


Ba ndeki,

Toyokana malamu mpe to généraliser tee. Oyo ayebi Kasaï malamu akomona ete ezali mutu nyoso na Kasaï azali pembe te. Batangi biteni ya population spécifique oyo emonani ete ekoki kozala na mélange
ya makila. Muluba nyoso azali pembe te. Toyokana malamu. Pembe ya pamba ezali, pembe mpe ya kosangîsa makila ezali. To tangi ndakisa ya ba arabe na bisika moko boye, elingi koloba ete moto nyoso
awuti na Kasaï azali concerné. Likambo monene mpo na biso bana mboka tolingaka jamais kosala ba recherches.
Ethnologue oyo akoma mpo na ngambo ya Dimbelenge azali ndeko mwasi atanga na université ya Lubumbashi, ye moko mpe azali muluba. Tokomisika ango lokola lisolo ya pamba pamba te.

Messager


BOSENGE 27/12/2009 19:17



Mon Frere Mualaba,
nalingi na soulever eloko moko, na famille na biso Mama na Papa, bazali batu ya teint clair, ya makasi mpenza, Tata oyo abota mama na biso azalaki mpe pembe makasi. Babota biso motoba (six),
mibali kaka mibale, ngai na petit frere na ngai, ye mpe azali mwana ya suka, ngai moko nazali deuxieme ya famille. Biso nionso tozali teint clair ya makasi kaka lokola Koko oyo abota mama na
biso, kasi petit frere na ngai, mwana ya suka azali moyindo ya makasi, d'ailleurs surnom na ye ezali SENEGALAIS, apres na kimokolo ebalukaki ekomi Ibrahim, azalaki source ya ba trouble entre ba
Tata ya Basi na Mama na biso, curieusement na kimokolo na ye akomaki lokola LIPASA ya Tata oyo abota biso, soki balakisi ba photo na ye, motu nionso azalaki kokanisa ezali PERE na bomuana na ye,
esika wana tomonaki ba tantes bakangaki monoko, soni esala bango. Tellement tozali pembe, tokola na etiquette ya BALUBA, lokala mama azalaki kotekisa mafuta na lopangu, motu nionso na quartier
azalaki koloba kende kuna na lopangu ya Mama Muluba, kombo wana etikala libela na mama na biso, bongo biso, bana ya mama muluba. Bana oyo biso tozali kobota mpe bazui pembe na biso, na oyo petit
frere na ngai SENEGALAIS azali kobota bazali lisusu pembe koleka kutu biso.
Yango namoni intervention na yo Frere Mualaba ezali vraiment na eclairage ya makasi. 



MUALABA 27/12/2009 16:37


Ndeko wa ngayi najali kokomela yo maye miyike maloba mpo ete todjala na makanisi elamo.
Ekola nionso edjalaka na yango masolo ewuta na bokoko na bango. toyeba ete bana na kasai badjali na makila ma ba mindele ata moke te na kati na bango  kasi ngayi nadjali pembe towuta na
likolo ( Afrique du nord , moyen orient  bakongo ,baluba pe bazulu na bangala towuta esika moko).
Baye bayebi masolo te bazali kokanisa ete bawuta na mondele edjali lokuta.

Na mokuse na suki ebe wana 

Wa yo ndeko Mualaba 


Messager 24/12/2009 15:53


Ndeko TSHIBWABWA,

Ndenge olobi, hypothèse ya descendance ya Bantou na Egypte ezali valable. Kasi, na tango towutaka na Egypte, tango wana Egypte etondaka na bato moyindo, y compris ba pharaons.
Yeba lisusu eter ba arabes ya poso pembe bakota n'Afrique kala mingi tee. Solola na ba algériens ya kabilie bakoyebisa yo malamu. Ba pays nyoso arabe kala etondaka na ba berbères na ba bédouins,
bango nde bakolo mabele ya Nord ya Afrique tii na Palestine.
Bakolo métissage ya nzotu pembe bazali nde ba exclavagistes arabes ya pembe baye bawutaka na côté ya Arabie, sima ya ko conquérir Nord ya Afrique babandaka marché ya ba esclaves na Afrique noire
mpo na ba européens na 17e et 18e siécle. Nabanzi ete ba IBO bakoki kozala mpe na kati ya métissage wana.
Pembe ya motu moyindo ezalaka kasi pas trop prononcé. E dépendanka mpe na climat na alimention. Bato baye bavandi esika ya moyi makasi bayindaka noki.
Soki okeyi na Kasaï, climat ezalaka tempérée, propice na teint clair.
Lelo oyo soki omoni mundele ya Afrique du Sud akeseni na mundele avandi na Europe mpo na climat ya Afrique.
Eloko moko ba chercheurs ebongaki basala nde analyse génétique ya ba peuple. Tokokaki koyeba origine ya peuple moko moko sur base ya analyse génétique. YANGO nde ba scientifiques ba découraka ete
peuple moko entre Zimbabwe na Afrique du Sud bazali na makila ya ba Juifs.
Kasi lokola oyebi na RDC soki omeki ba supputations sur les origines ekokoma politique. Nzokande awa tozo lobela yango na cadre ya connaissance pamba, toza na arrière pensée moko te.

Messager



Messager 24/12/2009 13:32


JP BOUCK,

Me revoici. Je voudrais ajouter à mes précédents propos que nous devrions voir la situation en face et nous faire une idée sur les conséquences prolongée des conquérants sur notre territoire. Les
explorateurs, les exclavagistes arabes...ont séjourné chez-nous pendant des siècles, parfois sans femmes. Qui dit conquérants dit brimades, violences, vexactions, viols des femmes.... Nos pauvres
compatriotes ont été violées des siècles durant par tous les conquérants. On peut s'imaginer le nombre d'enfants issus des ces unions forcées.
Je vais vous donner encore un exemple, aux USA, nous savons que les femmes noires ont été violées durant la prériode d'exclavage par lesur maîtres. C'est ainsi que Mohhamed Ali qui est noir et fier
de l'être a aussi du sang Irlandais, de l'un des mâitres de ses ancêtres. Dernièrement, il s'est rendu en Irlande où une cérémonie a été organisée en son honneur.
Donc, il est normal que notre pays regorge de nombreux métis invisibles, commme je l'ai suggéré, vu les nombres d'étrangers ayant séjourné chez-nous, toujours en position de force.
Nous avons connu la présence des arabes pandant plusieurs siècles, des portugais, des colons belges, des soldants de l'ONU en 1960, des Libanais, et ectuellement encore des soldats de la MONUC.
Tous ces étrangers ont contribué au métissage dans notre pays.
C'est ce que j'ai essayé de démontrer à travers mon article de 2007.
Curieusement, au congo on a honte de reconnaître ses origines étrangères. Il suffit de voir comment l'entourage considère les métis. Quand on appelle un métis "mundele" ce n'est pas un
compliment. S'il faut ajouter l'oppropre provoqué par l'exclusion des métis à l'époque coloniale, où les prêtres refusaient de les baptiser puisque, selon eux c'étaient le fruit de la prostitution.
Encore, la loi interdisait  durant la colonisation le mariage entre blancs et noirs. De ce fait les enfants furent abandonnés par leurs pères, comme Kengo et d'autres.

Messager

Messager


TSHIBWABWA 24/12/2009 13:10


Ndeko Messager,
mbote mingi na yo, kende naino kosomba bileyi ya feti mpo na bana, na likambo ya TEINT CLAIR, ezali mpenza important ya kosala ba investigations epayi ya ba mboka mosusu ya Afrique, lokola na
Nigeria, tout congolais oyo akomi na Nigeria pour la premiere fois, akozala frapper na LOPOSO BEMBE ya bandeko oyo babengi kuna na Nigeria IBO, peuple wana bazali copie comforme ya ba Citoyens
Congolais originaires du Kasai, to na mokuse toloba kaka BALUBA, bien que tout kasaien n'est pas de teint clair. Et en plus bango ba IBO teint clair na bango ezali ko se perpetuer tii na moyi ya
lelo, contrairement na biso na Congo-Kinshasa, Loposo wana ebandi kokoma en voie de disparition, ndenge natangaki na article sur Lemba-Kinshasa, TOUT AVENTURIER AFRICAIN, ndenge bango moko ba
SINANGALE (ouestaf) ba se definisaka, oyo aleka to avanda na Congo/Kinshasa, constat na ye ezali ete ba IBO bazali ba LUBA ya Nigeria. Lokola na Afrique de l'ouest bazali plus noir que biso batu ya
Afrique Centrale, motu nionso oyo azali teint clair ba confondaka ye na IBO d'abord, namonaki likambo oyo na BENIN, TOGO puis na GHANA, surtout lokola ba IBO basalaka ba petit commerce esika nionso
bango bazali, bazali tres entreprenants kaka lokola Baluba, bozali lisusu na souvenir ya origine ya kombo YOMBO, produit oyo batiyaka na suki mpo ekoma moyindo. Balobaka ezalaki Mama moko ya
moluba, Mama Yombo, ye azalaki kotekisa produit ya koyindisa suki, azalaki bien connue na Leopoldville mobimba, tii elongue Nkisi ya Mama Yombo, etikali kaka YOMBO, mpe ekota na vocabulaire ya
Afrique mobimba, produit wana okende wapi, babengaka yango kaka YOMBO.
Na yango likanisi na ngai ezali boye, bomeka naino kopousser ba recherches na bino plus loin, mpo nakoyeba phenomene wana ya TEINT CLAIR. Puisque balobaka lisusu biso ba bantou towutaki na Afrique
du Nord, tozali kokita moke moke tii na Afrique du Sud.
TSHIBWABWA 


Messager 24/12/2009 10:12


JP Bouck,

Ce que nous constatons à travers ces écrits corroborent mon hypothèse selon laquelle il existe chez-nous en RDC des métis visibles, issus des générations récentes, et de métis invisibles, issus des
générations anciennes.
Imaginons un peu, des europeéns de 22 ans, qui séjournent durant plusieurs mois auprès des populqtions africaines, acueillis à l'africaine, c'est-à-dire avec beauoup d'hospitalité , sont-ils
demeurés sans aimer des femmes?. Donc ces séjours ont contribué depuis longtemps au métissage des nos populations. Mais la pudeur a fait que l'on ne voulait pas frustrer ces enfants au teint clair
dans une société africaine où l'intégrations se fait sans heurter les consciences.
J'y reviendrai, nakeyi naïno kosomba mua biloko ya Noël.

Messager


JP BOUCK 24/12/2009 03:26



Ce qu'on dit aussi dans cet article c'est que les Bena-Lulua avaient compris, apres contacts avec ces explorateurs, que les Blancs avaient une civilisation plus avancée que celle des Africains.
Le mot SUPERIEUR, qu'on utilise dans l'article, me parait impropre. La réalite, c'est que les Africains de cette epoque avaient vu que les Blancs etaient plus avancés technologiquement,
economiquement et scientifiquement. Beaucoup d'Africains, comme les Lulua, s'etaient dit qu'ils avaient tout a gagner en travaillant avec les Blancs. D'ailleurs, un de leurs Rois
(Muamba Mputu) avait fait un reve en ce sens bien avant l'arrivée des Europeens. Ce songe prophetique renforca aussi le mythe d'ancetres revenus a l'apparition de l'homme Blanc.

On remarque aussi que ces deux explorateurs etaient relativement jeunes a leur arrivée au Kasai (Dr. Pogge 22ans et Von Wissman 28 ans). En contradiction avec le mythe des peuples
barbares et feroces retranchés a l'interieur du continent Africain, on voit ici le peuple Lulua avait accueilli ces jeunes explorateurs blancs dans une paix et
une fraternité en tout point remarquables. Je pense que c'etait la meme chose en beaucoup d'autres d'endroits en Afrique Centrale.

A la fin, ce sont les Africains qui seront decus. L'Occident n'etait pas encore disposé a cooperer d'egal a egal avec les africains.



Messager 23/12/2009 21:28


Richard,

Nabosani indice mosusu monene oyo okokuta epaï yandeko oyo bawuta na b'arabisés, MISO NA BANGO EZALAKA MWA BLEU.

Messager


Messager 23/12/2009 21:14


Richard,

Soki otangi article oyo nakomaka na 2007, na ebandeli ya blog okomona etee ba arabe basala métissage na mbomka na biso bisika binso baleka, Tii moyi ya lelo métissage ya ba arabe na ba congolais
nde okuti yango na Batetela(Bakusu) na Maniema mpe na Kasaï), Basonge (na Maniema mpe na Kasaï), Bakwa Mputu, Bena Konji na Territoire ya Dimbelenge,( na Kasaï Occidental. )
Likambo moko nde biso ba congolais tolingaka baloba etee mutu songolo azalaka na origine étrangère. basusu bamonaka lokola likambo ya soni, kasi mpo na ngaèi ezali histoire kaka.
Soki olingi koyeba ba métis baye bawuti epaï ya ba arabe , mingi bazali na poso ya motane na mwa ba mbuma mike mike oyo babengi ba grains de beauté na elongi. Ndenge nasi nalobaki, mingi bayebi te
motane na bango ewuti epaï ya ba arabe.
Tika nayebisa yo mwa lisolo moko. Mokolo moko na Kinshasa tovandaka esika moko ya kopo na moninga moko Mokusu ya Maniema. Azalaka pembe na mwa ba tâche ya noires, alobaka ete bato mingi bako
confondaka ye na Baluba. Soki totali malamu, ye mpe aza na même origine na Baluba sans que ayeba.
Base ya ba arabes ezalaka epaï ya Bakusu na Basonge, na Maniema mpe na Kasaï le long ya rivière Lomami. Bakoma mpe na territoire Dimbelenge en suivant la rivière Sankuru. Esika baleka batika makila
na bango. Nazali na moninga mongo tii lelo oyo azali na Kinshasa, azali Musonge, ye au moins a reconnaîtra ete aza descendant ya ba arabe. Azali petit fils ya un certain Bwana Sefu. Azali pembe
makasi. Yaya naye ya mwasi azalaka lokola métisse, et poutant bazali 3e génération.   (Ba arabisés mingi babandaka kobenga bango bwana tel ou bwana fulani...na côté ya Est)
Kasi yeba ete ba arabisés nyoso bazalaka pembe te. Ki arabisé ya basusu etikala kaka na suki ya pete. kasi au fur et à mesure ya kosangisa makila, motane wana ebandi kosila.

Messager


Richard Kasongo 23/12/2009 20:26


Suivant le document, tomoni que ba MINDELE batu basalaki metissage chez nous... Mais nazali kotuna est-ce que b'ARABES pe basala metissage epayi na biso??(natngo ya exclavagisme) Natuni, pona moni
bolobeli MINDELE mais b'Arabes pe baya na presque meme epoque........... Merci.- Rchard Kasongo.-