Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

MBOKAMOSIKA  INTERPELLE  PAR  WILLY  B.

 

 

. Monsieur l'Administrateur,

 

Je me permets de vous écrire sans accent le présent émail pour la simple raison que je suis parmi les gens qui lisaient régulièrement  les articles, souvent intéressants de votre blog.

 

En effet depuis un certain temps,  Ce blog a perdu une bonne partie de sa réputation depuis qu'il s'est lancé dans la publication des articles politiques, en témoigne le nombre décroissant des commentaires en bas des articles.

 

L'univers médiatique nous apprend qu' un organe de presse est soit général, soit thématique. Mbokamosika faisait partie pour notre grand plaisir à la thématique CULTURE ET HISTOIRE DU CONGO ZAIRE. On y trouvait avec classe et finesse des analyses, histoires et fait divers de la sociétés zairo-congolaise du passe.

 

Je vous supplie de bien vouloir rentrer a notre première thématique. Laisser la politique au congoindependant et congomikili, la division du travail est un principe très important dans toute activité sociale: Jusqu'avant hier, les congolais savaient sur quel blog aller selon qu'ils cherchaient les informations politiques, culturelles, sportives ou religieuses. Mboka Mosika était en fait une référence dans le domaine de l' histoire culturelle de notre pays.

 

Une anecdote à titre de conclusion; La Gazzetta dello Sport est le plus grand et le plus ancien quotidien sportif italien . La récente crise economique et politique  en Italie n' a pas poussé le directeur du journal a publie des articles politiques dans ses papiers, non, le journal est reste fidèle a sa thématique;LE SPORT.

 

De la part d'un amateur du blog.

 

Willy B 

.

Cher Willy B.

 

C’est  votre  droit le plus légitime d’exprimer votre opinion sur le revirement thématique de Mbokamosika, un blog reconnu par la quasi-totalité de notre communauté comme étant l’encyclopédie de notre culture sur le net.

Cher ami, depuis presque cinq ans, notre blog avait voulu contribué au devoir de mémoire pour compenser l’absence des archives dans notre pays.

Notre revirement s’est opéré au moment où nous nous sommes rendus compte que notre pays était en train de sombrer politiquement. Seule notre conscience nous a interpellés, rien d’autre.

Nous nous sommes mobilisés pour dénoncer la corruption, les fraudes électorales et la répression sauvage de la population par un gouvernement censé la protéger. En le faisant, nous n’avons fait qu’accomplir un devoir civique , sans pourtant nous aligner derrière un courant politique. Nous adopterons la même attitude au cas où ceux qui sont dans l'opposition aujourd'hui se comporteraient de la même façon une fois au pouvoir.

Qui aurait supporté qu’un blog animé principalement par des congolais continue de diffuser de la musique et parler de la culture au moment où nos compatriotes étaient massacrés en direct sur toutes les télévisions ?

Nous estimons que notre revirement était  temporaire , et que  nous allons bientôt revenir à nos fondamentaux comme vous le suggérez de si belle manière, et avec courtoisie. Qu'en pensent les autres?

 

Messager

.

Commenter cet article

Puati 30/12/2011 18:42


 Quelque soit le journal de la presse écrite dans le monde, son but principal est d'informer, peu importe le sujet. Biensûr la spécialité compte aussi mais rien n'empêche de dire de temps en
temps une information ou une autre. Merci pour votre travail.

HENRI AUBERGE 27/12/2011 04:13


henry salut.ta démarche semble futile et pathétique quand les vrais enjeux sont la NEGATION de LA DEMOCRATIE  et l inaction de la communauté internationale  devant un peuple asservit et
massacré par des légions étrangéres venues des pays suzerins voisins.devons nous continuer à danser et pérorer   quand les artistes que nous encessons à grandes colonnes et articles sont
plongés jusqu' au cou dans une complicité malsaines avec les fossoyeurs  du congo comme si rien n ' était ? NON.NON.NON. LA Parenthése de mboka mosika  est salutaire.

Okul Eluun 27/12/2011 03:20


Cher Bantu,


Quel cynisme dans votre message ! A vous lire, on ne sent pas que vous
êtes congolais. C’est plutôt comme s’il ne s’agissait que d’un fait
divers. Et vous osez parler de la Paix ! Mais quelle paix voulez-vous préserver ? Et puis, c’est quoi la paix pour vous, bien cher Bantu ? Si pour vous la paix est l’absence de
guerre, alors vous devez nous dire pourquoi ces sept ou huit millions de congolaises et de congolais tués en quelques dix ans ; vous devez nous dire pourquoi tant femmes violées chaque jour,
parfois devant leur propres enfants ; vous devez nous expliquer pourquoi des milliers de congolais sont aujourd’hui sans abri.


Où entendez-vous par  la paix est cet état d’esprit et d’être qui exprime la joie de vivre, la tranquillité un état d’esprit où l’âme est en communion avec les autres et tout ce qui
est ou qui vit. Alors dans les deux cas, il n’y pas de paix à sauvegarder, sauf quand on mange à la même table que les assassins font venir 20,000 mercenaires étrangers qui tirent sur un peuple
sans armes, qui imposent la pauvreté la plus abjecte dans un pays qui aurait pu être un paradis.


Comment osez-vous parler de la paix quand on
manque d’électricité dans un pays qui dispose de l’un des plus grands barrages hydroélectrique d’Afrique ? Vous osez parler de paix dans un pays traversé par d’énormes cours d’eau et d’un
grand fleuve, mais où seules quelques poignées de personnes trouvent de l’eau potable ! Vous osez parler de paix dans un pays où un gouvernement, en dix ans, a pillé plus que Mobutu en 35
ans !


Vous me demandez si je veux « demander aux footballeurs de ne plus jouer, aux musiciens de vaquer à leur travail d'égailler les masses lequel est également leur gagne-pain. Aux travailleurs de ne plus
travailler, pour attendre la solution impossible d'une autre CNI ? "?


Eh bien, Oui cher Bantu. C’est
cela qu’il faut ! C’est cela que je veux et que j’attends, et cela se passera. Car, les rapaces et les charognards et leurs complices doivent comprendre que ce pays est le nôtre, à nous
tous hommes et femmes, petits et grands, riches et pauvres. Voyez-vous, il faut que le Grand Soir vienne. Et il arrivera, n’en déplaise ceux qui pensent qu’eux seuls peuvent « manger la
tomate crue ». Vous rappelez-vous qui avait prononcé ces mots, et où il se trouve maintenant. Il viendra un temps où nous serons tous à table, les uns pour manger et les autres pour être
mangés. Pour l’instant, bon appétit, mon frère !

Constantin Tshifu 27/12/2011 03:00


C'est à juste titre que Mbokamosika s'est mis à parler de la politique car la situation dans notre pays laisse à désirer. La médiocrité présidentielle(MP) dirige le pays d'une manière
artisanale et personne ne peut accepter cette façon de gérer un si grand pays.Au sommet de l'État se trouvent des voyous et délinquants qui ne le méritent pas.Face à cela, garder silence
aurait été un péché. Bravo Mbokamosika de vous être jeté à l'eau. Je vous encourage de le faire de temps en temps. Après tout, la politique n'est pas un thème tabou! 

BANTU 27/12/2011 02:25


OKOUL ELOUM prêche dans le désert, comme si le pays était en guerre, agressé par une force étrangère, ors il ne s'agit que d'un système démocratique qui n'a jamais fonctionné et par lafaute des
congolais eux-mêmes. Alors que faire ? Souhaitez-vous une guerre civile ? Qui départagera les 2 camps ? Et pendant que vous cherchez des solutions impossibles, allez-vous demander aux footb
alleurs dene plus jouer, aux musiciens de vaquer à leur travail d'égueiller les masses lequel est également leur gagne pain. Aux travailleurs de ne plus travailler, pour attendre la solution
impossible d'une autre CNI ? Il faut prendre le mal en patience et préserver une seule chose LA PAIX - La situation est telle que le bon sens en RDC au lendemain de ses élections est une
enigme 


PRESERVONS LA PAIX ET ATTENDONS LES PROCHAINES ECHEANCES - C'EST LA SOLUTION PLAUSIBLE AU STADE OU SE TROUVENT LES CHOSES - de toutes les facons IL n' y a jamais eu des élections claires en
Afrique. Contentons-nous de ce processus qui demande encore plusieurs années pour s'améliorer.


En entendant, l'on ne doit pas bloquer le pays ? Chacun là où il se trouve doit vaquer à ses occupations - spoetifs, musieiciens - danseurs - animateurs etc...

Okul Eluun 27/12/2011 00:43


Pour être franc, je suis arrivé à mon bureau ce matin avec, en tête, un message à Mbokamosika quand Willy est intervenu. Pour dire quoi? Certainement pas pour abonder dans le même sens que
Willy. Je suis même plus strict que les autres mbokatiers. Je désapprouve toute cette distration au moment où le pays est à l'agonie? Jouez-vous de la musique, allez-vous au stade pour aclamer
V-Club ou Daring quand votre père est mourant sur un lit d'hôpital? Prenons conscience du fait que l'avenir de notre pays, en tant que nation, et de son peuple se joue maintenant. L'ignorer
serait une trahison et une preuve de plus que nous ne sommes que de BMW. Commnet pouvons-nous continuer à nous cacher derrière une histoire qui n'est que la gloire d'une poignée d'hommes qui se
sont coupés en quatre pour réussir dans leurs domaines respectifs? La seule façon de partager leur gloire est faire comme ou mieux qu'eux.  SVP, cessons momentanément avec le football
et tout ce tralala, et concentrons-nous sur ce qui se passe au pays. Que celui qui a une idée la partage avec les mbokatiers. Sinon, que l'on se taise!

BANTU 26/12/2011 23:39


NE PAS PRENDRE EN COMPTE LES REMARQUES DE WILLY, C'EST VOULOIR POUSSER MBOKA MOSIKA DANS UNE SITUATION QUI RISQUE DE LUI ETRE PREJUDIABLE -


DIFFICILE DANS LA SITUATION QUE TRAVERSE NOTRE PAYS DE FAIRE LA PART DES CHOSES, A MOINS DE DONNER JUSTE LES INFORMATIONS TELLES QUELLES SE PRESENTENT DANS LES DEUX CAMPS SANS JUGEMENT


MOI JE CONSEILLERAIT MBOKA MOSIKA A NE PAS SE MELER DES SITUATIONS POLITIQUES POUR SA SECURITE - MEME S'IL VIT LOIN DE LA RDC - 


LA CULTURE ET ART - LE SPORT - L'HISTOIRE (dans tous les contours) - L'EMANCIPATION DE LA FEMME - LA DIASPORA (son implication dans le developpement de la RDC) - LES RITES - LA GEOGRAPHIE (des
régions,fleuves, monts...) LES ROYAUMES - LES PAYS LIMITROPHES (approches avec la RDC) LES TRANSPORTS (fleuve, mer route) autant des sujets qui seraient utiles pour les nouvelles générations;
 Il y a déjà trop de médias  qui parlent politique, pour vouloir s'en mêler sans apporter plus de lumière, sinon continuer à nexacerber la division.

Nkumu Kirika 26/12/2011 21:48


Mon frère Willy,


Je joins ma voix à celle des autres Mbokatiers et comme tu l'as peut-être constaté, toutes les réactions sont unanimes pour te condamner. Mungulu Diaka Koda Kombu alias Ya Mungul disait, je
cite: Soki matanga ezali bakombolaka lopango te. Comment voulez-vous que les gens bouchent les oreilles à la situation du pays pour parler culture et musique ou en un mot culture. Sais-tu que
suite à la situation politique du pays, notre musique tend à disparaitre? Comment la culture peut fonctionner si la politique ne marche pas? N'est-ce pas que ce sont les gens qui font de la
culture. Y a-t-il une culture sans peuple? Si le peuple est deuil, qui fera la culture? J'écrivais beaucoup d'articles sur notre musique mais je ne peux pas le faire pour l'instant. Je me demande
si tu es congolais d'origine ou si tu es simplement un lecteur de Mbokamosika qui se dit malgré tout ce qui se passe au Congo, toleka. Envoyez-nous des articles. Oublies-tu que les ges qui
écrivent ces articles sont des Congolais? Tu cherchais des commentaires et tu en as reçu combien rien que pour la journée d'aujourd'hui?

Wigo 26/12/2011 20:44


Bonjour,


Mboka Mosika n'a rien à se reprocher suite à ce révirement car ce qui se passe dans notre pays ne peut laisser indifférent tout Kongolais épris de l'amour patriotique.


Tout kongolais qui ne réagi pas en ce moment où le pays saigne, est un insensé.Moi je suis totalement d'accord avec la position qu'a prise notre blog, qui par là, fait preuve de son patriotisme.


Celui qui n'est pas de cet avis est un collabo.


Merci.

Sulmany 26/12/2011 20:34


Je rejoins les autres compatriotes pour dire à M. Willy que nous sommes nombreux qui venons tous les jours sur Mbokamosika qui est un
site qui est vraiment une grande richesse culturelle de notre pays.


Tout Africain en général et tout Kongolais digne de ce nom en particulier, ne peut rester insensible avec ce qui se
passe au KONGO.


Pour l’instant le KONGO est malade et Mbokamosika contribue à sa manière aux tristes événements qui touche notre
chère patrie.


Merci de votre compréhension. 


 


SULMANY


 

jo bayabo 26/12/2011 19:28


Bonjour, j'ai découvert ce site il ya plus ou moins trois mois et depuis,il ne se passe un jour sans que je ne le consulte. je suis jeune loin de mon pays bien aimé mais avec ce site je me sens
chez je découvre ma culture et j'apprends bcp car j'y trouve divers sujets intéréssants. Sur ce je réjoint l'idée de Willy tout en vous donnant en même temps raison;devant tant d'injustice , il
est difficile de ne rien dire et c'est bien de nous informer de ce qui se passe chez nous mais à côté de cela n'oubliez pas ce qui vous distingue des autres sites...


Meilleurs voeux

Bavon 26/12/2011 19:00


Merci Mr. Administrateur mbokamosika, je lis presque tout les articles publiés dans votre blog. et je suis très réconnaissant envers vous pour les infomations. loin de mon beau pays je suis
toujours informé mais aussi je fais jugement de valeurs dans les info que vous diffusez.


Je suis de même avis que Mr. Willy. la presse est un pouvoir et un art. il faut une certaine déothologie, un éclaireur qui doit être au milieu du village pour éclairer tout le monde. une lampe
qui sert à éclairer seulement un coin de la maison doit être changée.


Entre nous. Qui de tout les candidats présidentiels étaient crédibles? Histoire est têtue.Ne cherchons pas  moindre mal. le temps change. Pourquoi au Congo nous devons toujours faire pas en
arrière? Il n'y a pas autre possibilité de voir autrement? Les même acteurs politiques depuis histoire du Congo. les mêmes noms qui se repetent . le Congo n'est pas un royaume qui doit se
succeder par linage. si mon père est vendeur je ne dois pas devenir toujours vendeur. Lumumba avait ses charismes et talents pour un homme politique, Kasavubu, Mobutu et M'ze LD Kabila. si ces
anciens chefs reviennent aujourd'hui avec les mêmes discours au peuples, ils ne vont pas passer. parce que le monde a changé.


Les enfants des anciens chefs d'Etat ne sont pas les leaders charismatiques non plus les politiciens. si les vont c'est le souci de ventre non de servir.


Autre chose. Nos "politiciens historiques" nous deçoivent souvent. "Président " Tshitshi a fait histoire du Zaire. souvenez vous ses alliances avec Mobutu; il peut tout dire aujourd'hui histoire
est têtue. Notre" patriache" Gizenga; hier à l'opposition , une fois dans le gouvernement, quel bilan? Mayobo faisait tout à sa place, lui même......... ses adeptes disent âge. Aujourd'hui
Tshitshi, avec son état de santé.... nous voulons revenir aux aventures de Gizenga après quelques mois cède la place à une autre personne. Congolais votent la personne et sa vision sur l'Etat,
non  Shabani, Roger Lumbala; Diomi ndongala....... qui se tournent autour de Ya Tshitshi.


Au Congo; nous n'avons pas droit de repeter les souvenirs malheurs.


Josephe Kabila aujourd'hui travaille avec les opposants d'hier. que font-ils aujourd'hui? il y a un adage de bandundois qui dit : "Quand la maison prend feu ne chercher pas seulement à crier mais
agis toi avant intervention des autres"


Notre Pays est malade. cherchons les remèdes. non prendre les calmants.


Courage peuple Congolais/ Don béni


Bavon; depuis Santiago

Samuel Malonga 26/12/2011 18:58


Cher Willy B,


Lorsqu'un grand évenément se produit quelque part, les télés du monde entier suspendent automatiquement le cours de leurs programmes pour se focaliser sur l'actualité. C'est ce que
Mbokamosika a fait. Qui ne dit mot consent dit-on. Ce n'est heureusement pas le cas chez nous. Bientôt nous reprendrons normalement le cours de nos actvités là où nous l'avions laissé.

Serge, Kongo na biso 26/12/2011 17:20


Je cite les écrits de notre bien aimé frère Freddy Mulongo de
Réveil-FM qui nous relate les paroles de la sénatrice Belge de CD&V ELS SCHELFHOUT qui dit : «"Le monde entier aime le Congo mais n'aime pas
les congolais- Après la peste c'est la choléra" On pourrait protester pour moins que ça ! (Els Schelfhout) « Je suis sûre de ceci à
100%: sans pression internationale sur le régime de Kabila, il n'y aura aucun changement au Congo les prochaines cinq années. Tout le monde aime le Congo, mais pas les
Congolais.»

Serge, Kongo na biso 26/12/2011 16:43


Il n’y a pas règles sans exception.


Quelle est cet homme qui gardera son calme et silence au moment où sa
femme et ses enfants sont massacrés et lui-même perd sa dignité et voit déjà le danger de 5 ans à venir qui lui guette au profit de l’occupant sa parcelle y compris tous ses biens par force,
restera toujours bouche B pour satisfaire la soit disant déontologie qui même n’est pas respectée par nos maîtres démocrates ?  Il faut
conscientiser ses compatriotes, à force de suivre la déontologie à la lettre, nous risquerons de faire dormir notre peuple par les articles du passé et on se réveillera un jour dans la rue, sans
pays ou sans territoire sûre comme les Juifs d’aujourd’hui.    Pourquoi n’y avait accès des
commentaires ?  C’est le choix des lecteurs de commenter ou de lire et se taire.  Je constate que
les Kongolais ont une peur permanente de la mort.  Vous savez que mon ami qui revenait de Kin au mois de Novembre 2011, il me racontait des histoires
drôles de Kanambe mais « à la voix basse » comme si Kanambe et ses flics étaient capable d’écouter ce qu’il me raconter.
 Ndeko Willy B nous ne sommes pas contre votre intervention mais nous trouvons ça logique de parler des élections car tout le monde est contre les
Kongolais en commençant par Mulunda, Malu Malu, Makolo Kotambola (tous pasteurs)…


Tosolola ba divers pe tobina ndombola tangu tozali na matanga ?
 Kulutu Claude Kangudie alobaka tangu nionso « Tokanisa Congo na biso .»  Depuis Avril 1990 Le RD Congo est encore au début du commencement de la démocratie.

Claude Kangudie 26/12/2011 15:31


Bonjour mon frère Willy B. Juste un petit mot...La thématique actuelle de Mboka mosika est juste. Ne pas le faire ou se cantonner à la ligne que vous décrivez serait une trahison...Alors que
Nianza vient de nous quitter dans les conditions que nous connaissons et c'est pour notre Congo. Comment peut-on se livrer à la thématique que vous indiquez ? Appliquer la politique de
l'autruche ? S'il y a moins de commentaires, ce n'est pas par désintérêt...mais nous sommes en deuil. Et un jour, nous en finirons avec notre deuil...quelque soit la durée de la nuit, le soleil
apparaitra. Concentrons-nous sur l'essentiel. Mes salutations patriotiques à tous. Dans l'amour éternel et infini du Congo de Bazana et Nianza.


Claude KANGUDIE.