Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Debaba

 

 Hier soir deux amis : Serge Mieko et Kaïs Kaïsala nous ont annoncé la mort  de Dieka Mbaki Claude dit Debaba El Shabab . Après vérification ce matin,  plusieurs sites établis à Kinshasa confirment le décès de cet illustre artiste , survenu dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 avril 2011 à la Clinique Ngaliema, de suite d’un AVC.


Né le 12 octobre 1961 à Kinshasa, Debaba disparaît à six mois de son cinquantième anniversaire. La mort vient d’arracher brutalement une figure de proue de la jeune génération de la musique congolaise moderne , qui a démarré sa carrière dans Viva la Musica, avant d'évoluer respectivement dans: Victoria Eleison ,Historia Musica, aux côtés de Koffi Olomide en 1980, avant de faire partie  de Choc Stars.


Durant sa carrière musicale, Debaba a initié son propre style  dont  s'inspirent encore de nombreux  jeunes chanteurs aujourd’hui.


Après la musique , Mbaki Debaba s’est converti au Christianisme  en s'investissant  particulièrement dans la musique religieuse et la prédication. Il a enregistré plusieurs cantiques et des enseignements encore disponibles sur le net.


Mbokamosika adresse ses condoléances les plus attristées à sa famille ainsi qu’à toute la communauté culturelle congolaise.


En guise d’Adieu à Debaba, nous proposons aux mbokatiers deux vidéos qui nous été envoyées hier soir, par Kaïs Kaïsala Mangubu, représentant sa carrière d’artiste musicien et son  implication dans la louange .

 

Messager

 

 

 

 

 

 

 

                                                 Le chanteur D E B A B A "El Shabab"

 

                                            EST MORT

 

Il manque souvent, au firmament de la Rumba-Rock, du clan "Zaiko",  de vrais talents de chanteurs solistes. Les groupes abondent , pas les individus. DEBABA,  bouillant ténor d'un style inédit, dans le genre "Lolaka", vient donc à point nommé de créer un vide, que personne dans sa génération saura de sitôt comblé. 

 

 Le Frère Claude DIEKA MBAKI alias "DEBABA El Shabab" est décédé à 2 heures du matin, dans la nuit du 23 au 24 Avril 2011 à la clinique Ngaliéma de Kinshasa, des suites d'un AVC (accident vasculaire célébrale). Un mal qui sévit très fortement  au Congo, ces derniers temps.  On se souvient encore de TABU LEY "Rochereau" qui a survécu de cet accident depuis Juillet  2008 , et qui a eu du mal à se rétablir. DEBABA, hélas ! n'est pas arrivé à la clinique Ngaliéma au bon moment.

 

Né le 12 Octobre 1961 à Kinshasa, DEBABA  a commencé sa véritable carrière musicale en 1979, dans le groupe VIVA LA MUSICA.  Il constitue par la suite un des meilleurs collaborateurs de PAPA WEMBA. Entre 1982 et 1986, il fera successivement les orchestres VICTORIA ELEISON (King Kester Emeneya), HISTORIA (Koffi Olomide, Lele Nsundi) puis  CHOC STARS (dans son duo célèbre avec Defao ou Ben Nyamabo). Dans tous ces  groupes, DEBABA a été  apprécié par sa belle voix , son phrasé délicat,  et surtout  par son style de chanter, très marquée par des influences folk.

 

Au cours des années 90,  alors que son audience  ne fait que s'accroitre, DEBABA trouve mieux de se convertir à l'Eglise de Dieu et prend une part active à la réalisation des chansons chrétiennes qui demeurent  avec leur message de paix et d'amour. Le public chrétien est d'abord surpris, puis réserve un accueil enthousiaste à son oeuvre. Il finit par devenir  prédicateur pour s'en aller convertir d'autres publics que ceux de la chanson.  Le frère Claude DIEKA MBAKI  est  devenu l'un des "Apôtres" du boniment capables de vous tourner la parole de la bible sur n'importe quel verset.

 

La désaffection des mélomanes de la Rumba-Rock à l'égard de son orientation églésiatique ne saurait faire oublier l'importance qu'il a eu dans sa carrière, particulièrement dans les orchestres Viva la Musica, Victoria Eleison, Choc stars , et l'influence qu'il a exerçé sur la plupart des auteurs de la Rumba Rock. Une belle voix dans un très joli corps.

 

Adieu DEBABA !

 

Clément OSSINONDE

clement.ossinonde@sfr.fr 

 

Debaba dans Choc Stars

 

 

 

Le frère Debaba en pleine louange

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

king 29/04/2011 11:45



je me souviens vers 1993 ou 1994 après de sa conversion, il est passé dans mon quartier à kinshasa. il passait rue par rue, son mégaphone en main et s'exclamait: "ba ndeko bobongola mitema,
nzambe alingi bino"...il avait réussi à draîné un bon nombre de gens, des curieux, jusqu'à l'endroit où devait se tenir la réunion de prière...



ANYTHA NGANPY (producteur de musique) 28/04/2011 22:29







Johan
François vous a envoyé un message. 


Cher Clément OSSINONDE






 








Johan François
Atipo Ngapy28 avril 17:20


Re : Le chanteur DEBABA "El Shabab" est mort


DEBABA demeure l'un des meilleurs chanteurs des 2 rives du Congo. J'ai collaboré pendant environ 10 ans avec lui, je possède d'ailleurs des chansons inédites qui n'ont jamais
été publiées à cause de sa conversion au service du Seigneur. C'est une lourde perte pour notre culture. Ma pensée entoure sa femme Toutou et ses enfants avec une infinie
compassion. Que le Seigneur le reçoive dans sa demeure. ANYTHA NGAPY





 




Vous avez 41 nouvelles notificat











SAINTRICK MAYITOUKOU 27/04/2011 19:43







Saintrick Mayitoukou 27 avril, 12:58 Répondre • Signaler



Bonjour Doyen, OSSINONDE
je tiens par ta voie et ta plume transmettre toutes mes condoléances à la grand famille des artistes congolais, mais aussi à la famille personnel du grand frère DEBABA qui vient de nous
quitter.
Je garde un souvenirs très fort de lui, car j'avais été en studio avec lui par l'entremise de Théo Beedens (Ex pianiste de Gatho Beevans), pour son dernier album qui n'est jamais sorti, à
cause de son engagement réligieux. Ce fut à l'IAD. DEBABA m'avait confié de lui apporter ma contribution des les arrangements de cet album, qui malheureusement n'avait jamais vu le jour.
C'était quelqu'un de bien, c'était surtout une très grand artiste.
Que la terre lui soit légère, et qu'il trouve auprès du Seigneur a qui il a confié le reste de sa vie, Amour, Gloire et Paix éternel...
Un petit frère dans la tristesse...
Saintri





Mayi 27/04/2011 12:57



Ah ! liwa, elombe ayaka na ye SANS PREAVIS



Clément OSSINONDE 27/04/2011 01:39



Chers frères KING et BAKOTA, je prend bonne note de vos compléments et c'est une bonne contribution pour l'histoire de notre regretté. La précipitation avec laquelle j'ai introduit cette
nouvelle, dès son annonce, ne m'a pas permis de chercher longtemps.


Quoi qu'il en soit, ça n'enlève rien de la tristesse que nous épprouvons tous pour le décès de Claude. Comme je l'ai souligné dans mon article DEBABA est l'un des talentueux chanteurs solistes
les plus doués de notre musique. Il avait un style de chanter qui lui était propre. Son passage très brillant dans l'église de Dieu, n'a pas fait oublier aux mélomanes congolais ses passages dans
les différents orchestres. Encore une fois merci ches kin et BAKOTA pour vos ajouts.


D'ailleurs, tous les autres témoignages seraient les bienvenus pour refaire une belle phisionomie de DEBABA, cette belle voix dans un  très joli corps



king 25/04/2011 22:54



selon Koffi Olomide debaba était la plus belle voix de la musique congolaise, et j'ai toujours partagé cet avis... il y a qu'à écouter "souci d'été", "kiki ewing" "riana", "zikondo", "beloti",
"mea culpa", "abidjan", "ngambelo", "livre d'or", "ekutshu" et tant d'autres...pour comprendre  de quoi je parle... repose en paix auprès de ton créateur, frère


beloti: http://www.youtube.com/watch?v=ayYF5gBoP-g


mea culpa: http://www.youtube.com/watch?v=TY9GfAx8maE


abidjan: http://www.youtube.com/watch?v=L_2QqSwuTRE


ngambelo: http://www.youtube.com/watch?v=KlSmNp9AeAg


livre d'or: http://www.youtube.com/watch?v=w99VVVRiC9w


ekutshu: http://www.youtube.com/watch?v=QSblSV1lmrE&feature=related


riana: http://www.youtube.com/watch?v=ErHOC64vs1c


souci d'été: http://www.youtube.com/watch?v=XqDcsA94zJ0


kiki ewing: http://www.youtube.com/watch?v=ZmQ_6OMVib4&feature=related


zikondo: http://www.youtube.com/watch?v=1U8H6_kVqro


et ici où il loue Dieu: http://www.youtube.com/watch?v=H2mkigVhiIw


 



king 25/04/2011 22:32



juste qlqs précisions sur les dates et parcours du frère debaba. il me semble que:


- fin des années soixante-dix: konako


- 1979 ou 1980: viva la musica


- 1982: victoria


- 1983: Historia


- 1986: choc stars


- 1993: sa conversion



Bokota 25/04/2011 22:19



Veuillez verifier sur le parcours de l'illustre disparu et vous conviendrez avec moi que Debaba était d'abord musicien de Viva la Musica avant la creation de Historia Musica avec Koffi Olomide.


 


Que le Seigneur assiste et fortifie les siens en ce moment douloureux.


 



SERGE KONGO NA BISO 25/04/2011 21:44



Mbote kulutu,


Nalingi na bakisa muke maloba ya kulutu Messager na parcours ya Debaba El Shabab, Papa Wemba alobaki na interview asalaki na
Landu Marcel ya émission Sekele ke: “Dieu Kambaki ndenge ye asepelaka kobengela ye, azalaki kobeta na orchestre ya muninga naye Koko Butshie de Kanako Shiprike Bango, tango nionso bazalaki ko
repéter na Cabaret Liyoto, ye misu na ye ezalaki kaka na Debaba, tii suka suka aye kosenga na Koko Butshie apesa ye Debaba.”  Donc elingi koloba ke
Debaba El Shabab … aleka na Kanako Shiprike Bango pe lisusu azala na Victoria Eleison, kaka pona kobakisa ba kombo ya b’orchestres mingi oyo ekimaki kulutu.


Liwa yo maw ate, liwa tokolemba kokamua yo te.  Nzela ya mutu nionso.


Kimia ô mboka bino.


Serge Kongo na biso.  



Samuel Malonga 25/04/2011 17:43



Repose en paix aux côtés de tous ceux et de toutes celles qui dans la grande famille des artsites t'on précédé dans l'au-delà. Ton nom, Mbaki Dababa, est déjà inscrit dans l'antologie de la
musique congolaise moderne. Nous ne t'oublierons jamais.



Zéphyrin Kirika Nkumu Assana 25/04/2011 15:35



C'est avec consternation que j'ai appris ce matin à travers les médias de Kinshasa, la disparition brutale de Debaba El Shabab. L'émotion est à son comble et l'heure n'est pas aux commentaires.
Que le Dieu de miséricorde qu'il a servi vers la fin de sa vie reçoive son âme.