Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par muloji sur l'article Histoire de la Ville de Kinshasa

 

 

68157 125302717533702 100001619241931 180564 620341 n

                      Assis au centre le Roi Makoko

Pour moi, j'ajouterai que les vrais premiers habitants de la ville de kinshasa en particulier et de l'Afrique centrale en général sont les hommes de petite taille (PYGMEE)=les MBAKA (en kikongo) sont les premiers HOMOSAPIENS à coloniser l'Afrique central, après il  y eut l'INVASION BANTU ensuite la fusion des BANTU et des MBAKA donneront naissance aux TIO, HUMBUTEKE, KONGO, LUBA, MONGO, TCHOKWE et la liste n'est pas exhaustive...


Par ailleurs, nous devons savoir que le roi makoko n'avait existé que dans les écrits de SARVOGNA DE BRAZZA dans la politique pour mieux REGNER il faut DIVISER les peuples KONGO et les TEKE(TIO) qui partageaient, jadis, le pool MALEBO (l'actuel KINSASA-BRAZZA)... à vrai dire,  MAKOKO fût un titre comme gouverneur, chef  d' un village ou d'une ville TEKE au sein du ROYAUME KONGO, par exemple: Makoko Nga liema (CHEF DE LIEMA OU CHEF NGA LIEMA) ou makoko nga mbé (chef de MBE) etc...


Mwana Djambala, par Théo Blaise Nkounkou

 


Donc, les HUMBUTEKE n'ETAIENT pas les seuls propriétaires de la ville de KINSHSASA puisque il y a des noms des anciens VILLAGES KONGO tels que LEMBA, MATETE, NDOLO, LUNTENDELE, BADIA DINGI, SELEMBAU, MAKALA, KINSENSO, NGIDI-NGIDI déformé en NGIRI-NGIRI, BUMBU, KINSUKA, LIVULU, KINKOLE pour ne citer que ceux là...c'était JUSTE une petite contribution que j'aurais voulu apporter sur cet article car les colons BLANCS nous ont induit en ERREUR en ce qui concerne NOTRE PROPRE HISTOIRE ASANTE SANA BATOTO WANGU

Les AUTEURS à consulter:

CHEIK ANTA DIOP

NE MUANDA NSEMI

THEOPHILE OBENGA

 

Muloji

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

adeitoko 12/07/2011 00:46



je ne partage pas complètement ton point de vue même si je reconnais que certains noms des villages TEKE-HUMBU aient une consonnance Kongo. De la manière dont tu expliques les choses on en
viendrait jusqu'à dire que Kinshasa s'appelait plutôt KINSASA. C'est par le mariageet la puissance que representait leur royaume que les Bakongo ont petit à petit investi le territoire
TEKE-HUMBU; pour ne pas dire "Kongoliser" ce peuple. Ce peuple TIO est vraiment le vrai propriétaire de l'actuel KINSHASA. Et les noms des villages sont des noms des chefs et surtout ne leur
cherchez pas une signification en kikongo. Je vais te donner un exemple: Quand SELMBA(Selembao) se rebelle contre son oncle qui était un des rois Makoko, il traverse le fleuve et s'installe dans
l'actuelle clinique Ngaliema ceux qui étaient restés de l'autre coté disaient en téké:KALI NA (Ye kuna en lingala) et les blancs ont cru que ce coin s'appelait KALINA et l'ont baptisé ainsi.
Mobutu qui n'avait rien compris de la signification de ce nom a cru que c'était un nom européen  l'a debaptisé en (N)GOMBE qui est en fait le nom d'une rivière qui coulait à l'époque là bas.
Plutard un des frères de SELMBA qui s'appelait MAKALA le rejoindra et celui ci va lui octroyer le territoire qu'occupent aujourd'hui les communes de Bumbu,Selembao et Makala. BUMBU n'est autre
chose que la déformation de MPUMBU, le vrai nom de la capitale de TIO. SELMBA est enterré sous un des baobabs de la clinique Ngaliema. Ces informations, je les ai eues lors de mes longues
discussions avec un des descendants de ces chefs qui s'appelait Mfumu ZOBA Emile. C'est lui qui avec son frère Mfumu MPINGI ont vendu presque toutes les parcelles le long de l'avenue du 24
novembre de la Prison Centrale jusqu' à Sanatorium.A BANDAL, il y a une avenue à son nom: (avenue Mfumu ZOBA)Aujourd'hui la plupart des Bahumbu sont mariés à des balemfu(Voisins directs) et ne
parlent plus que le kilemfu; un kikongo qui sonne comme le kintandu. LUTENDELE est une des dernières bastions où l'on parle encore le KIHUMBU et je profite de l'occasion pour lancer un appel à
tous les HUMBU qu'il y a un monsieur à Lutendele qui s'appelle MUKOKO Joseph, une grande vedette du folklore Humbu qui cherche un mécène pour promouvoir dans un album cette culture qui se
meurt.Il dirige un orchestre qui s'appelle MPUMBU JAZZ;C'est cet orchestre qui à l'époque inspirait le Mbonda ODEON et autres DILA SAMBILA à Kitambo avant que ce même folklore n'attérisse chez
ZAIKO à travers les Ditutala et Nono Monzuluku.Je sais que plusieurs mbokatiers qui me lisent vont me compléter sinon il faudrait lire le livre de Manda Tchebua et de consulter les professeurs
Léon de Saint Moulin ou Lumenganeso.


ADEI TOKO



Jean-Pierre 09/07/2011 20:40