Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Ba ndeko,

 malu2010

Prof. Malu wa Kalenga Félix

Na mokolo mua vendredi 22 avril 2011, ekolo na biso mpe monde scientifique national mpe international ekueyeli sango ya mawa ya liwa ya savant Congolais, Professeur Félix Malu wa Kalenga. Nazali kopesa ba condoléances na gai na libota na ye mobimba, na mama Thienza Kanieba, molongani na ye, mpe na bana banso. Tika été ba nkoko ba biso bayamba ye na lolenge esengeli.

Nazongisi lissusu biographie nasalaki na Mboka mosika, na ntina na professeur Malu, mpo na baye bayebi etamboli na ye malamu te.

Félix Malu wa Kalenga abotami na ville ya Boma, na district ya Bas-Congo, na province ya Léopoldville, na mokolo mua  22 septembre 1936. Kuna nde atangi ba kelasi na ye na primaire mpe azui  diplôme na secondaire, na division (section) ya géométrie-arpenterie na colonie scolaire ya Boma. Na 1962, akomi ingénieur civil ya faculté ya polytechnique, ya université catholique ya Lovanium, ya Léopoldville.  Na 1964, azui  Master of basic science (Maîtrise en science de base) ya université ya Californie, Berkeley. Na 1969, a soutenir thèse ya doctorat na science appliquée mpe akomi Docteur na sciences appliquées : physique nucléaire, ya université de Louvain. Sujet ya thèse na ye ezalaki : Influence des perturbations aléatoires sur le comportement dynamique du paramétron à inductance non linéaire.

Scientifique (Savant) ya renommée internationale, intellectuel, Professeur ordinnaire mpe Doyen ya faculté polytechnique ya université de Kinshasa (UNI.KIN), Malu wa Kalenga azalaki mpe Directeur ya Centre de Recherches et d'Etudes Nucléaires de Kinshasa C.R.E.N./K. na kati na yango ezali na ba installations oyo : salle ya réacteur nucléaire atomique,  laboratoire ya radio protecteur, laboratoire ya radio protection, laboratoire ya médecine nucléaire, laboratoire ya biochimie (phytotron), laboratoire ya radio agronomie (physiologie des sols, hydrologie na  amélioration des plantes),  laboratoire ya biochimie et technologie des aliments, na laboratoire central d'analyses.

Membre ya Conseil d’administration ya société Nationale d’Assurance (SO.N.AS.) kobanda na 1967 tee na 1972 ;

Professeur na université ya Kinshasa wuta 1969 tee na 2002 ;

Commissaire général ya Energie Atomique kobanda na 1970 tee na 2002 ;

Doyen ya faculté polytechnique ya université ya Kinshasa wuta 1970 tee na 1977 ;

Membre ya Conseil d’administration ya Banque du Zaïre  kobanda na 1968 tee na 1971 ;

Vice-Président  ya Institut ya Gestion du Portefeuille wuta 1971 tee na 1976 ;

Coordonateur ya service ya informatique ya Zaïre,  wuta 1972 tee na 1983;  

Membre ya Conseil permanent de l’Informatique na Zaïre, kobanda 1972 tee na  1987 ;

Responsable ya programme ya Bureau d’études ya présidence ;

Responsable ya service présidentiel d’Etudes (S.P.E.) na 1987 tee na 1996. Yango nde ekitanaki Service Présidentiel pour la Promotion de l’Informatique au Zaïre (S.P.I.Z.). Ce dernier, esalemaki na 1983 ;

Membre ya Conseil scientifique ya Organisation ya Unité Africaine (O.U.A.), wuta 1970. Lelo, O.U.A. ekoma Union Africaine ;

Membre-fondateur ya Académie Africaine des Sciences, ya Naïrobi  wuta 1970;

Membre-fondateur mpe membre ya conseil scientifique ya Centre International de Physique Théorique de Trieste-Miramare (C.I.P.T.);

Membre ya Conseil d’administration ya université des Nations-Unies mpe vice-Président ya Conseil de l’université des Nations-Unies (1980-1981, 1981-1982) ;

Membre ya Comité scientifique consultatif ya Agence Internationale de l’Energie Atomique (A.I.E.A.) ;

Membre ya conseil des Gouverneurs de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (1982-1984) ; Membre à vie ya Académie pontificale des sciences, wuta 1983 ;

Délégué général ya Office Nationale pour la Recherche et de Développement  (O.N.R.D.) na 1969 tee na 1982;

Président  de la 22ème Session  ya Conférence générale de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (1978).

Professeur émérite, wuta 2002.

 

 

Professeur Malu asali ba recherches  na :

 

1. Domaine ya étude ya ba  phénomènes non linéaires et stochastiques

-          Etude des circuits électroniques comme le paramétron, l’oscillateur de Van Der Pol et le circuit de Duffing.  Etude ya paramétron nde e permeta motindo ya ko préciser ba conditions ya emploi na yango comme élément de mémoire ya ba ordinateurs, na ba  cas ya ba signaux corrompus par du bruit.

 

   2. Domaine ya génie atomique

-          A diriger misala mia kotonga réacteur Triga Mark II ya Centre Régional d’Etudes Nucléaires de Kinshasa (CREN-K) (puissance en continu: 1 MW; puissance en pulsation: 1600 MW).-

-          Etude ya ba réacteurs pulsés et des effets de bruit associés. Alakisi na ba recherches na ye, lolenge ba neutrons retardés mpe  na ba effets d’inertie en température ekoki kozua en compte kati na dérivation sous une forme analytique compacte de la réactivité na mode pulsé.

-          Asali misala mingi mpo na ko vulgariser, kosala promotion mpe utilisation ya  énergie atomique en Afrique mpe na Zaïre (R.D.C). Yango nde eyaki O.U.A (U.A.) esungaki na mbotama ya  Centre Régional d’Etudes Nucléaires de Kinshasa (C.R.E.N.-K.).

 

-          Etude comparative des systèmes énergétiques et singulièrement  des systèmes d’énergie renouvelable dans le contexte de l’Afrique. A comprenaki très tôt importance ya énergie na processus ya développement na ba pays ya tiers-monde. Yango wana, ba travaux na ba  publications  na ye na secteur énergétique solaire ezali fondamentaux mpo na ba oyo ba saisir utilisation ya ba nouvelles énergies  mpe na ba énergies renouvelables.  Awuti na énergie atomique mpo na kokoma na ba énergies renouvelables. Azalaki lisusu focaliser na ba recherches na nionso etali ba problèmes relatifs na lolenge ya kosalela ba énergies iye mpe na motindo ya ko utiliser yango. Ba problèmes ebotami na ba interactions kati na science na technologie (techno science) mpe na société,  ba économies ya ba systèmes énergétiques.

-       Etude ya science de la complexité mpe na ba conséquences épistémologiques ya paradigme évolutif na kati ya science.

En tant que Commissaire général ya Energie atomique, abandaki kotambusa ba recherches na physique nucléaire y compris na ba études na radioscopie na médecine, chimie, biologie na agriculture.

Akomi ba buku iye :

 

-       MALU, Félix, Influence des perturbations aléatoires sur le comportement dynamique du paramétrons à inductance non linéaire, Louvain-la-Neuve, Presse Universitaire de Louvain (P.U.L.), 1969.

 Oyo ezali thèse ya doctorat asalaki mpo na obtention ya grade ya docteur na sciences appliquées, spécialement na physique nucléaire.

-       MALU, Félix, Evaluation of the envelope dispersion of oscillations in a Van der Pol’s type oscillator acted upon by weak nois, Kiev, 5th International Conference on non-linear oscillations, 4, pp. 308-32, 1969.

-        MALU, Félix, Le système énergétique de la République Démocratique du Congo, Kinshasa,  Office National de la Recherche et du Développement (O.N.R.D.), 1970.

-       MALU, Félix, Influence des pertes linéaires et non linéaires sur le comportement dynamique du paramétrons à inductance non linéaire, Bruxelles, Revue H.F., vol. VIII, 1, pp. 9-18, 1970.

-       MALU, Félix,  Prospection, exploitation et développement des minerais énergétiques en  R.D.C., Kinshasa, Office national de la Recherche et du Développement (O.N.R.D.), 1970.

-       MALU, Félix,  et MUTOMBO, A., Caractéristiques de la demande d'énergie électrique en R.D.C.: indices de consommation d'énergie électrique-1, Kinshasa,  Office National de la Recherche et du Développement (O.N.R.D.), 1970.

-       MALU, Félix,  Etude et réalisation d’un générateur de bruit à basse fréquence utilisant une source radioactive au Cobalt, Utilisation de l’Energie Atomique à des fins pacifiques en Afrique, pp. 455-456, Vienne, Agence Internationale de l'Energie Atomique (A.I.E.A.), 1970.

-       MALU, Félix,  Extension de la théorie des processus markoviens à des cas non-markoviens, Bruxelles, I, Bulletin de la Société Mathématique de Belgique, 23 (3), pp. 264-270, 1971.

-       MALU, Félix,  Les solutions possibles du problème du déficit énergétique de la Province Minière du Katanga en R.D.C., Kinshasa, O.N.R.D., pp. 145, 1971.

-       MALU wa KALENGA, Les solutions possibles du problème du déficit énergétique de la région du Shaba en République du Zaïre, Kinshasa, Office National de la recherche et du Développement (O.N.R.D.), 1972.

-       MALU wa KALENGA,  La mutation scientifique et technique de la société : le cas de la République du Zaïre, Kinshasa, Cahiers Zaïrois de la Recherche et du Développement, volume XV, 1973.

-       MALU wa KALENGA,  Calcaires et schistes bitumineux en République du Zaïre : perspective d’exploitation, Kinshasa, Cahiers Zaïrois de la Recherche et du Développement, volume XVI, 1973.

-       MALU wa KALENGA, Commentaires sur le processus de développement par la science en Afrique, ses conditions et ses contraintes : a paper presented,  Piscataway, African Studies Association (A.S.A.), 1973.

-       MALU  wa KALENGA, Les possibilités et le développement du système énergétique de la République du Zaïre, Paris, Revue Française de l'Energie (R.F.E.), n°  249, 1973.

-       MALU wa KALENGA, La mutation scientifique et technique de la société : le cas de la République du Zaïre, Kinshasa, Presses Universitaires du Zaïre (P.U.Z.), 1976.

-       MALU  wa KALENGA, La guerre de l'énergie aura-t-elle lieu?, Kinshasa, Presses Universitaires du Zaïre (P.U.Z.), 1976.

-       MALU wa KALENGA, Le phénomène de commutation de phase du paramétron à inductance non linéaire en présence  de bruit (transitoire d’amorçage), Annales de la Faculté Polytechnique, II, vol. 1, pp. 107-141, Kinshasa, Presse Universitaire du Zaïre (P.U.Z.), 1976.

-       MALU wa KALENGA, Power stabilisation of the Triga Mark II reactor of C.R.E.N.-K., Salt Lake City, General Atomic Press, TOC-7, pp. 3-38 à 3-48, 1976.

-       MALU wa KALENGA, Modification de la conception originale de la cuve du réacteur Triga Mark II du CREN-K, Salt Lake City, General Atomic Press, TOC-8, pp. 2-24 à 2-48, 1976.

-       MALU wa KALENGA, Rapport de sécurité du réacteur Triga Mark II du C.R.E.N.-K., puissance en continu : 1.000 KW, puissance de pulsation : 1.600 MW, Kinshasa, Éditions du Commissariat Générale à l’Energie Atomique (C.G.E.A), 1976.

-       MALU wa KALENGA, Réflexion sur le développement des bureaux d'études aux Zaïre, in première Conférence nationale sur les constructions au Zaïre, Kinshasa, faculté polytechnique, UNI.KIN., 1976.

-       MALU wa KALENGA, L'énergie nucléaire, ses promesses, ses contraintes, le cas de l'Afrique, Kinshasa, Commissariat General à L'Energie Atomique (C.G.E.A.), 1976.

-       MALU  wa KALENGA, Les utilisations de l'énergie nucléaire : cas de l'Afrique, Kinshasa, Presses Universitaires du Zaïre (P.U.Z.), 1977.

-       MALU  wa KALENGA, Les perspectives de l'énergie nucléo-électrique en Afrique, Kinshasa, Éditions du Commissariat Générale à l’Energie Atomique (C.G.E.A), 1977.

-       MALU wa KALENGA, Finalités et stratégie du développement de l'université, Kinshasa, Presses Universitaires du Zaïre, 1977.

-       MALU wa KALENGA, L’énergie nucléaire et son cycle de combustible, Vienne, Agence Internationale de l'Energie Atomique (A.I.E.A.), 6, pp. 127-140, 1978.

-       MALU  wa KALENGA, Sur les énergies nouvelles : l'énergie solaire,  Paris, Électricité de France (E.D.F). Direction des études et recherches, 1979.

-       MALU wa KALENGA, Hydrogen as a feed-stock in chemical and petrochemical : the case of Zaire, in Veziroglu, T.N., Fueki, K., Ohta, T., Hydrogen Energy Progress, Oxford, Pergamon Press, pp. 1265-1272,  1980.

-       MALU  wa KALENGA,  Pour la technologie africaine : indépendance dans l’indépendance, In la dépendance de l’Afrique et les moyens d’y remédier, Paris, Roger Levrault, 1980.

-       MALU wa KALENGA, Inertial effect on the C.R.EN.-K. Triga reactor on pulsed mode, Kinshasa, Revue Zaïroise des Sciences Nucléaires (R.Z.S.N.), vol. 1, 1, pp. 1-14, 1980.

-       MALU wa KALENGA, Solenoid pick-up problem in the C.R.E.N.-K. Triga Mark II Reactor, Kinshasa, Revue Zaïroise des Sciences Nucléaires (R.Z.S.N.), vol. II, 1-2, pp. 111-115, 1981.

-       MALU wa KALENGA, Authenticité et science, in Authenticité et développement : Union des Ecrivains Zaïrois,  volume 1, Union des Ecrivains Zaïrois (U.E.ZA.), Paris, Présence Africaine, 1982.

-       MALU wa KALENGA, Un modèle économétrique de l’appréciation de la demande d’énergie par tête au Zaïre, Kinshasa, Revue Zaïroise des Sciences Nucléaires (R.Z.S.N.), vol. III, 1, pp. 119-134,  1982.

-       MALU wa KALENGA, Incidence énergétique du phénomène de l’exode rural et de l’explosion démographique en Afrique au Sud du Sahara, Dossier Méthodologique, Kinshasa, Presses Universitaires du Zaïre (P.U.Z.), 1983.

-       MALU wa KALENGA, Nuclear power and the demand problem in LDC’s, Kinshasa, Revue Zaïroise des Sciences Nucléaires (R.Z.S.N.), vol. IV, pp. 1-18, 1984.

-       MALU wa KALENGA et DIBOBOL KITMUT, Les gisements d’uranium du Zaïre, Kinshasa, Bureau du Président de la République, Service Présidentiel d’Etudes (S.P.E.), 1987.

-       MALU  wa KALENGA, Recherches nucléaires et développement du Zaïre : 25 ans d'activités, Kinshasa, Revue Zaïroise des Sciences Nucléaires (R.Z.S.N.), 1986.

-       MALU wa Kalenga, Science et foi : un débat archaïque?, in Raison ardente, Kinshasa, n° 26, 61-88, 1987.

-       MALU wa KALENGA et KAZADI NTOLE, Langue : un couple harmonieux, Paris, Revue       Diagonales n° 10, Avril 1989.

-       MALU  wa KALENGA, Félix,  Science et technologie en Afrique : Histoire, leçons et perspectives, Bruxelles,  Académie Royale des Sciences d'Outre-mer de Belgique, in-8, nouvelle série, Tome 18, 1992.

-       MALU wa KALENGA, Félix, Pour une révolution de l'intelligence, in Quelle politique culturelle pour la Troisième République au Zaïre ? : allocution à la Conférence Nationale Souveraine (C.N.S.), p. 33-37, Kinshasa, Palais du peuple-H.C.R., 1993.

-       MALU  wa KALENGA, Science, Religion et Education pour une Technologie Responsable, in Scientific meeting on : science in the context of human culture II, September 30 - October 4, 1991, Pontificiæ Academiæ Scientiarum Scripta Varia, Vaticano, 1997.

 

Participation na ba travaux ya :

Agence Internationale ya Energie Atomique sur :  

Uranium Deposits in Africa, Geology and Exploration : Proceedings of a Regional Advisory Group Meeting, International Atomic Energy Agency, Vienna, 1979.

Première Table ronde nationale sur l'intégration et la réhabilitation de l'industrie zaïroise (C.I.R.I.N.), N'sele du 15 au 19 janvier 1986 : organisée sous le haut patronage du Président-Fondateur du M.P.R., Président de la République, Bureau du président, Zaïre, 1986.

Apesa ba conférences miyike. Nakotanga neti :

Mécanisme et Manifestation, Kinshasa.

Situation of applied nuclear research in Africa, Nairobi.

New trends in nuclear power research technology, U.N.E.S.C.O.

Mpe a participer na ba  conférences, symposiums na ba  colloques internationaux à travers le monde entier.

 

 Distinctions honorifiques

Médaille d’argent ya mérite civique ya Zaïre ;  Médaille d’Or ya mérite civique  ya Zaïre, Médaille d’Or ya mérite des Sciences et Lettres ya Zaïre ;  Commandeur ya Ordre National du Léopard ya Zaïre, Grand officier ya Ordre national du Léopard ya Zaïre ; Chevalier ya Ordre ya Francophonie et du Dialogue des Cultures « La Pléiade »  ya France ; Détenteur ya Prix international ya « Mercure d’Or », ya Académie des Sciences, ya Italie.

 

Ba oyo bakozua occasion ya kotanga buku ya Ladous, bakomona ndenge alobeli Professeur Félix Malu wa Kalenga, na kati.

Ladous, Régis, Des Nobel au Vatican: la fondation de l'Académie pontificale des sciences,  Paris, Éditions du Cerf, 1994.

Wuta 2002, Professeur Félix Malu wa Kalenga akenda retraite. Mpo na ba raisons ya santé, ba médecins na ye basengani na ye a se retirer na ba activités professionnelles na ye nionso mpe azala na repos mingi.

Ndenge nawuki koloba na likolo, vendredi, le 22 avril 2011, ezali mokolo Professeur Malu akeyi. Ezali kosala mpasi mingi na motema mpo ba appels esalemi na lolenge nionso na Gouvernement ya ekolo na biso mpo na kosunga Professeur malu mpo akende na poto kozua ba soins appropriés na bokono ebandaki kotungisa ye, kasi, eloko ata moko esili kosalema te. Ekolo na biso, elekisi temps na koboya koluka ko associer Professeur Malu na misala mia ye. Lelo oyo, ezali perte moko énorme mpe tomoni lolenge France na bikolo bisusu e profiter na ba connaissances na ye mpo na énergie solaire, kasi, na ekolo na biso, kaka désintéressement !!! Professeur Malu akotikala na na mémoire collective ya baye banso bayebaki ye comme étant savant munene ya ekolo na biso.  

 

Patriotiquement,

 

Emmanuel Kandolo

 

Commenter cet article

Serge Kongo na biso 27/04/2011 15:39



Mbokamosika mbote,


Adieu prof Malu Felix,


Adage moko elobaka « Kokufa ya muutu ya buania eza kosika ya mikanda to bibliothèque
mubimba » kasi boni ya ba bibliothèques esi eziki na miso na biso kaka boye.  Mingi kati ya bato oyo batangi (nayebi te soki baza mayele mais
nayebi ke batangi ba kelasi ya mosika) ba tondi na politiki po bakufa nzala te, conscience na bango kaka na poche, baza komona ndenge ba ndeko ya mayele lokola prof Malu baza kokende sans que
basalisa bango to baluka ndenge nini bakoki ko changer situation oyo batiya mboka lelo, bayeba ke mokili makaramba, tour à tout biso nionso toko kende.  Ba lakisi bakoma batu pamba alors ke bango nde balakisaka biso kotanga na kokoma, maloba ya kulutu Bernard Manseka ezongisi mawa na motema nanga po nayebaka
kulutu moko azalaka kovanda naN’djili na rue Bankana na Q5 kasi kombo naye ebungi nga, ye azalaki moko ya b’ingénieurs oyo batongaki barrage ya Inga. 
Mokolo ba bengisaki bango na Mont Ngaliema na président Mobutu pona gratification ya mosala kitoko basalaki, libaku mabe ye azangaki Abacos, baninga naye nionso bakotaki na kati kasi mawa pona ye
po ba protocoles baboyaki ye akota na kati na motema moko, azongaki maboko pamba, azua ata eloko moko te pe vie naye etikala kaka bongo.  Yango wana
il faut ko conscientiser bana mboka sinon tokozongelaka kaka ba scénarios ya boye  mbala na mbala.  Nga
namona ba grand-hommes na sommet ya gloire pe namona bana na bango tango ba tata bakueyi pe na dirigea mua ndambu na bango na misala, mingi na bango balingaka lisusu te bayeba ye ke azali muana
ya …, mokili batutaka tolo te.  Bino baye boza na bibonga ya pouvoir bobongisa po toyebi lobi te.  Prof
Malu akeyi eza perte moko ya monene.


Adieu prof Malu Felix, nul n’est prophète chez lui dit-on.


Serge Kongo na biso.   



Bernard Manseka 27/04/2011 14:48



Epesi mawa mingi ya ko bungisa moto lokola professeur emerite Malu W. K.


Liwa ya ba professeur ebele na Congo epesa alarm na ba misusu ba kima mboka po ete ba teka mayele na bango na ba mboka mosusu po na ko preparer succession pe kimia ya mabota na bango. To zali
ebele to bima libanda po na ba conditions de vie na biso etant batangisi na ba universites pe instituts superieurs ya mboka. Assurance medicale, assurance vie, pe pension ya malonga ezali te.
Yango ekoma ko bota kindumba ya ba milakisi ba koma ba politiciens ou commercants po ete ba koka ko zua eloko ya ko lia pe ko tonga ndako. Na yebi lisusu lisolo ya professeur Ngoma N. oyo
azangaka kazaka ya ko lata po ete akutana na Marechal Mobutu. Biso nionso to monaka ye na TV na kazaka froisse, ebele basekaka, mais biso balakisi tolelaka.


Oyo nionso ezali consequence ya ko zala na ba presidents ba kota kelasi mingi te, pe ba yebi valeur ya balakisi te. Bazali ko futa mbongo po ete ba acteurs ya theatre, pe ba musiciens ba kende
traitement kasi mutu lokola professeur Malu ba zali ko mona tina na ye te. Ezali mawa mingi, perte monene na mboka kasi ba zali ko mona yango te.


Tika ete mabele ya ba koko na biso eyamba nzoto ya moweyi



Samuel Malonga 27/04/2011 10:35



Voilà un grand monsieur qui nous quitte, un homme qui à lui tout seul a fait  entré le Congo  dans le domaine complexe de la recherche nucléaire. Ce scientifique fut le seul professeur
que même les travailleurs du service de construction de Lovanium connaissaient. Ses travaux ont fait montre de la capacité des pays en développement à dompter l'atome et que cela n'était pas que
l'apanage des pays riches. Ses recherches ont fait du Zaïre d'hier et du Congo d'aujourd'hui un pionnier en la matière en Afrique noire si pas en Afrique toute entière. Bien des pays nous
enviaient notre Centre de recherche atomique dont le grand professeur présidait la destinée. Malheureusement, l'analphabétisme scientifique des décideurs politiques a réduit à
néant cette belle envolée qu'avait prise notre pays dans ce domaine et aussi les efforts de l'équipe du professeur Malu. J'avais toujours considéré ce savant comme comme notre Albert Einstein. Il
y a même certaines langues qui disaient que le professeur avait autrefois travaillé pour le compte de la NASA. Au lieu de continuer à honnorer des politiciens qui parfois ont du sang de
leurs propres frères sur les mains, voilà le genre d'homme pour qui l'Etat devait ériger un monument, afin que  le nom de ce géant de la science congolaise et africaine demeure toujours
présent. Pourquoi ne pas par exemple donner son nom à l'université où il a  travaillé pendant bien des années? Ce serait en tout cas le plus bel hommage que le pays lui rendrait à titre
posthume, lui qui de son vivant avait fait la renommée du Congo et sa fiérté dans les sphères fermées et sélectives de la science.