Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

"Lipapa ya Wara" ou le revers de l’hospitalité congolaise(1ère partie)

 

 

« Banani bayibi lipapa ya Wara »,  est un cri d’animation repris notamment par Benz Bozi Boziana au sein de l’Anti-Choc. Ce cri a inspiré le scénariste d’une bande dessinée (Junior) non datée, envoyée par Maurice Yala aux mbokatiers.

 

Le fond  du message de cette bande dessinée va au-delà d’une simple détente. Il décrit le rapport entre la communauté des immigrés Ouest-Africaine dénommés « Ndingari »  ou « Bawuza Bulongo » à l’Est, et les autochtones en RDC.

 

En effet, depuis l’époque coloniale, les congolais ont toujours supporté la présence des immigrés Ouest-Africains dans la mesure où ces derniers s’étaient toujours comportés avec réserve, comme vivant sur un sol étranger. Les réfugiés Angolais  n’ont pas eu beaucoup de problèmes d’intégration, étant donné qu'ils ont été facilement assimilés aux Bakongo, donc aux congolais. La seule communauté qui n’a pas pu s’intégrer en RDC  est celle des immigrés d’origine Tutsi, qui cherche à s’accaparer jusqu’à ce jour des terres des tribus congolaises, qui l’avait pourtant bien accueillie .

 

Pour revenir aux « Ndingari », force est  de constater qu'en dépit du trafic massif de nos matières précieuses auquel ils s'étaient livrés depuis l’époque coloniale, ils ont relativement vécu en paix avec les congolais, en dehors des cas de vandalismes teintés de xénophobie perpétrés par les jeunes à leur égard, à l’issue d’un match de football perdue par l’équipe nationale, suite à l’arbitrage d’un ressortissant Ouest-Africain.

 

En dehors de ces incidents du début des années ’90, les « ndingari » s’étaient toujours sentis en sécurité en RDC , malgré quelques cas isolés d'extorsions et  de vol des babouches ou « lipapa » , dont se rendaient coupables quelques jeunes délinquants congolais.

Signalons par ailleurs que la fin de la 1ère partie de cette histoire met l'accent sur un "cliché" de " redoutables jeteurs de mauvais sorts" qu'avaient des congolais à l'égard des Ouest-Africains ou "Ndingari" à travers leurs rites et leurs Marabouts.

 

C’est l’histoire en deux parties que nous vous présentons à partir  d’aujourd’hui. Vous pouvez la compléter avec vos témoignages personnels sur le séjour des Ouest-Africains en RDC.

 

Messager

 

 

 Ba Bokilo, par Bozi et l'Anti-Choc

Wara A 1

.

Wara A 2

 

Fleurs de Lys, par Bozi et l'Anti-Choc

Wara A 3

.

Wara A 4

.

Wara B 5

 

Lelo makambo-Lobi makambo, par Bozi et l'Anti-Choc

Wara a 6

.

.

Commenter cet article

zenga mambu 21/10/2012 13:56


J'écris encore au sujet de tous "ouest-Africains" qui vivent chez nous au depuis l'époque coloniale pour certains.Je ne les hais pas,ils sont nos "Frères" Africains mais , seulement, je
souhaite dans les prochaines républiques que les congolais soient les premiers à être servis que tous les étrangers. Surtout dans cette 3° République que nous cherchons à mettre en place une fois
l'occupant KABIRA quittait le pouvoir. Jusqu'aujourd'hui, nous sommes dans la II°République, du fait que la forme  et sa gestion du pouvoir ressemblent à celles de Mobutu et LD
Kabila:violations massives des droits de personnes,malversations financières,détournements, vols ,assassints, accaparement des médias publics par un individu,pas de politique social,
enrichissement sans cause,injustice,les maladies , l'insalubrité publique, baisse du niveau d'instruction et d'éducation,la recrudescence de la violence et du banditisme, etc.... On se trompe
beaucoup quand l'on dit que nous sommes dans la 4°République par rapport au 4°Président qui est au pouvoir; c'est une erreur que nous commettons quand nous définissons ainsi une République. La
France depuis 1958 que Degaules a instauré la V° République,jusquà ce jour, la France est toujours dans la V°République. Il n'ya pas un fait majeur politique,juridique, social , économique qui
vient révolutionner la nation pour parler de la VI°République.Et chez nous dans cette république bananière du Congo, tous les régimes de Mobutu à KABIRA ont géré ou gère de la même façon; il y a
beaucoup de similitudes. Bon s'agissant de notre fameux"hospitalité legendaire", nous y devons nous poser beaucoup de questions. Les Congolais ne sont pas encore servis, mais des étrangers vivant
chez nous sont mieux servis que nous. Je n'ai jamais été en Afrique de l'ouest, mais les congolais qui y sont installés ne sont pas servis gracieusement que les ressortissants de ces pays.Et ils
respectent les lois des pays d'acceuil, sinon au bagne! Chez nous ,c'est la foire aux mafieux organisée par les autres Africains, les indo-pakistanais, les blancs, raison pour laquelle un
Rwandais KABIRA a fini par s'asseoir au pouvoir à Kinshasa. Nous devons cesser avec cette hospitalité dite "légendaire" de merde! Derrière ce qualificatif de légendaire, l'étranger vient pour
nous saboter et rendre grosse nos filles et soeurs pour les abandonnées avec des bâtards qui deviennnent dangereux pour la sécurité publique une fois leur pactole réuni.Dans cette 3°République
que nous comptons mettre en place,nous souhaitons avoir des étrangers qui nous apporteraient un investissement positif au pays culturellement( enseignement,artistes, artisans,médecine,
technologie et technique). On voudra plus d'une immigration qui vient pour piller et partir vite. Depuis que les "ouest-africains " sont chez nous, quel est leur apport dans notre culture? Le
commerce, les congolais sont capables de l'exercer aujourd'hui. Cette expérience d'exil forcé nous a appris beaucoup dans les business; les congolais ont découvert beaucoup de marché en passant
de l'europe, l'asie , l'amérique et l'océanie. On arrêtera avec l'hospitalité légendaire d'aujourd'hui. L'oeil du peuple et son conseiller.

zenga mambu 20/10/2012 15:54


Il faudrait savoir si les "ouestaf" n'ont pas travailler comme collaborateurs des services de sécurité et de renseignement de MOBUTU. A ce que je sache, ces gens ont été beaucoup aussi
impliqués dans le soutien du régime de MOBUTU et , en retour,ils ont trafiqué à mort nos matières précieuses. En dehors de cette collaboration, ils ont été dans les histoires de sorcellerie de
Mobutu,MARABOUTAGE. Attention avec les "ouestaf"!!! Ils sont des traïtres; ce sont eux qui ont trahi, envahi la Côte d'ivoire et envoyé GBAGBO à la CPI avec la connivence de leur Frère Voltaîque
OUATTARA. Les Warra nous considérent comme des imbéciles rétardés. Chez nous , ils nous ont laissé les Mokolo wa mpombo, Abdoulaye Yerodia Ndombasi. Un moment , c'est leurs politichiens qui se
sont moqués de nous avec WADE, qui avait qualifié la classe politique de non cultivé alorq qu'il avait eu un verre plein de diamants du naïf Mobutu.Ouvrez l'oeil et le bon!!!