Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

Lettre du prof.LOHOHOLA OSOMBA au président de la Commission Européenne

 

A Mr le Président de la Commission Européenne

Bruxelles

Belgique

 

Monsieur le Président,

 

Je vous écris aujourd’hui en tant qu’un simple citoyen congolais. En tant que quelqu’un qui, grâce à l’éducation reçue par la suite d’une colonisation que ses ancêtres n’ont pas sollicitée, est en mesure de comprendre, d’analyser et de s’adresser à votre Excellence. Un peu, comme le disait Barack OBAMA : quelqu’un qui, il y a seulement 60 ans ne pouvait pas manger avec vous dans un même restaurant, se tient aujourd’hui devant vous pour prêter le serment le plus sacré. Moi aussi, je ne pouvais pas m’adresser à vous si mes ancêtres n’avaient pas reçu au Congo des « visiteurs » venus y accomplir une « mission civilisatrice » sous la forme d’une colonisation ! Et je vous adresse, avant tout, mes chaleureuses salutations.

 

Je sais combien il est inutile et même ennuyeux de lire un message d’un citoyen congolais écrivant de Kinshasa. Car, la carte de la République Démocratique du Congo, RDC n’est intéressante que lorsqu’on y cherche des matières premières et non lorsqu’il faut parler de la population d’êtres humains qui y habiteraient. Le message devient beaucoup plus ennuyeux lorsqu’il faut parler de la gouvernance ou de la démocratie dans cet Etat pour le bien de ces soi-disant êtres humains appelés Congolais.

 

Mais, comme dit plus haut, au nom de l’éducation reçue des colons européens, permettez-moi de vous parler des élections en RDC et de ma position.

 

Monsieur le Président,

 

Je continue à croire que ce qui est appelé poisson en Europe est toujours poisson en Afrique, que ce qui est appelé maïs en Europe est toujours maïs en Afrique, que…ce qui est appelé justice en Europe est toujours…justice en Afrique. Sauf si je me trompe. Mais si je ne me trompe pas, je crois que ce vous appelez politique en Europe peut aussi, et pourquoi pas, être appelée politique en Afrique. Et je pense que faire de la politique c’est surtout avoir des idées dans le sens de faire progresser une société. On propose ses idées au peuple pour solliciter son mandat. Et c’est ce que monsieur Etienne TSHISEKEDI a fait. Et le peuple congolais a adhéré à son projet de société et a voté massivement pour lui le 28 novembre 2011. Ce peuple vit aujourd’hui dans l’une des misères les plus noires dans un pays classé dernier au regard de ses indices de développement. Mais dans un pays où un petit groupe de gens (ceux qui sont au pouvoir) vit dans l’opulence et dans l’arrogance. Et ce pays possède d’énormes richesses ! Le peuple congolais a complètement vomi Kabila et son régime. Ce qui revient à dire que soutenir Kabila devient tout simplement contreproductif. Car, les Congolais qui ont suivi ce qui s’est passé ailleurs dans le monde ne peuvent plus accepter de vivre sous ce régime incompétent, inhumain, pilleur et cruel. C’est un régime qui a fatigué tout le monde et qui nous ramène aux temps du communisme en restreignant le peu de liberté que nous avions encore. Pour preuve : presque toutes les chaînes de télévision de l’opposition sont interdites, les SMS sont coupés… Pendant la campagne électorale, monsieur Etienne TSHISEKEDI a eu droit à seulement 1% de temps d’antenne alors que Kabila en eu 85%.

 

Je n’ai pas l’intention de vous étaler les méfaits du régime de Kabila, méfaits qui lui ont valu le rejet dont il est aujourd’hui l’objet de la part du peuple congolais, car cela me prendra facilement une trentaine de pages. Mais je voudrais simplement vous demander de soutenir la victoire du peuple congolais, c’est-à-dire la victoire d’Etienne TSHISEKEDI. Puisque ce dernier n’est pas un monstre ni un raciste. Il est tout simplement la voix du peuple congolais. Il est le bras le plus sûr par lequel il est possible de coopérer de manière durable avec le Congo. Avec Etienne TSHISEKEDI, les pays du G8 peuvent facilement engager une collaboration responsable, efficace et productive pour tous nos peuples. Des millions d’emplois durables peuvent facilement être crées et un bon nombre d’entre eux peuvent revenir aux ressortissants de l’occident. Actuellement, nous voyons beaucoup de Portugais quitter leur pays pour aller travailler en Angola. Pourquoi cela ne se ferait-t-il pas au Congo ? Le pays sera calme et stable. Il y aura un Etat de droit. Les citoyens ne vont plus chercher à s’exiler…

 

Monsieur le Président,

 

Le monde vous regarde. Le peuple congolais (dans la mesure où vous êtes d’accord avec moi que ce peuple existe) vous regarde. Veuillez défendre la cause juste de ce peuple. Continuer à soutenir Kabila, n’est ni efficace, ni juste ni bon pour le peuple congolais et encore moins pour le peuple européen que vous représentez.

 

Si Kabila doit continuer avec son désordre, je considère, en ce moment-là, qu’il est inutile (pour la RDC) de gaspiller énormément d’argent (plus de 350.000.000 USD cette année) dans l’organisation des élections car on ne va jamais en considérer les résultats. Autant donner carrément un mandat de 20 ans ou de 30 ans à Kabila et utiliser cet argent pour autre chose.

 

Je vous remercie d’avance pour la suite que vous accorderez au présent message et je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération distinguée.

 

 

Prof. Dr. Pierre LOHOHOLA Osomba

Faculté des Sciences

Université de Kinshasa

RDC

e-mail : lohohola@yahoo.fr

Commenter cet article

Moninga 30/12/2011 00:56


Si tous les intellectuels et cadres, actuellement au Congo, pouvaient suivre cet exemple, sans doute, le resultat tant souhaite pourrait venir.

Messager 29/12/2011 23:19


Cette lettre est une réponse éloquente à ceux qui viennent cracher sur la mémoire des victimes de la répression du sanguinaire Kabila. A ceux qui cherchent un troisième homme alors  que le
peuple congolais a effectué son choix. Prétendre que Tshisekedi a vieilli a fait son temps c'est se moquer du peuple qui l'a plebiscité.


Certains congolais à la solde des occidentaux veulent que la RDC revive ce qu'il a vécu avec l'arrivée de l'AFDL.


En effet, alors que le régime de Mobutu était déjà affaibli par la lutte entreprise par l'opposition, les occidentaux nous ont sorti l'Afdl , soutenue par le Rwanda pour venir achever le régime
moribond de Mobutu. Nous en connaissons la suite: un inculte qui n'a jamais été préparé à diriger  est en train de tyraniser actuellement le peuple congolais.


Voilà le scénarion que certains malins, poussés par les occidentaux cherchent à faire passer dans les esprits des congolais maintenant. S'étant rendu compte que le peuple a vomi leur pion Kabila,
on cherche à nous imposer un troisième homme.


Oû était-il ce 3è homme durant les élections? Serait-il parmi les candidats qui viennent de participer aux élections?


Ces donneurs de leçons pensent que le peuple congolais ne savait pas que Tshisekedi avait 79 ans?


Etant donné que nous vivons à l'heure de la mobilisation générale, nous informons tous les opportunistes que Mbokamosika ne leur accordera plus la parole. Qu'ils cherchent les médias des
collaborateurs de kabila pour débiter leurs mensonges.


 


Messager