Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par muan'a mangembo sur l'article LES FOYERS CULTURELS DE KINSHASA,

Extrait du commentaire:


Les lieux culturels de la Ville de Kinshasa (suite)

J'imagine qu'en limitant les lieux de culture de la grande métropole kinoise à trois lieux, notre Mbokatier a voulu nous pousser à compléter son article. ce que je vais faire avec plaisir.
Dans les années d'après-guerre, où Kinshasa a commencer à ressembler à ce qu'elle est aujourd'hui, les premiers lieux de culture étaient les salles paroissiales. Chaque commune en avait un ou
deux, en focntion de ses églises "catholiques" en particulier. Kintambo était particulièrement lôtie, avec ses trois salles de spectacles que sont: la salle de fête de l'école Saint georges
(Bondeko), celle de l'école des soeurs immaculées de marie (Bolingani) et enfin celle de la paroisse francophone protestante. toutes ces salles étaient conçues à l'italienne, sans gradin. C'est
d'ailleurs au sein de la salle de l'école Bondeko que dans les années 80, s'est développé le Centre Culturel Mangembo et son FETSCO, festival de Théâtre scolaire "Papa Botomba".
A Matonge Renkin, l'église Saint Joseph dispose d'une belle salle où les mouvements des jeunes catholiques se sont développés, avec des chorales, JeCokin où les futurs musiciens de Zaiko ont
poussés leurs premières gammes. Je passe rapidement sur les salles de Camp Cito, saint gabriel à Yolo, sinon celle de Ste Thérèse à Ndjili.
A côté de ces salles paroissiales, il existe de nombreuses salles dont les plus célèbres étaient celles du CULTRANA (cultures et Traditions nationales) à côté de l'ancienne "La Cité-Population
noire), embryon d'où est partie l'INA, anciennement conservatoire nationales des Arts. Cette salle a été sacrifié pour ériger sur son emplacement, les dépendances du stade des martyrs.
La salle du Zoo et l'espace du parc De Bock - jardins botaniques onté ét pendant l'époque de lieux de culture incontournables. les premiers concerts musicaux, avec les "bands" s'y déroulaient.
Cela ressemblait un peu aux boums des années 70, pour les jeunes des années 50/60. Le Zoo existe encore. il fait partie d'un centre culturel national, j'imagine pour remplacer la salle Cultrana. Le théâtre national s'est installé dans la salle MPR, au stade du 24 novembre ex- reine Astrid.
Ces lieux de culturels vivotent du mieux qu'ils peuvent. Il suffit juste qu'un opérateur culturel audacieux, comlme on en trouvait dans les années 80/90 y associe un projet culturel pour qu'ils rivalisent avec les autres. Il est en effet inconcevable, qu'une mégapôle de la dimension de Kinshasa avec ses 10 millions d'habitant, ne disposent que de lieux de cultures privés. il est temps que l'on initie les élus des communes de Kinshasa à porter des projets de salles de spectacles locaux, finançable sur les deniers des communes.

 

Muan’a mangembo

Commenter cet article