Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

Les habitants de la Tshangu, victimes des arrestations arbitraires

 

 

 

Chers Compatriotes,

 

Je vous prie de prendre connaissance du message SOS ci-dessous, en provenance de la circonscription de Thangu dans la ville de Kinshasa. Nous exigeons qu'une équipe des Défenseurs des droits de la personne soit dépêchée sur place sans tarder pour une enquête plus approfondie. Il est tres urgent que nous puissions agir efficacement pour stopper ce carnage. Ces crimes horribles envers la population sont inacceptables!

 

Meilleures salutations,

Mama Jeanne-Marie Sindani

 

Ces derniers temps à la circonscription de la Tshangu, à Kinshasa/République Démocratique du Congo, les jeunes sont victimes des arrestations arbitraires massives avec une fausse accusation de détention illégale des armes.

Cette population dénonce de ce fait les arrestations massives de leurs concitoyens innocents transférés au Centre Pénitentiaire de Rééducation de Kinshasa, CPRK, autrement appelé Prison Centrale de Makala et condamne jusqu’à la dernière énergie le comportement des éléments de la Garde Présidentielle habillés en tenues de la Police Nationale Congolaise à leur endroit avec un silence complice des autorités de leur District, et ce contrairement à la demande faite par la MONUSCO dans son communiqué de presse rendu public le 12 Décembre 2011 à travers lequel il déclare ce qui suit : « La MONUSCO réitère son appel aux acteurs politiques de s’abstenir de tout acte d’incitation à la violence et à confrontation. La MONUSCO exhorte les services de sécurité et les institutions judiciaires à exercer leurs fonctions avec retenue, de se conformer aux principes internationaux des droits de l’homme lors de la gestion des manifestations publiques et de respecter les droits à la vie ».

Dans la nuit du 14 au 15 Décembre courant, vers 3h30’ à 4h, ces élément étaient au quartier 13 et environs sous forme des transporteurs qui leur facilitent le moyen de transport comme d’habitude en criant « Zando, Zando », quand les jeunes gens sortaient pour chercher le transport afin de se vaquer librement dans leurs occupations ils les capturaient, à ce jour leurs familles sont abandonnées à leur triste sort ne sachant pas où retrouver les leurs. Point n’est besoin de rappeler les corps sans vies des manifestants du 09 au 11 Décembre 2011 après la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle dont les familles cherchent dans des différentes morgues de la place et ne retrouvent pas.

Le comportement des services de sécurité et les institutions judiciaires de notre pays à travers les éléments de la Garde Républicaine mis à la  disposition de la population de la Tshangu dans le but de les faire souffrir, les exterminer et les anéantir à cause de leur patriotisme et leur grand souci de militer pour l’établissement effectif de la démocratie et d’un Etat de droit en République Démocratique du Congo incite à ce jour cette population à la violence et à la confrontation.

Par ailleurs, cette population dénonce les fausses accusations leur imputées par les services de sécurités et demande à l’opinion tant nationale qu’internationale, aux organismes des droits de l’Homme, à la MONUSCO, aux responsables de la Police Nationale Congolaise et à tous les autres Autorités du pays en leurs titres et qualités respectifs ce qui suit :

-      Mettre hors d’état de nuire ces éléments de la Garde Républicaine ;

-      Réclamer la libération immédiate et sans condition de leurs ressortissants incarcérés injustement à la prison centrale de makala et différents cachot de la République ;

-      Faire justice aux nombreux innocents arrêtés et portés disparus ;

-      Consoler les familles qui ont perdu leurs membres aux manifestations du 09 au 11 Décembre courant et aider ceux dont les corps sans vies sont introuvables jusqu’à ce jour à les retrouver ;

-      Garantir leurs droits comme le prévoit la loi en vigueur en la matière parce qu’ils ont droit à la vie et à la paix ;

-      Garantir la sécurité des personnes et de leurs biens.

Au regard de ce qui précède, la population de la Tshangu sollicite des Congolaises et Congolais de leur venir au secours et de ne pas garder silence à leur cri d’alarme car ils sont en danger, l’urgence s’impose.

 

Fait à Tshangu, le 15 Décembre 2011

Collectif des habitants de la Tshangu

 

Quelques photos des victimes des armes chimiques "de Roger Bongos, d'Afrique Rédaction", envoyées par Serge Kongo na biso

.

ARME-CHIMIQUE-6

.

ARME-CHIMIQUE-5

.

ARME-CHIMIQUE-4

.

Commenter cet article

Serge, Kongo na biso 19/12/2011 22:21


C’est bien dit mbuta Lukoki « l’union fait la force » eloba ba noko.  Nous commencons à se reveiller
comme on dit « mieux vaut tard que jamais. »  Kim Jong – Il (moko ya ba client ya Kanambe ya ba Iranium) pe mutu ba Sud Coréen bazalaki kozua
lokola Nzambe ye wana azongisi molimo epayi ya nkolo.  Communauté internationale bazali ko continuer kokanga munoko alors ke peuple aza kokufa pe ko
souffrir kaka po ba voter Président Tshisekedi « on ne parle pas la bouche pleine dit-on. » 


Kanambe doit partir.


Kanambe must go.


Kanambe dégage.

Crispin Régis Lukoki 18/12/2011 20:12


Quelle indignation mes frères!j´ai déjà envoyé ces imâges à la CPI.C´est un motif de plus pour que le peuple assure sa propre défense.Ces inhumains de la soit-disant communauté internationale
doivent avoir honte de ce qu´ils sont devenus.Ils n´ont plus ni convictions ni scrupule.Ceci démontre jusqu´à quel point ils haïssent le peuple congolais.Ils ont même perdu le sens du RIDICULE et
leur propre mémoire.Ils ne voient plus que l´uranium,le coltan,le diamant,l´or et tout ce qu´englobe le sous-sol de notre beau Pays.S´ils ont été chassés ailleurs,ils le seront aussi au Congo de
même que tous ces mendiants sans visages que nous avons comme voisins.Sinon batuna ba NOKO.Si tout Kin prenait la rue à la fois,ils n´auront pas par où commencer.Il est simplement question de
s´organiser.Bino moko botala:soki 2.000.000 ya ba Kinois babimi ensemble,ba niangalakata ya ba mercenaires ata bazali 100.000 bakokima pe bakotika minduki sima.Soki to s´organiser,tokolonga
bango.Le CONGO au CONGOLAIS. Ingetaaaaaaaaaaaaa.


Régis crispin.


 

Serge, Kongo na biso 18/12/2011 19:05


Mbote,


Parait-il ke ye a ganger bélections mais pona nini kokanga ba jeunes na ba quartiers?


ko installer ba tanks ya mayi ya moto mélanger na ba kisi ya mabe nab a quartiers? Comment azali
koboma peuple oyo ye azali ko sous entendre ke ba votaki pona ye?  Sabotage ya ndenge oyo vraiment!!!