Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

  LES CHUTES DE LOUFOULAKARI 

 

 

Toute la semaine nous avons fait le voyage du Congo Brazzaville. Cette visite était marquée par l’actualité. Mais pour ce dernier jour, faisons un peu de tourisme pour nous détendre. Comme la nature est belle ! C’est un poème. Nous avons fui Mfoa et avons pris la direction l’intérieur , 80 km plus loin, pour aller au confluent de la rivière Loufoulakari et du fleuve Congo afin de  visiter les célèbres chutes que le grand chanteur Youlou Mabiala  immortalisa dans une de ses nombreuses chansons, Loufoulakari. 

chutes de Loufouakari

Les somptueuses chutes de la Loufoulakari  

 

Ici en pleine brousse, loin de la turbulence et des folies de la ville, loin des bruits du monde, nous allons enfin humer l’air frais et communier avec la vie dans ce qu’il a de plus précieux. Comme elles sont somptueuses, ces chutes. Les eaux saumâtres nous adressent un message, celui de l’amour et de la douceur de ce que devrait être l’existence dans nos pays.  La nature dans ses habits royaux nous offre un spectacle somptueux  de sons, de murmures et de couleurs. Quelle merveille !  

Djoué

Les rapides du Djoué

 

Dommage, nous n’irons pas à la rivière Djoué ni ne verrons les pécheurs de Mpila faute de temps. Mais ici, devant les bruits fracassants de ces impressionnantes chutes,  dans cet éden de Loufoulakari paré de beauté et de magie, les soucis s’estompent, se noient et se perdent, emportés par les flots. Le spectacle est saisissant et le moment est propice pour écouter de la bonne musique. Et c’est parti pour quelques instants de bonheur.

Samuel Malonga


1.Conseils gratuits, par le trio CEPAKOS

2.Kumbe-Kumbe, par Youlou et les trois frères

3.Maguie, par Mando Negro Kwala Kwa

4.Maria, par Pamelo

Commenter cet article

Serge Kongo na biso 21/08/2011 12:40



Mbote,


Chute de la
Loufoulakari, ça c’est une vue imprenable comme disait le maréchal Mobutu Sese Seko.
 Une très belle photo à regarder sans cesse. 


Merci kulutu S Malonga.


Serge Kongo na biso.