Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Notre blog a été honoré par une grande figure de la musique africaine, Ekwe Silo Epée Willy, qui a côtoyé le légendaire musicien Tino Baroza anis que notre aîné Faugus au Cameroun. Il  nous avait laissé un message dans lequel il se disait prêt à nous révéler certaines confindences que feu Tino Baroza lui avait confiées.

Aujourd'hui, il nous a envoyé un courriel contenant certaines révélations sur la carrière de Tino Baroza, ses cousins Déchaud et Nico.

J'en profite personnellement  pour le remercier et lui dire qu'après avoir lu son courriel, l'amie de ma femme,une camerounaise qui est venue nous visiter et qui nous apporter un bon plat de Ndole a confirmé que Ekwe Silo est un artiste musicien  très connu au cameroun , avec son frère jumeau.

Pour vous souhaiter la bienvenue sur Mbokamisika, nous vous dédions "Quelle blonde de Tino Baroza , et Keba mabele moke de Roger et l'African-Jazz. L'autre chanson de Roger que vous avez souhaitée auditionner n'étant pas entre nos mains.

 

messager

 

Voici les deux messages de notre aîné Ekwe Silo Epée.

Faugus avec qui j'ai travaillé dans l'African Team,m'a dermandé de participer au dialogue permettant de donner des éclaircissement sur la musique de notre continent.Je tiens à préciser que j'ai travaillé avec les plus grands musiciens d'Afrique.Je suis "Sawa",ce qui  signifie que je suis Ngala ,mais du Kamerun.J'ai connu personnellement Tshilumba wa Baloji ( Emanuel Antoine)avec qui j'ai travaillé à Duala de 1965 à 1967 avant mon départ pour la France.Il m'avais présenté au Grand Kallé qui était de passage au Camerounen cette période.Grâce à cela le Grand Kalle m'avais appelé à la rescousse dans l'African Team.Je pourrais écrire un livre sur ma vie artistique en France. L'african jazz fait partie de ma vie artistique,donc c'est avec grand plaisir que j'aimerai participer au débat qui suivra ,afin d'apporté de la clarté sur certains propos non conformes à la vérité.Car le vieux Tino Baroza m'avait raconté pas mal d'annecdotes sur la vie musicale des années 50 .Avant de terminer,si un MbokaMosika pouvait nous faire jouir de l'audition de"Etali yo" de Roger Izeidi & l'African jazz je serai très content car le 45 tours que je possédais s'est cassé.Le vrai titre de la chanson c'est Afrika mokili mobimba.Que ceux qui doute de cela écoute ce que Dechaud dénonce:notre musique est comme une belle fille dont on est amoureux mais qui ne montre aucun intérrêt,alors que lemonde entier danse et copie nos rythmes.Rochereau a recidivé sur le même thème sur succès ya African jazz.Donc sans équivoque le titre de la chanson est bien Afrika mokili mobimba. la version del'African jazz la plus connue c'est celle avec Mujos,Rochereau,Roger et Kalle avec Willy et Jeff.Sur les disques de1962 le titre était Africa mokili mobimba nr2.La première version avec Manu et Willy (sax et trompette) s'intitulait Africa mokili mobimba.Vous pouvez l'écouter sur le site Ambiace Kiri Kiri.à plus tard.

 

Ekwe Silo Epée Willy

A PROPOS DE TINO BAROZA

 

Mon cher MessagerTino était l'ainé de 4 cousins musiciens nés de 2 soeurs.Il y avait un très grand amour entre les deux mamans qu'elle avaient décidées d'habiter à Leopoldville dans la même parcelle avec leurs progénitures.
Je vais nommer :Tshilumba wa Baloji Emanuel Antoine "Tino Baroza"
                     : Tiki Nicolas "Dicky Baroza" le demi-frère de Tino,né après la mort du papa de Tshilumba.
Il ya eu un autre frère qui n'était pas musicien ,donc pas spécial pour nous,mais lui et Kasanda Nicolas étaient très liés ,puisque de même âge.
L'autre maman  :Mwamba Charles"Dechaud Mongala"ou"Dechaud Champion"
                     :Nicolas Kasanda"Nico Mobali"plus tard"Dr Nico".
Ils ont été élevés comme des frères plutôt que des cousins.
Le marrant dans tout ceci c'est que Tino et Nico ont eu une éducation technique,pendant que ni Dechaud ou Dicky n'étaient intérressés par les études.
Tino avait  appris à lire et ècrire la musique chez les prêtres catholiques.C'est lui qui a ramené son" jeune frère Dechaud" chez Jhimmy Elenga et ensuite dans le sillage de Kabasele wa Tshamala"Grand Kalle",dans ce qui deviendra plus tard l'African jazz.
Ce que beaucoup de gens ne savent pas, si Kasanda a été le plus célèbre de ces quatre guitaristes,c'est Tiki le plus complet d'entre eux. Car Tino l'avait bien formé comme guitariste de jazz et de variétés européennes.Dechaud était le chercheur et le plus créatif. Tino c'était le chef-d'orchestre par excellance,il jouait de plusieurs     instruments:trompette,buggle et à la fin de sa vie du saxophone.Il avait étudié l'harmonie et l'orchestration.
Une autre annecdote:Tshilumba et Edouard Lutulula ont fait les études ensemble dans les mêmes classes.Ils étaient très doués tous les deux qu'ils s'alternaient la permière place durant les compositions mensuelles.
Je vous laisse pour le moment,j'espère que je pourrai vous en dire plus.
Coucou
Muna'Mboa(muana mboka en Duala)

 

Ah quelle blonde, par Tino Baroza et l'African-Jazz

Keba Mabele Moke, par Roger et l'African-Jazz
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

herman 01/08/2014 17:48

merci pour les témoignages, nous sommes en train de faire tout pour honorer la mémoire de ce grand artiste qui fut tino baroza et qu'on en parle peu

diki nicolas jr 24/07/2014 15:51

c ne pas (tiki) c Diki,dicky nicolas le petit frere de tino barosa corri ge ca s.v.p)c mon pere.si vous avez besoin des infos apropos de tino baroza ou diki ,dicky nicolas,contact moi,

MWENZE 19/07/2011 13:15



Grand merci à Mr Ekwé Silo Epée pour son témoignage juste et vrai sur Tino Baroza,car il est plutôt courant en Afrique,continent de l'oralité, que des personnes quittent ce monde avec des
confidences non partagées.Nous avons tous besoin de savoir plus que ce que nous pouvons savoir sur nos artistes des années 50-60,les plus belles années de la musique congolaise moderne.


MWENZE



Mwenzé 19/07/2011 13:02



L'AFRICAN-JAZZ,formation dite "Mokili Mobimba",à savoir 1962-1963,demeurera à jamais le scandale artiste de la musique africaine
moderne:Kallé,Nico,Déchaud,Rochereau,Dibango,Willy,Mujos,Depuissant,autant de virtuoses et de génies réunis dans le temps et l'espace dans un même orchestre,avec des oeuvres d'anthologie,pour la
postérité,nous ne le reverrons plus jamais.Du grand Art!Je rends grâce à Dieu de m'avoir fait vivre cette période,quoique enfant(12-14 ans).L'AFRICAN-JAZZ demeure à jamais le plus grand orchestre
africain de tous les temps.



PÉPÉ 11/07/2011 21:36



Monsieur Faugus, j´ai ecouté le Saxo de Manu Dibango, c´est formidable. C´etait dans les années 60, ce qui demontre qu´il avait une vaste  experiênce avant son  arrivé   au
congo, plus precisement dans L´african Jazz.   Moi j´ai eu la  chance de voir  le  grand   marabout M.Dibango en scêne deux fois à Luanda en 1982 au cinema Karl
Markx et très recemment en 2009 au cinema Antlantico sur invitation de la revue Africa Today(Africa Hoje) .   Durant son sejour à Luanda, il etait reçu par le president angolais
Dos Santos, dans son Palais.Lui à son tour, avait donné comme souvenir au monsieur le president, un Saxophone.  Je  me rappelle aussi que en 2001, il avait animé la fête de 
la  television  angolaise  TPA, dans  la salle  du Cinema Tropical   toujours  dans  la capitale  angolaise.  Mais  je  sais 
aussi  que , en  1982, a part Luanda ,il  avait    jouait  dans   la  province  de  Malanje.    
 Merci  vieux Faugus pour votre observation, sur la performance de Manu Dibango dans cette chanson, une composition de  Roger Izeidi, votre grand frère. et la voix angelique
de Kallé Jeef.       PÉPE



Auguy lebakata 19/06/2010 16:35



Merci notre blog mbokamosika et Willy épée, qui d'entre vous à écouté les improvisations de Manu Dibango comme moi, dans la chanson Keba mabele moke de Izeidi Roger ? on en
parlera.   Faugus