Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

1.
Léo 89

2.
Léo 91

3.
Léo 92

4.
Léo 93

5.
Léo 94

6.
Léo 95
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

5f1zc3q5tq 01/12/2019 13:11

1.

h1pv0dopcm 30/11/2019 09:57

I need to know what customer value the most with study or reference and then, I will be able to give information of how my product can improve the experience of their customer.

joseph pululu 05/02/2010 18:12


la récension qui nous est proposée, à rtravers photo et textes, sur léopoldville, mériterait d'être consultée par tous ceux qui se targuent d'avoir lancé les 5 chantiers à kinshasa. Au moins, ils
apprendront qu'aucun chantier ne peut être lancé, sans d'une part, une ligne directric, et d'autre part, un maître d'oeuvre.
le cas de l'industrialisation de la capitale du Congo -belge, avait un maitre d'oeuvre: le Général Moulaert.
Celui-ci, avant d'être de se voir confier la tâche de donner à Kinshasa des infrastructures adéquats, a dirigé des militaires sur le terrain, tracé les perspectives et surtout, donné sa vision du
développement du Congo.

Est-il besoin de rappeler que ceux à qui on a confié la gestion des grandes entreprises comme l'Otraco, ont eu aussi un passé de grands responsables militaires ou d'anciens administrateur aussi
bien du Congo belge, sinon des provinces. mais des personnes qui ont l'expérience du terrain.

A titre d'exemple, Moulaert a imaginé et mis en oeuvre, le projet des Chantiers navals de léopoldville, qui vont devenir par après Chanic. Il le dotera d'un outil, utilisé enciore aujourd'hui en
Afrique central, un dock de réparation et de mise au sec des bateaux fluviaux.

Il imaginera l'actionnariat croisé des grandes entreprises congolaises comme l'Uteléo, la Tissakin, la Chanic et la Comectric(Snel) ou la TCL. les conseils d'administration étaient constitués sur
la base d'un équilibre imaginé par Moulaert, dès les années 40. Les administrateurs de ces sociétés n'étaient pas choisi au hasard. c'est le cas de Corion(?) qui dirigera le groupe Chanimétal
durant un demi-siècle.

Sans être méchant avec les non-kinois, je pense qu'ils doivent s'informer avant de se lancer dans des chantiers qui tournent en rond. Lorsque Moulaert lance les chantiers de léopoldville, le projet
sera finalisé 20 à 30 ans plus tard. le déplacement du port de léopoldville - Ouest (Kintambo) est annoncé dès 1911, pour être réalisé en 1935.
Lorsque je regard les photos de léopoldville, on aimerai aussi que l'incivique qui a construit son hotel au magasin kintambo, avec entré sur les rails du chemin de fer, afin qu'il
prenne conscience du préjudice subi par ce patrimoine.

Dans tous les cas, merci à notre frère mbokatier, de rendre accessible ces photos. il nousd permet d'imaginer un dernier tour de Kinshasa, à la recherche de ses derniers vestiges de notre Léo
la capitale.
 Muan'a mangembo