Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

  LE SEJOUR DE "L' EMPIRE BAKUBA" A BRAZZAVILLE EN 1979.

 

L’orchestre Empire Bakuba avait livré  entre fin juillet et début août 1979 cinq concerts dans la ville de Brazzaville. Ces moments avaient été consignés par Nila Mbungu dans un reportage publié le lundi 6 août 1979 par le quotidien du soir Elima dont nous nous sommes procurés les archives.

Pour retracer fidèlement le film de différentes prestations de l’orchestre Empire Bakuba à Brazzaville, et pour plus de visibilité vu l'état des archives, nous allons reprendre les grandes lignes du reportage de Nila Mbungu.

Mbokamiska

 

 

5 JOURS DE FETE A BRAZZAVILLE AVEC EMPIRE BAKUBA.

Trio Kadoma 2

« Du 29 juillet au 3 août , Empire Bakuba, l’orchestre cher à Matolu Dode, Dilu Dilumona et kabasele Yampanya a séjourné à Brazzaville, en République populaire du Congo, où il a livré cinq concerts en cinq jours. Pour les Brazzavillois : "Empire Bakuba est le meilleur orchestre du Zaïre pour le moment ".

C’est le dimanche 29 juillet 1979 , dans l’après-midi que le prestigieux orchestre kinois est arrivé à Brazzaville, sous la conduite du trio Matolu, Dilu et Yampanya.

Le 29 juillet.

Le premier concert de l’orchestre kinois a eu lieu dans la soirée du même jour, au Célèbre bar Bouya. D’aucuns se souviendront que tous les ensembles kinois de passage à Brazzaville ne manquent pas de se produire dans ce cadre.

C’est devant ce même cadre que s’établit le premier contact entre les musiciens de Bakuba et le public congolais. Mais, dans le bar, un spectacle de désolation les attend. Car bien que l’atmosphère soit chaude à l’extérieur, le bar est à moitié vide. Il nous semble que le public boude le coût du billet , trop élevé : 1000 Fr CFA ! M. Malatou et le citoyen Miki (un chic type qui a mis son charroi automobile à la disposition des musiciens) suggèrent alors à Yampanya de réduire le droit d’entrée. Ce qui est fait. Néanmoins, cette première soirée se déroule devant un public clairsemé .

Ainsi, de toute sa grande taille, Kabasele Yampanya monte sur le podium et de sa voix mélodieuse, il envoûte l’assistance, en lui présentant son plus beau répertoire. Tour à tour, il chante : Ami ya bomuana, Dadou, et Trahison, avant que ses compères Dilu Dilumona, l’ânge congolais et le sentimental Papy Tex s’illustrent eux aussi en chantant Ntoya, la chanson la plus réclamée par les fanatiques, Mindondo, Abi, Eloko nini et Wando.

Ce concert se termine un peu tôt, mais il permet quand même aux mélomanes congolais de découvrir les charmes de la musique de Bakuba. Rendez-vous est pris pour le lendemain.

Lundi 30 juillet.

Bakuba se présente en pleine forme au rendez-vous de la commune de Poto-Poto. Son appel ayant été entendu, les mélomanes sont venus nombreux. La majorité du public est constituée de belles congolaises et d’une vingtaine de Zaïroises que j’ai pu facilement identifier.

A 21 heures, Tonton Efanga, Papa Djos et Opitsho Mama, les trois chanteurs de réserves de Bakuba débutent la soirée, avec les chansons Mali, Vie ya moto et Mungu. Ils chauffent la salle et excitent les mélomanes qui abandonnent leur « Kronembourg » pour se trémousser sous le rythme endiablé de « Silawuka ,sous-marin » . Les plus timides se contentent de dodeliner de la tête.

Lorsque le légendaire trio Matolu, Dilu ; et Yampanya prend la relève, c’est le délire dans le bar. L’assistance applaudit jusqu’à la fin du concert. Une fin de concert explosive avec en fond sonore les airs de « Au revoir Kamalé », la fameuse partie d’animation de la chanson « Kamale » qui a rendu Yampanya célébre à Kinshasa.

Mardi 31 juillet.

La troisième production de Bakuba se transforme en show populaire suite à la volonté d’un public très fanatique. Mais, égoïste, Pépé Kallé s’approprie toutes le fleurs destinées au trio, à cause de ses exhibitions fantastiques.

Cette soirée restera, d’ailleurs, la plus merveilleuse pour la délégation zaïroise. Car, Yampanya qui roule gracieusement ses hanches, rivalise de prouesses avec son danseur Andele( ce dernier est très populaire de l’autre côté du fleuve Zaïre).

C’est aux environs de 2 h qu’il se soustrait de l’affection de ses fans qui refusent de quitter le bar »Kraanganza », située é Ouenzé, le quartier le plus populeux de Brazzaville.

Mercredi 1er août

Le jours suivant, Empire bakuba, ignorant la fatigue, réédite son exploit de la veille, en démystifiant, une fois de plus ses nombreux admirateurs. Ce concert se déroule chez « Massedo », dans le quartier Bas-Congo.

Au cours  de cette production, Bakuba est honoré de la visite de quelques membres des délégations sportives, de passage à Brazzaville. Ces sportifs ont, en effet, participé au challenge « marien Ngouabi ». parmi ces visiteurs, il y a le citoyen Sassa Kassa yi Kiboba, directeur de rédaction du journal Masano.

Jeudi 2 août

Le dernier concert de Bakuba, le moins bon, est celui qu’il livre jeudi dans le bar « Super-Jazz », à Poto-Poto. C’est un concert jumelé entre Bakuba et Bilenge Sakana, le « dauphin » de l’orchestre kinois à Brazzaville.(….)

Ce concert n’était pas éclatant comme les précédents, mais il a quand même connu ses grands moments. Dilu et Pay Tex se sont particulièrement mis en vedette lorsqu’ils ont interprété vava, Ntoya, Mindondo et Opeli Muinda pour l’un, et Mayi na miso, Sango ya mawa, pamelo et Abi pour l’autre. Comme lors des autres productions, la soirée s’est terminée sous les airs de « Nazoki ».

Empire Bakuba a regagné Kisnhasa vendredi 3 août 1979 dans l’après-midi ».

Nila Mbungu

 

En souvenir de ce voyage effectué en  1979 par l'orchesrree Empire Bakuba à Brazzaville, nous avons choisi l'essentiel du répertoire interprété à cette époque, pour faire plaisir à ses nombreux admirateurs sur notre blog, en commençant par Sulmany.

Nous dédions aussi ce répertoire à notre "leki" Sonny Mokonzi, qui était tout jeune à Bandal à l'époque, et qui doit connaître "Massa", dont le nom revient dans plusieurs chansons de Bakuba des années '70 à 80, ainsi qu'à tous les mélomanes .

 

 CHANSONS FETICHES DE BAKUBA DES ANNEES 1970.


1.Ntoya

2.Wivi

3.Ami ya Bomuana

4.Tshitshi

5.Paralisé

6.Tika muana

7.Nazoki

Commenter cet article

Messager 24/02/2012 07:07


Plusieurs chansons citées par Lucien sont déjà sur le blog.


 


Messager

lucien 23/02/2012 23:14


Merci de nous faire revivre encore ces bons moments, le vrai empire bakuba où l'amour fraternel régnait, secret de leur longévité mais hélas! le démon de la cupidité et le goût de leadership sont
passés par là.moralité..........du gachis.


s'il serait possible de nous trouver les chansons telles que: mayi na miso, kiribu, abi, wasisua, bigama, maguy.

Mwenzé 11/11/2011 11:21



Bonjour Messager!Pour la petite histoire et pour la gouverne de tous,je voudrais préciser que le voyage qui est fait ici état de l'orchestre Empire Bakuba ne fut pas le premier sur Brazza.En
effet le premier concert de l'orchestre Empire Bakuba à Brazzaville eut lieu en 1974,au bar "Chez Faignond".Pépé Kallé et Dilu Dilumona furent personnellement accueillis par Bienvenu
Faignond,fils du propriétaire du bar et alors étudiant à l'Université de Brazzaville.C'est lui-même Bienvenu Faignond qui leur assurait le tourisme dans la ville,à bord d'une Citoën Méhari
blanche(entièrement découverte)l'unique dans la ville à ce moment-là,pour ne pas réveiller les souvenirs de Dilu Dilumona en lisant ce blog.Merci.



Sulmany 10/11/2011 17:48



Ndeko na ngai Messager,


Natondi yo mingi elongo na bandeko na biso banso baye bakomaka na MBOKAMOSIKA. Bandeko na biso ba Musiciens bakoki mpe kosalisa biso na banzembo ya kala. Batindaka epayi  ya
Messager.                                           


Sulmany 



Messager 06/11/2011 19:31



Sonny,


Oyebi malamu Minor. Na mokuse nakoloba boye: Etudiant oyo ya molayi ya rwandais azalaka étudiant na faculté ya médecine na campus. Abandaka koya kotala ba ndeko na ye na Minor.


Po na ba étudiants rwandais bazalaka boye: Tous les étudiants Burundais bazalaka banso ba Tutsi, po président na tango wana ezalaka Buyoba, un tutsi. Tous les étudiants Rwandais bazalaka ya Hutu,
po Habiyarima azaka Hutu. Bango nionso bazala na 2 bourses: moko ya UNAZA, mosusu ya mboka nabango.


Frank Nseka akoma professeur na Université moko na Suisse. Azalaka promotion moko na nse na ngai. Entre les 2 autres otangi, nazali na kati.


 


Messager


 



sonny mokonzi 06/11/2011 18:10



Messager,ngai nazali muan'a ndjili,mais olobi yasolo po nazalaki na bandal de 1978-1981,yango pe epemettaki ngai nayeba commune wana malamu.natambolaki pe mua mingi na kintambo surtout
b'entrainements ya AS BILIMA DRAGONS(bon nga naza imanien ya makila) na epoque ya ba MAYELE,MOBATI ETC... na velodrome de kintambo,b'entrainements ya TP MAZEMBE na terrain ya cimetiere ya
kintambo na 1979(finale bilima-mazembe)...Nazalaki penza proche ya b'etudiants te mais nayebaki quelques uns lokola KUDURA KASONGO,DIMANDJA WEMBI..omoni que b'etudiants mingi bayebaki lingala te
kaka swahili na francais..Ba rwandais na ba burundais tobandaki kobenga bango kaka ba rwandais po la plupart bazalaki ba tutsis pe milayi..Rwandais moko nayebi to surnomaki ye KISASA(legende ya
fantome oyo abandaki kobimela bato na leopoldville kala) po azalaki molayi penza...Etudiant mosusu to surnomaki ye MUTSHOPO(ayebaki lingala te kaka swahili na francais) po azalaki esprit
mabe,kobengana biso chaque fois soki toye na salle kotala tv,bon lokola azalaki pe molayi makasi pe muindu pe esprit mabe, pe abandaki koloba te kaka kokanga batu na litoyi teee na porte..jour
moko NA 1979 MATCH  ZAIRE-GUINEE(3-2),TOYOKANAKI TOLOBI MBAL'oyo soki ameki tokozela ye na libanda tobamba ye mabanga(nakanisi azalaki moto kivu)...Ami na nga moko ye nde ayebaki b'etudiants
bien na ba kombo na bango po lopango na bango ezali kaka na coin ya isangila esika bobandaki kolekisa temps na bino mingi libanda...je me rapelle encore d'un certain FRANCK,na mosusu babandaki
kobenga ye MAIRE,pe mosusu na kombo ya ALI??? nayebaki b'etudiants ya ba togolais to ba centrafricains te...A propos ya disque oyo ya PEPE KALLE ami ya bomuana,okoki kozala na raison mais
ngoyarto pe asala b'erreurs mingi ya printing tango abandaki ko convertir ba disques na cd..zua nzembo lokola KALO ya lengi lenga,ekoma dalo,ayant droit ya wuta mayi ekoma diya..Landa kaka ndenge
MWENZE a intervenir na makambo ya BAKUBA MAYOPI a propos ya nzembo zunguluke....Pona kosukisa,kotelema liboso na rond point ya minor wana epermatta ngai namona bato ebele lokola ba politiciens,ba
genereaux,bana ya mobutu,ba sportifs mingi lokola NDONDA PUMA NOIR(wana sans cagoule,a 2 reprises namona ye liboso ya minor azali kokende na avenue kasa vubu kozua taxi.



Messager 06/11/2011 08:27



Sonny,


Nabosanaki motuna na yo sur Ami ya bomuana. Nayebi te soki ebima na 1978. Namoni lokola ebima avant , peut-être na 1977. Tala ba titres ya Bakuba Ngoyaro abimisa na CD nasomba epai na ye na
Paris: Nsango ya mawa, Ntoya, Ami ya bomuana, Abi, Mindondo, Jamaïka, Tobokolo muana, Education injustice.


Tokosala ba recherches po toyeba mbula nini Ami ya bomuana ebima.


 


Messager


 



Messager 05/11/2011 22:22



Sonny,


Okanisi ngai lisusu Hôtel Minor na TV en couleur .naza sûr oza moko ya ba petit nabandaki kotinda na wenze ya maduda kosombela ngai biloko.


Apache (Mukendi) nayebi ye bien.


Po na ba nzembo ya Empire, kobanga te. kala mingi te tokosala concert mosusu.


Nalingaki natuna yo soki oyebi lisusu ata kombo moko ya ba étudiants Burundais, Rwandais, Togolais, na Centrafricains oyo tozalaka na bango na Minor. soki o répondre, nakoyebisa yo lisolo moko
boye.


Na mboka navandi, naza na petit moko ya Isangila. akoma lokola petit frère.


Oyebi lisusu muasi moko ya métisse na coin ya palapala, tobandaki kobenga ye "carter"?.-


 


Messager



sonny mokonzi 05/11/2011 18:48



Messager,merci pona dedicace,naluka nzembo oyo AMI YA BOMUANA partout namona yango te,depuis  putfile ekufa,ba congolais mingi batiaki ba nzembo kuna ba perda yango..nayebi te ndenge nini
AMI YA BOMUANA ezalaki te parmis na ba selections ba chroniqueurs basalaki na 1978  comme meilleur chanson..Nzembo oyo AMI YA BOMUANA ezalaki na succee moko fou ensemble na nzembo ya GINA na
kombo ya DEBAT...Annee 1979 ezali ko rapeller nga mua ba souvenirs: na avril 79 ezalaki liwa ya MAITRE TSHIWARA na ndjili,pe na meme annee 1979 ezalaki liwa cette fois ci ya GRAND VOLEUR moko na
bandalungwa na kombo ya APACHE(azalaki tres dangereux.), na annee wana 1979,ezalaki pe retour ya EVOLOKO na ZAIKO,nga natalaki yango na HOTEL MINOR na bandalungwa..Hotel MINOR ezalaki esika
b'ETUDIANTS YA ISTI bazalaki kofanda,lokola pe bazalaki na poste televiseur couleur,biso nionso tobandaki kaka koya kotala ba MATCHES,MIZIKI ETC kaka kuna...Na 1979 television en couleur ezalaki
luxe ya kosakana te..A l'epoque taiwan etondisaki ba TV TATUNG(noir blanc) na kisasa....Apache na Tshiwara bango mibale bakufaki na masasi...Soki moyen ezali,toyoka ata MAYI NA MISO ya PAPY
TEX..wana pe tozali kaka na 78/79.