Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Nous remercions notre frère Andochanga qui vient de nous transmettre ce reportage de Congo forum sur l'inhumation du Père Joseph Laet "Buffalo" le 14 octobre 2009 au cimetière de la mission des pères de Scheuts à Sint-Pieters Lew, en périphérie Bruxelloise.

17.10.09 RTVYambi: Le Père "Buffalo" a été porté en terre

Écrit par michael

Le Père Joseph Laet, plus connu de la communauté congolaise sous le pseudonyme « Père Buffalo »,75 ans, décédé dans la nuit de mercredi à jeudi passé, a été conduit en sa dernière demeure, ce mercredi 14 octobre au cimetière de la Mission des pères scheuts à Sint-Pieters Lew en périphérie bruxelloise. Plus tôt, dans la matinée, devant une audience de plus de cinq cents personnes, une messe de requiem a été célébrée en son honneur.

 

dsc04726

Une photo du Père Buffalo brandie par un congolais (WRTY droits réservés)

Arrivé en 1957 au Congo belge, le Père Joseph Laet a marqué l’histoire congolaise  par son intérêt pour l’encadrement de  la jeunesse désœuvrée. A son actif, la réintégration de plusieurs jeunes désœuvrés par le biais du théâtre et de la musique avec la création en 1967 du groupe Minzoto Wella Wella qui fit la pluie et le beau temps sur la scène musicale congolaise d’époque. Il instaura aussi une Fondation éponyme dont les activités s’étendent de Basankusu en Equateur à Lokanda au Maniema et Kasangulu au Bas-Congo avec pour but le reclassement social des jeunes en difficulté d’insertion et ceux sortant de prison via des ateliers d’apprentissage et écoles professionnelles.


Véritable icône de la fraternité belgo congolaise durant sa vie , Père Buffalo l’aura aussi été à sa mort : deux chorales, une chantant en lingala et une autre en néerlandais étaient présentes pour lui rendre un dernier hommage, une audience métissée récitant et entonnant dans ces deux langues les différents cantiques et homélies du jour…


Présent en sa qualité de numéro un congolais au Benelux, l’Ambassadeur Henri Mova Sakanyi a révélé dans son oraison funèbre que la mort du Père Joseph Laet était « une grande douleur » pour la communauté congolaise car ce dernier, grâce à son « action salvatrice » sur la jeunesse de la RD Congo, en était devenu « une institution ».

S’exprimant au nom des autorités politiques congolaises et de la communauté, Henri Mova a dit un « grand merci » au Père Buffalo pour « avoir compris le rôle de la jeunesse congolaise dès l’accession à l’indépendance » , et a regretté que l’illustre disparu n’ait pas été inhumé au Congo, « où on aurait vu au grand jour son impact et sa grandeur ».


Après la messe, le cortège funèbre chantant des cantiques dans les quatre langues nationales congolaises -lingala, swahili, kikongo et tshiluba - s’est dirigé à pieds au cimetière de la Mission des pères Scheut où le Père Buffalo a été porté en terre.

 

Photos


dsc04594

Vue de l'assistance

dsc04602


Vue de l'office


dsc04635


Le cercueil


dsc04639


L'Ambassadeur Henri Mova lors de son oraison funèbre


dsc04676


Cortège funèbre vers le cimetière


dsc04690


Jeunes congolais portant le cercueil du Père Buffalo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NZAMBELE KINGO 22/10/2009 12:49


Eh eee Mo Fé Wana eee
Bana F.W., bokanisa Père Buffalo, bokanisa Joc
Eh eee MO Fé Wana eee

Père Buffalo opesa mbote na ba Grands Yankée nionso ya Kin-Malebo.


Messager 21/10/2009 21:27


Jean-Pierre,
Non. Je ne suis pas au courant de ce décès. Depuis quand est-il mort. Que son âme repose en paix.

Jean-Pierre, saurais-tu me dire que signifie Drosabel, 2ème avenu Kabondo ?

Messager


Jean-Pierre 21/10/2009 05:04


Je ne sais pas si Messager est au courant que son professeur BENOIT VERHAEGEN vient aussi de mourir...


F.W. 19/10/2009 13:05


Ressortissant de la Commune de Ngiri-ngiri, autrement dit Quartier Far-West-FW- le quatier qui a vu grandir les vieux Franco Luambo, Sam Mangwana, Donat Limbati de V.Club, Diogas et tant
d´autres...
En 1963, si j´ai bonne mémoire, le président Kennedy est assassiné, moi et mes camarades, des vrais BILL, descendions au JOC pour demander au Père Buffalo si le lait devrait encore arriver,
littéralement nous disions ceci : Père Buffalo est-ce miliki ekoya lisusu, awa babomi Kennedy. Il y avait en ce moment là un grand restaurant à la paroisse de Ngiri-ngiri, où les vieux Mivé
Jhon, Payne, Tarzan faisaient la loi. Adieu Père Buffalo.