Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Le joueur du TP Englebert puis Mazembe qui eut comme sobriquet Colonel Tshatshi s'appelait Mukendi Liévin. Il commença sa carrière dans l'équipe du FC Kupishi. Il hérita de ce sobriquet à cause de son jeu strict voire dure sur l'homme. Mukendi jouait stoppeur (No 4) au marquage des avant-centres adverses.

Dans une défense de l'équipe de lubumbashi composée de Ngoie Jean puis Ngoie Laurent à droite (No 2), Mukombo Albert à gauche (No 3), Mukendi (No 4)occupa la charnière centrale avec Katumba Pierre (No 5) et libéro. Bwanga jouait alors milieux défensif (No 6).

Le jeu de Mukendi contrastait beaucoup avec ceux de ces coéquipiers surtout à l'époque de Ngoie Jean, Katumba Pierre et Mukombo Albert. Ceux-ci avaient en commun d'ètre plutôt petits de taille pour leurs postes, dans tous les cas petits de taille que les attaquants (Kalala Pierre, Mbuyi Ahténée, Kalonzo André, Kabeya Sotsho ou les milieux de terrain comme Kabenji ou Kamba Célestin... Ces trois joueurs (Ngoie Jean, Katumba Pierre et Mukombo Albert) compensèrent cet handicap par des qualités athlétiques et techniques (surtout pour Mukombo et Katumba) hors de commun.

De mémoire, je ne me rappelle pas avoir vu Katumba ou Mukombo dégager des grands ballons. Ils avaient une qualité de relancer le jeux qui frisait la perfection. La plupart des contre-attaques partaient d'une passe bien dosée de Katumba ou une montée balle au pied de Mukombo sur le flanc gauche. Mukombo fut parmi les rares défenseurs de sa génération qui avait le style d'un ailier. Jumelé à Tshinabu Brinch sur ce fameux flanc gauche, il produisit les conditions qui rermirent à ce dernier de briller de mille feux.

Mukendi Tshatshin ou colonel Tshatshi (bien que athlétique aussi) fut plus rigoureux et sobre. La fin de la carrière prématurée de Katumba Pierre entraina la sienne également. En effet quand Katumba quitta la compétition, vers les années 1973, Mukendi ne parvint pas à le remplacer. La place de libéro échut  à Ngoie Laurent, ancien latéral droit comme Katumba à ses débuts. Mwepu José prit la place de Ngoie Laurent à droite et l'éternel Mukombo resta à gauche, tandis que Bwanga recula d'un cran pour jouer stoppeur (No 4).

Le jeux de Bwanga à ce poste fut à des années lumières de celui de Mukendi. Il fut élu ballon d'or africain 1973 alors qu'il occupait le même poste au sein de l'équipe National. Jusqu'à preuve du contraire, Bwanga et Thomas N'kolo (gardien camerounais) sont les seuls défenseurs ballon d'or africain de l'histoire.

Pour la petite histoire, Mukendi Lievin fut parmi les rares joueurs de TP Englebert puis Mazemba de son époque à n'avoir jamais été selectionné dans l'équipe nationale.

Ilunga BUKASA.

 

Commenter cet article