Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

 

LE FILS DE LA CHANTEUSE MARIE KITOTO SE MANIFESTE

 Marie Kitoto

Nous remercions Samuel Malonga qui a retrouvé cette image de Marie Kitoto chez Loningisa

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par DODO Nyumba sur l'article Hommage à Marie Kitoto, 1ère chanteuse vedette chez Loningisa, sur votre blog Le blog de Messager

Extrait du commentaire:

Je suis très ému de votre site mboka mosika, suis le fils de la chanteuse dite Marie Kitoto Ekambo Zaina de son vrai nom si le site veux des suppléments d'info contactez-moi sur mon mail.


je vous remercie.


Dodo Nyumba

 

Après notre hommage du 27 janvier 2012 à Marie Kitoto, première chanteuse vedette des éditions Loningisa, son fils Dodo Nyumba s’est manifesté et a pris contact avec nous au téléphone pour s’enquérir du but de notre site. Après les explications, il s’est livré à nous en nous décrivant brièvement la vie de sa chère maman Marie Kitoto d'origine Tetela, née à Barumbu (Citas) vers 1935 et décédée en 2006 à Kisnhasa tout en nous invitant de lui laisser le soin de nous envoyer dans les prochains jours sa biographie.


En attendant la biographie de Marie Kitoto réalisée par son propre fils, nous pouvons affirmer d’emblée qu’à travers ce contact, nous avons atteint notre but qui consiste à découvrir les personnes les plus proches des artistes auxquels notre site rend hommage depuis sept ans.

 

Messager

 

 

Yokolo-Yekele, par Marie Kitoto

.

.

Commenter cet article

N'kowa 16/06/2014 17:56

C'est tout à fait génial le travail que vous faites................Courage.
mais cmt puis-je télécharger toutes ces musiques d'anthologies? Ici à kin , je ne trouve pas de CDs, Peut être qu'il faudra faciliter des les télécharger via ce site?

Zulu 01/02/2014 13:14


Et le tout petit Emile Soki lui même a chippé les paroles de la chanson de l´African Fiesta Vita  de Pablito Pamelo Mounka et la serie continue...

Pedro 01/02/2014 12:15


Mbote bandeko,


Je me réjouis du fait que le thème du plagiat/inspiration a été déterré. Je préfère plutôt qu’on dise qu’une telle chanson des années ‘70/’80/’90 s’est inspirée
de telle chanson des années ‘50/’60, etc. Remarquez l’impersonnalité de l’expression. Vous verrez que les musiciens ne reprennent pas toute la chanson, mais utilisent la clé de la
chanson, pour ainsi dire, dans le refrain ou l’animation. Par exemple, cette chanson de Pepé Kallé on l’on chante bakule bakule o oya. Ou encore le passage de la guitare de Chouchouna de
Papa Wemba qui introduit le refrain. Ou encore le rythme et certains mots de Kitambala Moja dans Mongali. Je ne crois pas qu’il serait possible de toujours ajouter les noms des personnes dont on
aura repris certains passages. Même sur les CD. Si la société était bien organisée, les éditeurs pourraient peut être payer un peu d’argent aux détenteurs des droits d’auteur. Si ce système
existait, dans la chanson Nzele, Madilu n’aurait peut-être pas brièvement repris Mongali yena, Mongali yena, Mongali… et aussi Moto na moto bakutani … Et la chanson serait
peut-être un peu moins agréable.


 


Pour ce qui est du concept de « plagiat », je crois qu’il y a un aspect que le dictionnaire ne peut pas signaler. Si tu reprends les paroles ou les notes de quelqu’un,
et tu sais bien que beaucoup de mélomanes sauront de qui tu les as reprises, pour moi, ce n’est vraiment pas du plagiat. Par exemple, quand Nyboma reprend le thème de baiser ya litama
(versus) … ya lolemo, ce n’est pas du plagiat. C’est plutôt une sorte d’hommage à un ancien collègue, parce qu’il sait que beaucoup de gens qui écoutent Doublé Doublé ont
écouté Baiser ya litama de Soki Dianzenza. Et quand Evoloko dit Eloko elingi moto ata ko bopekisi bokokamwa. Ata ko bokei na ndako ya nganga, bolingo eloko oyo ebandi na Adamu na
Eva (comptez les mots), il sait parfaitement que les mélomanes connaissent ces mots dans cette séquence-là. Et pour démontrer qu’il est en train de s’inspirer des anciens, dans la même
chanson il ajoute Tout le monde, tout le monde, tout le monde, tout le monde o samedi soir.

Serge - Kongo na biso 01/02/2014 10:52


Mbote kulutu Ossinonde,


N'expérience na yo obimisi likambo moko ya malamu, honnêteté nde ezangi bango,
yango nalobaki soki bafundi bango ekozala procès moko ya mulayi. Fallait basala lokola Libota Zabondo Dindo Yogo ayembaki "Adou Elenga ba ndeko eyembaki ata ndele ooo...", Zaiko pe ayemba "yebaka
nzembo ya Polo, eyemba Luambo Makiadi..." quand même na b'exemples mibale oyo ba références eyebani ke bayembi maloba ezuami na ba nzembo ya baninga pe ba kulutu. Koyemba ba nzembo ya batu ya
kala ezali malamu sauf soki o reconnaitre mutu oyo asala nzembo wana. Vieux Lokuli azalaki koloba ke "eza ba œuvres d'esprit." Il faut to changer bizaleli. Boboto kulutu esika ozuami, nasepeli
makasi kotanga yo na 2014.


Serge - Kongo na biso

OSSINONDE 01/02/2014 02:01


Ndeko KONGO NA BISO, esengeli penza ba musiciens ya sika ba kokaka ko interpréter ba nzembo ya kala pour que ba nzembo wana ébunga te (lokola ba cubains basalaka na ba nzembo ya bango ya kala).
Likambo ya mabé ndé oyo balingi ko signer kombo ya mokolo nzembo te - Autrement, banzembo mingi ya kala esi ébetama na ba musiciens ya tango na biso

Serge - Kongo na biso 31/01/2014 23:41


Mbote,


Un jour nayebisi mama na biso ke Lita Bembo abimisi
nzembo ya sika danzé " Tembe eluti mabe mingi ooo  maaa ma mama eyala..." mama alobi na nga wana eza nzembo ya kala, natuni ndenge nini? alobi na nga
landa " Tembe eluti mabe mingi ooo  maaa ma mama eyala... botuna papa Polo, mama aaa papa Polo..." sikoyo nayoki partition ya "...Santa na nga aboyi
nga, alingaka na yokele oo..." na comprendre ke ba musiciens bazalaka mingi inspirer na ba nzembo ya kala. Soki ba ndeko ya ba musiciens ya kala balobi balandela ba musiciens ya lelo ndenge Manu
Dibangu alandelaka Michael Jackson nakanisi procès wana ekozala mulayi, heureusement epayi na biso bana africa elekaka na yango. Boboto o mboka mosika.


Serge - Kongo na biso

OSSINONDE 31/01/2014 15:36


La réaction du fils à Marie Kitoko, est une bonne chose pour connaître davantage son histoire/ Ce que nous savons d'elle c'est quelle à commencé à chanter à Loningisa en 1951, sinon 1950 (année
de la création de Loningisa) et a été propulsée par Henri Bowane avec qui il a chanté desz titres comme  : " Chérie kanga véo' (1950) - Libala ya bangu" (1952) - Yokolo yokele" (1951) - "Ya
bisu se malembe" (1951), pratiquement à la même période que Martha Badibala des édition Ngoma... et bien avant Lucie Eyenga de Opika en 1954 Aussi on connait très peu de la vie des chanteuses, à
l'exception de Lucie Eyenga - Attendons avec beaucoup d'intérêt ce que sait lDodo Nyumba sur sa mère.

Nabu 31/01/2014 15:27


Apparement Papa Wemba, hormis sa belle voix il n'a rien apporter à la musik zairoise. Sa musik était pleine des plagiats 

Inno 31/01/2014 14:10


Cette chanson m'a plongé dans mon enfance dans la commune de Saint-Jean (Lingwala-Kinshasa), je suis né en 1950, comme tous les LEO-MAN, que des souvenirs Bana Kisasa, Singa Kwanga, F.W. Leo II
Mangembo....