Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Avant de quitter la triste période de 1960 à1962, nous proposons aux mbokatiers le dernier message de Patrice Lumumba quelques jours avant son assassinat. Il avait été réalisé discrètement dans le dernier lieu de sa détention( Thysville (Mbaza Ngungu) par un journaliste Italien.

Cet enregistrement fait partie de principaux messages que Patrice Lumumba avait adressés au peuple Congolais avant et après l'indépendance du pays, que nous avons recherchés dans le cadre de la commémoration du cinquantenaire.  Il y aborde tous les aspects : le combat pour l'indépendance, son arrestation avant la Table Ronde, la Table Ronde, ses relations conflictuelles avec le président Joseph Kasa-Vubu, les tentatives de corruptions, son imminente élimination, etc, etc. 

Après ces messages, nous aborderons directement la longue période du pouvoir de Mobutu: 1965 à 1997, en tenant compte des documents d'archives disponibles entre nos mains.

Messager

 

112005B 150pix

  Patrice Emery Lumumba

 

LES MESSAGES DE LUMUMBA AU PEUPLE CONGOLAIS


1ERE PARTIE

2ème partie

3ème Partie


4ème partie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anglebert. 18/06/2010 02:33



Encore un recit tres poignant de notre histoire. J'ai suivi avec un grand interet mais aussi avec beaucoup de tristesse, le premier discours(catalyseur) de Kasa-Vubu revoquant  le
gouvernement Lumumba, suivi de la riposte(detonateur) de Lumumba.


Un seul mot que j'ai retenu du discours de Kasa-Vubu est le "J'ai pris la decision...", insinuant que c'etait une decision personnelle, qu'il n'avait consulte personne avant de la prendre .
Les raisons que Kasa-Vubu avait avancees pour aboutir a cette decision ne tenaient pas du tout debout. Il accusait Lumumba de creer le chaos quand nous tous nous savons que Moise Tshombe et
Albert Kalonji furent les premiers secessionistes. En aucun moment Lumumba avait provoque ou cree une secession.


Lumumba a son tour fit un discours en lingala que je qualifie de profonds et douloureux. On sent a travers sa voix un appel a la conscientisation du chef de l'etat pour revenir a la raison.
Durant son deuxieme discours en francais, Lumumba a commis l'erreur de jouer au jeu de Kasa-Vubu en le revoquant a son tour, ce qui donnat l'opportunite a Mobutu de jouer sa carte.


Notons qu'apres leurs discours, Lumumba et Kasa-Vubu furent bloques d'emettre d'autres messages incendiaires par la voix des ondes, mais toutefois, le president Fulbert Youlou ,un
anti-Lumumbiste, permis a Kasa-Vubu de faire passer ses discours par la voix de Brazzaville, chose qui fut un grand desavantage pour Lumumba, rien que pour nous informer que l'assassinat de
Lumumba fut un vaste complot international.


QUESTION POUR UN CHAMPION: durant son allocution a la deuxieme bande, Lumumba fit allusion aux pretres catholiques qui s'ingeraient dans les affaires de l'etat, en particulier, il parlat d'une
maniere generale d'un EVEQUE sans toutefois citer son nom, de qui s'agit-il?


A vos claviers les mbokatiers!


 


Tshikobele Mongombe@


Canada mboka te!