Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

LE DANGER DES ELECTIONS EN AFRIQUE

 

Nos présidents africains continuent à avoir le sang de leurs ancêtres qui étaient des rois ou empereurs. Des qu’ils sont au pouvoir, ils chosifient leurs pays et font de cela leur bien propre. Ils découvrent tellement des richesses qu’ils ont peur de lâcher cette richesse acquise d’une façon gloutonne.

Les gens meurent pour des raisons qu’ils ne comprennent même pas, ils marchent sans vraiment savoir les vraies raisons de la marche, ils s'entre-tuent pour des raisons inavouées ; alors que les leaders sont rarement morts. Ils aiment des sacrifices pour se garantir le pouvoir. Combien ne sont-ils pas morts au Congo ? En Coter d’Ivoire ? Au Tchad ? Au soudan ou en Ouganda ? Au Rwanda ?

La fraude électorale est un virus qui ruine nos pays et tuent des milliers des innocents et aveugles qui croient que le passage de l’un ou de l’autre va changer le pays. Ce ne sont pas les promesses qui vont changer le pays. Gbagbo, Kabila, Bongo, Dos Santos, et tous les autres se croient titulaires de leur pays. Les voies démocratiques ne sont nullement respectées, ils n’aiment pas des opposants qui leur disent tout haut les erreurs qu’ils commettent, ils corrompent, trompent et font des nouvelles promesses a chaque instant qu’ils veulent renouveler leurs mandats et ne parlent pas du bilan de leurs mandats antérieurs.

Stupides que nous sommes, nous les acceptons aveuglement pour quelques bouteilles des bières et des T-shirts avec leurs effigies. Une autre grande erreur, c’est le tribalisme ; le tribalisme est plus dangereux que le cancer. Ce fléau nous bande les yeux ; on croit que lorsqu’on a un président de sa contrée, bon ou mauvais, on est sécurisée, alors que c’est faux. Un président d’une autre tribu peut faire du bon travail et changer le pays plus que celui de sa tribu. Les votes se fonts avec un support régional, nous devons l’éviter ; nous devons juger un président par ses compétences et non par son appartenance tribale ou ethnique. Si et seulement si les africains le comprenait, nous seront sauves.

Quel est le bilan de Kagamé au pouvoir ? De Dos Santos ? De Kabila ? De Nguessou ?

Que nous a donne le 5 chantiers ? Un grand pays comme le Congo avec ses 245.000 km2 n’a que 1000 km des routes asphaltées ! Allez-y comprendre ?

Faut-il supporter Tshisekedi parce qu’il est Muluba ? Kabila parc qu’il est katangais ( ?), Diomi parc qu’il est Mukongo ? Non !

Que ces candidats nous apportent des projets palpables, qu’ils fassent les bilans de leurs actions en faveur du pays. Évitons nous saouler lors des campagnes, évitons porter des T-shirts qui vont se déchirer une semaine après, choisissons des candidats capables de faire avancer le pays. Oublions l’appartenance tribale d’un candidat ; voyons plus ses capacités. Nos candidats doivent participer à un débat.  

 

B. Manseka

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marcellin 19/05/2011 09:49



Mbuta muntu Serge kongo na biso ngai na yo tozali na boyokani kasi ngai nalingaki na kesana moke na na mbuta muntu Masenka tango ye alobi e te "nous devons juger un president par ses competances
et non par son appartenance tribale et ethnique" mpe alobi consequence ya oyo ezali e te "si et seulement si les Africains le comprenaient, nous serons sauves". Yango ngai nalobi Afrika ekozala
sauve te mpo to voter moto moko competant kasi mpo Afrika ezala sauve ebongi liboso to banda na ko kela "un etat de droit". Ba institutions ezala ya makasi. Lelo oyo bokeseni ya makasi na kati ya
ba ekolo ya Afrika mpe ba ekolo ya 1 monde ezali makasi ya ba institutions ya ekolo. Ba presidents nioso ya ba ekolo ya 1 monde bazali bato moko competants te, tokoki kotanga bakonzi ebele oyo
bazalaki mpe bazali incompetants, mingi mpe bakoma bakonzi mpo na ba soutient sectarien bazuaki, kasi ba ekolo oyo ekoma ba "banana republique" te par ce que ba institutions ya mboka e salaka
mosala na yango ya ko proteger ekolo mpe ba interets ya ekolo. Ata soki un aventurier akomi na bokonzi voter avec un support regional akoki koboma ekolo te, to mpe koyiba mbongo ya mbula matari
te, mpo ye akoyeba malamu e te ba institutions ya ekolo ezali kotala ye mpe ba ko traiter sans peur ni faveur.


Mwan'a Joburg



Serge Kongo na biso 18/05/2011 17:13



Mbote na bino,


Ndeko Mwan’a Joburg,


Makambu olobi eza ya solo, pe mituna otuni nionso otuni, eyano eza kaka moko : « Te, toza na ba institutions nionso wana te, po soki ezalaki nde Kongo pe Afrika na biso elingaki kozala ndenge ezali te.»  Tala kaka ke RDCongo eza soit disant indépendant mais pona kosala élections il faut
bapaya bapesa mbongo.  Sur 220 millions USD ya élections ya « Novembre 2011 » soki pe ekozala, 200 millions ekowuta na bapaya ndenge elobami
na Jeuneafrique ya tongo ya lelo : « Il n’est pas sûr que ce
calendrier soit tenable : le fichier électoral n’est pas à jour et la loi électorale est toujours en discussion à l’Assemblée nationale », estime un observateur international, qui
s’interroge sur la mobilisation, dans ces conditions, des bailleurs de fonds. Sur un budget de 220 millions de dollars (148,2 millions
d’euros), près de 200 millions auraient déjà été promis par l’Union européenne, la
Belgique et la Grande-Bretagne, notamment. »  Pe mbongo nionso te ekosalisa élections, Zacharie
Bababashwe andimaki yango sima ya b’élections Luis Michel ya 2006, alobaki : « eh, bino baza kofanda kaka na poto, Union Européenne apesi
mbongo awa pona b’élections, nga pe naye kozua partie na nga, bino bokanisi Kabila to Bemba nde bako bongisela bino mboka, mutu na mutu aza kozua pona ye moko. »  Bongo mbongo ya contrat na ba chinois eleki wapi ?  Jeuneafrique elobi : « Dans un communiqué, Paris annonce que
Nicolas sarkozy sera l'hôte d'Alassane Ouattara lors de l'investiture de ce dernier à Yamoussoukro, le 21 mai.  J.A ekomi « Dans un communiqué, Paris annonce que Nicolas Sarkozy sera l'hôte d'Alassane Ouattara lors de l'investiture de ce
dernier à Yamoussoukro, le 21 mai. »  Ouattara abosani ke Bokassa azalaki kopesa Valéry Giscard D ba diamants na ba ivoires mais le
même Giscard alongola ye na ebonga sans pitié.  Politik ezalaka na amitié te ezalaka kaka na ba intêrets.  Politik eza lokola mbeli, eyebaka nkolo na yango te.  Ndenge oyo nde toko tikalaka kaka bawumbu ya bapaya soki to
changer mentalité te.  « Mutu nionso akoma kobanga kolobela politik sinon bako boboma ye, to b’intêrets naye ekokoma en danger, bongo toza kozela nani atangisa makila naye pona biso tozua nsomi ? »


Serge Kongo na biso. 



Marcellin 18/05/2011 14:55



Ba mbuta muntu eloko ya liboso mpe ya makasi ebomi ba ekolo ya Afrika mpe Kongo na biso ezali nde bolembu to mpe faiblesse ya ba institutions ya mboka. Tokoki kosala nioso tolingi to mpe kovoter
moto nioso tolingi kasi soki to telemisi mpe to pesi makasi na ba institutions ya mboka te, tozali kosala mosala ya mpunda. Est ce que parlement ezali autonome mpe esalaka mosala na yango sans
interference? Est ce que court de compte e suveillaka mbongo mbula matari apesaka na presidence? to mpe na primature? na armee? to mpe na justice? Est ce que parquet ezali independante? mpe
elandaka moto sans kobanga mpe faveur? Est ce que ba juges bazali independants? mpe bakataka makambo sans kobanga mpe faveur? Est ce que administration ezali ya ekolo ezali non politique? Est ce
que bakonzi ya ba companies ya mbula matari ba tie bango na bisaka wana mpo na boyebi na bango? to mpe bo na ba connections politique na bango? Afrika mobimba pasi na biso ezali nde faiblesse ya
ba institutions ya mbula matari. Soki to telemisi ba institutions oyo, topesi yango makasi mpe lipanda na konzo, wana nde tosi to resoudre 80% ya makambo na biso mpe ekozala ata na likambo moko
te soki population e voter na ndenge ya ba regions, tributs to monoko ya mboka, kasi moto oyo akozua kimokonzi akozala na choix te kasi kosala mosala malamu mpo ayebi e te ba institutions ya
ekolo ezali kotala ye, sans peur ni faveur.


Mwan'a Joburg



Serge Kongo na biso 14/05/2011 22:04



Mbote,


Natangi yo malamu na bokebi penza, oniati na mozindo ya likambo, nakamuaka kaka ke likambo
monene ya boye etali mabele ya Africa na biso ba ndeko bazali kosolola yango penza te.  Kulutu obosani mua ba chiffres moko très importants ya
superficie ya RDCongo, 2 millions100 ezangaki po ekoma 2.345.000 km2.


Toponaka bakonzi pona compétences.  Mingi kati ya
bakambi ya Africa bazangi compétences, pe eponeli y’Africa ezalaka pona nini okosala lobi te mais pona nini yo okozua lobi na caisse ya l’état.  Soki
osengi débat ekozala entre Kabila na nani ?  Kasi wana eza lokola otiye ye mopanga na mopanzi.  Na
2006 il a fallut She Okitundu prof ya kabila azonga Kinshasa na lombango po ba questionnaires bazalaki kotangisa ye ezalaki kosimba te. 
Soki a bloquer test, batuni ye question 3 to 7 ye akopesa réponse ya question 10 to 18, grand pitopalé. 
Débat politique na RDCongo, bosana nayo.  Projet de société ya Kabila eyebani: « mettre le RDCongo à
genou, détruire et affaiblir son armée, épurer les populations congolaises, aider le Rwanda à annexer les deux Kivus, créer l’empire Tutsi Hima ou la république de Volcan etc… ».
 Na Sénégal Cedar Senghor, na Ghana président John Kufuor, na South Africa Nelson Mandela basilisa ba mandats na bango pe bakenda na malembe mais pona
nini te na ba mboka na biso ?  Namonaki batu baza ko commenter na foto ya Mobutu na facebook « Elombe mobali ye wana, ya mukolo… »
bakombo ya ba ndeko wana ezalaki be batu ya Equateur, nionso wana eza kozala aveugle pe motem ya tribalisme, ndenge olobi fléau mususu ya makasi yango wana ebomi Africa.  D’ailleurs po RDCongo esali b’éléctions il faut mbongo ewuti epayi ya bapaya.  Est-ce que 500 Mercedes basombeli ba
prof ya Université ezalaki na budget ya mboka ?  2 millions bapesaka ba musiciens ezalaka na budget ya mboka ?  300 millions de dollars Kabila abimisaki na Banque du Congo po apesa James Kabarebe ndenge akangelaki yae Kunda Bantuare Mihigo est ce que ezalaki na budget ya
l’état ?  Ndenge nini mboka etambola na ba gaspillage nionso oyo.


Serge Kongo na biso.           



Lino Antoine 11/05/2011 16:05



Je suis vraiment content de votre façon de réfléchir, si vraiment l'Africain peut comprendre ce que sont nos dirigeants ce serait un pas vers l'avant. Le plus grand problème pour nos dirigeants
c'est qu'ils se sont fait entourer des dinausores affolés de richesses, qui se servent d'eux pour protèger leurs avoirs ils ont peur de donner des bons conseils au dirigeant au cas où il perdrait
les élections.Pour conclure, les dirigeants Africains ne le sont que de nom, ils sont par-contre des pions pour la protection des avoirs de ceux qui les entourent.Je vous réjoint en demandant à
l'Africain de choisir non l'appartenance tribale mais les idées pouvant developper l'Afrique.