Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

LE COUP BAS DE MAÎTRE TAUREAU.

 

   
     

 

Nous sommes au début de l´AUTHENTICITÉ.Le citoyen KANZA NE MANSANGAZA(Philippe),directeur du Conservatoire de Musique et d´Art dramatique,convoque Maître Taureau et quelques musiciens des années  40 et 50 avec l´idée d´organiser une soirée musicale pour le Président Mobutu,dans le cadre de l Authenticité.

 

Dans la réunion qui avait  eu lieu au Conservatoire même,dans le bureau du Directeur,étaient présents quelques cadre de l´établissement y compris notre ami Lukoki.Le citoyen Nkanza avait minutieusement présenté son projet qui était très bien accueillie par les musiciens.Il ne restait plus que le temps de réunir tous les musiciens et trouver une date pour les répétitions.

Quelques jours après,le Bureau Politique cherchait un nouvel HYMNE pour le pays qui venait de changer de Nom.Il se fait que Me Taureau et les musiciens vont proposer l´idée au Bureau politique,comme propre à eux.Le citoyen Kanza est simplement écarté et Me Ngombe devient le détenteur de l´idée.Un bon matin nous voyons un mouvement de musiciens sans précédant autour de la salle CULTRANA qui se trouvait juste à côté du CONSERVATOIRE.C´était le début des répétitions générales.

Le Directeur du conservatoire ne pouvait pas croire ce qu´il voyait de ses propres yeux.Les répétitions ont commencé et la date du concert devait coïncider avec la présentation de la ZAÏROISE.Comme j´étais membre du Chem-chem Yetu,j´ai participé au spectacle car le compositeur de l´hymne avait proposé au Chem-chem Yetu l´exécution de la ZAÏROISE.

Les répétitions au CULTRANA se déroulaient sous la direction de notre ami LUKUNKU de la voix du Zaïre,mais ce dernier avait des sérieux problèmes avec Vieux TAUMANI.Notre vieux avait l´habitude de jouer trop fort et ne voulait pas de Lukunku pour le seul fait de lui avoir demandé de baisser le volume de son instrument.Arrivée la soirée de la présentation,tout le Bureau Politique,les invités,Mobutu et sa famille étaient là.Par erreur Lukunku demande à Taumani de baisser le volume et ce dernier l´ignore.Lukunku s´approche pour baisser le volume et Le Vieux Taumani lui dit: SOKI O TOUCHER AMPLI,NAKAMATI GUITARE NA BUAKELI PRÉSIDENT.Lukunku désistât et les choses se sont arrêtées là.

La salle était full et il n´y avait pas de la place pour tous les musiciens.Le Chem-chem Yetu attendions dans le stade du 24 novembre pendant que Père BOKA le compositeur de l´Hymne,faisait des va et vient dans le stade,mains en l´air comme remerciement au ciel,car à la fin de la soirée il allait recevoir un chèque de 10.000Zaïres(vingt mil dollars)des mains de MOBUTU comme récompense pour avoir composé LA ZAÏROISE.Imaginez vous ce que le citoyen Kanza devait sentir pour Me Ngombe?
Comme le Président était content,nos musiciens vont enregistrer cette musique sur disques,avec les frais de la présidence.
 
Crispin-Régis Lukoki.  

 

 

NZADI, par CHEM CHEM YETU

Commenter cet article

Crispin-Régis Lukoki 09/09/2010 19:42



Eh oui,merci beaucoup mon cher Serge,je me reférais effectivement au Professeur LUTUMBA.Ce dernier est l´auteur(parolier) de DEBOUT CONGOLAIS et LA ZAÏROISE.Merci encore Serge.


Crispin-Régis Lukoki  



Serge Kongo na biso 09/09/2010 12:48



Bonjour à tous,


A 4eme primaire notre maître Binsika Gérard qui est aussi le
frère du patron de Dancing club ou bar Kotoko au quartier Commercial de N’djili nous a apprit que la Zaïroise a été composé par le père Boka
et le professeur Lutumba.  Est-ce que ce n’est pas à ce dernier que notre Kulutu Crispin –
Régis Lukoki fait allusion ? c.a.d le nom de la personne qui lui échappe ?


Mes salutations pratiotiques à tous.



Crispin-Régis Lukoki 08/09/2010 18:11



Cher Lokwa Nitu,je regrette beaucoup ne pas être en mesure de vous donner la date du concert,mais je suis résolu à consulter Mr Bernard Van den Boom,qui probablement pourra m´aider.Au
sujet de l´hymne,le Père Boka est le compositeur,mais l´auteur(parolier)est un autre dont le nom m´échappe,et il est aussi l´auteur de DEBOUT CONGOLAIS.Si je ne me trompe pas,il était aussi
Jésuite comme Père Boka.Chacun d´eux avait reçu la somme de 10.000 Zaïres.Nous ne l´avons pas connu,car il ne venait pas aux répétitions.  



lokwa nitu 08/09/2010 15:59



Svp donnez nous la date exacte de cet évenement. Suis de même content pcq le parolier national père BOKA  a toucher cas même son cachet pour sa chanson.



Ricahrd Kasongo 07/09/2010 03:02



Ah bon ? C'est d'apprendre d'choses comme ca ...c'est l'histoire. Maitre NGOMBE alias Taureau...      Richard Kasongo(foto okapi)