Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Le mois de juillet a été décrété mois des vacances et de détente. Nous l'avons matérialisé par la diffusion de plusieurs chansons.Chaque mois a sa thématique. Celui de juin était consacré au cinquantenaire des indépendances africaines. Le mois d'août qui démarre demain aura une autre thématique, qui sera révélée incessamment.

En attendant, nous  vous proposons la suite des oeuvres des orchestres OK-Jazz et African-Jazz des années '50. Nous vous présentons à cet égard une photo inédite de l'OK-Jazz des années '50, avec les acteurs qui furent à son origine.

Ensuite, nous auditionnerons comme convenu la fois passée, les oeuvres des orchestres "Vedette -Jazz" et Jecokat.

Nous nous rendrons compte en écoutant les chansons choisies  que les mots comme "Tcha-Tcho", et la phrase comme "bolingo lokola like" ne datent pas d'aujourd'hui.

 

 

Messager

 

OK-JAZZ ORIGINAL

DS7950 Photo

 

OK-JAZZ

 

Del Prison, par Franco et l'OK-Jazz

Ah Signor , par Franco

AFRICAN-JAZZ

Ba Nzambe, par Kallé et l'African-jazz

Nionso se pamba, par Kallé et l'African-jazz

VEDETTE-JAZZ

Otiki ngai na nani? par Decca et Vedette-jazz

Veux-tu danser avec moi? ,par Decca

 

GROUPE JECOKAT

Makambo ya muasi oyo, par Onema Charles et Jecokat

Christiane Moke, par G.Rossignol et I. Raphael et Jecokat

Commenter cet article

OSSINONDE 31/07/2010 23:17



Rectificatif erreur de frappe : Lire :Dino ANTONOPOULOS ( Editions Esengo  1956 )


                                                PAPADIMITRIOU
(Athanase et Basile) Editions Loningisa (1950)


  Nota (4) Cette formation de l'OK JAZZ  1957 sera complétée par le guitariste rythmique BRAZOS ARMANDO , puis  par le saxophoniste Isaac MUSEKIWA (le 20 Août 1957)  
            


 



OSSINONDE 31/07/2010 18:59



VOICI LA FORMATION DE L'OK JAZZ EN JANVIER 1957 : De gauche à droite ;


Daniel LOUBELO "De la lune" (basse) Nicolas BOSUMA "Dessoin" (percussion) Victor LONGOMA "Vicky" (chant) Edouard GANGA "Edo" ( chant) Célestin KOUKA (chant maracasses) et François LUAMBO "Franco"
(guitare)


Nota (1) : Jean-Serge ESSOUS (clarinette), José Philippe LANDO "Rossignol" (chant) et Saturnin PANDI  (percussion) venaient de quitter L'OK JAZZ juste après leur


dernier concert du 27 Décembre 1956 . Ils ont réjoint Henri BOWANE aux éditions


ESENGO de l'éditeur grec DINO ANTINOPOULOS.  Les premiers enregistrements à


Esengo se feront sous le nom TRIO BEROS (BOWANE - ESSOUS - ROSSIGNOL)


avant d'être rejoint par NINO MALAPET et former l'orchestre ROCK-A-MAMBO dont il assume la direction.


Nota (2) Edo GANGA et Célestin KOUKA (chant) qui se trouvaient déjà à


Brazzaville après la dissolution de l'orchestre NEGRO JAZZ de Brazzaville en 1956


à Kinshasa vont devoir retourner à Kinshasa.  LONGOMBA  "Vicky", sur avis de


FRANCO et de l'éditeur grec de Loningisa  PAPADIMITRION traversera le pool pour


y chercher  EDO GANGA et Célestin KOUKA qui participeront à leur premier concert dans l'OK JAZZ le 31 DECEMBRE 1956 (Il faut dire que FRANCO et PAPADIMITRIOU  qui savaient depuis
plusieurs jours le départ  d'ESSOUS-


ROSSIGNOL et PANDI avaient pris toutes les dispositions pour qu' EDO et KOUKA


soient à KINSHASA quelques jours avant le 27 Décembre 1956 pour pouvoir déjà commencer à répéter en coulisse)


Nota (3) NINO MALAPET , il faut le savoir était membre des éditions Loningisa depuis courant 1955 où il accompagnait en studio divers musicien de cette écurie (au saxo) Au point où lorsque ESSOUS
ROSSIGNOL et PANDI sont partis de l'OK JAZZ, NINO MALAPET sur la demande de PAPADIMITRIOU a participé aux


enregistrements de l'OK JAZZ effectués dans la première quinzaine de Janvier 1957, notamment les chansons : "Aimée wa bolingo" (Edo), "Oyé oyé oyé "


(Franco), "Micorason" (Franco), "ozalaki ya motema" (Vicky), "Georgina wa bolingo" (Kouka) "kosenzela bolingo mabe (Kouka) "Elaka zakomba" (Franco) "dima ngai" (De la lune) et tant d'autres.


NINO MALAPET quitte LONINGISA  pour ESENGO vers la fin du mois de Janvier 1957


Clément OSSINONDE (disposé à vous donner de plus amples informations sur cette période 1956 - 1957, pour avoir été un témoin oculaire. Encore que je n'ai pas parlé ici du trio  de
Brazzaville :DIABOUA "Lièvre", PELLA "Lamonta", et LIBERLIN DE SHORIBA DIOP qui ont joué un rôle important dans les accompagnements au studio Loningisa lesquels ont été les véritables
 collègues et amis avec FRANCO et ROSSIGNOL)


 


 



Munsiensi 31/07/2010 18:35



Dommage que nos arrangeurs et instrumentalistes actuels ne composent plus les chansons instumentales.


Dom Munsiensi