Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

 

La Vie et l'œuvre de Marcel Kuyena Muzita

 

Marcel Kuyena Muzita Banzadio est un griot congolo-congolais né le 24 avril 1942 à Luozi dans une famille protestante. Il est le fils de Esaïe Kuyena Fwawatondo, ancien sénateur de l’Abako. Lorsqu’il se retire de la politique active, papa Kuyena s’occupe de ses affaires. Il est propriétaire de l’imprimerie Eku à Ndolo et fondateur de l’orchestre protestant du même nom. Sa mère fait partie d’une chorale évangélique qui est passée à la télé lors des obsèques de Mama Sese. Marcel Kuyena découvre la musique très jeune . Il n’aime vraiment pas l’école et sèche souvent les cours. Il finit même par interrompre ses études secondaires pour faire la chanson. La furie de son père ne se fait pas attendre. En représailles, il l’envoie en Israël dès l’accession du pays à l’indépendance pour l’éloigner de ce virus musical qui le ronge. Entre 1960 et 1963, il y poursuit ses études secondaires en se spécialisant dans la soudure et l’ajustage des structures. Même dans ce pays lointain, Marcel Kuyena chante, joue de la guitare, apprend le saxo et fonde l’orchestre ORT Jazz. Selon ses propres dires lors de son passage à l’émission « Nostalgie » de Radio Congo (Brazza), il affirme avoir aussi travailler à  la Marsavco et dans une raffinerie de Léopoldville.  Est-il entré  dans le monde du travail après son départ pour le Moyen-Orient ? La question reste posée.

 

Kuyena 1

 

Son diplôme d’ouvrier qualifié en poche,  Kuyena rentre au pays  après trois années passées en Israël  et retrouve aussitôt son premier amour : la musique. Il débute sa carrière par le gospel contre l’avis de son père. Il chante souvent en kikongo du Manianga. Accompagné par la choriste Sophie Layla, la chanson Beto bantu babo le fait connaître du public en 1968. Puis peu en peu, il s’éloigne du spirituals pour devenir ce griot qui chante et joue de la guitare à la fois. En 1974, il  participe au festival d’Avignon en France.  Il inonde le marché du disque par des chansons qui font mouche et qui passent en boucle à la radio et à la télé. Il se produit dans des salles combles. Certaines de ses œuvres parlent du Saint-Esprit ou font référence à Dieu comme dans Nsilu yena yeto ou Noël; d’autres par contre abordent le thème de la tristesse  notamment Kimumbu. Il ne chante pas l’amour tel qu’abordé par la majorité de nos artistes-musiciens. La chanson Ya Luvuezo est composée par Kuyena alors qu’il est en Europe. La triste nouvelle de  l’assassinat de Ferdinand Luvuezo, ce grand ami de son père, le bouleverse. Il chante l’amertume dans la voix, le cœur serré, l’âme blessée. Mais pourquoi ce père de famille tranquille fut-il tué ? Le drame survient lorsque que son fils rend enceinte la belle-sœur d’un officier des FAZ. En réalité cette fille qui vit chez sa grande-sœur est aussi l’amante de son beau-frère d’officier. Jaloux, furieux et pour se venger, il envoie des militaires pour assassiner ce garçon qui a osé lui ravir sa moitié. Arrivée nuitamment sur place pour accomplir leur sale besogne, c’est sur papa Luvuezo qu’ils tirent.  Celui-ci ayant entendu des bruits et croyant à l’intrusion des voleurs dans la parcelle se précipite dehors. Les soldats le blessent mortellement. Ces hommes en armes ont-ils cru avoir abattu celui qu’ils sont venus cherchés ? Difficile à le dire. Il paraît que l’officier qui a commandité ce meurtre est mort dans des conditions difficiles et dans le dénuement le plus total. Au moment des faits, Kuyena n’assiste pas aux obsèques car il est à l’étranger. Dans son hommage au défunt, l’artiste demande au Saint-Esprit d’adoucir leur douleur.

Quelques années plus tard, Kuyena annonce sa retraite artistique alors qu’il est au sommet de sa gloire. Le dernier spectacle a lieu au ciné Palladium plein à craquer. Plusieurs artistes sont de la partie pour le voir une dernière fois à l’œuvre. Présent, Mayaula Mayoni verse des larmes de tristesse de le voir partir. Mais coup de théâtre à la fin de la représentation, le public est surpris par la pancarte qu’on lui montre et sur lequel il est écrit: « Kuyena ne part pas ». Ouf, on respire car ce n’est qu’un faux départ. Mais vite l’artiste tombe dans l’oubli et cumule les malheurs. C’est non seulement la traversée du désert mais une véritable descente aux enfers. Malade, presqu’abandonné, il fait la ronde de Kinshasa avec sa guitare sèche pour faire la manche  comme l’avait fait un autre grand artiste en perdition: Emile Soki Dianzenza.

Kuyena-2-copie-1.jpg

Oublié, Kuyena disparaît de Kinshasa, traverse clandestinement le pool pour se refugier de l’autre côté du fleuve à Brazzaville où il demande et obtient l’asile politique. Détenteur aujourd’hui d’un passeport du Congo Brazza et ayant devant le magistrat prêté serment de fidélité à la République du Congo Brazzaville, l’artiste est depuis devenu Marcel Kouyena Mouzita. Il produit ses chansons lui-même grâce à la maison Kouyena Music Production qu’il a créée. De Brazza la verte où il a élu domicile, il a composé plusieurs titres entre autreYoulangeno zimboutaMamona mboua, Tata Pasteur dans lequel il pourfend les hommes de Dieu. Mais il chante aussi en lingala comme dans Ba mama bolamuka ou dans Mobali ya mbongo où il utilise le mot « chéri » qui n’est pas familier dans son vocabulaire musical.  Il n’oublie pas non plus le lieu de sa naissance dans Luozi ma terre natale; rend hommage à Kabasele dans Grand Kallé Jeefet au héros national dans Eméry Patrice Lumumba. Il dédie aussi un titre à son pays natal : Nzambe benisa RDC. Il voyage beaucoup et se produit aussi en Israël. Dans  Yirushalaïm Eifo ghaverim sheli, chanté en hébreu, il rend hommage à tous les leaders israéliensEn 2004, sous le patronage de Verckys Kiamuanga alors président de l’Umuco, Kuyena organise dans la commune de Kintambo où il a grandi un concours dénommée Concours « Griot en herbe Kuyena Muzita » pour pérenniser cet art. Il est co-fondateur de Diub Shalom qui regroupe les anciens stagiaires et étudiants congolais d’Israël. En avril 2012, Kuyena participe aux côtés des autres artistes congolais aux obsèques de Vieux Mound, entendez Antoine Moundanda.

Samuel Malonga

Ya Luvuezo, par Kuyena

.

Commenter cet article

Kimpwanza Dia Kongo 07/02/2016 19:21

C' est totalement insensé de changer un nom kongo KUYENA en KOUYENA puisque le kikongo reste le kikongo . Pourquoi avoir francisé un nom kongo tout en restant kongo ?

Jacques-René Kuyena 24/05/2013 16:16


Je suis le frère cadet du griot Marcel Kouyena Mouzita.  En fait, mon grand frère a la musique dans le sang puisque c'est un don de la famille que Dieu nous a légué par le biais de notre feu
père, le sénateur, Esaie Kuyena Muzita Fwa Watondo.  C'est mon frère qui m'avait appris à jouer de la guitare, puisqu'il a des talents d'un musicien accompli. Le concert de Palladium fut un
évènement sensationnel puisque j'y avais participé comme Master of Ceremony; en effet, dès mon retour au pays après mes études universitaires aux Etats-Unis, nous nous étions concertés pour
préparer ce concert, lequel fut un succés incroyable.  Toutefois, mon frère devait quitter le pays pour se réfugier au Congo-Brazzaville, d'autant plus qu'il fut un oppossant farouche au
régime dictatorial qui régnait en RDC, anciennement Zaire, à l'époque. En un mot, le griot Marcel Kouyena Mouzita restera un abakiste invétéré sur le plan d'idéologie politique, et aussi un
nationaliste inébranlable.

Au demeurant, je suis en contact permanent avec mon frère, le griot, comme il est devenu le chef de notre famille (Kuyena) depuis le décès de notre père en 2009; et il m'a laissé entendre
dernièrement qu'il comptait voyager au Moyen-Orient, en Europe, et en Amérique du Nord, afin d'y livrer quelques concerts.  Nous lui souhaitons tous bonne chance; et vous pourriez aussi
trouver ses chansons sur YOUTUBE.  La famille Kuyena vous remercie beaucoup de votre soutien continuel et votre amitié indéfectible envers le griot Marcel Kouyena Mouzita.  Puisse Dieu
vous bénir tous!   

Jacques-René D. Kuyena

Serge - Kongo na biso 30/03/2013 16:05


Mbote ndeko Michel Kinzonzi,


Soki nanu ozui téléphone osengaki te, contacter kulutu
Messager po ozua yango, na tindelaki ye email lobi. Boboto o mboka yo.


Serge – Kongo na biso

Samuel Malonga 23/03/2013 13:53


Cher Zenga Mambu, pour compléter Serge, le troubadour était un poete lyrique de langue d'oc au 12e et 13e siecles en Europe. Il ressemble un peu au griot africain. Sauf que celui-ci est une
caste  de poetes musiciens dépositaire de la tradition orale. Kuyena tout comme le griot Kapia sont je crois assimilés aux griots par leur maniere de faire la musique. Il
n'ont pas d'orchestre, il chante seul tout en jouant un instrument. Aussi ils utilisent leur langue maternelle. Bien que n'étant pas dépositaire de la tradition, leur musique est différente de
celle pratiquée par les autres artistes-musiciens congolais car elle est a cheval entre la musique traditionnelle et moderne.

Serge - Kongo na biso 23/03/2013 00:01


Ndeko
Nzenga mambu,


Comme
vous venez de le dire mais quelqu’un a définit le mot griot pour nous :


« « « C’est quoi un « griot »
d’abord ?


Conteur, généalogiste et historien, le
griot est la mémoire d’une famille, d’un village, d’un pays. Musicien, chanteur et médiateur, le griot est un ciment social, le gardien des traditions. Parce qu’il maîtrise le verbe et son
instrument à la perfection, il est recherché pour animer les fêtes. Parce qu’il connaît tout de l’histoire des familles et n’a pas d’interdit, il est craint. Il peut chanter les louanges d’une
lignée ou menacer de révéler ses secrets honteux. On ne s’autoproclame pas griot. On naît dans une
famille de griots. On est formé par des griots. « Griot » est un terme générique, discuté et
discutable. » » » 


Je
dirai que le Grand Massaï et Toli toli chantaient la réalité de la vie Zaïroise de l’époque et maniaient bien le Likembe et l’accordéon et métrisaient bien leurs thèmes. Une amie m’a dit qu’on a
beaucoup de griots dans les deux Kasaï comme on a dit où sont les promoteurs ?  Boboto o mboka yo.


Serge – Kongo na biso

zenga mambu 22/03/2013 16:18


Sans chercher à faire polémique et sans consulter le dico, je pose la question de savoir s'il y avait vraiment des griots chez nous ou plutôt l'on avait des "troubadours". Un griot,
n'est-il pas celui qui chante de hauts historiques : sociaux,politiques et qui était capable de conter la généalogie d'un grand personnage historique. Très souvent,il se faisait accompagner des
instruments traditionnels comme on le voit en Afrique de l'ouest. Goubald ne serait peut -être pas celui qui chantait dans barza avec LUSHIMA et consorts. Le présentateur de l'émission était
WAMUSHALA KAMBA un mec de mon quartier Kauka.

Michel Kinzonzi 22/03/2013 09:14


Ndeko nangai Serge na yebaki yango malamu te olingaki obakisa lisolo ya PAPA TOLI TOLI soki olandi album ya Siatula Affaire ya Ngulu Nzembo moko ezali oeuvre ya Papa wana..." muana moke oyo ya
Ndumba,soki abimi te bakolia te..."!Eza création ya TOLITOLI,Noko Julva Siatula a herita na ye na marque ya Ofele.

Serge - Kongo na biso 21/03/2013 23:35


Ndeko Michel,


Yo penza oyebi masolo yango : « E kina ya
liboso, e kina ya liboso ezali na likembe ya grand Massaï, e mama pensa nga likuta mu kizombo : mpana dikitu. » wana ezalaki le
Grand Massaï azalaki kofanda epayi ya gde sœur na ye na Motieni na Q5 ya la N’djiloise. Sœur na ye azalaki genee ndenge ye azalaki kobeta likembe nzela nzela, azalaki kolinga te likembe wana
ekota na ndaku na ye, Grand Massaï azalaki kolalisi likembe na ye na libanda mais mutu moko te atikala koyiba yango : « yo tata oyo, olali wana, Grand Massaï si
kakuenda »


Pe papa mususu azalaki kobeta accordéon azalaki na
Kinanga pene ya ba Mr Siatul tobengaka ye Toli toli : « convocation ya Nzambe, bafuta avocat te, soki bakobenga yo okeyi se
libala… kingengelese kingengelese  kingengelese niekesse….. » masolo ezali ya trop ndeko na nga Michel. Promotion nde esalaka defaut na RDC.,
batu ya mokili balingi eloko, oyo ko basala te oo bang oba kipaka teeeee » boboto o mboka mosika, que des souvenirs.


Serge – kongo na biso   

Michel Kinzonzi 21/03/2013 23:18


Serge ba griots bazali na bango kino lelo na mboka na biso mais nani yango ako produire bango?Tozonga mua moke sima na N'djili na biso tozalaka na Vieux moko azalaka kobeta likembe  na
ndenge ya moke te pe koyemba ba Nzembo na ye moko na Lingala,Kikongo pe na Français kombo na ye ezalaka po na yebi te soki azali kaka na bomoyi.Tobengaka ye na kombo Vieux Masayi.Azalaka un bon
griot pe likembe na ye ezalaki na son accoustique soki azuaka likanisi amibimisa na Centre Culturel Français nde tango mosusu akokaki kozua chance lokola ba Kapia,Ngeleka et pourquoi pas lokola
 Jean-GoubaldMusique na ye ya likembe esukaka  na yango kaka na ba matanga,ba bars  abeti  ba futi ye mua ba mbongo ya bibende  ya tango wana.Nayebi ete ozalaka
visionnaire un jour tokosimba buku na yo na maboko,Butu elamu o mboka yo!

Serge - Kongo na biso 21/03/2013 22:32


Ndeko Michel Kinzonzi,


Tango olobi ke ezalaki Jean Goubald mutu azalaki
koyemba na TV na b’émissions namini okoki kozala na raison po physionomie wana eza lokola ya ye penza. Na vie il faut ko persévérer kaka po lobi okoma mutu munene. Nayoki conseil opesi nga ya
kokoma po ozali mutu ya liboso te alobi nga boye, tango mususu tolobaka na batu mususu pe tobosani nini biso moko tokoki kosala, mingi ya kokoma ezali kasi esengaka mutu à toucher mua likambo po
makanisi ezonga na esika na yango. Ba souvenirs eza trop, ekosenga na banda kokomaka malembe malembe, voyage ya 100 pas ebandaka na 1 pas. Ami nanga ya Juif ayebisaki nga ke « ezali ba mayi
ya mike mike nde esalaka ebale »


Est-ce
que toza lisusu na ba griots na RDC lokola batu nionso bakota na ngwasuma ?


Soki oza koyoka Luvuezo, soki eza kotelema, oza ko
sentir power ya maloba ya mukolo.  Boboto o
mbokamosika.


Serge – Kongo na biso

Michel Kinzonzi 21/03/2013 18:25


Serge  artiste oyo azalaki koyemba na OZRT "tala muana oyo lokoso" ......soki nabosani te ezali Jean Goubald Kalala baninga ya Institut de la Gombe to Athénée dela Gombe(IG) bakoki kosalisa
biso.Soki lelo oyo b'artistes na biso en manque d'inspiration et de créativité bazongeli kobeta musique pe ba concert accoustique balandi eloko oyo Jean Goubald Kalala azalaka toujours Kobeta.

Michel Kinzonzi 21/03/2013 16:53


Serge congratulations eloba Ba Angele esika ozali,quelle mémoire o relater lisusu bitumba ya Vx Fifi Professeur na EPOM,joueur ya Ibaso na Mbala Sijo ya St Rémy...Match wana ngai natalaka yango
na  mopanzi ya Tribunal dela Paix tango kaka eyindaki na se retouvaki na lopango yaba Famille Yombo bakanganaka na lopango ya Sirop kuna lokola ezalaka lopango ya Chevalier ya Ordre National
du Léopard mobulu ekokaki kokoma kuna te....  Yo olobaka kaka na baninga bakoma ba buku yo pe okanisaka kokoma na landaka yo na ba interventions na yo en toute modestie coup de chapeau!Nga
nalingaka kokoma makambo ya Politique te  eza kobanga te mais pona ba raisons personnelles politiques ememela libota nanga makambo ebele ya mabe nasepelaka komona ba idées nanga à travers
bandeko ebele ya Mbokamosika.Kende liboso.

Serge - Kongo na biso 21/03/2013 16:38


Mbote ndeko Michel,


Nayebaki Wilma ya St Rémy très bien na ba buts na ye ya
kidiba mais nayebaki te ke azalaki leki ya Redda Redding. St Remy balingaki kovuka trop, ba hors la loi. St
Remy vs Ibaso il faut kozala ekenge po esukaka kaka na bitumba. Ya Fifi azokisi cousin na ye Sijo na lisu, mobulu ekoti, ba kiti ekomi kopumbwa en l’air, muana na muana bendena.
Ah Kin bisengo!!! Mais soki le vieux Kouyena akimaki RDC na 2007 donc Kanambe a
respecter mandefu ya vieux te, impoli ! mutu akimaka mboka pamba te, Nzambe ya mboka na biso abatela ye.  


Boboto o mboka mosika.


Serge – Kongo na biso

Michel Kinzonzi 21/03/2013 16:17


Merci Serge,ozongisi nga na époque ya ba danses wana lisusu  ya ba orchestres ya Quartiers,est-ce que oyebaka que Redding azalaka grand-frère ya Wilma ya joueur ya St Rémy,Kalamu,Leopards pe
akomaka professionnel awa na Poto?Ya solo Muana ba mama to Bengaly akoma Pasteur.Lokola Historien akomaka na ye lisusu te totikala kaka na yo po na ba doses d'humours oyo ekolisaka biso.Kimia pe
boboto na esika ozali!

Serge - Kongo na biso 21/03/2013 16:05


Mbote ndeko Michel Kinzonzi,


Nasepeli mingi na éclaircissement osali, navandaka pe
epayi ya Yaya na nga ya liboso afutelaka na Yongo ya ba Buddha na ba Zité (Yamagushi) na 82 on dirait Buddha azalaki Mukongo soit Muntandu po une fois papa na bango abungisa soso azalaki
kotanbola pe kobelela « nawuti Kingoyi pe na ye awa na Yongo londre (pona forme ya rue Yongo eza ronde) oyo ayibi nsusu na nga, lubi na kokende na Nsanda pona kokamata nkisi ya ba nkuku soki
ozui na yo makambu ah wana matali nga te hein ! » po ba mboka lokola Kimpakasa, Masengi Nsanda etc eza ya ba Ntandu. Tango bakangaki Redda « Redda lamba badi, tiya ye but ya
tshobo, mpunda à sauter pusu… » nazalaki kotanga na Laïc ya Q6, wana toza kaka koyoka bakangemi mususu lokola Adjudant Kamba Tsheza etc. baza kosamba, vie ya pressée azalaka mulayi te. Ndeko
Michel nakosenga na ba ndeko na Kin basalela nga démarche wana po nayokaki ke Wa ba Benga akoma pasteur. Une fois nazui yango na ko contacter yo na nzela ya kulutu Messager.


Boboto ô mboka yo.


Serge – Kongo na biso

Michel Kinzonzi 21/03/2013 15:19


Mbote nayo Sergino depuis UK,ya solo na mboka  tozalaki na Docteur Kinsala Ya-Basi Psychiatre pe responsable ya Centre Neuro Psychopatologique (CNPP)ya Hôpital ya Campus mais responsable ya
CNPP-Kinkole ezalaka Docteur Parsekele soko na bosani te.Concernant kombo ya Mibale ya Docteur Lusala naza na idée te.Na oyo etalaki ba Ballados to pona procès na bango à moins que nabosana
Bouddha azalaka moyibi mais azalaka koboma te par contre Wallace azalaka koyiba pe koboma  assassin ya Docteur Sita Makansi ezalaka BURLAN malgrè que Wallace pe azalaka na eyoma wana.Bouddha
avandaka na Yongo na Q3 na ba Redding ya balabala Banana na Q6-N'djili Président pe donateur ya Orchestre La Campana bazalaka kaka koyiba na maye tozalaka koyoka na masolo ya ba Nkusha,to ba
mbuta  na terrain ya  6 to na terrain ya ba vétérans.Soki moyen ezali olukela nga numéro ya Bengali-Petit-Prince!Seul musicien akota La Musica sans asala test devant public mais sur
demande ya Papa Wemba ayembaka pona asepelisa bana Molokai après recrutement ya Sangwa Mbayo Murunda Murunda autrement dit MARAY MARAY!

Serge - Kongo na biso 21/03/2013 14:26


Mbote ba ndeko na nga Jacob Lusala na Michel
Kinzonzi,


Naza koluka kobenda bilili ya proces ya ba Wallace na
1980 mais eza koya te. Eza na Zaire tozalaki na ba docteurs Lusala to Kinsala quelque part. nasepeli na rappel na bino ba ndeko na nga. Sans ke nabima na nzela ya lisolo, nani abomaki docteur
Sita Makansi, ezalaki petit Burlan to Boudha ? po soki nabosani te on dirait Wallace azalaki moyibi mais azalaki koboma te. Merci lisusu ba na bino banso. Boboto ô
mbokamosika.


Serge – Kongo na biso

Michel Kinzonzi 21/03/2013 08:28


Bonjour Serge et aux Mbokatiers,le Médecin ne-Nkongo n'était pas Lusala mais  Sita-Makansi que j'ai connu personnellement sa soeur aîné habitait la même rue que nous au pays.Quant au grand
griot Kuyena,je revois encore les images de son pseudo concert d'adieu au Paladium,la salle était comble et son je vous aime tous pour clôturer le bal.Depuis son exil à Brazzaville la
radio-trottoir nous abreuvait des infos Kuyena est devenu fou,Kuyena faisait la manche jusqu'au jour où je l'avais croisé à Brazzaville en bonne santé et il s'apprêtait à réediter ses chansons
avec une chanteuse métisse Yvette-Fragonard qui habitait Moungali.Il est encore en vie à Brazzaville et si un jour il pourrait enfin nous éclairer le pourqoui de sa demande d'asile à Brazzaville
juste en face de son Congo natal?Paraphrasant Nkazi Claude Kangudie:" Congo ya Kimbangu,Banki Moon mboka naye eza Japon ,ba Tsunamai pamba pamba".Boboto o mboka bino!

Jacob Lusala 21/03/2013 02:14


Un grand merci à notre ami Samuel Malonga et à d'autres Mbokatiers pour nous avoir parlé du griot Marcel Kuyena Muzita, de son père Esaïe Kuyena qui fut un sénateur de l'Abako et de
l'histoire rocambolesque de la mort de Ferdinand Luvuezo. Il sera bon que ceux qui connaissent d'autres détails de ce pan de l'histoire de notre pays puissent nous les
livrer pour la postérité. Je me suis rappelé de ce fameux concert d'adieu de Kuyena Muzita qui avait connu un grand effet à Kinshasa à cette époque-là, de la maladie de ce grand artiste,
etc. Je crois que beaucoup de Mbokatiers seront contents de suivre une intervention audoivisuelle de ce grand monument de la musique congolaise, à la lumière de l'interview que nous avons suivie
de Bombenga. Bien entendu, la réaction personnelle du griot Kuyena Muzita sur Mboka Mosika sera une chose extraordinaire. Voilà une bonne idée que nos amis de
Brazzaville pourront explorer pour le bonheur de tous les Mbokatiers.


Une parenthèse: le médecin ne-kongo qu'avait tué la bande de Boudha et Wallace s'appelait Sita Makansi et non Lusala.


Boboto o mboka bino. Je paraphrase Kuyena en disant: "Je vous aime tous".


Jacob Lusala

Serge - Kongo na biso 20/03/2013 23:14


Ndeko José,


Na meme sens na yo na mitunaki ba ndoki ya Congo
bazelaka nini pona koliya baye baniokolaka peuple ? oyebi mabe ya Congo azalaki gentil mingi kofongolela bapaya porte, kolakisa bango munoko ya mboka na biso alors ke soki otuni mupaya mot
moko ya munoko na ye, akomi kosala lokola matoyi ezali koyoka lisusu malamu te, nionso pona koboya ko apprendre yo munoko na ye. Na gentillesse wana Congolais asi alakisa Kanambe secret ya
kindoki pe ya bokoko ya Congo, ndenge nini mbasu to Kake ekozua ye au moment où aza na batu lokola ba Francis Kalombo – Solution baza kokotisa ye na ba kitubu nionso. Leki ya Bengali Petit prince
« Wa Babenga » akufaki tango grand na ye azalaki nanu kobeta na Choc Stars ya Ben Nyamabo, jeune awutaka mboka pe ye mutu azalaki kotikala na ndaku ya grand na ye soki à voyager etc.
likambo ya kokamua mukolo ya liwa na ye sanduku (cercueil) na ye eboyaka kokota na kunda ebembe (Corbillard), naza ko accuser mutu te mais toyebi te pona nini esalemaki ndenge wana. Mutu nionso
oyo atala ba combats ya Edingwe amona bokoko ya Congo sauf ke basalelaka yango na maye oyo peuple azali koluka te. Bokoko ezali kindoki, kindoki esalema pona kosala malamu te kasi komonisa
baninga pasi.


 


Ndeko Zenga Mambu, Mobutu ayebaki ke azalaki malade
wuta kala, mais na stress ya ko diriger pe na biyoka yoka au lieu alandela yango sérieusement ye a negligeaki, semeki na ye noko Fungbi azalaki komemela ye masanga ya nsamba (Vin de palme) d’une
manière incontrôlée et parfois ba gardes bakomaki ko se complaindre epayi ya « Spécial » po soki likama ekomeli Mokonzi, bango bakoleka na cour martiale, nionso oyo ekomaki kosalema
tango Mobutu amikomisaki lokola « Chef coutumier na Kawele ». Soki nabungi te docteur oyo ba Wallace babomaka kombo na ye ezalaki « Docteur Lusala. » article mobimba kulutu claude
Kangudie akoma ezuama na blog pona Tshibindi, Tshibawu, Kansonda… que ezalaki tribunal ya ba nkoko, donc ba congolais il faut tokende kofunda Kanambe epayi ya ba nkoko po verdict ya bango ekueya.
Malheureusement ba kulutu, ba mwami, ba chefs coutumier mingi basombami déjà. Malheureusement !!! Boboto o mbokamosika.


Serge – Kongo na biso

zenga mambu 20/03/2013 15:10


Mobutu n'est pas mort vieux. 67 ans avec toute la fortune qu'il avait, il ne pouvait accepter d'aller si vite en abandonnant sa propriété lui léguée par Léopold II . Vous n'avez pas vu,
comment il se tourmentait pour trouver guérison dans les cliniques ultra-modernes de suisse. Le cancer diagnostiquait en lui par un Médecin de Mama yemo à l'âge de 40 aurait fini par avoir raison
de sa santé et de sa vie. Est-ce une malédiction pour ses actes ou simple dégénerescence biologique ? Le Médecin (Mukongo) aurait été assassiné par le groupe de Wallace ou Bouddha à
Kingabwa.Mobutu ne travaille-t-il pas dans un port à l'Inde ? Vanité des vanités, tout est vanité.

ju 20/03/2013 14:29


En tout cas ndeko josé reponse ya question nayo ezali matata! Lisolo ebetami ya cercueil, miracle asalamaki directement. Alors Mobutu abomaki batu mingi, kasi akufaki mukolo et puis batu naye
misusu oyo babandaki koboma ensemble, misusu bazali toujours en vie, mingi bazali kogouverner na congo nti sikoyo. Kabila na batu naye bazali kufuetula ndenge moko.


Ngai namoni ezali nango kaka ndenge wana oboma ou bien oboma te différence ezali te. Pona tomonaka pe batu oyo bazali malamu bakufaka y a de fois jeune et pauvre mpe na liwa
ya somo(Bavon MM). Par contre ceux qui massacrent, bazali nanbango bien, seulement conscience nabango etungisaka bango. Concernant la conscience.Est-ce que bazali na yango?

Samuel Malonga 20/03/2013 09:38


Claude, j'ai moi aussi vécu cette histoire de cercueil qui conduit les gens dans mon enfance. Na parcelle oyo tokangami na yango, fillette moko akufaki. Le lendemain jour ya enterrement, les deux
familles (maternelle ne paternelle) balingaki bayeba nani aleyi mwana wana. Ba se divicé en deux camps. Famille ya papa na ngambo, oyo ya mama mpe na ngambo mosusu. Quartier eningani, Biso banso
toyei kotala. Vraiment likamuisi. Lokola cerceuil ezalaki moke, bakangi yango na ba chevrons mpo bamema yango lokola topoy.Deux mbinga mibali batieyi yango na mapeka. Likamuisi. Sanduki ememi
bango na balabala, sima ekotisi bango na lopango elekisi bango na ngambo ya libota ya papa ya mowei, Famille maternelle ebeti maboko. Elingi koloba famille ya papa moto eleyi mwana. Baboti mingi
baboyaki bana miki bamona scene wana pamba te ezalaki kis. Mystique! Mais ndeko José a soulevé likambo moko oyo ngai mpe namitunaka mbala mingi. Kisi ya kake, ya mbasu na misusu, pona nini
babwakelaka nyango bakonzi te oyo bazalaki koniokola peuple?

Lused 20/03/2013 06:03


Mon frère Sam


Vraiment tu vient de me rappeler ce soit disant "DERNIER CONCERT DE KUYENA" , au palladium .Vraiment cet humour de Kuyena était sensationel !!! Kuyena avait vraiment joué et gagné .


Parfois je me demande si c'etait de l'humour ,soit une stratégie d'accumuler le public ou c'était vraiment du sérieux au départ ,mais à cause du public il eut peine .Puisqu'il allait laisser le
public en douleur.


J'ai compris aussi que si en Avril 2012 ,il était encore vivant ,alors il doit l´être encore.


Coup de chapeau pour ce rappel !!!


 


LUSED


 


LUSED

Jose 20/03/2013 01:50


Ndeko Claude Kangudie bonjour,


Yo olobi bokoko na biso esalaka, kasi nalingi na tuna une question.Pourquoi Mondele abomaka biso, Kanambe azo sala la meme chose, wapi KAKE? Wapi Mbasu? Wapi Tshibau?  Bokoko yango kaka na
ba simple citoyens!


Merci

Serge - Kongo na biso 19/03/2013 23:10


Mbote kulutu Samuel Malonga,


Masolo kitoko owuti kobeta na vie pe mosala ya le
vieux Kuyena Muzita Marcel. Nasepeli namini lisusu mandefu légendaire na ye na foto ya liboso, wana nde elongi nayebelaki ye soit sa marque déposée. Batu mingi bayebaka te ke koboma mutu ezali ko
bouleverser vie ya famille mobimba. Maloba ya nzembo ya Luvuezo pe makambu kulutu Claude kangudie akomi esali nga pasi mingi. Tango mususu to vivaka lokola lobi ekokoma te, kozanga koyeba. Griot
moko pe azalaki koleka na OZRT kasi nayebi kombo na ye te, azalaki koyemba « tala muana oyo lokoso lokoso e lokoso, tongo tongo akeyi kosenga biliya epaya batu, bapesi ye madesu akamati pe
aleyi, nzoka nde ezalaki biloko mbwa atikaki, lokoso lokoso e lokoso… »


« Tala Théo, Théo kondolo tata aaa, a Kuyena
Muzita kondolo yaya » c’est touchant. Boboto o mbokamosika.  


Serge – Kongo na biso  

Claude Kangudie 19/03/2013 21:31


Salut Sam. Le jour où Ferdinand Luvuezo fut assassiné, j'étais là, dans la commune de Kasa-Vubu. Il habitait, je crois sur l'avenue Lisala. L'officier en question était de la province de
l'Equateur et était de la DSP, BSP à l'époque. Il habitait juste en face de la famille Ferdinand Luvuezo. Effectivement, c'était pour une histoire de grosse sur sa belle soeur, oeuvre d'un des
fils Luvuezo. Tout le quartier fut en ébullition ce jour là. Les assaillants dans leur fuite avaient failli tuer un chauffeur de taxi. Mingi na blog oyo batiaka tembe na biloko ya bokoko, to
puisance ya Nzambe na biso bato moyindo...Mokolo ya kokenda kokunda ebembe ya Papa Luvuezo tomonoka makambo...Batu ya mystique bazalaki wana...soki muana ya Papa Luvuezo ya liboso alobi: "Tata
kokende te". Mbala moko cercueil ebandi kotambola. Bato oyo bamemaki cercueil mpo na kotia yango na corbillard, cercueil ekumbi bango tiii na liboso ya ndako ya officier wana. Epayi ya officier
assassin wana, batu tout bakimaki...Sakombi, Jean Jacques Kande Nzambulate bazalaki wana. Mbala moko bakeyi komema cercueil wana, croyant ke batu oyo bamemaki yango bazalaki koasala
semblant...Emona nga makambo: cercueil ya Papa Luvuezo ememi Sakomi na Kande Nzambulate na vitesse moko...tiiii na porte ya ndaku ya officier wana. Likambo ya kokamua, moto moko te na ba oyo
bamemaki cercueil atikali ata kokueya...Esalaki ata ba 1 heure mpo Papa Luvuezo andima kokota na corbillard mpo na kokenda na cimetière...les mystères de l'Afrique...Tobosana te, tozali ba
Congolais.


Claude Kangudie.