Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

LA R.T.N.C ET L’ENCADREMENT DES JEUNES

 

On ne cessera jamais de le dire. La jeunesse est l’espoir de demain. Mais pour que cette jeunesse prenne le relai de demain, il faut l’encadrer, la préparer et l’initier à prendre ses responsabilités futures. Cet encadrement  peut se faire sous plusieurs volets. Je voudrais principalement m’attarder sur le rôle joué par la radio et la télévision nationale dans l’encadrement des jeunes. Je reste convaincu qu’aujourd’hui plusieurs Mbokatiers se mettront d’accord pour dire que la radio et la télévision congolaises sont devenues un outil de dépravation des mœurs. Si tel est le cas aujourd’hui, je ne peux m’empêcher de dire que hier c’était une autre paire de manches.

 

A l’époque, l’Office Zaïrois de radio et de télévision (OZRT) disposait d’une variété d’émissions éducatives, culturelles et de divertissement. Parmi ces émissions, il y avait "Télé cabaret" du trio Kalulu (Kayumbi Béa, Benoit Lukunku Sampu, Lutu Mabangu. L’émission avait  changé d’appellation pour devenir "Télé Show", "Kin Kiese", "Variétés Samedi Soir" et j’en passe. Je vais  également citer "Vedettes en herbe" de Lusadisu Gaby et Aneki Ntinu Lusaku. Cette émission passait à la télé tout comme à la radio. Je n’ai pas oublié "l’Invité de dimanche" d’Émile Lukenzo Luansi, "Le Concert des auditeurs" de l’immortel Mateta Kanda M.K, le "Hit-parade" crée au milieu de l’année 84 et réalisé par Kalonji Ngoyi Nkumbi Nkumbi  passait tous les mercredis à la télévision nationale. Au nombre de celles-ci, je cite aussi l’émission "Télé Vacances" animé ou présentée par Bijou Mbiyevanga Lengemi. Cette émission était conçue spécialement pour offrir une distraction saine aux jeunes qui étaient en vacances. Les vacances sont un temps de repos pour les jeunes. Cela n’insinue nullement que ce soit le temps de s’adonner à n’importe quelle activité. N’étant plus sous la responsabilité de l’école, il faut encadrer ces jeunes au moyen des distractions saines. Je tines à préciser que la liste de ces émissions n’est pas exhaustive, car je me suis beaucoup intéressé aux  émissions de divertissement. Vous pouvez toujours l’allonger comme vous voulez.

 

En effet, l’émission "Télé Show" de Benoit Lunkunku Sampu était destinée à un  public adulte. Les enfants la suivaient sur le petit écran à partir de la maison, car elle se terminait très tard dans la nuit. Ce qui faisait que les enfants ne pouvaient pas se déplacer pour le studio Mama Angebi pour suivre l’émission en direct. A moins d’habiter dans les communes périphériques de Lingwala comme par exemple Kalamu, Bandalungwa, Gombe ou Kinshasa et surtout se faire  accompagner de ses parents ou des adultes pour éviter de tomber dans le filet de la police, car  il était interdit aux mineurs de circuler après des heures indues. Il faut dire qu’à l’époque,  on se souciait beaucoup de l’encadrement des jeunes. Le phénomène "Enfants de la rue" n’était pas aussi développé comme ce que nous vivons présentement.

 

Soucieux de l’encadrement des jeunes, la radio et télévision nationale avait lancé une autre émission "Télé Vacances" animée par Bijou Mbiyevanaga Lengemi. Ici les jeunes avaient droit à un concert livré en plein air sur l’esplanade de la Cité de la Voix du Zaïre à un prix modique. Le choix de l’orchestre qui livrait le concert variait chaque semaine. Pour ceux qui n’ont jamais visité la Cité la Voix du Zaïre comme on l’appelait, l’esplanade dont je parle a une capacité d’accueil pouvant contenir plusieurs centaines de personnes comme vous pouvez le constater sur cette vidéo de Zaiko Langa Langa dans la chanson Elima Ngando de Bimi Ombale. Elle relie la tour administrative de la voix du Zaïre au bâtiment abritant  le studio de la télévision, la salle de rédaction du Journal télévisé, la salle de VTR et le Studio Mama Angebi… Sous cet esplanade, on compte plusieurs bureaux notamment les Bureaux de l’intendance générale, le dispensaire, la cinémathèque, la salle de montage présidentielle et j’en passe.

Même les parents pouvaient se trouver 5 ou 10 Makuta pour acheter le ticket de son enfant qui doit aller assister au concert de Télé vacances. Cette émission se passait durant la journée et il n’y avait pas beaucoup de bavures. Tout était sous contrôle et à la RTNC, il y avait une garde pour la sécurité des téléspectateurs. Aujourd’hui, plusieurs enfants son abandonnés à leur triste sort. Les parents sans emploi ou impayés pendant plusieurs mois sont incapables de subvenir aux besoins de leurs enfants. Ces derniers trouvent leurs comptes dans la rue destructrice. L’encadrement des jeunes est restée lettre morte. Même dans la commune de la Gombe, on peut facilement trouver des "phaseurs" et des "Kuluna" jusqu’aux petites heures du matin. Dans tout ceci, le gouvernement a une grande part de responsabilité. S’il se décide revenir au bon sentiment, il peut redresser la situation en réorganisant le social et en établissant  des lois justes et efficaces. Les lois seules ne suffisent pas, il faut des gens capables de les faire respecter. La jeunesse étant l’élite de demain, il faudra qu’on en prenne conscience. Le débat est ainsi lancé et chacun est libre de monter sur la tribune pour exprimer ses appréhensions.

Zéphyrin Kirika Nkumu Assana

 

 

Commenter cet article

Serge Kongo na biso 08/03/2011 18:08



Mbote kulutu Kirika Nkumu pe ba ndeko nionso ya mboka mosika,


M’zee Desiré Kabila alobaki phrase oyo « AFDL était un conglomérat des aventuriers »
nga nabakisi en commençant par lui.  Azalaki tellement assoiffé de pouvoir ke tous le moyens étaient bon pour y arriver.  Tokoma na ba journalistes moko lelo d’ailleurs ye moko nanu na début ya émission aza koyebisa bino ke « Naza danzé », sima yoka maloba to lingala na
ye ndenge moko kaka na bana ya balabala.  Mutu oyo aza sensé ya kotia basusu na nzela aza ye nanu ya kobeba.  Tango mususu invité mutu aza kobongisa ba questions ya journalistes.  Tala kaka genre ya bakonzi toza na bango,
André Kimbuta Yango alias « Haut sommet » gouverneur ya ville ya Kinshasa oyo nga nabotami, akoti concert ya JB Mpiana, balobi concert esili ye aboyi : « Ngai nanu natali
danse ya Mpunda te », on dirait toza na planète to mokili mususu mais toza nanu na Congo na biso kakape na 21e siecle, moninga Sakombi abimisa Unité de mesure pe etikala tii lelo
même ba mama ba kata kata Sakombi ekoma mike mais kombo etikala.  2 ans passées na cadre ya musala na nga nazuaki muana musala na ye po nasalela ye
musala, azalaki kotia makelele mingi ye mungamba yango, nalobi na ye Mr pesa nga kombo nakotia na mikanda: « Omoni aza mukonzi munene, aza mutu ya pamba pamba te, aza gouverneur ya ville ya
Kinshasa … » natuni ye : « Nionso olobi wana na koma yango lokola kombo to ndenge nini ? »  a continuer ko glorifier mukonzi
na ye toujours, sima na yebisi ye « oza kolobela Mr Andre Kimbuta Yango ! », mutu yango akamue : « oza Congolais ? » po tozalaki kosolola na français, nga pe
natuni ye : « po mutu ayeba Dominique De Villepin il faut azala Français ? » na continuer : « oza na carte ya credit ? » oh « te, naza nango te mais
aza mutu munene… », nayebaki ke aza nango mais moyibi alingaka bayiba ye te.  Nayebisi ye « Pas de carte de credit pas de négociation, bonne
journée Mr ».  Eza na batu mingi oyo bapesi bango ba postes ya résponsabilité, baza kaka ko tourner ba bics na maboko, kosua bic na minu, bureau
eza boring, nkanka pe ennuyant pona bango, tant ke batu wana ba kovandaka kaka na ki bokonzi ekozala kaka lifelo pona biso.  D’abord mukonzi na bango
Kanambe seul moment azalaka à l’aise eza kaka « soki aza kopusa car », mutu oyo amibengaka Papa ye wana kaka mutu ya liboso akumisa ba chégues « Ché chégue, chance eloko
pamba » (Papa Wemba).  Or ba mupe ya St Martin bazalaki k’organiser ba colonies des vacances, ba sketch ya ba Shaba Maniza, Zabros, Mafoura et
autres, ba jeux, ba chutes, ba casses, ba Nzango, ba chants, ba compétitions, ba match nionso wana kaka pona bana bakende na mobulu te.  Lelo
ekomi : « Ba Chégues pe balobi bako beta banacongo na Kin, aaah Chégue, mais avant akoma Chégue awutaki quelque part, wapi ba papa na bango ?  Pona ba parents misusu vasectomie ekoki kozala solution ya malamu.   


Ba Chinois baloba : « Mbisi ebandaka kopola na mutu ». 


Kimia na bino banso bo momesano.


Serge Kongo na biso.


 


    



Tango Eleka 07/03/2011 09:33



Autre temps autre moeurs, lelo tokomi na monde ya INTERNET, bolobi monde ekomi village, sekele ezali lisusu te, oyo ezalaki tabou na biso na Congo, na mikili misusu ezali permis wuta kala, pe
monde yango tobengi yango lisusu monde EVOLUE, po nakolongua na monde sous-développé peut-être yango tozali komona jeunesse actuelle ekomi kolanda nionso oyo bazali komona na Internet.


Nayebi te, kasi oyo ezali likanisi na nga.