Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

La photo de Mpia Mongongo dit Porthos.

 Mongongo Porthos

 

 Jeanne ,par Porthos et  Conga-Succès

Mathilde, par Bokelo et Conga-Succès

Semeki nde ndeko, par Bokelo et Conga Succès

Navanda ndumba, par Bokelo et Conga-Succès

.

Quiconque a connu Ebengo Dewayo et Jonny Bokelo n’aura aucune peine à identifier leur jeune frère Mpia Mongongo Porthos, vu leur ressemblance.

 

Porthos , fut le frère cadet de Jonny Bokelo et gardien rythmique de Conga Succès. Nous avions déjà présenté ses œuvres à travers notre blog, mais il manquait  seulement sa photo, que notre « recherchiste » Maurice Yala vient heureusement de nous fournir.

 

Nous joignons à l’attention des mbokatiers sa chanson intitulée « Jeanne » ainsi que « Mathilde » de Bokelo dans lesquelles Porthos est à l’accompagnement.

 

Messager

 

.

Commenter cet article

James 18/11/2012 14:02


Chers Mbokatiers,


Au sujet du vieux Porthos, je voudrais ajouter que ce dernier est déjà décédé il y a quelques années. Après son passage dans l'orchestre Bana Ok, il était allé s'installer dans un pays d'Afrique
comme beaucoup de musiciens congolais. Mais je ne saurai vous dire exactement s'il est mort à kinshasa ou dans ce pays africain. Et d'ailleurs d'après les infos que j'ai recueillies, il resterait
peut être un seul enfant dans cette famille de Bokelo Issenge, un des frères de Bokelo. Que celui qui connaît mieux cette famille puisse me compléter.


James

LUSED 16/11/2012 00:13


Messager


Je viens de lire cet article sur les jumeaux :"DANS LE SANCTUAIRE DES JUMEAUX EN RDC"


Merci !!!


LUSED

Messager 15/11/2012 06:50


Lused,


 


Le sujet sur les jumeaux a déjà été abordé dans notre blog à travers ce lien:






http://www.mbokamosika.com/article-29930718.html



Messager



nyanguila 15/11/2012 04:09


Cher Messager,bonsoir au nom de tout le blog,je tiens à vous faire parvenir mon sentiment suite à votre éclaircissement en réponse à mon commentaire d'hier.Merci à vous sur Ossinonde,car,je l'ai
souvent dit et pensé,un Congolais de Brazza est,de fait socio-démo-culturel,inclus en Rdc par la communauté des populations,de part et d'autre coté,nord et sud,étant soeurs,parentes et alliées
présentes entre les deux Etats.Ces deux Etats ne sont que des découpages de la colonisation!Ayant vécu en Rdc,il a des attaches comme la plupart en ont eu,donc,en fait,Mwanamboka.Pour mon lien
avec le blog,ce n'est qu'à partir de ce mois que j'ai pris connaissance avec les commentaires car je ne savais si ça éxistait!Ce n'est qu'en tapotant avec ma souris que j'ai découvert qu'il y
avait un espace pour lire et faire des commentaires!En fait,pour Chantal,je peux ajouter que je l'ai vu,la première fois,en décembre 1968 et ainsi de suite jusqu'en février 1969.Il venait voir sa
cousine et leur degré de parenté est de:Ils ne sont pas des cousins directs mais leurs parents sont cousins du fait que leurs grands pères sont frères.La cousine a pour grand père,Kaleka et
chantal a pour grand père,Kazadi.Mais les deux se considéraient comme frère et soeur et pas comme nous,aujourd'hui,dont le terme"cousin" est significatif pour spécifier le degré de filiation
familiale.De leur discussion,je n'avais retenu seulement le fait que Chantal lui rappelait les temps qu'ils allaient attrapper les sautrelles,les chenilles,piéger les rats et,selon les
périodes,chercher des champignons.De ses visites,Chantal ne se vantait pas et ne disait aucun mot sur ses activités ni sur la musique et tout ce qui l'intéressait n'était que le rappel de son
enfance à Kabeya-Kamwanga,qui le faisait rire,et les querelles à l'école de chez eux,et c'est le peu que j'avais capté!Chantal était très respectueux envers sa cousine qu'il appelait"Yaya"comme
s'ils étaient issus d'un mème père et d'une mème mère mais pas comme nous,signe de temps,dont le terme"cousin"est aujourd'hui significatif pour spécifier le degré de parenté.Du retour de sa
cousine à Mbuji-Mayi,en Mars 1969,il n'était passé qu'une seule fois pour voir mes parents afin de les consoler suite au décès de notre petit-frère,bébé prématuré,vers Juin 1969.A part cette
visite,et c'était aussi la dernière,il n'y avait plus rien!Selon mon père,lequel l'avait invité à son bureau,en présence de N'zeba-Espérance,pour une explication en vue de le dissuader dans son
aventure de quitter Nico car le danger de l'échec était évident!Mais il n'avait pas écouté cette mise en garde!Pourquoi cette mise en garde?A l'époque,avoir en charge un orchestre c'était comme
tenir une compagnie car il fallait disposer des moyens pour payer les musiciens,chaque mois,et les supporter dans les répétitions et le matériel!Mon père ayant fréquenté les concerts de
l'African-jazz et connu les Kallé,Rochereau,Nico,Déchaud,...et Bombenga,et vu les causes et peines des dissensions,savait bien que Chantal n'était pas encore en mesure de surmonter ces
obstacles.Au commencement de l'African-soul,de leur voyage au Kasai,de l'affaire supposée de tentative d'assassinat d'un riche industriel-commerçant,par une bande armée,pour s'emparer de ses
biens,qu'est-ce qui s'était passé?Selon mon père,Chantal,dénoncé et reconnu comme chef de cette bande,était détenu au camp-Kokolo avec quelques uns de ses amis,à la question de statuer s'il était
le chef de cette bande armée,avait prétendu faire encore partie de l'African-Sukisa de sorte de ne pas ètre lié à la bande armée.Mais les officiers,en charge de l'affaire,avaient convoqué Nico
pour qu'il vienne confirmer si,oui ou non,Chantal faisait encore partie de son orchestre pour laver Chantal de tout soupçon de banditisme!Et Nico était venu témoigner,sous serment de juré devant
officier du ministère public,en affirmant que Chantal ne faisait plus partie de Sukisa,c'était vrai,depuis bien des mois et il ne l'avais plus revu!Voilà Chantal attrappé par l'officier du
ministère public de mensonge!Donc,il était bel et bien chef de cette bande car de sa présence dans Sukisa c'était un faux prétexte!Mon père m'a dit que Nico ne pouvait rien faire,donc ne pouvait
pas porter Chantal sur son dos,car il n'était pas prévenu de cette affaire mais,au contraire,s'il l'a été,il aurait témoigné dans le sens indiqué par Chantal pour tenter de le sauver!C'était la
leçon à retenir et que,peut-ètre,Chantal voulait disposer des moyens financiers plus rapidement mais à quels risques et périls?La question que mon père lui avait posée était en suspens de sorte
que:Monter un orchestre avec quels moyens?Oui,à la recherche de moyens pour faire fonctionner un orchestre,il a perdu sa vie!Enfin,son jugement a été instruit dans les normes de la loi martiale
initiée depuis l'avènement du nouveau régime au 24.11.65!Et après,il y a eu des interprétations sur cette affaire et ce n'est que logique car de la justice officielle,on ne fait pas la lumière de
l'histoire sur cette affaire et le blog est l'un des médias,peut-ètre le seul,à tenter de fouiller sur cette affaire qui passe comme si on voulait la cacher!Et pourtant il s'agit de la mort de
quelqu'un dont la voix était en vogue dans la musique des années 67-69!Du talent,nos musiciens en ont tellement et à revendre.Des amis,loin de la culture
sub-saharienne,Tunisiens,Marocains,Algériens et Turcs rencontrés lors des voyages,au début des années 80,pour peu qu'ils avaient ècouté notre musique,ne tarissent pas d'éloges sur les qualités de
nos musiciens à manier des instruments de musique.En 83,Nougaro,en parlant de Kanda-Bongo man,soullgna les talents de musiciens zairois!Et que dit Gainsbourg,Sardou et autres,...?Que du
bien!Donc,malgré des maladresses,il ya lieu de reconnaitre des talents!Un ami Tunisien me dit un jour que:Si le président Mobutu savait utiliser l'art de gouverner,comme les musiciens zairois
maniaient leur art,il n'aurait pas de problèmes à surmonter pour le développement du pays!Bien à vous.

LUSED 15/11/2012 01:34


MBO ET MPIA  (= appelation des jumeaux)


-MBO et MPIA , c'est l'appelation caracteristique des jumeaux chez les bayanzi de Bandundu.Cette appelation est alors suivi du nom de la personne :


Par exemple : MBO Mayau   et  MPIA Mongongo Porthos


 


-Chez les Bakongo ,les jumeaux sont appelés:   NSIMBA et NZUZI


-Chez les Baluba ,les jumeaux sont appelés: MBUYI et  KANKU



-Chez les Tetela ,les jumeaux sont appelés: OMBA et SHAKO


 


Alors la liste est longue ,puisque chaque tribu de l'ancien Royaume du KONGO (RDC, ANGOLA, Congo Brazaville) a son appelation dans sa langue.


 


Il reste a savoir d'oú est venu ce système des noms des jumeaux ? Ça concerne seulement le Royaume du KONGO ? Les Bantous ? Ou toute l'Afrique ?


 


Balle jetée aux Mbokatiers ,et aux ethnologues Mbokatiers !!!


 


LUSED

James 14/11/2012 22:05


Aux Mbokatiers,


Juste un mot au sujet de ce talentueux guitariste accompagnateur de notre musique. Ce dernier a évolué il y a quelques années dans l'orchestre Bana Ok avec le feu Fukiau et son apport a été à la
hauteur de son savoir. Malheureusement il a quitté cet orchestre pour des raisons que je ne voudrais pas évoquer ici et depuis il a presque disparu de la scène musicale.


Je vous remercie


James

Messager 14/11/2012 06:56


Cher Nyanguila,


Vos commentaires sur Chantal complètent l'histoire de sa triste . Vous pouvez y revenir avec plus de détails si le temps vous le permet.


En ce qui concerne notre kulutu Clément Ossinonde, il est bien originaire du Congo Brazza, mais il a aussi des liens profonds avec Kinshasa où il a grandi. Nous pouvons dire qu'il a pied à Kin ,
un pied à Brazza comme de nombreux congolais.


 


Messager

nyanguila 14/11/2012 04:05


Cher Messager,bonjour,je vous remercie pour votre indication sur la mission de notre blog,mais,de par le passé,je ne connaissais cette bonne oeuvre et je ne l'ai connue qu'à partir de l'annonce
de la mort de Nino Malapet.En fait,un ami,du Congo-Brazza,m'avait parlé de la mort de Nino,après,quelques mois,celle d'Essous!Etant connecté à l'internet depuis le 23 mars 2012,et j'aurais pu
l'ètre depuis longtemps,je m'étais confié à l'internet pour avoir des précisions sur la mort de Nino et,du blog Congo-site net,j'ai apperçu une ligne d'info-selon laquelle:"Clément Ossinonde
réitère son hommage à Nino,..."!Je n'aurais pas fait attention si je n'avais pas retenu le verbe"réitérer"et,en voulant savoir ce qui a été dit par Ossinonde,que je croyais du Congo-Brazza,je
tombe sur "Mbokamosika"et quelle chance!Pour Mpia-Porthos,ça m'a fait du bien de voir son image et sa ressemblance à Johnny-Bokelo.Enfin,merci aussi des info sur Chantal,que j'ai bien suivies,et
je dis seulement que,pour ce dernier,c'est triste de constater une telle fin de vie!Et pourtant,Chantal venait chez nous,à la maison à Kinshasa-Bandal entre 1968-69,pour rendre visite à sa
cousine,qui était la seconde épouse de notre Papa-cadet,Papa-leki,venue de Mbuji-Mayi pour un repos-visite à Kin.Ils avaient fait leurs premiers pas et le passage à l'àge de l'adolescence à
Kabeya-Kamwanga chez eux des Bena-Tshibanda.Quand Chantal parlait,un soir au salon,je confondais sa voix avec celle de sa cousine quand je passais en étant déjà dans le couloir.Je ne l'avais
salué qu'à trois reprises et je ne savais pas ce qui allait lui arriver deux ans après!Depuis deux mois,il était souvent à la maison mais,moi,je ne faisais que partir,des sorties,pour revenir
tard et j'ai toujours regretté ce comportement car j'aurais pu parler longuement avec lui et...quand on est distrait!Je viens d'avoir mon père au téléphone et il m'a confirmé tout ce que vous
avez écrit sur la fin de vie de Chantal.Mon père m'a dit qu'il avait dissuadé Chantal dans son aventure de quitter Nico mais Zadio lui avait répondu qu'il pouvait ètre patron et gagner plus!Mais
quand il s'était retrouvé détenu au Camp-Kokolo,la messe était déjà dite!Bien à vous et merci.

Messager 13/11/2012 20:16


Cher Nyanguila,


Merci pour vos compliments. Comme je l'ai déjà souligné à votre attention, ce travail de mémoire est réalisé avec le concours de tout le monde. Depuis sa création, mbokamosika compte
plusieurs milliers d'articles, signé par différents auteurs, sans parler des commentaires tout autant édifiants.


Nous faisons en sorte qu'il ait du suivi dans nos publications. Depuis plus de cinq ans, nous avons donné la parole à plusieurs témoins de notre histoire. Actuellement, nous sommes en train
de publier des photos inédites des artistes afin de compléter certains articles antérieurs. Vous avez par exemple constaté que nous avons fini par publier la photo de Chantal et tout l'orchestre
African-Fiesta Sukisa après cinq ans d'intenses recherches.


Bref, nous faisons de ce nous pouvons en vue de contribuer  au travail de mémoire de notre patrimoine culturel. Mais ce travail s'avère de longue haleine.


 


Messager

nyanguila 13/11/2012 18:02


Cher Messager,je ne sais pas comment et combien vous remercier pour tout le travail d'information sur la musique et nos musiciens.C'est grace à vous que j'ai beaucoup appris et comblé un grand
vide qui demeurait en moi en ce qui concerne l'information sur le passé de notre musique!Et j'ai réduit mes lacunes suite à vos vives publications en tout genre.En effet,il ya quelques mois,comme
il arrive à tout un chacun de se demander gràce à la mémoire,je me demandais ce qu'était devenu le bon accompagnateur de Conga"succès"chez Bokelo dont le surnom fut "Porthos"du fait de ses
oeuvres dans les chansons telles que:Ngoya,Basi ya mokili mawa te!et ba Bokilo?Toutes ces chansons sont de l'époque"71-72" et nous étions éblouis par la citation que Johnny faisait en
appellant"Porthos"pour faire parler la guitare"compa"!Enfin,je suis surpris de découvrir la photo de Porthos et de son nom de famille et,cérise sur le gateau,il est le petit-frère de notre
champion des "Mwambe" qui n'est autre que Johnny-Bokelo!Et ça je ne le savais pas! Bien à vous et merci beaucoup,longue vie à Mbokamosika qui m'a rendu tant de services!

Bicoro 13/11/2012 03:02


J´appui notre frère Michel Kinzonzi, vieux Mbo Mayau était ami à notre vieux du quartier, je cite vieux Prof MP Manzila qu´on appelait à cette époque MP le crack dans la commune de Ngaba
(Mombele), d´ailleurs c´est grâce à ce vieux que nous avons aussi connu le frère jumeau de Mbo, donc vieux Porthos Mpia, et on disait qu´ils étaient des petits-frères de Za Bokelo de
Congo-succès.

Michel Kinzonzi 12/11/2012 23:25


Effectivement MBO Mayau de Gd Pizza et Mpia Porthos sont jumeaux.

adei toko 12/11/2012 18:02


N'est ce pas qu'il avait un frère jumeau qui s'appelait MBO Mayau.qui a composé mandalala et autres.

Wigo 12/11/2012 15:56


Bonjour Chers Mbokatiers,


Je vougrais juste rectifier quelque chose sur le commentaire de notre cher Mbokatier Claude Kangudie sur le fait que Vieux Porthos a joué la quitare accompagnement dans la chanson "Ya nini" de
Vévé.


Au fait dans cette chanson que j'aime beaucoup écouter pour me rappeler du mariage en 1974 de mon cousin Nejos Tusevo alias Wawanko, chanteur 2ième voix  dans Vévé, c'est le Vieux Aladji
Baba qui a joué à l'accompagnement, le Prof Samunga au solo, feu Djo Roy Matuti (solo vocal), feu Tino Mwinkwa, feu Pepito Fukiau et Grand Nej alias Wawanko auchant. Le vieux Kiam a joué au saxo
et a fait l'animation vocale.


Par contre, j"ai un doute sur le passage de Grand Porthos dans vévé.


Merci à tous les Mbokatiers.

femme russe orléans 12/11/2012 07:24


Malgré mon âge pour le moins avancé, j'apprends encore de l'Afrique ! Vraiment impressionnant dis-donc ! lol ! Merci merci et merci !

Claude Kangudie 11/11/2012 20:58


Pour ceux qui aiment la bonne musique...j'envoie ce lien de la chanson "Ngoya" de l'immortel Bokelo Issenge...et à l'accompa, il y a l'inoubliable Mpia Porthos...soucousssss...


http://www.youtube.com/watch?v=asROen14NzY


Claude Kangudie.

Claude Kangudie 11/11/2012 20:41


Mpia Porthos...l'un des plus grands accompagnateurs de notre musique. Pour s'en convaincre, il suffit d'écouter "Ya nini" de Vévé, "Tambola na mokili" et "Nalembi navanda ndumba" de Conga Succès
(Conga '68) sans oublier "Ngoya" du même orchestre...Soyons unis dans l'effort pour le salut de notre pays, le Congo. Et dressons nos fronts longtemps courbés...


Claude Kangudie

gloria 11/11/2012 19:53


bonjour a tous les mbokatiers!!!!  je saisis l'ocasion pour revenir sur quelque chose  qui m'interpelle souvent messager :à propos de Dewayon apres avoir initier ses frere  à la
guitare  BOKELO et PORTHOS ?on sais qu'il a aussi servi de maitre  à certains de son entourage notemment à FRANCO et à BAVON MARIE MARIE on peu dire de lui que c'est un FAISEUR DES ROI alors ma question est la suivante si l'on considere les deux clans  AFRICAN JAZZ et le clan OK JAZZ ou se situe Dewayon et son
cobantou?