Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

La composition des orchestres à travers les chansons

 KORIAZ02 Recto

Merci messager pour le travail énorme que vous fournissez a nous trouver les photos de nos idoles .j'arrive enfin a donner un visage à chaque nom depuis  ATTEL, CHANTAL ET AUTRES comme vous l'avez si bien souligné on ne connais leurs noms que la plupart du temps que grace à certaines chansons qui nous rappelle la composition de ces orchestres à un moment donné vous avez si bien fait de le rappeler        .

je voudrais continuer la liste en citant NALELA NDENGE NINI (Grands Maquisards),    YA VERO(continental),    SANZA ZOMI NA MIBALE(African Fiesta sukisa),   NUMERO EMPIRE(Empire Bakuba),   MINGE MINGE(African Fiesta vita) etc......peut-être qu'un jour on arrivera à mettre un visage derrière ces grands artistes .

 

   Salut à tous!!!!!!

gloria aujourd'hui à 17h14

 

 

Les chansons mentionnées par Gloria donnent la composition de  quelques grandes formations musicales congolaises.Nous sommes permis d'ajouter Maïka, de Négro-Succès, dans laquelle l'ossature de Bana 15 ans est reprise.

Nous allons les publier pour prouver que la chanson congolaise contribue au travail de mémoire, et afin de permettre à ceux qui disposent des photos des orchestres concernés de nous en envoyer pour diffusion.

En outre,nous avons ajouté la chanson « Je m'en fous»,que Claude Kangudie avait envoyée en même temps que son article sur la 27e commémoration de la mort de Nico, et qui n’avait pas  été diffusée suite aux difficultés techniques.

 

Messager

1.Minge Rumba-Fiesta, par l'African-Fiesta

2.Sanza Zomi na mibale, par l'African-Fiesta Sukisa

3.Maika, par le Négro-Succès

4.Ya Véro, par l'orchestre Continental

5.Numéro Empire, par Dilu et l'Empire Bakuba

6.Je m'en fous, par Dr Nico et l'African-Fiesta

.

.

Wuta, Josky et Michel sax

.Images envoyées par Maurice Yala

Pochette confirmant le titre d'origine No 12 "NALELA NDENGE NINI" .

cd36504 Verso

.

Commenter cet article

Anne Kanza 14/04/2016 20:19

Malgré la pochette, je me permet de dire que Tokosenga na Nzambe est le titre de la chanson que vous intitulez nalela ndenge ni ni.
Ensuite, la personne présentée comme le saxo des grands maquisards n'est pas Matalanza dit Michel Sax( O Michel Sax sala keba) qui composera plus tard mwana puku kotelee

Vieux Six 26/10/2012 08:02


LES RUES SABLONEUSES DE KINSHASA


Effectivement ba bala-bala ya ba communes mingi ou ba communes yango moko ezalaki zelo na zelo, biso tozali na commune ya Ngaba, soki nabosani te na époque oyo Papa Ndjoku Eyo Baba azalaki
gouverneur ya ville ya Kinshasa, puisque basalaki déjà "prince" na troncon ya Rond-point Ngaba na avenue Ezo na Yolo, donc avenue de l´Université ekomaki mobimba kaka prince, alors raccourci mpo
na kokende na Lemba na Matete ezalaki avenue Kianza à partir ya avenue Université tii na pont ya Lemba-Ngaba, comme d´habitude Office des Routes ebuakaki mabele ya "jaune" normalement ba misusu
babengi yango mabele ya "rouge", bon ba Kinois bazali na dictionnaire na bango quoi !


LOVIVA


Ba voitures ezalaki kozinda na zelo, lokola bana tout ya Kin, bana ya Ngaba babengaki yango LOVIVA, puisque ba chauffeurs ya mituka bazalaki kofuta mua makuta, après eye kokoma vrai mosala, bana
ya Ngaba bakomi kotimola ba mabulu mpo ba voitures ezindaka, le plus connu ya ba animateurs ya LOVIVA ezalaki nkondo MBALOS de son vrai nom Mbala.


Loviva eyaki kokatana na combat du siècle Ali-Foreman, tangu vieux Seskoul azuaki mokano ya kosala "prince" na avenue Kianza mpe kotiya muinda ya bala-bala, esika ba bars lokola MINDONDO eyaki
kobotama, au plus grand bonheur de tous les Ngabaïcains puisque bana ya Ngaba bazalaki ko se comparer na ba Jamaïcains na tangu wana.


 


Vieux Six

Sulmany 22/10/2012 21:25


Bonjour Messager,


Je sais que tu ne m'as toujours pas oublié. Grâce à toute l'équipe qui travaille pour Mbokamosika, tu finiras pas être en possession de ces
chansons.         Merci pour tout.


Sulmany

Messager 22/10/2012 08:27


Antoine Nickel,


 


J'ai vu votre remarque sur la chanson de Dalienst. Effectivement  le titre de cette oeuvre a toujours prêté à confusion. Parfois certains mélomanes pensent qu'il existerait deux chansons,
dont l'une serait Tokosenga na NZambe, l'autre, Nalela Ndenge nini?


Après des investigations à notre niveau, il s'avère que le titre d'origine est NALELA NDENGE NINI'  C'est ce titre qui figure sur le
disque d'origine ainsi que sur la sélection 360504 intitulée Musique congolo-Zaïroise Vol 1.


Je vais afficher la pochette de cette sélection dans le corps de l'article pour étayer mes propos. Toutefois, votre remarque a le mérite de lever une équivoque de plusieurs années


 


Messager


 

Antoine Nickel 21/10/2012 22:00


Bonjour,


Juste une précision à propos de la chanson des Grands Maquisards qui est souvent citée ici sous le titre de NALELA NDENGE NINI : son vrai titre est TOKOSENGA NA NZAMBE.

Messager 20/10/2012 17:36


  


 



Gloria,


Votre évocation des rues sabloneuses me ramène dans la commune de Ngiri-Ngiri vers les années 69.  Il faisait nuit après la pluie sur
l'avenue Yangambi. Devant nous, une voiture venait de s'embourber. Un des jeunes devant nous poussa le cri:"Oh mbongo ezindi awa ". Et tout le groupe se précipita pour secourir la voiture en
détresse. Après, comme d'habitude, ils se regroupèrent autour du chauffeur, afin d'être rémunérés. Une activité à la quelle  nous tous, les jeunes raffolaient à l'époque pour avoir
l'argent de poche dont certaines familles (des quartiers défavorisés) avaient de la peine à offrir à leurs enfants.


Un détail à rappeler à nos enfants afin qu'ils sachent d'où nous venons


 


P.S.  Je devine que nous nous sommes une fois croisés devant la Télévision publique qui était située sur rue Makanza, non loin de la
résidence de Diangenda. Moi j’étais adepte du catch et des variétés (En plein vent, Télé Cabaret…) C’est là où j’avais découvert les qualités de danseur de Kelly, qui fut épatant sur
scène.


 


Messager

gloria 20/10/2012 16:27


A Zenga Mambu , à Claude kangudie et à Jacobe Lusala je vous salut! Et puisque nous avons l'ocasion de refaire notre monde, je dirais que je suis natif de ngiri-ngiri mais je me souviens que vers
les années 70 j'allais souvent passer mes vacances chez mon oncle qui habitait yolo Avenue de l'université. on y allait soit par la rue mompono en passant vers le fameux maitre Toreau (Ngombe) je
pense qu'il y'avait à coté un tres bel hotel AMBASADOR un tuc comme ça .soit qu'on passait sur l'avenue makanza pour tomber directement sur l'avenue EZO.Bref je voulais savoir si vous connaissez
un lieu ou on allait s'amuser une espece de casino qui s'appelait AVA DONGO  .Des fois on allait se faire une partie de foot  à l'ecole agricole de mombele du coté du
bar MON dany.les souvenirs son nombreux et hormis les otcz ,les stk , les auto service zaire les yengo rappeler vous il y'avait les fula fula TVK qui faisait la ligne rond point ngaba........Tout
autre chose puisque on refait le monde souvenez vous que les rues de kinshasa etaient sabloneux et qu'on se brulait les pieds sous le sable chaud de la capitale malgré nos musuni ya BATA et les
sandales toujours de BATA .   ou est passé le sable?   Nous etions à l'affut des voitures qui s'ensablaient pour les pousser et obtenir quelques pieces de makuta. je m'arrete
là aujourd'hui si non nous allons tous tomber en sanglot .Ou est passé notre jeunesse? J'espere que Zenga mambu est deja rentré de son travail . coucou!!!!

lusala jacob 20/10/2012 12:17


Merci, mon frère Zenga Mambu. Il y a de quoi écrire un bouquin pour la jeunesse actuelle qui n'a plus de répères. Vous m'avez rappelé des beaux souvenirs de notre jeunesse à yolo où nous étions
des ngembo au Bar Jamar, chez Maître Taureau avec le fameux ciné Bingo, chez Engels Bar de Denis Ilossono à Luxembourg (aujourd'hui Ango) avec l'orchestre Festival des Maquisards de Sam et
Guyvano (Sam chanta Zela nagai nasala), chez La Suzanela. J'ai connu un parcours similaire au tien à Yolo-Nord en passant par Saint Gabriel avec Maîtres Tapari, Bajos,Prosper, etc., Papa Yolo
Jules, Papa Manueno;ensuite  Saint-Raphaël avec les préfets Mokono, Musakasaku (l'arbitre de la 1ère division Lifkin) et enfin Collège Boboto avec les pères Lecuit Liagre, Jules Dubois, De
Kirini, Nauwelaaerts, les profs Bukase, Babudaa, Yaya Suk, etc. sans oublier les examens d'Etat valides et reconnus avec l'inspecteur principal Marcotte, et plus tard Lubumbashi. Que des
souvenirs d'une jeunesse sans kuluna. Quelle nostalgie d'une jeunesse bien remplie dans un beau pays où il y avait des bus scolaires (OTCZ) qui nous amenaient au Collège, au Lycée du Sacré Coeur
(Bosangani), à l'Athénée de la Gombe et nous attendaient à la sortie de l'école pour nous ramener à la maison. Des vols d'Air-Zaïre ( avec des vnr) pour des étudiants des universités et instituts
supérieurs. Les enfants d'aujourd'hui croient que nous leur racontons des balivernes. En tant que ngembo, nous avons connu les débuts de Continental, Festival des Maquisards, Bella-Bella, Macchi
de Dindo Yo (un grand de Yolo), Luna de Jo Mali et son grand-frère qu'on appellera plus tard Franco Mongo (Un de leurs frères fut mon condisciple à Saint Gabriel), de Zaiko, Thu-Zaïna, Stukas, le
retour en vacances des Belgicains. Nous avons connu le fameux concours des jeunes orchestres de Gérard Madiata à La Suzanela dont un des prelires lauréats fut Emile Soki. Nous avons connu des
beaux moments encore avec les sports:nos filles brillèrent en Afrique au basket avec les soeurs Poso, Mboyo et Eyenga, Lingenga (bana ya Yolo); le football avec le grand gardien Sambi, le vieux
André Malele, Mado Lisano avec l'entraineur, Ndombe de Yolo-Nord, Tex Muana ya mama, Eugène Kabongo, etc. Sur le plan politique, nous pouvons citer Papa Mpinzi et Vital Muanda de l'Abako, Mungul
Diaka, l'entraîneur Elonga, Ali Risasi (ministre de l'éducation antionale), Papa Diasuka (le meileur bourgmestre de Kalamu), etc. Yolo fut un centre de rayonnement de la jeunesse kinoise. Nous en
reparlerons une autre fois.

Claude Kangudie 19/10/2012 21:19


Mbote MSG...merci mingi mpo na sélection musicale oyo o proposer biso...Tala kaka ba titre lokola "Maïka" ya Negro Succès..beaucoup de nostalgie, mayi na miso. Tozalaki na ba famille respectable,
kudia mbote, kuluata mbote etc...bongo titre lokola "Ya véro" ya Continental...quoi dire ? D'excellents musiciens aujourd'hui presque oubliés: le grand soliste Kankonde Serpent, Mansiamina Bopol
et Thamar au saxo...et le titre "Numéro Empire" de Bakuba... Il fut retransformé pour la gloire de nos Léopards de 1974...et on y chantait un n°13, porte malheur pour les équipes adverses...celui
que portait "Volvo", Mutumbula wa tshiniangu, je cite Pierre Ndaye de Tshinkunku Sanga Bilembi...aujourd'hui dans le coma dans l'indifférence générale...Tobosana te ke mitolo na biso ekundama na
Congo Lumumba.


Claude Kangudie.

Claude Kangudie 19/10/2012 20:24


Mon frère Zenga Mambu, nakobakisa lisusu ba western moko "la vengeance de Django", "Le cercueil de Django" sans oublier la série de Maciste..."Maciste contre les hommes de pierre" ou Spartacus.
Mes enfants étaient surpris na komona nga ndenge nazalaki kolanda ba films ya Maciste quand la chaîne 6 les rediffusaient...Mingi bazali kobengama ba BILL. kasi bayebi te esika nini kombo yango
ewuta...bongo ba bande dessinées tozalaki kotanga avec "Pecos BILL" na "David Crocket"...Ba vrais narrateurs bazalaki kati na biso...ako raconter yo histoire ya "Pecos BILL" lokola atalaki yango
na film...Mais déjà, le vers était dans le fruit...Ye moko Seskoul alobaki déjà: "yiba moke moke na mayele"...et avec Albert Ndele, il pillait déjà le pays de manière criminelle...ata ndele Congo
ya Kimbangu ekosekua...


Claude Kangudie.

zenga mambu 19/10/2012 14:15


Ah! notre enfance au congo! Elle était très sémillante! Je suis parmi "bakolo kisasa". Qui peut me contredire, je parie bien personne? Même le fameux Président de la RDC qui se fait
appeler Kabila. C'est une farce politique, ce KABIRA-là! On a sauté la jeunesse née en 1960 pour attribuer le pouvoir à un pétiot né en 1971 au Rwanda, au moment où j'assistais aux répétitions
musicales de "Dalienst Ntesa Nzitani", de continental avec Kiambuta josky , Eddy Mabungu vieux de yolo sur la rue de Bukavu. Si vous allez à Saint Gabriel à yolo-nord, vous retrouverez ma trace
où j'y voyais fréquenter mon aîné Evoloko Anto. Kabila, minaku,Papy tamba,Mende n'étaient pas-là.En 1973, j'étais au c.o de saint Raphaël jusqu'à 1979 date à laquelle j'obtins mon Exet.
Continental répétait chez Maître Ngombe Taureau dont il était le mécène.Ngunza tchang laï avait rendu grosse l'une des filles de Maître Taureau qui avait donné naissance à un garçon devenu plus
tard joueur des léopards professionnel en Belgique.Au ciné "Bingo" derrière la salle où étaient organisées des répétitions,parfois la salle même , l'on regardait des films en matinée. Surtout des
westerns qu'on appelait des films "des cow-boys": "Tuez les tous et revenez seul","Django contre Sartana"avec comme prélude (enlever de rideau) "charlot".Que de bons souvenirs!!! La population
n'était pas tristeen ces temps-là. Dans ma famille, chacun avait ses provisions essentielles personnelles (boîte de lait en poudre nido, des savons "sunligt" dont on lisait mal le nom" suling".
Ah! nos aînés kinois ,parfois , ils nous induisaient dans des fautes de lecture; comment "sunlight" soleil brillant devrait être lu ainsi "sunling"? Vraiment, Adou Elenga a eu raison :" ata ndele
mokili ekobaluka" et le monde a changé ,par exemple , avec l'avènement au pouvoir d'un Rwandais à la tête du Congo de Raymond Bikebi , d'Abbé LOYA, de DIOMI Gaston alias Diogas, de luyeye, de
Père Simon Boka et Pierre LUTUMBA les deux auteurs de nos hymnes nationaux ("Debout congolais "et "la zaïroise" ode à Mobutu.Ntesa avait dominé la scène musicale du bassin du congo à l'époque
avec sa voix langoureuse et suave aux mêmes timbres vocaux proches de Samuel Mangwana, de rochereau,de wemba doublé de la qualité d'un bon compositeur hors-pair. Na suki awwa na kende caillou awa
na mboka ba paya. Bakimisa biso mboka na Mobutu sikoyo na Rwandais oyo azali na diplômes oyo tozali n'ango té. Tokomi kosala misala oyo toyekola te , po awa mundele surtout lifalansa akotia biso
te na bureau comme comptable oyo ezali ma formlation depuis Kinshasa. Tobakisi pe ba niveau awwa ,mais kaka ba désolé, lelo tokoma na ba usines, btp; tika Hollande apesa biso nationalité po des
temps en temps to zongaka mboka pour investir.